Accueil - 2011-12 - émissions de Avril
Les financiers au coin du bois
Le mercredi 11 avril 2012



S’il est élu Monsieur Hollande n’ira sans doute pas au Fouquet’s, mais le Fouquet’s viendra à lui. Pas pour rire mais pour lui donner sa feuille de route : le Pacte Budgétaire, c’est à dire "la rigueur", la flexibilité du marché du travail, le refinancement des retraites, le dégraissage dans la fonction publique, la "modération" des salaires etc.

Tout ça au nom de la Crise et de la dette publique. Certes, Monsieur Hollande a dit qu’il renégocierait ce traité. Certes, certes... mais quelques uns ont des doutes. Ils sont dans notre émission d’aujourd’hui qui commence avec un prédicateur du Marché, un vrai !

Reportage de François Ruffin.


Programmation musicale :
-  Ava Carrère : "Valse triste"
-  Yvon Etienne : "L’actionnaire"
-  ZEP : "Pas de baratin"


Aller plus loin : Reporterre.net




Utilisez ce formulaire pour laisser vos messages
S'ils retiennent l'attention de l'équipe, ils seront publiés ici
 
Titre :
Texte de votre message : (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ecouter en mp3
grâce au player Flash de JeroenwiJering.com

Ecouter en ogg OU en real audio

Télécharger en Mp3, Ogg ou Real
Podcaster cette émission seulement
ou

ou en utilisant l'adresse du podcast :
www.la-bas.org/podcast.php3
pour recevoir toutes les futures émissions

Vos réactions à cette émission

Cliquez ici pour laisser un message

le 23 novembre 2012 - 23h41, par GI JOE

Une question ,pour quelle raison n’y a t il pas eu la suite de l’émission du 11 avril aujourd’hui car monsieur Mermet nous avait dit que le sujet continuerai le lendemain 12 avril 2012 ? Le sujet diffusé en remplacement était très intéressant ,mais je regrette de ne pas avoir pu être avertie de ce que serait la suite avec Hollande ??? Je voulais réécouter l émission de ce jour mais impossible sur France inter. Je tiens a vous remercier pour toutes les informations que vous nous transmettez

Prenez les armes et habillez vous en militaire pour commencer la révolution !


le 31 mai 2012 - 11h55, par JM.D

Il n’aura pas fallu attendre longtemps ... Les loups commencent à sortir du bois : http://www.20minutes.fr/economie/944013-cdi-viseur-bruxelles


le 10 mai 2012 - 15h41, par Gidoll

Ces infos sont utiles et il est dommage qu’elles ne soient pas plus diffusées. Ce n’est pour moi pas une surprise qu’il faille affronter à un moment ou un autre la haute finance. C’est une question de survie, et je crois qu’il faudra aller encore plus loin et mettre la plupart des dirigeants financiers en prison pour crime contre l’humanité, car ces gens là sont sans scrupules.


le 2 mai 2012 - 14h07, par Paul

Tout cela prouve combien il est important de se protéger le plus possible des marchés, si l’on veut être maîtres de nos destins, si l’on veut que nos choix citoyens comptent, car les financiers ne perdent jamais une élection, eux.

Et c’est possible ! C’est la 1ère mesure prônée par le collectif Roosevelt 2012 (www.roosevelt2012.fr) : emprunter non plus auprès des marchés à 6 ou 10% mais auprès de la BCE (via les organismes publics de crédit) à 0,02% ! D’une pierre deux coups : on se libère des marchés et la dette devient soutenable (et donc résorbable).

