Accueil >>  Vos messages d août 2011

Utilisez ce formulaire pour laisser vos messages
S'ils retiennent l'attention de l'équipe, ils seront publiés ici
 
Titre :
Texte de votre message : (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Vos messages de novembre 2011
Vos messages d’octobre 2011
Vos messages de septembre 2011
Vos messages de juillet 2011
Vos messages de juin 2011
Vos messages de mai 2011
Vos messages de avril 2011
Vos messages de mars 2011
Vos messages de février 2011
Vos messages de janvier 2011
Vos messages de décembre 2010
Vos messages de novembre 2010
Vos messages d’octobre 2010
Vos messages de septembre 2010
Vos messages d’août 2010
Vos messages de juillet 2010
Vos messages de juin 2010
Vos messages de mai 2010
Vos messages d’avril 2010
Vos messages de mars 2010
Vos messages de février 2010
Messages de janvier 2010
Messages de décembre 2009
Vos messages de novembre 09
Vos messages d’octobre 09
Vos messages de septembre 2009
Vos messages d’Août 2009
Messages de juillet 2009
Messages de juin 2009
Vos messages de mai 2009
Vos messages d’avril 2009
Vos messages de mars 2009
Vos messages de février 2009
Vos messages de janvier 2009
Vos messages de décembre 2008
Vos messages de novembre 2008
Vos réactions à "Chomsky et Compagnie"
Vos messages d Octobre 2008
Vos messages de Septembre 2008
Vos messages d’Août 2008
Vos messages de juillet 2008
Vos messages de juin 2008
Vos messages de mai 2008
Réactions à la pétition : Spéculation et crises, ça suffit !
Vos messages d’avril 2008
Vos messages de mars 2008
Vos messages de février 2008
Vos messages de janvier 2008
Vos messages de décembre 2007
Vos messages de novembre 2007
Vos messages d’octobre 2007
Réactions aux révélations de P. Val
Vos messages de septembre 2007
Vos messages d’août 2007
Vos messages de juillet 2007
Vos messages de juin 2007
Vos messages de mai 2007
Vos messages d’avril 2007
Vos messages de mars 2007
Vos messages de février 2007
Vos messages de janvier 2007
Vos messages de décembre 2006

Vos messages d août 2011

  • le 31 août 2011 - 22h32, par Rose

    Question suite au message de Pascal le 30 août 2011 - 19h31, "...la semaine dernière je recevais un petit mot gentil de mon percepteur m’annonçant que, pour la troisième année consécutive, malgré mes 70 000 euros de revenus, je n’étais pas imposable..." Plaisanterie ... ou situation réelle ? Une réponse s’il vous plait ! De la part d’une imposable peu fortunée ...

  • le 31 août 2011 - 17h58, par Florian

    Je vous recommande vivement la lecture de ce bouquin. C’est un vrai régal, et une mine d’informations !

  • le 31 août 2011 - 16h43, par Micromégas

    Bonjour, Avec un groupe d’amis, nous aimons écouter "Là-bas si j’y suis" de notre cher Daniel Mermet. Aujourd’hui, mercredi 1er septembre 2011 (que je ne trouve pas ici à 16h), nous avons pris en cours l’émission où intervenait quelqu’un ( ?). Nous voulons faire remarquer à cet insigne intervenant qui affirmait péremptoirement que "la gauche" n’offrait plus depuis longtemps de discours crédible en faveur du monde ouvrier (en rappelant le conseil de Mauroy à Jospin "il faut que tu parles des ouvriers, ce mot n’est pas un gros mot"...), qu’il avait raison et que ce n’était vraiment pas un scoop ! La gauche" qu’il évoque n’est plus une gauche et le mot est impropre !! "La gauche" dont il parle est une gauche caviar, la gauche des bobos coupée complètement des couches populaires ! Il semble oublier qu’une formation nouvelle essaie de se structurer et s’appelle "Le Front de Gauche" qualifié parfois "d’extrême gauche" ( !!)rassemblé autour de Mélenchon ! Qu’il veuille bien s’informer et écouter, par exemple, le dernier discours de Mélenchon, pas du tout langue de bois et enfin peu suspect de complaisance envers la droite et ceux communément appelés "libéraux" ( !!), en fait, plus ou moins fachos et aussi dangereux que l’individu actuellement locataire de l’Elysée. Que ce Monsieur ne joue pas les vierges effarouchées : nous en reparlerons (malheureusement) ... (Cf. par exemple Médiapart ...) Merci de transmettre à qui de droit, dans le cadre de la libre expression. Cordialement.

  • le 31 août 2011 - 15h04, par tonia

    Mais quelle crise ??? Ce n’est rien d’autre qu’un épouvantail qu’on nous brandit à bras le corps, haut et fort, par-ci par-là, en attendant que nos vies soient réduites à l’état d’esclaves anéantis. En attendant qu’on vive comme nos amis les roumains, les chinois, les africains, etc etc ... et qu’on leur dise ’merci’ par dessus le marché. Et je peux vous assurer qu’à ce moment là nous n’entendrons plus jamais parler de crise ! Aux enfants on parle du grand méchant loup pendant qu’aux adultes on parle de la grande méchante crise. C’est du pareil au même.

  • le 31 août 2011 - 12h15, par ICARE06

    Les Pinçon-Charlot sont de grands chercheurs dont l’oeuvre est un acte de citoyenneté au service de la petite classe moyenne et des déshérités sans précédent dans l’histoire de la sociologie, même si je suis consciente de l’importance des travaux de leur maître Bourdieux. Face à l’organisation d’une société de plus en plus libérale, depuis 1983 en réalité( ce qui a coïncidé avec le départ des communistes du gouvernement Mitterrand), et même ultra-libérale aujourd’hui, ces 2 chercheurs, par leurs travaux remarquables et insuffisamment connus du Français de base( on imagine pourquoi...) sur le fonctionnement de la Grande Bourgeoisie, celle qui détient et le pouvoir financier et le pouvoir politique, sont presque les seuls à opposer une critique solide, scientifique, à l’ultra-libéralisme. IL est urgent de les lire et de les entendre pour déjouer les pièges des dominants(car ces derniers ont plus d’un tour dans leur sac...) et pour mettre fin à un système qui opprime la classe moyenne et la classe populaire. Lisons leur livres !

  • le 31 août 2011 - 11h13, par Martial.

    Bonjour alors si problème pour enregistrer vous allez sur télécharger mp3 et ensuite sur "la borne" mp3 vous faites un clic droit et vous enregistrer sur la phrase enregistrer sur la cible et en principe c’est bon là aussi il faut résister à la technique .

    Martial. ( encore très content de votre retour sur les ondes.).

  • le 31 août 2011 - 04h18, par Jean phillipe

    Quand on voit les baisse et les hausse spectaculaire sur le marché, je penses qu’il va falloir prendre des décisions radicales !

