Accueil - 2012-13 - émissions de Décembre
Mais d’où qu’y sort çui-la ! (3)
Le lundi 3 décembre 2012



C’est un territoire en perpétuels sursauts. Pendant les seventies, les Cévennes se mourraient et se régénéraient. D’un côté, les Cévenols migraient vers la Lozère voisine, la Corse ou même Paris. Dans le même temps, les hippies débarquaient dans les vallées.

C’est devenu un territoire en perpétuelles oppositions. L’espace de l’utopie, de la liberté face à l’espace du refuge, du repli sur soi.

Les Cévennes ont été secouées par le vote des extrêmes. Le bulletin FN comme expression du rejet du « migrant interne ». Pas forcément l’immigré. Plus la marque d’une contestation et du rejet de la figure de l’autre...

« Mais d’où qu’y sort çui-là ! »

Troisième partie de ce reportage de Charlotte Perry.

En début d’émission, un reportage d’Anaëlle Verzaux sur la manif des chômeurs et des précaires, samedi à Paris.


Programmation musicale :

Georges Brassens "La ballade des gens qui sont nés quelque part"

Chin na na pun "vurria fariun palazzu"

Mauresca Fracas Dub "Per la montanah"


Lectures :

Histoire des Cévennes, de Patrick Cabanel

Cévennes, lieux de mémoire, de Patrick Cabanel

Jean-Pierre Chabrol, le rebelle, de Michel Boissard.




Utilisez ce formulaire pour laisser vos messages
S'ils retiennent l'attention de l'équipe, ils seront publiés ici
 
Titre :
Texte de votre message : (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ecouter en mp3
grâce au player Flash de JeroenwiJering.com

Ecouter en ogg OU en real audio

Télécharger en Mp3, Ogg ou Real
Podcaster cette émission seulement
ou

ou en utilisant l'adresse du podcast :
www.la-bas.org/podcast.php3
pour recevoir toutes les futures émissions

Vos réactions à cette émission

Cliquez ici pour laisser un message

le 7 décembre 2012 - 00h12, par Phil D.

Diantre, des groupes intégristes anti Père Noël...

Ça me plait ! Moi, les fêtes de la Nawoelle qui commencent en novembre, ça me fout un cafard pas possible. Si je veux rejoindre la lutte, vous me conseillez quel groupuscule intégriste, Michel J ? Ils ont laissé des tracts ? Ils étaient plusieurs groupes apparemment : " certains groupes intégristes ".

Il y avait qui ? Les anti-pub intégristes ? Les athées intégristes ? Les anti houpellande intégristes ? Les anti barbus intégristes ? Les anti crèche avec l’âne et le petit jézu intégristes ? Les islamistes intégristes ?

Lesquels sont les plus efficaces d’après vous ? Je ne voudrais pas perdre mon énergie pour venir à bout du satané bonhomme rouge, on peut pas mener tous les combats à la fois...

L’intégrisme, c’est une notion un peu floue, merci de préciser !

Phil, qui a eu catéchisme catho d’office à l’école primaire publique laïque et obligatoire...


le 6 décembre 2012 - 19h24, par Ombre

Inviter un prof de droite de la Fac du Mirail de Toulouse qui n’hésite pas à faire le coup de poing contre ses propres étudiants (de gauche) lors des grèves, Mermet l’a fait ! La pédagogie de la châtaigne cévenole sans doute...


le 6 décembre 2012 - 18h54, par Matthias Sauvergeat

à Michel J :

Des jours fériés à caractère religieux, en France, il n’y en a que pour les chrétiens (bien que les Français de religion judaïque ou islamique reconnaissent Jésus Christ comme un des leurs)...