Ce n’est pas de l’utopie, cette stratégie a été validée par un responsable de la BCE dans La Tribune du 9 janvier 2012.


le 24 avril 2012 - 01h32, par gary

Pour donner, redonner du baume au coeur, se préparer à la bataille, un coup de pouce pour ouvrir définitivement les yeux et oreilles entre-ouverts de ceux qui cherchent la lumière (désolé pour les aveugles et les sourds que la peur et/ou la TV ont rendus indifférents, j’ai bien peur qu’il n’y ai plus rien à faire pour eux), voici ma contribution en musique... chauffez, chauffez vos voies ! C’est par ici ou là-bas comme vous voulez ;-) http://www.youtube.com/watch ?v=sR6YiyXXwSw

"La musique est le début de l’indiscipline". Platon


le 23 avril 2012 - 21h38, par Rameau de Cerisier

où-bien L’ ÉVOLUTION version SUD AMÉRICAINE : ... Les Sud Américains utilisent à grande échelle une technique pour réduire les conflits armés (cf. Dr David Leffler). Depuis je constate que les pays résistent aussi à la pression des banques si bien que la Grèce aurait aimé emprunter au Brésil (à vérifier). Que de chemin parcouru en 30 ans, le pouvoir revient pacifiquement au peuple. Vraiment extraordinaire. Mais ce qui est aussi extraordinaire, c’est le blackout total des médias sur le sujet.


le 23 avril 2012 - 20h57, par Rameau de Cerisier

ou-bien LA RÉVOLUTION version ISLANDAISE : ... Les islandais ont dit NON à 93%. Depuis, les banques ont été nationalisées, les banskters ont été arrêtés et emprisonnés, la constitution a été réécrite par le peuple et on a redonné le pouvoir aux femmes. Vraiment extraordinaire. Mais ce qui est -encore plus- extraordinaire, c’est le blackout total des médias sur le sujet. Source : http://eso-news.blogspot.com/#ixzz1st4UW2lU http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-la-revolution-islandaise-103934094.html


le 22 avril 2012 - 15h12

Je ne vois pour ma part rien de choquant dans ce que dit Chevreux. Trouver normal et juste d’avoir un code du travail et un code fiscal dissuasifs, des retraites avec bientôt plus de retraités que d’actifs, une fonction publique et des dépenses publiques championne d’Europe, un système social qui constitue un formidable appel pour les profiteurs du monde entier, des politiques professionnels, comme M. Mélenchon, mais aussi Hollande et les autres qui sécurisent leurs statuts et leurs revenus en séduisant les gens simples et en attisant les travers de notre mentalité collective est tout simplement suicidaire. Force est de constater qu’en France, l’administration et une grosse partie des élites haïssent l’entreprise et ses éventuels succès, à la différence de l’Allemagne, de l’Angleterre, de l’Italie... En conséquence, on assiste à une émigration massive de cerveaux et de capitaux, dont les conséquences sont systématiquement sous-estimées. Heureusement que le pays n’est pas menacé de l’extérieur !


le 21 avril 2012 - 18h38

bonjour à tous. la question est grande !

http://www.lepartidegauche.fr/editos/arguments/3826-resolution-sur-leuro


le 21 avril 2012 - 12h18, par Chris

A signaler, deux articles intéressants qui reprennent et commentent, en y ajoutant quelques éléments complémentaires, cette interview édifiante de Doisy. Avec notamment, un retour sur le précédent de 1997 évoqué par Ruffin, et le sketch de la renégociation du Traité d’Amsterdam promise par Jospin pendant la campagne,puis le renoncement 10 jours seulement après les élections. Renoncement "vendu" au 20 heures le soir même avec talent par DSK comme une victoire arrachée sur les Allemands, parce qu’ils avaient réussi à "compléter" le Traité avec un volet "emploi et coordination économique" dénué de tout contenu. Les 2 articles sont sur http://blogdenico.fr


le 21 avril 2012 - 08h17, par Gugusgland

http://blogs.mediapart.fr/blog/frederick-stambach/200412/melenchon-et-les-sondages-de-la-dcri

Difficilement vérifiable, mais tellement probable. A vos Mails !!!!!!

Pour Zeff-18/04 : peut être as tu raison, en revanche, le Chief Economiste de Chevreux s’inquiète réellement de la montée en puissance du FdG. Et pas seulement lui. Car Mélenchon, au delà du personnage charismatique et de ses idées politiques, représente le peuple, celui qui se déplace à la Bastille, au Prado, au Capitole, à Versaille. Celui qui réclame sa souveraineté.


le 20 avril 2012 - 10h10, par frédéric

Le verrou imposé par le système de pensée instillé par la classe dirigeante, aidée par ses fidèles médias, est sur le point de sauter !