    Gagner de l’argent

  • le 30 août 2011 - 23h27, par husuriersetspeculateurs

    je me propose de taxer moi même les riches , en fermant les paradis fiscaux en interdisant les comptes bancaires secrets sa va faire mal ;))) STOP hypocrisie

  • le 30 août 2011 - 21h47, par Pulsar

    Quelle joie de retrouver la voix qui fout mon indignation dans tous ses états. Enfin, heureux d’écouter la production de l’équipe de la-bas en direct, car vous n’êtes jamais ben loin, un coup de podcast et ya bon l’ escalade sur les sommets de la compréhention.

    Bon, en juin, nous apréhendions, sous l’impulsion de météo-france, une sécheresse cataclismique. L’eau salée de la mer remontait dans un Rhone qui battait son record de faible débit, m’obligeant, moi ainsi que les autres riziculteurs de Camargue, à irriguer le riz à l’eau salée. Il y avait aussi des craintes pour le refroidissement des centrales résonnant fortement avec Fukushima. Mais bon, météo-france s’est planté, il a plut presque tout l’été, et il n’y a pas eu d’accident majeur qui aurait pu être lier à la baisse du débit des fleuves.

    La baisse du débit de la bourse, la crise des dettes souveraines, et maintenant les milliardaires réclamant des taxes. C’ est à dire que pour faire glisser l’ augmentation des mutuelles pour tout le monde, il fallait un peu de vaseline.

    Alors il y a toujours plus de grain à moudre et si peu de chroniqueurs aptent à faire autre chose que coller à la ligne éditoriale conventionnelle.

    Merci, merci d’être revenu.

  • le 30 août 2011 - 21h26, par Bonifassi Eliane

    A l’écoute de Là - bas si j’y suis presque chaque jour depuis 12 ans que je suis retraitée, j’apprécie votre émission avec ses thèmessi bien fouillés. J’ aime beaucoup la séquence des messages d’auditeurs au téléphone ? Je trouve que cela donne une sorte de photo journalière de notre société. Pour l’émission d’hier lundi 29 août je vous remercie et vous dit bravo pour avoir programmé le superbe poète ALLAIN LEPREST décédé au pays d’un autre grand : Jean Ferrat. Ceci se salue d’autant plus que je crois ne pas me tromper en affirmant que La-bas si.....est la seule émission à lui rendre hommage et nous avoir fait écouter cet homme grave dans la voix et dans ses mots. Merci merci pour tout Daniel et l’équipe. Ne nous laissez pas tomber .......... !

  • le 30 août 2011 - 20h44, par JIM Laurent

    Salut à tous...

    Petit pb...Je me faisais une joie d’ écouter cette émission sur www.la-bas.org...mais pas possible car la fin a disparue...C’est bête c’ était juste super intéressant...

    Alors........ ?

    PS : pas facile la rentrée....

  • le 30 août 2011 - 19h31, par Pascal

    Bonjour à tous, et toutes bien évidement, il y à trois minutes, sur France inter, j’apprends : (je cite aussi fidèlement que ma mémoire me le permet) l’année 2009 marquée par une hausse de 400 000 personne au dessous du seuil de pauvreté en France (soit 8,2 MILLIONS de français.......... ) la semaine dernière je recevais un petit mot gentil de mon percepteur m’annonçant que, pour la troisième année consécutive, malgré mes 70 000 euros de revenus, je n’étais pas imposable... Quatre fois déjà je suis allé poser la question d’une éventuelle erreur, mais non, non, c’est normal, je dois être pauvre moi aussi.. Mais bon sang de bon sang... qui vote les lois budgétaires ? Il ne me reste même plus la ressource de prendre exemple sur Super Dupont (Gloire éternelle à Marcel Gotlib) reculer au maximum le paiment de l’impôt pour bénéficier des 10% de pénalité, ça ne s’applique pas aux "non-imposables" ni à ceux qui sont mensualisés

  • le 30 août 2011 - 18h53, par david234

    pour ma part il n’y as vraiment aucune raison de fermer la bourse sa va bien remonter

  • le 30 août 2011 - 18h39, par Nicolas

    Pour info, cela fait plusieurs années que M. Buffet affirme ne pas payer sa "juste" part d’impôts (c-à-d tels qu’il les entend). Depuis lors, tous les autres "grands" (très très riches) et leurs serviteurs se payent, eux, sa tête. Une fois de plus et jusqu’à ce que l’histoire bascule de son côté, une fois de plus.

  • le 30 août 2011 - 18h23, par lachka

    il n’y a pas de son après la partie 7/12

  • le 30 août 2011 - 18h17, par JR

    Bouhou, l’émission n’est pas complète. Rien de 8/12 à 12/12.

  • le 30 août 2011 - 17h34, par christine

    J’ai aimé le passage où Monique Pinçon-Charlot montre que la "dette", la "crise" et l’appel à l’austérité montrent du doigt les citoyens comme étant les seuls fautifs de la situation. Je faisais le parallèle avec le déficit de la sécurité sociale, où, à un autre niveau, on stigmatise l’usager sans jamais dire que les véritables fossoyeurs sont, les médecins, les pharmaciens et les labos (plus l’Etat qui ponctionne allègrement dans les caisses et donne les AMM) En effet, où que vous regardiez...qui a demandé une augmentation du tarif de consultation, qui prescrit les traitements et les arrêts de travail, qui prescrit sans regarder des transports et des "cures" ? Coté pharmacie qui se gave sur le dos de ceux qui vienne acheter des médicaments dé remboursés et donc devenus hors de prix en libre achat. Qui donne les autorisations de mise sur le marché de spécialités ayant bien du mal à faire preuve d’une efficacité supérieure à des spécialités plus anciennes, mais aucun mal à être 10 fois plus chères !

    Si certains "consommateurs" sont très demandeurs, il faut quand même bien que dans la chaîne il y ait des "complices" pour accéder aux demandes.

  • le 30 août 2011 - 15h43, par benjieming

    S’il vous plait, une ou plusieurs émission d’entretien avec Frédéric Lordon autour de la crise économique de cet été... Nous avons fort besoin de son décryptage (même si réécouter les énciennes émisison est déja assez eclairant) !

  • le 30 août 2011 - 15h27, par tonia

    Mamma mia ! Quelle plaisir de te retrouver, de vous réentendre, de nous écouter ! Ce n’est pas l’Europe qui garantit la paix mais plutôt ce que personne n’avait pressenti ni l’année dernière ni en début d’année. Ce sont ces révolutions arabes qui nous ouvrent les yeux et les esprits, qui nous redonnent espoir en assurant un l’avenir glorieux. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai du flaire et je sens que ces vents, ces tempêtes, ces tornades vont souffler et s’abattre dans nos villes et nos campagnes, nos pays endormis.

  • le 30 août 2011 - 12h11, par Martial.

    Très content de vous revoir : 2 mois sans l’émission c’est long.( j’enregistre et cela permet de se former oui se former )

    Martial.