Alors soit on supprime tous les jours fériés religieux, en France, soit on intègre un jour férié des deux autres religions (Aïd El Kebir et Yom Kippour par exemple)...


le 5 décembre 2012 - 19h07, par Michel J

Au cours de ces trois reportage sur Sumène vous avez voulu, Mr Mermet, nous montrer l’intolérance et le rejet de l’autre que manifestent ces Cévenols "de souche" face aux jeunes qui veulent venir s’installer chez eux. Je pense que vous pourriez très utilement aller promener votre micro dans cette école de Montargis où le Père Noël aurait été interdit sous la pression de certains groupes intégristes. Vous qui pourfendez tous les sectarismes et intégrismes pourriez sans doute contribuer à rétablir la vérité.


le 5 décembre 2012 - 18h52, par monia

Il s’agit d’un nadalet traditionnel "un ser lo pastre somelhava" chanté par le groupe La mal coiffée


le 5 décembre 2012 - 10h17, par fabienne

Il se trouve qu’aux cantonales de 2011 à Sumène, le FN est arrivé en seconde position sans campagne du candidat.

Aucune réunion publique, pas de tract le présentant ou d’affiche, idem dans le canton voisin du Vigan où le candidat FN, totalement inconnu est arrivé en 3ème position.

Ce sont bien les idées de ce parti et leur représentation nationale qui justifient les scores. On s’en rend d’autant plus compte dès lors que l’on entend cette personne, Sybil Vergne, dans cette émission, qui n’a aucun discours politique. D’ailleurs et pour preuve, cette femme n’a pas effectué son plus gros score, dans sa propre commune, loin de là.

Et son score serait bien plus bas encore à Sumène si les abstentionnistes, libertaires pour beaucoup, s’exprimaient dans les urnes. Ça c’est un autre débat...

Les membres de la famille Le Pen remercie tous les électeurs qui leur donnent les moyens de continuer la vie de château.

C’est grâce à vos voix, puisque les partis sont financés au prorata des scrutins, que ce parti peut continuer à salarier les membres de la famille, les concubins et les amis.

Un seul exemple parmi tant d’autres, la fille qui touche ses honoraires d’avocate exorbitants, sans pratiquer, trop affairée par ailleurs (ex. : pas eu le temps de s’occuper de ses enfants, qu’elle a fait gardés par une nounou bien dévouée, secrétaire parlementaire d’un député européen FN, donc rémunérée comme telle pour faire le nurse des petits enfants Le Pen.

C’est grâce à vous que la famille touche deux fois le pactole, en les élisant, indemnités parlementaires et autres, fruits de la démocratie... tout en vous vendant des idées nauséabondes par temps de crise comme l’ont fait d’autres en d’autres temps, et cerise sur le gâteau en créant leurs emplois.

Passons sur les extorsions, captation d’héritage, les fausses déclarations, les procès perdus avec le Fisc, etc. etc.

Cette famille se comporterait-elle comme une famille d’assistés et de profiteurs ?

Bref, ils vous remercient tous, la petite entreprise familiale des Le Pen ne connait pas la crise et compte sur vous...


le 5 décembre 2012 - 09h27, par Espinha de Bacalhau

L’air que recherche troun de l’air ! est "Vurria fari un palazzu". Interprété par Chin Na Na Poun. Sur l’album "Au cabanon".


le 4 décembre 2012 - 20h11, par Fredo

Bonjours à tous ,merci pour vos reportages.Juste un petit renseignement,quel est le nom de ce morceau de musique tzigane passé lors de cette émission ? Merci encore.


le 4 décembre 2012 - 16h34, par troun de l’air !

morceau de musique , svp ? je ne parle pas de Brassens , mais de l’air à consonance napolitaine , si je ne m’abuse ...

ceci dit , on peut " être né quelque part " et ... bouger , se confronter , aimer AILLEURS ! un conseil , digne des AMG et des auteurs de cette émission : écoutez Jacques Généreux , aux assises de l’écosocialisme , le w.e. dernier , je pense qu’il est facile de trouver ça sur le net , ça s’appelle LA 4 e VOIE , et ça parle justement de la tribu , la communauté , l’humanité et ... la terre entière !