L’émulation constatée, l’espoir suscité par le programme du front de gauche. Voilà l’atout qu’ils ne pensaient pas nous voir saisir.

Dans deux journées, nous votons. Dans deux jours nous saurons, et je l’espère, seront victorieux.

Avoir conscience de nôtre légitimité et agir en conséquence.

Mélenchon président !

Pouvoir au peuple !


le 19 avril 2012 - 19h46, par chris

Il me semble quand même que c’est la France toute seule qui s’est jetée dans la gueule du loup, en étant obligée d’emprunter sans cesse pour régler sa dette, ce qui a pour conséquence que celle ci est détenue à 60% par des étrangers (par le marché donc). Certains vont me dire, oui mais avant 1973 on empruntait à la banque de France. Ok mais cela entraînait de l’inflation.

A moins que ce soient les marchés qui nous aient obligés à nous endetter ?


le 19 avril 2012 - 12h49, par kies

Merci pour vos émissions que j’essaie d’écouter de temps en temps. Merci de nous garder les yeux ouverts. Je le regrette mais les "interrogatoires" des médias pour la campagne présidentielle sont souvent affligeants et obscurs. Peu de journalistes parlent de notre crise avec cette lucidité qui nous est absolument vitale pour nous réveiller à notre responsabilité individuelle. Car manifestement, c’est inévitable chacun de nous individuellement a une réponse à donner, puisque nos gouvernements sont devenus impuissants à force de faire semblant, et sont muselés par les prédateurs de la finance.


le 19 avril 2012 - 11h16, par Ca_suffit

Et ce n’est pas plus mal. On en a assez de ces politiques qui pensent que dépenser du pognon à chaque "problème" est LA solution.


le 19 avril 2012 - 09h32, par GIL

Juste un message pour vous signaler une lecture spectacle d"une histoire populaire des Etats Unis"par un collectif , Manifeste Rien ; qui milite grâce au théatre, pour faire connaitre, des auteurs essentiels des sciences humaines comme H Zinn ; ils passent le 25 avril à Issoire (63) à 20h30 ; entrée libre sur réservation pour en savoir plus sur ce collectif :

http://manifesterien.over-blog.com/article-howard-zinn-en-auvergne-spectacle-debat-103651920.html nhésitez pas à aller les voir


le 19 avril 2012 - 06h24, par Ligueil37

Bonjour à toutes et tous,"Alarme citoyens ; formez vos Rébellions Économiques,le front de gauche est arrivé,contre toutes tyrannies, partout je le proclame,l’écho sera l’humain d’abord,dans nos foyers,chez nos voisins, l’aube est pure comme la lutte est déjà une victoire,le Rebelle est celui qui résiste,qui ose dire NON,avec une double Récompense ;J’ai redonné de la force à l’âme fatiguée ;et lui dire"nous sommes ensemble"


le 18 avril 2012 - 17h11, par moynacq marie

ah ! donc on fait quoi alors ?? rien ? super ! Moi aussi je m’informe je me cultive je cherche je doute.. mais j’agis ..aussi !!


le 18 avril 2012 - 13h30, par Zeff

Sans déconner, mon p’tit peuple, faut arrêter d’avoir peur ! J’ai peur, j’ai peur ! C’est exactement ce sur quoi compte l’élite pour t’entuber encore un peu plus.

Arrête de rêver en pensant que Hollande ne va peut-être pas s’aplatir devant les marchés et la finance. Evidement qu’il va s’aplatir, il l’a déjà fait en allant à la City il y a quelques semaines pour montrer qu’il n’est qu’un bon toutou sans crocs.