  • le 30 août 2011 - 09h14, par yo

    Voici le message que j’ai envoyé ce jour aux relations auditeurs de France -inter :" il semblerait qu’il ne soit plus possible de laisser des commentaires avant ou après les informations sur France -inter ( 5/6, 7/9 ) . Est-ce un problème technique ou une volonté délibérée de faire taire la critique ( bonne ou mauvaise ) en ces temps de pré-élections présidentielles ?

    De plus, sur les sites des émissions en question, que peut-on voir en bandeau publicitaire depuis plusieurs jours ? Les banques, on connaît, site nanar T’ as pris tout le fric .com . Si , si , à n’en pas croire ses yeux .Solution de refinancement, rachat de crédits , crédit immobilier etc, etc...Hier encore à l’antenne, l’ancienne madame service public de france-inter, faisait une pub éhontée pour une chaîne de télévision privée où elle a sévi ou sévit encore . Une dérive fort inquiètante du service public . je regrette fortement de constater que ma redevance puisse servir à cela .

  • le 29 août 2011 - 20h45, par jac

    On écouterait bien, mais aucun son ne vient.

    Ce n’est pas un signe au moins ???

  • qu’est ce que je peux lire comme conneries, pour ceux qui pensent que la France n’est pas une démocratie, qu’ils prennent un billet d’avion. M Mermet à sans doute des qualités humaines, qui malheureusement se confondent à égalité avec son cynisme. Et pour tous les extrèmes, M Mermet compris : Apliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu.

  • le 29 août 2011 - 15h47, par Meuris

    AU SECOURS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! HELP Un village flamand veut ôter le coq "wallon" du toit de son église... pour y mettre un lion "flamand"

    Quand la crise communautaire prend des accents, disons, légèrement surréalistes. En Flandre, les habitants du village de Roesbrugge-Haringe (Flandre occidentale) veulent ôter du toit de l’église le coq qui s’y trouve, jugé trop “ wallon ”. A la place, il y verraient bien un lion, le symbole flamand.

    Rédaction en ligne

    Publié le 29/08 à 15h00

    « Nombreux sont les habitants qui sont fiers d’être flamands et le lion est le symbole de notre identité flamande », expose Pol Recour, le président de l’ASBL qui s’occupe de l’église Saint-Martin. « Pourquoi devrions-nous accepter plus longtemps de laisser un coq au sommet de notre tour, le symbole des francophones ? ”.

    Il ajoute même : “ le lion est le roi des animaux. Un coq n’est finalement qu’une poule au masculin... ”

    En attendant, il a déjà passé commande à un sculpteur...

  • le 25 août 2011 - 19h57

    impossible de lire les messages entiers de juin/juillet/aout , que ce passe t-il ?

  • le 25 août 2011 - 16h04

    C’est avec une joie "non dissimulée" (formule typique pour nos amis des Douanes) que j’ai le plaisir de vous présenter mes voeux de santé et de bonheur pour cette année 2011. Plus que jamais, faites des provisions de café, sucre, farine, etc. d’or et d’argent pour ne pas être pris en otage par les spéculateurs qui vont s’en donner à coeur joie en 2011. Et Blythe Masters (qui nous a accompagnés tout au long de ces années 2009 et 2010) se joint certainement à moi pour vous présenter aussi ses voeux de... prospérité, si elle n’était pas aussi occupée en ce moment sur la bourse de Londres :-)

    Militaires, pompiers, gendarmes et policiers, sachez que vous aussi risquez d’être vendus au moment où la France est vendue pièce par pièce, bureaux de poste, services, eau, électricité, gaz, etc., et même casernes, comme par exemple la gestion de la base aérienne de Creil ou de la caserne Balard. Ah, j’oubliais : des généraux français sont maintenant mis sur écoutes (cf Canard Enchaîné), rien que ça, simplement parce qu’ils ont une certaine idée de la France et de son fonctionnement. Lire ici le Figaro. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/01/05/97001-20110105FILWWW00344-la-base-de-creil-gere-par-un-consortium.php Notre pays va être entièrement vendu, dépecé, et qui plus est, payé avec des billets Monopoly de la Fed. Bonne Année quand même et prudence absolue entre septembre et octobre 2011.

  • le 24 août 2011 - 14h55

    Quand l’émission reprend elle ? que c’est long les vacances ! et il y a de quoi faire avec l’actualité.

  • Hello, je tiens à vous dire un grand merci pour votre contribution sur ce thème. Votre analyse est celle qu’il nous faut.

    Bonne journée.

    Laura de palaces parisiens

  • le 23 août 2011 - 23h48, par nostalgie

    comment rendre homage à Monsieur Jean Ferrat sans penser à mon père qui l’aimer beaucoups il me chanter souvent ses chansons et maintenant qu’il nest plus là quand une chanson de Jean Ferrat passe sur les ondes je repense à mon père et la nostagie me reprend donc un grand merci de me donner la chance d’écrire ses queques mots et rendre homage à se grand Monsieur

  • le 23 août 2011 - 22h01, par Di-Léta Patrice

    A France Inter on peut parler de tout, surtout des islamistes mais surtout pas de l’État sioniste d’Israël la preuve.http://youtu.be/e6nMpIhXc1Q Vivement ton retour Daniel et toute ton équipe. Bisous !

  • le 23 août 2011 - 19h34

    « L’aspect subversif de Dieudonné, c’est son côté blanc »

    Voilà bien l’interprétation « délirante » d’un primitif blanc menacé par des machines, des méthodes, des systèmes pires que les animaux de la jungle sauvage tandis que le primitif noir, dans la vieille jungle, lui « sait » au moins qu’il a affaire à des démons autonomes qu’il arrive à comprendre, sans prétendre à leur contrôle.

    « L’aspect subversif de Dieudonné, c’est son côté blanc »

    C’est le côté breton de Dieudonné aurait dit un autre... car il est bien connu que le breton est au-dessus du nègre mais en dessous de l’arabe qui, lui, n’élève pas ses enfants parmi les porcs.

    Bref, la différence entre les cercles du FN et leur maison mère, c’est qu’ils ne parlent pas de « capitalisme cosmopolite » mais énoncent bien les noms pour que les exploités sachent qu’ils sont exploités plutôt par des juifs que par des catholiques ou des musulmans !

    L’exploité lui demande juste que cesse l’exploitation, pas la religion de son exploiteur.

    Ras le bol de cette France là, destructrice des relations humaines par la crainte et la méfiance ! Ras le bol de cette France où les jaunes sont tous membres d’une triade ! Ras le bol de cette France où on nous explique que les juifs complotent dans leurs synagogues ! Ras le bol de cette France où il nous est dit que les arabo-musulmans naissent avec une arme greffée sur eux ! Ras le bol de cette France où le noir est, avant tout, un Homo Bonobo ! Ras le bol de ces gros cons blancs qui, pour finir, se plaignent du racisme anti-blanc ! Ras le bol de cette France totalitaire !

