Accueil >>  Vos messages de mai 2011

Utilisez ce formulaire pour laisser vos messages
S'ils retiennent l'attention de l'équipe, ils seront publiés ici
 
Titre :
Texte de votre message : (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Vos messages de novembre 2011
Vos messages d’octobre 2011
Vos messages de septembre 2011
Vos messages d aout 2011
Vos messages de juillet 2011
Vos messages de juin 2011
Vos messages de avril 2011
Vos messages de mars 2011
Vos messages de février 2011
Vos messages de janvier 2011
Vos messages de décembre 2010
Vos messages de novembre 2010
Vos messages d’octobre 2010
Vos messages de septembre 2010
Vos messages d’août 2010
Vos messages de juillet 2010
Vos messages de juin 2010
Vos messages de mai 2010
Vos messages d’avril 2010
Vos messages de mars 2010
Vos messages de février 2010
Messages de janvier 2010
Messages de décembre 2009
Vos messages de novembre 09
Vos messages d’octobre 09
Vos messages de septembre 2009
Vos messages d’Août 2009
Messages de juillet 2009
Messages de juin 2009
Vos messages de mai 2009
Vos messages d’avril 2009
Vos messages de mars 2009
Vos messages de février 2009
Vos messages de janvier 2009
Vos messages de décembre 2008
Vos messages de novembre 2008
Vos réactions à "Chomsky et Compagnie"
Vos messages d Octobre 2008
Vos messages de Septembre 2008
Vos messages d’Août 2008
Vos messages de juillet 2008
Vos messages de juin 2008
Vos messages de mai 2008
Réactions à la pétition : Spéculation et crises, ça suffit !
Vos messages d’avril 2008
Vos messages de mars 2008
Vos messages de février 2008
Vos messages de janvier 2008
Vos messages de décembre 2007
Vos messages de novembre 2007
Vos messages d’octobre 2007
Réactions aux révélations de P. Val
Vos messages de septembre 2007
Vos messages d’août 2007
Vos messages de juillet 2007
Vos messages de juin 2007
Vos messages de mai 2007
Vos messages d’avril 2007
Vos messages de mars 2007
Vos messages de février 2007
Vos messages de janvier 2007
Vos messages de décembre 2006

Vos messages de mai 2011

  • le 31 mai 2011 - 21h22, par Mange ta tête

    Bonjour à tous, je me permets une annonce spectacle qui se joue jusqu’à dimanche à Confluences. paris 20. Euphémismes, une comédie française, par la Cie Mange ta tête : Euphémismes à été écrite à partir d’un livre de Pierre Tévanian et Sylvie Tissot. Mots à Maux (sortit en 1998) et revient sur la dernière loi relative à l’entrée et au séjour des étrangers en France, votée 1998 par la gauche et proposée par M. Jean-Pierre Chevènement... ça fait mal mais ça fait aussi du bien en ce temps d’Indignation !! Projection et débats ce week-end, notamment avec Pierre Tévanian (lmsi)

    Résa : 06 98 81 15 01 ou mangetatete@gmail.com

    En lien :

    Une belle critique de Marina da Silva du Monde Diplo :

    Et tout les infos sur mangetatete.com

    A bientôt, là ou d’une place à l’autre !!

    La Cie. Mange ta tête.

  • Gracias a vosotros aqui en Francia hay mucha gente siguiendo el movimiento...esta tarde me quede llolando escuchando la radio..(una francesa que quiere muchisimo a Espana)

  • le 31 mai 2011 - 18h28, par Aimssi

    Je crois que ce n’est pas encore le bon... Faut ressayer ?! MERCI. BONNE CONTINUATION INDIGNEE A TOUS ET A TOUTES !

  • Tout compte fait ,même si dans chaque pays il y a mouvement et il faut espérer sans essoufflement ,l’apothéose est la Grèce où le pays serait carrément à vendre , il faudrait attaquer au nid où se trouvent tous les rapaces ( lobys , prise de décision etc .. ) , donc Bruxelle , on n’en parle pas beaucoup

  • le 31 mai 2011 - 16h26, par Jayne

    @Vinnie

    ... je ne vois pas le rapport. DSK était pour : et alors ? L’annonceur vous parle d’une majorité, vous lui répondez DSK (encore et encore)...

    Que se vayan todos !

  • le 31 mai 2011 - 14h26, par Loïc

    Bonjour,

    Le lien vers le "manuel de démocratie directe..." ne fonctionne pas. En cherchant sur le net, je suis tombé sur ça : http://aquitainedecroissance.org/2011/05/25/manuel-de-democratie-directe-et-de-prise-de-decision-par-consensus/ Est-ce bien le même ?

