Accueil - 2012-13 - émissions de Décembre
le meilleur système de santé du monde
Le jeudi 6 décembre 2012



Au moins il nous restait ça et c’était le plus important, car tant qu’on a la santé...

Mais voilà, ce système de santé qui avait réussi à s’imposer face au système libéral a perdu du terrain. Dépassement d’honoraires, internes sous payés, patients qui renoncent à se soigner, déserts médicaux, toujours moins de remboursement, une privatisation rampante depuis trente ans, une santé à deux vitesses...

Vous vous souvenez de l’avertissement d’Ambroise Croizat, le fondateur de la Sécu : "Ne parlez pas d’acquis, en face, le patronat ne désarme jamais".


Reportage Antoine Chao.


Programmation musicale :

-  Dave Brubeck : "Take five"

-  Christophe Bell Oeil : "Je ne vois pas le monde"


Bibliographie :

L’hôpital malade de la rentabilité de André Grimaldi
éditeur : Fayard
parution : 2009


Infirmières, le savoir de la nuit de Anne Perraut Solivères
éditeur : Presses Universitaires de France - PUF
parution : 2011




Utilisez ce formulaire pour laisser vos messages
S'ils retiennent l'attention de l'équipe, ils seront publiés ici
 
Titre :
Texte de votre message : (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ecouter en mp3
grâce au player Flash de JeroenwiJering.com

Ecouter en ogg OU en real audio

Télécharger en Mp3, Ogg ou Real
Podcaster cette émission seulement
ou

ou en utilisant l'adresse du podcast :
www.la-bas.org/podcast.php3
pour recevoir toutes les futures émissions

Vos réactions à cette émission

Cliquez ici pour laisser un message

le 23 avril 2014 - 08h36, par Salarié d’une mutuelle

J’aime beaucoup LBSJS, mais là manifestement il y a un blocage de la part des journalistes qui par principe ne veulent pas comprendre les inquiétudes des praticiens libéraux face aux mutuelles et assureurs qui vont les bouffer tout crus. L’objectif de ces organismes qui parasitent la relation patient/praticien c’est de réussir à baisser leur participation au financement de la santé tout en continuant à augmenter chaque année le montant des cotisations. Le gouvernement avec ces lois qui donnent toujours plus de pouvoir à ces organismes privés est en train de favoriser la médecine à deux vitesses. Plutôt que d’augmenter sa participation il laisse prendre l’ascendant de puissants organismes privés sur tout le système de financement de la santé. Et ça il est vraiment incroyable que LBSJS ne le mette pas en valeur, tellement il semble difficile à l’équipe de se ranger du côté des soit-disant "nantis". Approfondissez le sujet, retirez vos œillères, et vous comprendrez que ce n’est pas en refusant d’entendre les inquiétudes des praticiens que vous parviendrez à cerner le sujet. Vous pourriez d’ailleurs faire une émission en ne vous concentrant que sur les complémentaires santé, là le débat serait plus clair !


le 24 décembre 2012 - 14h35

Je ne savais pas où placer ce morceau du livre de John Ruskin "Il n’y a de richesse que la vie" (Quatre essais sur les premiers principes d’économie politique). Puis j’écoute avec décalage cette émission et tombe sur l’intro de Mermet au sujet de ce fameux groupe de jazz.

Alors je vous le rapporte ci-dessous :

" [...] Par conséquent, comme la science de l’échange ne s’occupe que de l’avantage d’une seule des deux parties en transaction, elle se fonde sur l’ignorance ou l’incapacité de l’autre. Si celles-ci disparaissent, la science disparaît elle aussi. C’est donc une science fondée sur la nescience, et un art fondé sur l’absence d’art. [...] "

CQFD : L’économie (on peut aussi parler de société marchande ou de capitalisme) qui domine de + en + nos vies, n’est ni savante, ni populaire !


le 11 décembre 2012 - 18h43, par Bentayou

En réponse au dernier message (jeune médecin) : On dirait que tu n’as pas écouté l’émission, puisque tous tes arguments y sont soigneusement exposés puis démontés.
-  la médecine libérale ne favorise pas une bonne relation patient/médecin
-  les dépassements d’honoraires (et non pas "compléments"...) vont dans la poche du médecin et ne sont pas vitaux pour financer son cabinet ou je ne sais quoi
-  dumping social ? vraiment, un médecin peut sortir cet argument sans s’étouffer ? Les médecins "roumains" sont bienvenus, ils sont d’excellents francophones et ils sont très heureux à la campagne.
-  et enfin, on déteste tous les mutuelles, mais seulement, pas pour les mêmes raisons. Sans dépassements elles seraient presque inutiles. Allez plutôt manifester contre les déremboursements et la casse des hôpitaux et peut être que le reste du peuple s’intéressera à vous.


le 11 décembre 2012 - 16h41

Je souhaite vous faire part d’un grave problème qui touche actuellement le monde de la santé en France. Je suis un jeune médecin généraliste en milieu rural, récemment installé. Le gouvernement a pactisé avec les mutuelles pour tuer la médecine libérale. Le problème est sérieux, et censuré dans les médias. Le projet est de privatiser les soins, mettre fin a la relation médecin de famille/patients (cf. think tank Terra nova) et mettre à genoux les libéraux (blocage des compléments d’honoraires des médecins secteur 2 qui ne pourront plus faire face aux frais de cabinet ou de blocs opératoires, les secteur 1 étant déjà parqués et restés au même tarif sécu depuis plus de 20 ans !), pour les obliger à entrer dans des réseaux de soins organisés par les mutuelles et autres organismes complémentaires (loi 296 votée à l’Assemblée le 28/11/12).