    Mais - nom de Dieu ! - allez instruire un indien de l’histoire de l’Europe de l’Ouest et s’il vous dit que les européens de l’Ouest sont des gens dangereux, est-ce du racisme ?! Lui répondre non ? Lui répondre oui ? je n’ai rien à perdre à cet égard. Pas plus que je n’ai à porter de culpabilité par rapport aux engagements contractés à la naissance dont l’ampleur dépasse l’entendement humain.

    Entasser des pauvres dans des cités pour qu’ils ne pensent qu’à travailler (quand il y a du travail)-bouffer-dormir-se reproduire et mourir n’est pas le moyen pour qu’ils apprennent que l’humain a une destination qui le dépasse : créer un sens. Ceci n’étant pas possible en de tels lieux on déplorera combien les pauvres sont atteints de dégénérescence morale et intellectuelle, comme des prisonniers derrière des barreaux. La shekinah (1) y est en exil pis qu’en Israël !

    Nazis et bolcheviks qui veulent soigner le monde en nous refilant leur propre maladie crient à la racaille et au racisme anti-blanc...

    ... et ça réclame de la morale après toutes ces injustices !

    Se réconcilier n’est pas demander à l’autre de vous donner raison en allant chercher de bons marrons, de bons jaunes ou de bons noirs collabos ayant trouvé la voie pour devenir les petits führer de leurs petites communautés respectives... et tant mieux si c’est au sein d’une organisation de plusieurs millions d’électeurs, c’est ainsi qu’on est grand (2) !

    Quant aux monomaniaques qui me gonflent avec « le sionisme » dont ils veulent faire connaître les méthodes alors que tout s’est déjà passé lors du conflit nord-irlandais (3) - histoire qui les gonfle eux car il n’est pas là question de gens de leur religion, de leur ethnie, de leurs intérêts particuliers - que ce soit dit : je n’entends pas me montrer disponible et me refaire un père et une mère d’une majorité d’imbéciles...

    ... puisque le noir est inférieur à tous les autres, c’est là que commence le combat contre tout !

    Le mal peut bien se maquiller en colonialisme, en nazisme, en sionisme, à la base il y a l’infraction première : l’homme noir relégué au bas de l’échelle humaine.

    Y’a pas d’arrangement possible !

    Le gardien de Biquette, historiquement, s’est levé en 2006 pour soutenir Dieudonné et la cause noire, pour 2012 il n’est pas question (comme en 2007) d’un vote Le Pen qui a dépassé toutes les limites idéologiques pour que d’autres dépassent leurs scores sur le dos de la blonde famille !

    Ha ceux-là, quels stratèges, quels résistants ! mais surtout quelle ignorance, quelle incompétence ! Ha, ceux-là... il faut voir comment sur toutes les chaînes TV, comment tout le système leur donne raison ! Marine anti-système ?! Marine Hortefeux oui !

    Putain, y reste Rien.

    Je me souviens d’un petit tour de table entre universalistes (c’est-à-dire sans photocopieurs Dieudonnistes et sans mercenaires idéologiques) ou Dieudonné nous a demandé de définir chacun le bien et le mal... et la conclusion que le MVR en tire : le bien et le mal n’ont rien à voir avec un être humain en particulier qui ne peut être comparé à Rien, car Le Mouvement est tout.

    Qu’on se le dise, les élections 2012 se tiendront sous le signe du viol de la femme noire !

    Dominique BENIGUET

    (1) Shekinah : dans le judaïsme manifestation visible de la présence de Dieu (les juifs en effet ne vouent pas de culte à Satan)

    (2) Grand et sans jugement individuel

    (3) L’Irlande ne se trouvant pas sur la Lune, j’en tire les conclusions pour tout le genre humain.

  • C’est à l’entreprise Dassault, propriété de Serge Dassault, sénateur UMP et ancien maire de Corbeil-Essonnes (le Conseil d’Etat a invalidé sa réélection en 2009 pour cause d’irrégularités des comptes de campagne), 4e fortune française, 89e fortune mondiale selon le Forbes, avec un patrimoine de 7,6 milliards de $, que Nicolas Sarkozy a décidé de commander sept drones (avions sans pilote) pour équiper l’Armée française.

    Problème : les plus hauts gradés de l’armée ne comprennent pas ce choix, parlent de "décision incohérente". Le Canard enchaîné s’étonne aussi qu’aucun appel d’offfre n’ait été lancé, comme l’"exige pourtant le Code des marchés publics. Et aucune consultation du Parlement", comme cela se fait en Allemagne, par exemple.

    Selon le journal satirique l’amiral Guillaud, chef d’état-major des armées, "avait proposé au Président et au ministère de la Défense l’achat du Reaper américain, qui a déjà fait ses preuves en Afghanistan puis en Libye". En outre, le Reaper américain coûterait "trois fois moins cher" et serait disponible rapidement, tandis que Dassault ne pourra livrer ses drones que "entre 2014 et 2016".

    J’entends déjà les cris outrés de certains "mais il est normal d’acheter français, monsieur !". C’est d’ailleurs l’argument avancé par l’Elysée et le ministère, qui invoquent la "souveraineté nationale". Or, comme le rappelle le journal déjà cité, "ce ne sont pas les bureaux d’études ni les ingénieurs de [Dassault] qui produiront les drones en question, mais la société Israel Aerospace Industries." Ils seront livrés prêts à monter chez Dassault, qui y ajoutera "un peu d’électronique".

    Un achat pas si franco-français que ça, fort onéreux, mais qui a le mérite de faire plaisir à l’ami Serge Dassault.

    Source : Le Canard enchaîné ("Des militaires en guerre contre Dassault", 03/08/2011, p. 3)

  • C’est vrai que c’est une situation plutôt dangereuse que d’avoir quelqu’un d’aussi influent à la tête du CSA ;) Mais il faut tout de même prendre un peu de recul et voir cela avec un peu d’humour :) Il va pouvoir faire quelques blagounettes aux politiques ;)

  • Je viens de ré-écouter les deux émissions d’entretien avec F. Lordon (11/2008) concernant les crises financières. Force est de reconnaître 3 ans après leur diffusion, que les propos tenus ont force de "prédiction". Les avertissements et mises en garde qui y ont été prononcés font oeuvre de pénétrante critique. Toutes les rodomontades de nos dirigeants relatives à la "moralisation" et autre régulation de la folie du système financier sont restées lettres mortes. Il fallait s’y attendre, tant sont grandes leurs relations de connivence, de complaisance, voire de complicité avec les milieux visés ! A quand un prochain opus avec F. Lordon, qui ferait le point sur la situation actuelle et ses liaisons avec les événements de 2008 ? J’attends cela avec grande impatience. Encore merci pour votre liberté de ton et de pensée.

  • le 22 août 2011 - 08h13, par Linsay

    I like it very much it is good satire... Relaxliege

  • le 21 août 2011 - 15h53, par Nouvelle trahison de la gauche ?

    L’émission nous avait fait partager son enthousiasme pour la "révolution" bolivienne. On était content aussi de voir arriver au pouvoir un président "indigène".