    Merci

  • le 31 mai 2011 - 12h52, par Anne-Catherine (42)

    Merci à celui ou ceux qui s’occupent de ce site, je ne pourrai jamais écouter ces émissions sans eux car je n’arrive pas à podcaster correctement avec mon vieil ordinateur à partir du site de France Inter.

  • L’image parle plus de l’interview proprement dite. La caricature est satirique mais réaliste pour être complètement honnête. - term papers

  • le 31 mai 2011 - 11h11, par marc labille

    Félicitations. Le reportage "c’est la faute à Milton" est, de mon point de vue, le plus juste que j’ai entendu ou vu dans les médias traitant de l’agriculture. Je suis un petit journaliste dans un département agricole de province et je suis ravi qu’enfin un média parisien ait senti la nuance qu’il pouvait y avoir dans le syndicalisme agricole. Je respecte la confédération paysannne. Mais dans certains départements comme le mien, je ne suis pas sur que la FDSEA soit si éloignée des valeurs paysannes incarnées par la conf. Bien sur, il y des inerties et les agriculteurs ont un fond de culture plutôt à droite. Mais quand on y regarde de plus prêt, ce sont des "petits" que la mondialisation écrase. La fin des paysans comme on la sent venir en France est une tragédie qui ressemble à la fin de l’industrie. L’impact des théories de Milton Friedman est une évidence. Le modèle agricole français est victime des erreurs des gouvernants depuis des décennies. Les paysans que je rencontre tous les jours ne sont pas des pollueurs, des tortionnaires d’animaux ni des riches propriétaires. La plupart sont locataires, vivent avec moins que le SMIC, ne sortent jamais de leur ferme, ont l’amour du travail bien fait, sont accrochées à quelques valeurs démodées mais attachantes et simples. Certains votent à gauche ou lisent Marianne !!! Pour toutes ces raison, je suis très touché que la parole ait été donnée à cet arboriculteur de la Drôme. Merci pour la profession.

  • le 31 mai 2011 - 10h08, par Marius

    En réponse à Kolette et à toutes celles et tous ceux qui cherchaient aussi cette envoutant petit morceau de oud c’est Astrakan Café du trio Anouar Brahem. @+ Xavier

  • le 31 mai 2011 - 09h43, par Un Indigné

    *Correction du lien de la vidéo*

    Bonjour,

    M. Grenet, maire UMP de Bayonne, veut faire expulser le Village des Indignés de Bayonne, car il considère que « le danger provoqué par cette occupation est très sérieux » et que c’est « un campement protestataire qui, s’il se développe, est de nature à troubler gravement l’ordre public ». Allez voir par vous même les dangereux Indignés qui ont fait un pique-nique de quartier dimanche dernier avec les riverains : http://www.youtube.com/watch ?v=c4stiCg9S9M

  • Bonjour,

    M. Grenet, maire UMP de Bayonne, veut faire expulser le Village des Indignés de Bayonne, car il considère que « le danger provoqué par cette occupation est très sérieux » et que c’est « un campement protestataire qui, s’il se développe, est de nature à troubler gravement l’ordre public ». Allez voir par vous même les dangereux Indignés qui ont fait un pique-nique de quartier dimanche dernier avec les riverains : http://www.youtube.com/watch ?v=c4stiCg9S9M

  • le 31 mai 2011 - 00h11, par Vinnie

    L’annonceur sur le répondeur à propos le viol du NON à la constitution européenne, semble oublier que le même DSK était à fond pour le OUI...

    Et la violation des peuples du monde par le FMI, c’est quoi ? Du détroussage d’anciennes colonies ? (pour certains pays) - autrement dit, du néo-colonialisme. Seulement voilà, le FMI vient chez nous aussi. Mais la bonne nouvelle, c’est que les révolutions arrivent aussi dans la foulée.

    Qu’ils s’en aillent tous ! Que se vayan todos !

  • le 31 mai 2011 - 00h08, par Rvb

    Le dernier degré de la soumission. Donner la papatte, poliment. J’ai des slogans pour eux : Il est interdit de tout interdire !... On a droit aux miettes !... Sans-culottes et sans-couilles, les mains contre le mur on tousse !... L’été prochain s’il fait beau on reviendra !

    Ces évenements sont pathétiques. Symptômes d’une société malade, psychotique. Il y a des néos de tout ce qu’on a vu depuis 39-45. Ceux-là manquaient à l’appel. Ce sont des néo-collabos. les voila, toutes voiles dehors, ils cherchent de l’air, essouflés, suffocants. Ghandi le non violent marchait contre le pouvoir ; ces néo-capitalistes couraient pour le pouvoir. C’en est indécent.

    Allez, qu’ils s’amusent, tant qu’ils manifestent pour rien, les fdp les ignoreront totalement. Ils ne demanderont pas que ben laden soit jugé comme n’importe quel criminel nazi ; ou qu’on arrete une centrale nucléaire en europe, ou qu’on cesse la marchandisation des biens commun : ça ne les concernent pas.