Quant à Melenchon, je n’arrive pas à croire que toi, mon p’tit peuple, déçu des socialos, tu puisses penser qu’il soit l’homme providentiel. Melenchon reste un "socialiste new wave" dans un monde mondialisé ultra libéral, et il a bien l’intention de s’y faire une place au soleil. C’est un européiste convaincu, un imposteur, un agent du système destiné à catalyser ta colère et ton espérance et qui opèrera le report des voies en faveur de Hollande, qui de toute façon, sera élu et fera le sale boulot.

N’oublie pas que c’est DSK qui devait être à la place de Hollande, tout était prévu, sauf l’impensable. Alors il a fallut trouver un remplaçant en vitesse. L’important est que "l’alternance", ce superbe mirage démocratique, subsiste, est-il écris en lettres rouges dans le cahier des charges plaqué or de l’élite qui s’agite. Car le peuple doit continuer à avoir l’illusion du choix.

Conférence obligatoire pour tous : tape "Qui gouverne réellement la France" de François Asselineau, sur google vidéo ou youtube, et écoute. Il est temps de soulever le rideau, d’autres le font pour toi, alors éteints ta télé, au moins pour un soir, télé qui appartient depuis longtemps à ceux que tu combats (la MORGAN CHASE, actionnaire à plus de 10% de TF1...) et prend 2 h pour écouter la vraie histoire de la construction européenne.


le 17 avril 2012 - 22h54

Le prédicateur du début est un fou furieux.


le 17 avril 2012 - 20h46, par fred

Bonjour, je n’arrive pas à télécharger les émissions. Le lien m’envoie sur une page où il ne se passe rien : "index of mp3... Voyez-vous le problème ? Merci beaucoup. fred


le 16 avril 2012 - 15h10

Que de belles choses ! Mais il ne faut pas se voiler la face... Les choses ont trop durées pour qu’on ne puisse pas se retrouver face au mur !!

Vanessa surplus militaire


le 15 avril 2012 - 21h33, par moynacq marie

Bonsoir tout le monde , Je suis entrain d’écouter l’émission les financiers au coin du bois. Ce que j’entends ne fait que confirmer (si besoin était)ma certitude de voter Melenchon. Mais ça me rend malade d entendre les gens dirent qu ils vont "voter utile" ! ils vont nous mettre dans la merde. Si tous ces gens décident d’oser alors on peut gagner c est sur . Que peut- on faire bon sang pour leur faire comprendre. Pour une fois que l on a quelqu un de vraiment bien, les socialos de merde vont nous faire passer à coter je suis en colère ! MERCI MERCI Daniel Mermet.. on compte sur vous pour que les gens comprennent.. enfin.. !!


le 15 avril 2012 - 11h07, par pierre

nous sommes en guerre financière et nos adversaires, ce clan, cette mafia a déjà organisé deux guerres mondiales pour s’enrichir toujours plus et devenir les maîtres du monde. Il faut donc les prendre très au sérieux mais ils ne sont pas invincibles car ils commettent beaucoup d’erreurs. La question en 2012 devient limpide : pour préserver leurs richesses et leur domination, préfèrent-ils devancer les révolutions des peuples spoliés par ce partage scandaleux des richesses produites en organisant eux-mêmes des guerres qui les rendent encore plus riches tout en rendant incapables les peuples de se soulever contre eux, les vainqueurs des guerres ? La guerre financière est maintenant possible grâce aux TICE, la révolution internet, elle rapporte plus tout de suite que les guerres conventionnelles. Pour eux, le risque est qu’une révolution réussisse enfin à les éliminer, ce sont eux qui ont peur, pas un poète qui ouvre une autre alternative et sait qu’ils faut les mettre hors d’état de nuire avant qu’effectivement, ils ne transforment cette guerre financière en une nouvelle guerre mondiale pour nous faire taire, nous éliminer et empêcher les majorités silencieuses et leurs conformismes de comprendre ce que nous disons. Alors tant que nous ne les aurons pas vaincus en les ruinant, ils nous porteront ennuis et malheurs. La solution est connue depuis des siècles : quitter ces systèmes de pouvoir pour organiser nos groupes sociaux en réseaux. Produire des richesses et mieux les répartir, la recette est connue même s’ils nous l’interdisent et la cachent. Nous y travaillons sur fileane.com, depuis 10 ans sur le web. Les civilisations florissantes ont été organisées en réseaux et ce sont les systèmes de pouvoir qui ont réussi jusqu’ici à les piller et les faire oublier. Il n’y a pas qu’eux pour utiliser internet et spéculer comme jamais dans l’histoire de l’humanité, les poètes sont présents dans chaque génération et leur mission est invariable... Nous l’avons précisé en janvier 2011 dans le discours du poète aux Glières, sur notre site . http://www.fileane.com