le 4 décembre 2012 - 15h55, par Emma

Bonjour ! Est-ce qu’il est possible d’avoir le nom du morceau (qui a l’air d’être en occitan) qui débute la partie de l’émission sur Sumène ? Merci !


le 4 décembre 2012 - 15h32, par Rozalia

site d’actualités avec reportages photos, vidéos, textes, geré par des jeunes mexicain-e-s sur l’Amérique du Sud,le Mexique, Notre Dame des Landes et l’allieurs.

http://desinformemonos.org


le 4 décembre 2012 - 15h04, par Rozalia

http://desinformemonos.org/2012/12/mexiconotienepresidente-repudio-a-pena-nieto-en-mexico-y-el-mundo/>

voila , Pena Neto a recu officielement ses fonctions de président du Mexique ce 1 decembre , un homme cruel, les mains rouges de sang, pensez à Attenco , etc, etc, etc, c’est une honte.... ici motus et bouche cousue,dans les médias...

une honte de taire l’immense mouvement de révolte qui vit au Mexique depuis les élections au printemps (où il a été aussi féléicité par Hollande et compagnie), et qui a repris de plus belle ce début décembre avec une répression policière féroce et brutale digne de son nouveau chef.....pour foutre la peur au ventre à son peuple< pauvre Mexique.... merci et courage à celles et ceux qui résistent. Daniel, il faudrait que tu y ailles pour informer .....merci. de tout coeur.


le 3 décembre 2012 - 23h32, par Geraud

J’ai ete un peu decu par le fait que lors des trois emissions, on a beaucoup entendu parler du rejet des nouveaux habitants, et comme une sorte d’introduction d’illustration, on entend une dame dire "pour y vivre il faut etre ne". Ca semblait lie a cela.

Hors aujourd’hui lorsqu’elle a parle, on s’est rendu compte qu’elle parlait de la sorte elle faisait reference a l’hiver rigoureux et au travail qu’il demande... donc rien a voir avec le rejet de l’autre, mais plutot "si j’etais pas nee la je m’eviterai cette vie".


le 3 décembre 2012 - 21h18, par Matthias Sauvergeat

J’ai travaillé à Sumène plusieurs étés chez l’épicier de la grand’rue (qui avait fait la guerre d’Algérie).

Franchement, à part le fait de ne pas aimer les incivilités je n’ai jamais ressenti du racisme à Sumène, il y a des Allemands très sympas voisins de chez ma grand-mère.

Les 33 % de l’épicière du Plan est sûrement dû à sa sympathie auprès des Suménois de "longue date" : mais Marine Le Pen est d’origine bretonne rien à voir avec les Cévennes...

Ps : Moralité : ne pas se faire "embobiner" par le FN qui est synonyme d’antisémitisme de racisme et xénophobie dans la tête des gens ...


le 3 décembre 2012 - 20h21, par Domi

Si des étrangers sont venus dans les Cévennes dans les années 70, c’est bien que les cévenols leur ont vendu des maisons et à bon prix encore !!! Je le sais, j’y étais dans les années 70, et pour nous les jeunes de l’époque, c’était très compliqué de se loger, les prix des maisons n’ont pas cesser de grimper jusqu’à maintenant... Et même à Sumènes , les gens se plaignent de tous ces jeunes mais n’hésitent pas à leur louer au prix fort des taudis, des apparts pas isolés... Quelle hypocrisie ! L’image d’Epinal que cet historien a brossé des Cévennes ne correspond pas à la réalité, les gens votent FN car ils sont méchants, haineux, jaloux... C’est comme partout, et même en Cévennes il y a des gens biens et des cons...

archives "non-officielles" de l' émission de Daniel Mermet "Là-bas si j'y suis" diffusée sur France Inter

Accueil | Podcast | Plan du site | Autres sites | Contact  | Admin |
 © Copyleft 2004 site réalisé par Franck avec SPIP, hébergé et soutenu par Abeille Informatique