    Il semble pourtant que le pouvoir, reste le pouvoir. Les "structures" tout ça ?

    Je parle de ça suite à la lecture d’un édito suisse sur un projet de route bolivien en pleine forêt amazonienne. Voir ce lien :

    http://www.lecourrier.ch/la_deroute_amazonienne_de_morales

    Là-bas pourrait revenir sur ce qu’il se passe en Bolivie ?

  • le 21 août 2011 - 12h50, par djzentao

    merci de nous faire savoir musicalement

  • APPEL EUROPÉEN CONTRE LA DICTATURE FINANCIÈRE : http://blogs.mediapart.fr/blog/les-invites-de-mediapart/180811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere

    Levons nous !!!!!!! La ruine de la nation Française n’est pas le fruit du hasard. Les divisions de son Peuple, la malhonnêteté de sa classe politique et les manœuvres d’une véritable oligarchie participent à cet effondrement historique que nous peinons pour le moment à cerner en totalité. Nous percevons la profonde dérive qui a perverti la République, vidant de sa substance une démocratie qui se résume désormais à une triste caricature qui ne trompe plus personne. Nous subissons l’intégration forcée dans une Union Européenne que nous avions rejeté, et dont la nature va à l’encontre de notre identité, bafouant une souveraineté pour laquelle nous avons combattu durant des siècles. Comprenons bien que le monde d’aujourd’hui ne laisse aux consciences dignes qu’une possibilité, celle de l’insoumission. Notre honneur, aujourd’hui, s’appelle dissidence !!!!!!!! Nous savons que face aux trahisons conjointes des organisations partisanes ou syndicales, la France ne peut compter que sur le soulèvement populaire pour renverser le cours de l’Histoire.

  • Du 26 au 28 août 2011 à Lézan/ Massillargues-Attueh (30) Énergies pour la planète : Convergence citoyenne pour une transition énergétique

    Réchauffement climatique, course aux énergies fossiles, gaz de schiste, Fukushima... C’est l’heure des Etats Généraux pour une TRANSITION ! Les Collectifs opposés à la prospection et l’exploitation des gaz et huile de schiste, en partenariat avec les réseaux nationaux qui œvrent pour un autre avenir énergétique, vous proposent d’amplifier la mobilisation avec la “Convergence citoyenne pour une Transition Énergétique”.

    En savoir plus et l’annoncer dès à présent :

    Durant 3 jours, des ateliers, des tables rondes et des témoignages permettront le partage de connaissances et d’idées afin de nous tourner vers un quotidien moins consommateur en ressources fossiles, plus respectueux de la démocratie, de la santé et de l’environnement de notre terre et de ses habitants.

    Nous parlerons de l’état des lieux des énergies actuellement utilisées en France et dans le monde, des conséquences pour la population des pays ressources et pour la planète, des luttes existantes autour de ces énergies.

    Nous avancerons ensemble vers la transition énergétique , passage des énergies fossiles et nucléaire à des sources alternatives d’énergie, avec quelques pistes de transition déjà tracées.

    Un village "des possibles" à énergies alternatives montrera concrètement que nous avons déjà tout en main dès aujourd’hui ! Une filmothèque est prévue pour que chacun puisse repartir avec toutes les informations à partager ensuite, ainsi qu’une librairie.

    A la fin des ateliers, des propositions concrètes seront dégagées et portées auprès de tous , des médias et des partis politiques le dimanche 28 août matin.

    Le monde des Arts sera présent : fresque humaine le 28 août à 13h, arts de la rue, arts plastiques, contes, photos, concerts... Programme complet sur www.convergenceenergetique.org

    Modalités pratiques :

    * Lieu verdoyant, ombragé, le long d’une rivière et situé à quelques kilomètres d’Anduze (30). * Ateliers et animations enfants (enfants accompagnés de leur parent) * Ateliers pratiques et pédagogiques * Stands associatifs et village des artisans * Espace "bien-être" * Village d’accueil (Camping autogéré avec douches solaires, toilettes sèches, coin cuisson) * Marché paysan le matin * Parking, restaurations, buvettes assurés * Accueil presse et émissions de radio et télé en direct

    Ce rassemblement s’inscrivant dans une démarche citoyenne, il suscite beaucoup d’intérêts de la part du public et des médias et nous savons déjà que des marches rejoignant le site des Rencontres nationales (attirant l’international) s’organisent, à pied, à vélo et en roulotte. Nous les indiquons sur le site www.convergenceenergetique.org au fur et à mesure.

    Nous vous remercions par avance de bien vouloir annoncer cet événement Nous comptons sur votre présence les 26, 27 et 28 août 2011 car tout s’organise grâce à la convergence de citoyens. N’hésitez pas à venir nombreux

    Cordialement, Stéphanie,responsable communication

  • Nivea applique la vision de Sarkozy sur les noirs, la SNCF aussi !

    Vous vous rappelez certainement ces paroles de Nicolas Sarkozy.

    Le drame de l’Afrique, c’est que l’Homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles. Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine ni pour l’idée de progrès. Dans cet univers où la nature commande tout, l’Homme échappe à l’angoisse de l’Histoire qui tenaille l’Homme moderne mais l’Homme reste immobile au milieu d’un ordre immuable où tout semble être écrit d’avance. Jamais l’Homme ne s’élance vers l’avenir. Jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin.

    Vous vous rappelez ces paroles empreintes de racisme colonial comme il en fleurait souvent au 19ème et 20ème siècle ?

    L’idée sous-jacente est que l’africain d’Afrique noire est un homme qui a raté le train du progrès et de la civilisation. Il répète les mêmes gestes indéfiniment alors que le monde autour de lui bouge et avance vers plus de civilisation.

    C’est sans doute un acte manqué qui a propulsé une campagne publicitaire de la marque Nivea sur le devant de la scène.

    Le discours de Dakar essayait un grand écart audacieux qui consistait à reconnaître que l’homme noir avait enduré des souffrances abominables au fil des siècles tout en récusant l’idée de repentance : ... Nul ne peut demander aux fils de se repentir des fautes de leurs pères. Jeunes d’Afrique, je ne suis pas venu vous parler de repentance. Je suis venu vous proposer, jeunes d’Afrique, non d’oublier cette déchirure et cette souffrance qui ne peuvent pas être oubliées, mais de les dépasser.

    Ce racisme paternaliste vient d’être adopté et revisité par la firme Nivea. Une photo représente un jeune mannequin noir à la coupe de cheveux courte et à la peau "soignée". Dans ses mains, il tient la tête hirsute d’un homme noir à la coupe afro et à la barbe fournie, une tête comme après une décapitation, le sang en moins, qu’il s’apprête à balancer loin..

    Un slogan : accompagne la photo : "Re-civilize yourself" (Re-civilisez-vous).

    Même si certains diront que c’est une attaque contre les coupes afros et plus généralement, contre les vieilles modes et que ça aurait pu concerner un jeune blanc tenant la tête d’un hippie des années 60-70, l’acte manqué est terriblement révélateur.