le 14 avril 2012 - 14h27, par Cédric

Bonjour à tous,

J’écoute "là-bas" depuis pas mal d’années... jamais une émission ne m’avait fait aussi peur, par sa lucidité, par les constats implacables qu’elle établit, et par les perspectives sombres qu’elle ouvre. J’en déduis que ni les peuples ni les politiques ne détiennent plus l’ombre d’un pouvoir. Si on peut faire taire le gars de chez Chevreux, des milliers d’autres sont derrière lui, tout aussi cyniques et malfaisants. Il est impossible de tous les arrêter... Tout cela conduira nécessairement (c’est toujours comme ça que ça se termine) à des évènements très violents où nous autres, grouillots de base, serons broyés. Je regarde le monde où mon enfant va bientôt naître, et j’ai peur... D’ailleurs nous sommes très nombreux à avoir peur. La peur changera-t-elle un jour de camp ?


le 13 avril 2012 - 19h57, par cormeyl

j’avais bien apprécié l’émission sur les chansons de soutien à des hommes politiques. Pour la prochaine sur ce thème, peut-être qu’on évoquera la mienne (je rêve...) : "mélenchons-nous" à voir à http://dai.ly/HMd3cb

Salut les AMG !


le 13 avril 2012 - 19h19, par Emile

Je bois du Là-Bas tous les jours (grâce à ce site, merci à ceux qui le tiennent), je pense partager les idées et les convictions politiques de bon nombre d’AMG, mais là, franchement... franchement merci pour la belle histoire romantique, M. SAPIR, j’ai rêvé quelques minutes grâce à vous... mais est-ce bien votre rôle ? Est-ce bien ramer dans la bonne direction que de jouer les Cassandre ou les Madame Soleil alors que rien n’est fait, et je ne parle pas que des élections.

Je ne trouve pas très honnête de parler aussi longuement en partant d’un postulat qui ne sera vérifié que le 6 mai, pas très honnête non plus de préjuger d’un homme, M. HOLLANDE, non pas dans ses convictions politiques (auxquelles M. SAPIR le croit profondément attaché) mais dans son caractère, dans ses faiblesses face aux pressions, sans lui accorder un droit de réponse.

Je trouve assez invraisemblable de soutenir ainsi le front de gauche alors qu’on ne sait pas ce qu’il va devenir, et que ce qu’il va devenir dépend du rapport de force qui sera révélé le 22 avril ; de soutenir que certains courants de la gauche du PS pourraient y trouver "assez naturellement" leur place, sans un mot sur les ressorts de retrouvailles, qui me paraissent bien fantasmatiques, entre les camarades communistes et socialistes ; et de parler de tout cela sans jamais évoquer la situation européenne de la gauche.

Et voilà que soudain tombe ce mot, "coup d’état militaire", sans préavis, à tel point que j’ai dû mettre la bande en arrière pour raccrocher. Le sujet est passionnant(*) mais j’ai dû mal à supporter cet enchaînement grossier, pardonnez-moi, de la part d’un grand penseur comme M. SAPIR.

J’ai rêvé, mais j’ai surtout beaucoup ri, ce qui est bien une première en écoutant parler des gens de mon coeur.

(*) à propos des coups d’état militaire, je me suis demandé après avoir écouté l’extraordinaire émission "un Etat du Jourdain à la mer" s’il était possible que l’armée prenne le pouvoir en Israël pour empêcher le gouvernement d’attaquer l’Iran (ou de l’attaquer dans certaines conditions), puisqu’une partie de l’état-major désapprouve cette perspective.