Ce que veulent les mutuelles et l’État : des médecins moutons, rémunérés moins pour travailler plus (crise démographique) avec possible dumping social et concurrence avec confrères européens (Roumanie), et interchangeables à volonté.

Si nous ne pouvons plus investir dans le matériel et les assistants... les soins vont être tirés par le bas. Les premiers à en souffrir seront les patients, alors qu’ils paient toujours plus cher leurs cotisations de mutuelle. Les patients ne pourront plus choisir leur médecin : imposé par mutuelle. Les médecins devront obéir aux directives des mutuelles (je ne vous fais pas de dessin sur les gestionnaires de ce genre de boite).

Les mutuelles : 40 milliards de collecte de cotisations, seulement 800 millions reversés dans les soins. Où passe le reste ? Chateaux, vignobles classés, immobilier, voitures de luxe (7 Porsche pour le directeur Matmut).

Les médias nous filtrent, et les trois principaux syndicats de médecins français qui font la pluie et le beau temps sont des girouettes et ne sont pas représentatifs. Peu de médecins sont syndiqués. Nous avons créé une Union, qui compte pas loin de 2000 médecins : www.ufml-asso.fr. Mais nous aurions besoin d’un coup de pouce pour faire connaitre le problème. La qualité des soins en France en dépend.


le 11 décembre 2012 - 02h23, par Bentayou

Merci d’avoir rappelé l’imposture de Michael Moore dans Sicko, où il faisait un portrait mensonger du système de santé français. Je me souviens, entendant la voix française des personnes interrogées, avoir pensé qu’elles semblaient réciter un texte.

Je me doute bien que ça servait son propos aux Etats-Unis, mais voyant ça de France, tout le reste du film s’en trouvait discrédité.


le 10 décembre 2012 - 16h51, par McLeon

Bell Oeil avait déjà sorti un album il y a plusieurs années : Gautier le Ressuscité (un corps). http://www.chartsinfrance.net/Bell—il/Un-Corps-gautier-Le-Ressuscite—a100857740.html Ca vaut le coup. Bravo d’avoir été chercher dans cette direction.


le 10 décembre 2012 - 09h26, par petikiwi

En réponse à Rixout, la chanson de la 20ème minute est un titre du projet ’Ferdinand’, collaboration de haut vol entre Christophe Bell Oeil et Marc Leroy. C’est effectivement excellent. Je ne connais pas le titre exact. L’album sortira début 2013. J’ai trouvé l’info sur http://ferdinand.groupezel.com/ En concert, il paraît que ça prend aux tripes.


le 7 décembre 2012 - 18h58, par Rixout

Bonjour, et merci pour ce sujet. Je cherche à retrouver la chanson de la 20ème minute : "je vois le docteur frankestein (...) et je sens soudain monter la peur (...)", qui est tout particulièrement géniale. Merci si vous pouvez m’aider. Bonne continuation !!


le 7 décembre 2012 - 18h00

Il y a longtemps que la sécurité sociale est sous la foudre. Contre toute cette menace, peut-être eut-il fallu songer de partir à l’heure ??? ... Aujourd’hui, cela va être bien difficile, ....

Perso, il y a déjà bien 10 ans que je suis plus que fachée, tellement fachée que je veux depuis lors et désormais plus rien avoir de ne jamais devoir ou être redevable, même pas d’un €uro à aucune de ces caisses de la sécurité sociale, ni celle de la retraite, ni la branche maladie, ... :

Je suis en grève illimitée par anticipation contre et devant le sabordage calculée déjà bien avancé de la sécurité sociale ...

Merci pour votre émission, mais bon ...


le 7 décembre 2012 - 13h57, par Dr Federmann

"L’ Homme est bon (surtout s’il est soignant),mais le Veau est meilleur" Inspiré de Brecht

Dr Federmann Georges Yoram Strasbourg


le 7 décembre 2012 - 00h02, par serment d’hypocrite

je n’ai rien compris des explications de tous les étudiants en médecines , alors qu’il est simple de comprendre , la médecine libéralisé n’a rien à faire dans le système d’état de la sécu !!!


le 6 décembre 2012 - 17h36, par dompeyre

Ma petite soeur devient infirmière bientôt je lui souhaite du courage. samuel dompeyre

archives "non-officielles" de l' émission de Daniel Mermet "Là-bas si j'y suis" diffusée sur France Inter

Accueil | Podcast | Plan du site | Autres sites | Contact  | Admin |
 © Copyleft 2004 site réalisé par Franck avec SPIP, hébergé et soutenu par Abeille Informatique