    "Re-civilisez-vous" peut être interprété comme un appel à l’assimilation aux critères de beauté des blancs de l’occident. Et puis, une crème pour la peau, pour se reciviliser en gommant les marques disgracieuses d’une peau, une crème bien blanche en plus, cela a de quoi surprendre, non ? La tête coupée, balancée dans les oubliettes des temps anciens, c’est l’acte du sauvage en train de gagner son salut d’homme enfin entré dans l’histoire.

    Peut-être qu’Omar Sy (du duo comique "Omar et Fred") devrait méditer cette tendance. Il a été victime des agissements des agents de sécurité de la SNCF, à la Gare du Nord, qui l’ont pris à partie avec une certaine brutalité parce qu’en tant que voyageur et client, il avait décidé que la chasse aux clandestins sans billet, ne le concernait pas et ne nécessitait pas une opération de cow-boys destinée à bloquer tous les voyageurs du wagon (et donc leur faire perdre du temps) pour qu’ils puissent appréhender le ou les fraudeurs. Il a porté plainte.

    Une bonne nouvelle : on devrait assister à la rentrée à un SAV sur la SNCF qui devrait être très relevé...

  • le 20 août 2011 - 10h14, par aurelie

    J’adore les musiques que j’entend sur votre site !

    Tchatche

  • le 19 août 2011 - 12h09

    A quoi et à qui sert la guerre ? Les guerres mondiales contre le peuple

    Les guerres entre "nations" sont décidées par ceux qui ont le pouvoir : les puissants. Au XXème siècle (où nous prendrons nos exemples) le pouvoir est détenu par les grands capitalistes et leur politique est appliquée par les gouvernements qui en sont généralement les émanations. Lorsque leur propagande (les idées nationalistes et militaristes) est efficace, une partie plus ou moins importante de la population soutient également la guerre.

    Les bénéfices attendus de la guerre par les grands capitalistes sont multiples :
    -  briser les concurrents des autres pays et conquérir ainsi leurs parts de marché - ici il y a des gagnants et des perdants ;
    -  tirer un profit financier immédiat de la guerre (vente d’armes, de munitions, uniformes et autres fournitures militaires) ;
    -  purger les classes populaires lorsqu’elles deviennent remuantes.

    C’est ce dernier point qui est le plus intéressant et le plus passé sous silence. C’est pourtant, en ce qui concerne les deux plus grands conflits armés de l’histoire, le plus évident. La guerre n’est pas seulement la continuation de la concurrence capitaliste par d’autres moyens, c’est l’ultime moyen de défense des dominants contre leur propre peuple.

  • le 17 août 2011 - 23h03, par ZAZ

    Je réecoute ce soir ton émission Daniel et merci encore Charlie...Tu resteras un Grand pour Certains...

  • Après les événements récents en Norvège mon livre vous donne une clé de lecture. J’ai envoyé mon livre à Daniel. Je n’ai jamais reçu de confirmation de reception. Bon je crois qu’il faut vivre avec ...

  • le 17 août 2011 - 10h49, par Jerome SCHAMSCHULA

    Qui va arroser les fleurs une fois par semaine maintenant ? Salut Allain

  • le 17 août 2011 - 10h15, par manu93

    1905 aux USA et 1973 en France : une loi est votée pour que l’état ne puisse plus créer la monnaie... aux profit des banques. Coincidence, ce sont également les dates de naissance de la dette qui ne cessera d’augmenter, parallèlement au chomage. Si les élus ont permis de faire voter cette loi contraire à l’interet général, c’est qu’il y a un problème de représentativité. Etienne Chouard, un economiste "repenti" en parle tres bien et relie ça directement avec le principe de l’election qui n’abouti qu’à des "professionels de la politique" le plus souvent avide de pouvoir. Chose qui n’arriverait pas avec un autre mode d’acces au "pouvoir" : le tirage au sort... Dans la lignée de cornelius castoriadis, Bernard Friot ou Franck Lepage, Etienne chouard ferait une emission super pédagogique pour comprendre un peu mieux ce qui se passe en ce moment. bonnes fin de vacances,

  • le 17 août 2011 - 09h43, par yo

    Bonjour à vous,

    Voici le témoignage qui est très lu (jusqu’en Kapisa), que j’ai posté sur un site de presse en ligne suite à l’intervention sur France inter de M Fabius le 8 août dans la tranche du 7/9 ( mes commentaires peuvent être lus sur le blog du 7/9, archives 8 août ) . je l’ai adressé aussi à trois personnes politiques, directement sur leur blog . M fabius , Mme Eva Joly , M Montebourg . J’ai reçu une réponse d’une personne faisant partie de l’équipe d’une des personnes ci-dessus cités disant, je cite : c’est plus qu’une aberration .

    je trouve les hommes et femmes politiques étrangement frileux sur le sujet, ainsi que certains journalites . Hier au soir,je postais à nouveau ce témoignage afin que la question soit posée à M Hamon dans le 7/9 de France-inter, le mercredi 17 août.Mon commentaire ne figurait pas à la page en question. Aucun écho dans le journal d’informations du matin.

    Voici donc le témoignage en question :

    Afghanistan, théâtre d’une aberration.

    La situation est sous contrôle en Afghanistan nous dit-on en ce mois d’août 2011 dans les sphères du pouvoir. Et de rebomber le torse pour s’apprêter à nourrir à nouveau le dieu Mars.

    On peut maintenant se poser franchement la question des limites de compétence de la chaîne de commandement après le décès dimanche dernier de deux légionnaires (et l’AVC fait par leur capitaine de régiment qui voyait ses hommes se faire décimer par des tirs « amis »), puis suite au décès du caporal chef du génie de Besançon et des graves blessures de ses camarades.

    Dans le cas du décès du soldat du génie de Besançon, dont le VAB (véhicule de l’avant blindé) a roulé sur un IED (engins explosifs improvisés) dans la nuit du jeudi 11 août, pourquoi donc avoir supprimé une mission de reconnaissance et d’observation (VMT) - avec disposition de check points et délimitation de zones minées (comme c’est l’habitude) - sous le prétexte inepte que les IED ne sautent pas la nuit (réponse d’un gradé à son subalterne avant d’envoyer les VAB au casse-pipe) ?

    Le commandement du « battle group » qui cogite dans sa salle climatisée ne semble pas une fois de plus exempt de reproches dans cette tragique histoire.

    Se pose aussi la question de la formation de certains jeunes hommes tombés au combat, qui ont vu leur stage de mise en conditions combat Afgha dans le sud de la France supprimé avant de partir (restrictions budgétaires ? ) pour se retrouver un mois plus tard affrontant des soldats insurgés les plus aguerris de la planète et cela après une ou deux années d’armée pour certains.