J’en profite pour faire ma lettre au Père Mermet : Cher Daniel, j’adorerais vous entendre parler de Die Linke. Ca n’est pas facile de savoir où ils en sont, leurs marges, leurs projets, etc. Or sans un front de gauche européen, je ne vois pas quels succès celui de France pourrait arracher. Et dans les autres pays ? La Belgique va-t-elle se doter d’un front ? Quel poids une telle coalition pourrait avoir à Bruxelles ? Y a-t-il des tractations en cours ? Des stratégies envisagées, hors Europe ou dedans ? Ou en est Die Linke électoralement ? Quels sont leurs porte-voix, où siègent-ils, quelles ont été leurs réussites jusqu’à maintenant, quels sont leurs maîtres à penser, l’histoire de leurs alliances, etc. Merci


le 13 avril 2012 - 16h29, par Guillaume

Bonjour à tous. J’ai encore une fois beaucoup aimé votre émission. Au début elle m’a un peu gêné, je ne croyais pas que F.Hollande serait si vite obligé de baisser sa culotte devant les marchés. Mais j’en suis maintenant convaincu. Je vous trouve audacieux de vous engager sur le futur, et l’on pourra voir si les témoignages que vous présentez s’avèreront vrai ou non. Pour finir, le représentant des marchés a "naturellement" un CDI. Mais il faut en finir avec ce contrat de travail inadapté. Bien sûr... Avec cette petite question, François Ruffin nous montre l’absence totale de vision concrète de l’idéologie véhiculée par ces travailleurs financiers, de l’idéologie capitaliste. Tout ça, pour eux, ce sont des mots, des idées abstraites. La plupart d’entre eux n’a aucune conscience de ce qu’il fait, et c’est ce qui fait tout leur danger. (Et même les froids calculateurs n’ont pas conscience de ce qu’ils font, puisqu’ils n’ont plus de conscience.) Ce sont des petits agents aveugles de la domination. Ce ne sont donc plus vraiment des humains, car ils ont perdu leur sensibilité, càd la capacité de voir qu’1 milliard de personnes qui n’ont pas à manger dans le monde c’est inacceptable. La capacité de sentir qu’empêcher un être humain de se soigner pour des raisons financières, parce qu’il y a une "dette", c’est inacceptable, et qu’une réaction saine face à quelque chose d’aussi horrible, c’est l’indignation, une autre la révolte, une autre la révolution, une autre la tristesse. N’ayons aucune pitié pour eux sans pour autant devenir bête et violent comme ils le sont ! Soyons Humains ! Soyons sensibles ! L’insurrection citoyenne est la seule réponse humaine à leur violence !


le 13 avril 2012 - 03h29, par kim

@ Anne-Lise : Il s’agit de Jacques RANCIERE, philosophe. Je n’ai plus en tête le titre de l’ouvrage mentionné dans l’émission, mais tu trouveras certainement les références sur le net, je pense. Bon courage !


le 12 avril 2012 - 22h11, par anne-Lise COUINEAU

Bonjour à tous,

J’aurais été très intéressée par les références de l’ouvrage cité dans l’émission et dont l’auteur est Mr Jacques RANCY ( ?), enseignant à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales. Par ailleurs, pourquoi ne pas envisager un jour une émission sur cette école qui a ouvert plus d’un esprit ?

Merci une fois encore pour la qualité de votre travail lilibacasable - TOULOUSE


le 12 avril 2012 - 21h23, par jérôme

voilà pour les anglo-saxon :Que veut cette horde d’esclaves De traîtres, de rois conjurés ? Pour qui ces ignobles entraves Ces fers dès longtemps préparés ? Français, pour nous, ah ! quel outrage Quels transports il doit exciter ? C’est nous qu’on ose méditer De rendre à l’antique esclavage !

Quoi ces cohortes étrangères ! Feraient la loi dans nos foyers ! Quoi ! ces phalanges mercenaires Terrasseraient nos fils guerriers ! Grand Dieu ! par des mains enchaînées Nos fronts sous le joug se ploieraient De vils despotes deviendraient Les maîtres des destinées.

Tremblez, tyrans et vous perfides L’opprobre de tous les partis Tremblez ! vos projets parricides Vont enfin recevoir leurs prix ! Tout est soldat pour vous combattre S’ils tombent, nos jeunes héros La France en produit de nouveaux, Contre vous tout prêts à se battre.

Français, en guerriers magnanimes Portez ou retenez vos coups ! Épargnez ces tristes victimes À regret s’armant contre nous Mais ces despotes sanguinaires Mais ces complices de Bouillé Tous ces tigres qui, sans pitié Déchirent le sein de leur mère ! à bientôt "les gens du marché"


le 12 avril 2012 - 19h07, par colere

Une question ,pour quelle raison n’y a t il pas eu la suite de l’émission du 11 avril aujourd’hui car monsieur Mermet nous avait dit que le sujet continuerai le lendemain 12 avril 2012 ? Le sujet diffusé en remplacement était très intéressant ,mais je regrette de ne pas avoir pu être avertie de ce que serait la suite avec Hollande ??? Je voulais réécouter l émission de ce jour mais impossible sur France inter. Je tiens a vous remercier pour toutes les informations que vous nous transmettez


le 12 avril 2012 - 15h19, par al

le mec veut un monde flexible pour bien pouvoir s’asseoir dessus et lui, il est en CDI...bien évidemment


le 12 avril 2012 - 15h03, par al

La France n’est plus souveraine depuis bien longtemps (27juillet 1794 - mort de ROBESPIERRE) et c’est seulement maintenant que vous vous en rendez compte ?!?!?


le 12 avril 2012 - 10h11, par Frèd

Hé bien si vous citez le site Reporterre... creusons un peu un texte qui s’y trouve : "Une usine qui produit des produits cancérigènes doit-elle être maintenue au nom de l’emploi ?"

Et pourquoi pas inviter Nicolino pour causer de tout ça avec lui, avec un syndicaliste d’Arkéma, par exemple, si vous ne voulez pas le laisser tout seul.

Histoire de relever un peu le niveau "décroissance" de Là-bas qui, contrairement à ce qui est dit par "Pièces et Main d’Oeuvre" (à moins que je ne me trompe), ne défendra pas le parti de l’industrie et de l’emploi à tout prix. http://fabrice-nicolino.com/index.php


le 12 avril 2012 - 03h44, par boycott majors

Salut à tous,

Je me disais que ca serait sympa de préciser les licences associées aux musiques diffusées (creative commons, licence art libre, etc...) histoire de savoir quels groupes ou chanteurs on a le droit de faire découvrir à notre entourage sans risquer d’amende, de coupure internet ou de prison ! Et également pour savoir du 1er coup d’œil si ca vaut le coup d’aller plus loin dans la découverte du travail des "artistes" en question.

Pour ma part, licence non-libre (sacem, majors..) = boycott total.

merci.


le 12 avril 2012 - 00h35, par Jarelle

Bonjour,

Le lien vers la version anglaise du rapport est cité par Ruoma, un peu plus bas. Une traduction française est disponible sur ce blog


le 12 avril 2012 - 00h27, par Jarelle

Bonjour,

Le lien vers le rapport des analystes de Cheuvreux est le suivant (fourni sur le site France Inter) : http://www.reporterre.net/spip.php ?article2704

Une traduction est proposée sur ce blog : http://www.masutti.lautre.net/ ?p=297#more-297


le 11 avril 2012 - 22h13, par CLG

Comment récupèrer le rapport de Cheuvreux svp ?


le 11 avril 2012 - 21h43, par Blob

Ca serait cool d’avoir un lien vers ce rapport de 9 pages débusqué par François Ruffin.