    Pour ce qui est de nos politiques, on ne peut pas tenir un discours et dans les actes faire le contraire, recevoir Khadafi en grandes pompes à Paris puis dire qu’il est indésirable dans son propre pays. Aller en vacances chez Ben Ali dans un hôtel quatre-étoiles et puis dire ensuite qu’il faut se battre pour la défense des valeurs démocratiques dans le monde et rendre hommage aux hommes tombés au nom de ces valeurs.

    Le bon sens du peuple ne peut pas être trompé ainsi trop longtemps. Le vent tourne d’ailleurs. La réalité, c’est avant tout la vérité. Toute action engagée va dans le mur si elle ne rencontre pas l’assentiment du peuple, si le peuple est trompé.

    Une centaine de personnes seulement pour saluer ces hommes courageux tombés au combat dimanche pour les valeurs démocratiques. Que veut dire une telle indifférence face aux événements tragiques répétés de chaque jour sur ce triste terrain piégé ?

    Que nous dit cette réalité ? Certains vont me parler de Realpolitik, d’intérêts économiques ou géostratégiques, d’industrie de l’armement, d’établissemnt de la démocratie ou que sais-je encore et d’enfumer le raisonnement pour justifier la guerre.

    Du vent tout cela qui sera balayé par l’histoire, comme pour les conflits précédents non fondés sur la vérité.

    Complexe la réalité ? Oh ! Que non ! Simple comme la nudité. Comme un militaire brûlé à 50% que l’on plonge dans le coma pour que cessent ses douleurs et ses plaintes (le cas ici pour deux militaires blessés dans cette opération du 11 août à la nuit tombée) et dont l’odeur vous restera pour le restant de vos jours .

    Ils font quoi les enfants de nos politiques cet été ?

    Aux courageux de l’arrière qui écrivent qu’il est question ici de risques du métier, que dire sinon que le métier de soldat ne consiste pas à être envoyé à l’abattoir chaque jour par décisions de commandement mal adaptées ?

    Les Français ne sont pas des veaux, n’en déplaise à certains. Les militaires sont nos compatriotes, français, citoyens d’une armée qui se doit de rester républicaine et démocrate. Laisser l’armée aux mains des pires obscurantismes serait une menace pour le pays tout entier.

    PS : la première version de l’armée était que des talibans avaient tué des légionnaires français. En fait, il faut savoir que certains militaires s’équipent de mini-caméras (comme les vététistes) achetées à leurs frais dans une grande surface dédiée aux sports, avant de partir. Il y avait donc des preuves filmées.

    Le 10, l’armée avait changé de version. Un capitaine de la légion a fait un AVC, ayant mal supporté de voir ses hommes se faire décimer par des tirs amis. Un lieutenant de ce même régiment a été « snipé » (terme sur le terrain) la semaine précédente.

    Une pensée pour ces hommes tombés au combat et pour leurs familles.

  • le 16 août 2011 - 22h05, par Yo

    c’est bien embêtant de ne pas pouvoir consulter les messages d’après avril 2011 .

  • http://www.youtube.com/watch ?v=9rRBpZw9mHw Vidéo réalisée par un Avignonnais que je ne connais pas mais je comprends sa colère pour avoir été cliente de La Poste... A l’époque aussi, le délai pour encaisser tout chèque était de 5 jours ouvrés (le conseiller nous avait dit le contraire lors de l’ouverture du compte). Je n’y suis pas restée longtemps...

  • le 16 août 2011 - 14h49, par ardo

    J’écoute pour la première fois cette émission : géniale ! La question reste poser faut-il tout montrer ? Oui mais même "Nu, le corps d’une fille est plus secret que vêtu" Jacques Prévert

    Le sexe, c’est la seule arme dont dispose les femmes...

  • IL N’Y A PAS DE DANGER POUR LA POPULATION ! !

    Je répète :

    IL N’Y A PAS DE DANGER POUR LA POPULATION ! !

  • le 13 août 2011 - 23h35, par Jean

    Merci pour ces émissions ! Et aussi pour la programmation musicale ... Est-ce que quelqu’un peut indiquer le titre/auteur de la dernière chanson pendant les remerciements Striptease - Stripper from Berlin ? La journée apportera encore plus

  • Lien vers le nouvel article de F. Lordon (je ne l’ai pas encore lu mais je suis persuadée que c’est bien) : http://blog.mondediplo.net/2011-08-11-Le-commencement-de-la-fin Daniel et toute l’équipe, rentrez vite, on vous attend. Bonnes vacances quand même !

  • La librairie édilac, qui est un haut lieu de la diffusion du savoir au sein de la communauté Kamite (africaine) a eu la surprise d’avoir la visite d’une brigade de police qui a procédé l’expulsion manu-militari de toute l’équipe de ménaibuc et africamaat qui se chargent tous les jours de faire connaitre son histoire et ses valeurs ancestrales. Cette énième action de muselage de la communauté Kamite (africaine), comme le disent Jean Philippe Omotunde et Salomon Mezepo, doivent nous faire réfléchir très sérieusement à la fragilité de notre situation collective.

  • le 11 août 2011 - 13h45, par MB

    Bonjour,

    Compliments d’un auditeur de longue date, et grands merci pour ce site qui permet de "voir du pays" depuis les antipodes.

    Mais au fait, dans l’entretien avec Robert Fisk du 09 octobre 2006, quelle sont le titre et l’interprète de cet hallucinant morceau de jazz toasté avec une magnifique intensité par une vois féminine, juste au début dudit entretien ?

    Merci d’avance

    MB, Tahiti

  • le 10 août 2011 - 12h12

    ça remarche , c’est bien je fais le tour de mes petits mots , c’est prétentieux mais cela fait la preuve que les archives marchent et le reste avec .

  • le 9 août 2011 - 18h16, par Hervé

    bonjour Daniel , je t’écoute réguliérement et depuis fort longtemps ....et j’apprécie beaucoup !! de plus je suis trés content de découvrir que tu fait des émules, je découvre le blog de ma fille Charlotte "le sari et la graine "qui raconte son voyage en Inde à la découverte de la ruralité Indienne ..en mélangeant l’audio et les photos ..une façon trés sympa de nous faire vivre son voyage , j’espère que tu aura le temps d’y jetter ton oreille , le combat continu et il y a, à priori la reléve .... Hervé

  • le 9 août 2011 - 14h00

    C’est assez étonnant que l’Europe s’engage dans des guerres de prédation, surtout en Afrique, alors que sur son propre sol, tout va mal. Du moins ces guerres ne sont-elles pas le signe de la paupérisation de ce vieux continent en mal de sensations et qui veut se requinquer en créant la chaos ailleurs tout en allant voler les biens des autres ? Le cas libyen est un indicateur. Personne ne peut réellement penser que ces gens adorent les Libyens soi disant martyrisés par leur guide alors qu’ils ne font rien pour leurs propres compatriotes. En France, le pouvoir ne s’en prend qu’aux pauvres. J’en veux pour preuve le fichier unique en préparation pour les supposés fraudeurs aux prestations sociales. S’il y a une once d’honnêteté dans cette procédure, il fallait le faire en silence. Naturellement, ces fraudes existent. En revanche, tous les clairons sont simplement électoralistes. Que dire de ce qui se passe en ce moment en Angleterre ? Les revendications des Espagnols, des Grecs ?