Le Front de Gauche a encore besoin de cartouche.


le 11 avril 2012 - 19h25, par Ruoma

Pour ceux qui voudraient le consulter, voici le document en anglais au format PDF : "François Hollande and France’s labourmarket rigidity : the market will rock both" sur le site reporterre.net.


le 11 avril 2012 - 19h14, par Séverin Danielle

La lutte sera intense ; ne faisons pas confiance à la sociale dictature qui nous trahira. Front de gauche toute !!!


le 11 avril 2012 - 19h02, par Guillaume

Bon, ben je vais me reconvertir en barman, parce que avec ces conclusions je crois qu’il y a de l’avenir dans le cocktail.


le 11 avril 2012 - 18h54, par GG

On ne peut que souhaiter le chômage SANS INDEMNITES au " prédicateur " cynique qui souhaite la flexibilité.

Il faut prendre au mot ces petits soldats de l’ulta-libéralisme car c’est trop facile d’être libéral quand ça va et de faire appel à l’Etat quand ça ne va plus.


le 11 avril 2012 - 18h02, par TOSCA

merci Daniel pour cette éclairante émission, la seule qui nous dise la vérité. Mais elle nous fait froid dans le dos. Seul Jean-Luc Mélenchon peut sans doute nous sortir de là.


le 11 avril 2012 - 17h33

Merci beaucoup à toute l’équipe de là-bas ! Je suis aussi un jeune lecteur consciencieux de Fakir que je félicite pour son travail de longue haleine.

Il va falloir s’unir et re-politiser en masse. Militant du front de gauche, j’effectue des opérations de porte à porte dans des quartiers populaires. Pourriez vous effectuer une émission sur la fracture géographique comme expression de la division du monde social ? Y a-t-il des experts géographes sur le sujet ? Quand on parle des invisibles, c’est une vérité qui est bien triste à éprouver dans un pays démocratique. Notre travail s’inscrit donc dans le très long terme. Car les fruits de l’abandon du politique, l’abandon de perspectives d’amélioration du quotidien, la précarisation du monde du travail, l’échec scolaire et le mauvais accès aux soins nous mènent souvent, et comme je le regrette, à récolter les mauvais raisins de la résignation. Pire, des habitants s’accusent entre eux de tous les maux, c’est la faute aux chômeurs, aux assistés, aux étrangers... Pointer du doigt la finance ou la banque c’est entrer dans le cercle de l’impossible. On peut le comprendre, hormis la télévision, les journaux, la radio, les seuls contacts avec des élus se déroulent tous les deux ans. la fréquentation avec la police c’est un car de crs pour 20h, l’école c’est l’échec. Le rapport au travail , c’est pôle emploi, l’assistance sociale ou la caf... Repolitiser : nous sommes souvent très bien reçus. Nous ne voulons pas rétablir ce lien social que pour les élections. La bataille culturelle sera rude mais mobiliser une classe sociale, la faire vivre, prend du temps et nécessite des structures efficaces. La résistance qui devra s’organiser contre les dominants nécessite l’engagement du grand nombre. C’est un travail de fourmi qui ne surgit pas par hasard. La réponse des grecs aux plans de rigueur se structurent petit à petit comme en Espagne. 30 ans de Thatcher ont tué les mouvements sociaux. Syndiquons nous même si le cliché du syndicat corrompu à la vie longue, prenons parti, même si ces structures sont décriées, formons des assemblées citoyennes de quartiers, écrivons nos doléances et enfin réfléchissons aux voies d’enseignement et d’éducation populaire.


le 11 avril 2012 - 16h31, par coxinhelle

Bravo bravo pour cette émission, putain ça fait froid dans le dos ces financiers (non mais, ils croient qu’ils vont gouverner le monde les petits gars ?) Perso, je préfère rester sur la note d’espoir : Mélenchon avec 35% et le PS à seulement 10% : waouh !!

archives "non-officielles" de l' émission de Daniel Mermet "Là-bas si j'y suis" diffusée sur France Inter

Accueil | Podcast | Plan du site | Autres sites | Contact  | Admin |
 © Copyleft 2004 site réalisé par Franck avec SPIP, hébergé et soutenu par Abeille Informatique