  • Un hommage discret à la mouité, attestant l’existence de Botul.

    La civilisation du mou

    A l’heure des philosophes de service et des spécialistes de la pensée (dernier croisé, un philosophe de la route qui conseille utilement, en cas d’embouteillage, de songer au sens de l’existence), convoqués sur tous les plateaux pour conférer au non débat une illusoire caution rationnelle, je voudrais ici rappeler tout ce que l’on doit au mal reconnu Jean-Baptiste Botul.

    L’animal a forgé et formé un concept méprisé, celui du mou, dès lors rebaptisé "mouité", voilà "une bonne chose de faite". La métaphysique du mou se présente donc comme un ouvrage substantiel, tendance éloge et réhabilitation : "D’une certaine manière, il entre dans les présupposés que le mou est un état corrompu du dur. Lequel est préférable - allez savoir pourquoi. L’ambition mécaniste spécule sur une perfection fonctionnelle du dur. Principe mâle ? Quoi qu’il en soit, tout objet dur semble posséder plus d’Etre qu’une chose molle. Il se prête mieux au concept. Dans les morales antiques, mou et corrompu sont quasi synonymes. La vertu est rigide, le vice est mou. Le mou, cependant, autorise une appréhension plus subtile de la substance. Et il y a certainement autant d’Etre dans un flan aux oeufs que dans un os de poulet. Ou alors Quoi ? Prenons par exemple le fromage : le caillé (ou la cancoillotte) a-t-il moins d’Etre que le comté (ou pour atteindre le meilleur degré de dureté, une très vieille mimolette) ? Rien n’est moins certain."

    Penchons-nous donc sur les formes contemporaines de la mouité, un concept étonnamment éclairant pour comprendre les humains post-modernes. Car le mou est partout : le rebondi, le moelleux, le malléable, le flasque, l’indolent, l’élastique, le spongieux, le tiède, le lâche. Ainsi j’ai pu observer dans maintes cités françaises, l’étonnante inflation de châteaux gonflables et autres jeux baudruchiens (ou baudruchards). Ces attractions colorées comme des bonbons offrent à leurs adeptes la douce sensation d’un marcher rebondi et élastique : on se trouve ballonné en apesanteur simulée, la chute devient plaisir, comme au bon vieux temps entre les membranes maternelles ou les bras paternels, bref en pleine régression. J’ai noté dans ces joyeuses saucisses la fréquence inhabituelle de grands gaillards tatoués, subitement délestés de leur encombrant quintal, tout étonnés de chérubinité.

    Mais la mouité triomphante se manifeste aussi dans les chairs dilatées et rougies sur les sables, les seins et les ventres dégoulinants, le fondant des glaces, le moelleux des sandwichs au pain de mie, la marche traînante sur les bords de mer, bref ce sont les vacances, le grand laisser-aller estival qu’il ne convient pas de stigmatiser dans ces temps d’abondance néo-libérale, dont les crises justifient encore mieux l’insouciance générale. L’heure est bien au confort maximal, au plaisir dû, à l’épanchement, aux positions mitigées, à l’enrobage euphémistique, bref à la mouité intellectuelle, habituellement dénommée CONSENSUS, un bien joli mot. On notera sa rondeur phonique, tout en nasales et en sifflantes, qui semble interdire toute transcendance ; on ne peut manquer sa discrète obscénité qui le place sous les auspices de la féminité, pourvoyeuse, et heureusement molle ; on remarquera que le con-sens-us fait bien dépendre (ou prévaloir) le sens et les us du con.

    Trêve de sémantique, j’en appelle ici à Botul qui apportera fermeté à mes égarements : "Nous avons laissé en jachères des notions époustouflantes : la porosité, par exemple. On l’exploite dans tous les laboratoires scientifiques, on n’en fait rien en philosophie. Pourquoi ne pas envisager que la conscience est un filtre poreux qui livre des concepts à la pensée en décantant les phénomènes comme certaines carafes purificatrices, ou bien une centrifugeuse ? Quand on a passé comme moi son enfance à la campagne, on est sensible à l’écoulement du caillé à travers la faisselle. Ou à l’épanchement du miel liquide dans les rayons de la ruche. Ainsi se répand Dieu dans le monde, selon Chrysippe, ou Cléanthe, enfin bref un stoïcien. Peut-on mieux représenter l’immanence ?"

    Je ne sais pas si la conscience a toujours été poreuse, mais assurément elle est en passe de le devenir, réalisant ainsi une sorte de mutation anthropologique tout à fait remarquable. Moi à force d’être ballotée dans la mouité ambiante, je me sens cailler. Une des plus puissantes centrifugeuses post-modernes, après la télévision, c’est le grand spectacle musical. Alors là, je dois dire qu’on baigne dans un étonnant sirop : festin de sons et lumières à faire vibrer les intestins, fusion miraculeuse des époques et des héros de l’histoire avec ceux de la littérature (le Cid avec Richelieu, Carmen et les trois mousquetaires, Mozart et Leonardo Di Caprio)... Bref, c’est le grand melting pot, la ratatouille culturelle, un plat d’été de plus en plus prisé qui vous fera utilement oublier toute référence au profit d’une douce symbiose sensorielle avec votre voisin de gradin. Sur le plan culturel donc, la mouité se laisse généralement appréhender sous le nom de CONFUSION. Ici, je vous laisse l’initiative de l’analyse morpho-sémantique.

    Mais quoi qu’il y paraisse, loin de moi l’idée de pleurer l’aboulie, de dénoncer l’inconsistance et la pensée flasque, ou de redresser notre civilisation avachie. Pour éviter de conclure moi-même, j’invoquerai une dernière fois ce cher Botul, qui, décomplexé, nous invite à faire de la mouité un nouvel humanisme : "Le flexible se pare d’une qualité essentielle, que l’on nomme : flexibilité. C’est grâce à elle que le roseau plie, mais ne rompt pas. Et comme l’homme est un roseau pensant, la flexibilité peut être avantageusement considérée comme un humanisme." Mouais.

    Hélène Genet - http://lesficellesdellenne.over-blog.com/article-la-civilisation-du-mou-02-08-11-80718119.html

  • Bonjour à tous

    Quelqu’un peut-il me dire qui chante la chanson au tout début de l’émission ???

    Merci

    Fabien

  • Un an est passé, qu’est devenue l’indignation de l’an dernier ??? Silence radio et France inter continue...

 
 

archives "non-officielles" de l' émission de Daniel Mermet "Là-bas si j'y suis" diffusée sur France Inter

Accueil | Podcast | Plan du site | Autres sites | Contact  | Admin |
 © Copyleft 2004 site réalisé par Franck avec SPIP, hébergé et soutenu par Abeille Informatique