    Alors, s’ils ne sont pas content, qu’ils s’en aillent, par exemple avec ces riches qui menacent de délocaliser leur fortune dès qu’ils entendent le mot impôts. Ils ont l’habitude de suivre. eh bien, qu’ils suivent.

    Oui ça leur fera des souvenirs de leur folle jeunesse qui leurs permettront d’affirmer avec une certitude d’expert du vécu : on n’y peut rien, c’est inéluctable. C’est les esclavec et les cons de noir dez : Ils n’ont jamais su dire non, Ils veulent être des gagnants et n’accepteront jamais d’être des perdants même si pour ça faut écraser ceux qui ne veulnt pas plier, c’est la règle, inéluctable.

    Et moi je refuser d’être un premier ou un dernier, le jeu qu’ils défendent, auquel ils rêvent tous de participer c’est "marche ou crève", qu’ils crèvent, poliment et sans slogans sur les murs sans rêves dans leur esprits, sans testament et sans bruits, merci pour la classe dirigeante.

  • le 30 mai 2011 - 22h30, par Clem

    Le rassemblement continue à Strasbourg ! Tous les jours Place de la République à 19h http://democratiereelstrasbourg.wordpress.com/

  • le 30 mai 2011 - 19h34, par Pulsar

    Salut, ici la paysannerie qui réfléchit. Suite de l’enquête sur les 4 terroristes friedman, Hayek, Ronald et Maguy : Il apparait que Ronald était un pantin. Il a accédé au poste le plus important de la première puissance mondiale alors que ses compétences se limitaient à jouer des roles. Un acteur est devenu président des USA (un homme dont chaque décision a des répercutions non seulement pour les citoyens américains mais aussi pour tous les habitants de la planète puisque ce sont majoritairement les USA qui ont choisi le cap ultra-libéral pour le reste du monde), alors que personne ne s’intérrogeaient sur les compétences de statège en politique économique et sociale de ce Ronald. Ainsi, avec Maggy, ils auraient mis en place un système mondial de libre échange et de dérèglementation juste parce-que les idées de Friedman leurs plaisaient et qu’ils étaient persuadés que les gens vivraient mieu sous un tel régime. Etrangement, ce sont les puissants de la finance qui ont mieu vécu et qui vivent toujours aussi bien aujourd’hui alors que le collet se ressère sans cesse autour du cou de la population mondiale. Bon, tout ça ne doit pas être trop important puisqu’il n’y a pas grand monde "au courant". D’ailleur, en France, il y a quelques mois, une émission sur France 2 ayant pour thème les origines de la crise économique de 2008 a été diffusé. Une émission de Là-bas en fit la critique le lendemain. On nous a parlé de la crise en incriminant les méchants Ronald et Maggy comme les principaux responsables des origines du mal sans nous dire un mot sur les multinationales tentaculaires qui délocalisent, licencient et prospèrent. Peu de voix d’indignation s’élevaient à ce moment là mais l’important, c’est maintenant.

    Si les smartphones et les i-phones sont utilisés pour créer des connexions entre les mouvements des pays et des villes, c’est que les indignés tirent du venin de consommation de téléphonie mobile un antidote qui leur permet de croitre.

    Tchao et merci pour "C’est de la faute à Milton !", une émission qui tord le cou aux idées reçues sur les paysans. Vous m’avez encore une fois touché en plein coeur avec vos flèches sonore à pointes imbibées de sérum de bon sens.

  • Vous pouvez retrouvez les nouvelles dates depuis : http://www.reelledemocratie.fr/

  • le 30 mai 2011 - 13h05, par Elsa

    Bonjour, Pour information, le mouvement des indignés continue. Après s’être fait délogés de façon malgracieuse par les forces de l’ordre, rendez vous est pris ce soir pour continuer le travail de commission à 19 heures, Place de La Bastille.

  • le 30 mai 2011 - 11h55, par tala

    Le lien correct pour le manuel de démocratie directe est : http://1libertaire.free.fr/ManuelDemocratieDirecte.html (pas de "/" à la fin).

    A +

  • le 29 mai 2011 - 22h42, par cri

    bien motivante cette émission que j’ai pu écouter en direct. Et puisque qu’on parle d’indignation j’ai noté qu’immédiatement après l’émission, le filet publicitaire France Inter programmait la propagande d’assurance retraite privé de Malakoff Mederic, une société de la dynastie sarko... C’est un beau contre-pied à l’émission. Est-ce peut-être pour tester notre potentiel "indignation" ? Non hein ? En attendant tant que cette émission est toujours diffusée librement sur France Gouvernement, je garde espoir.

  • Sur le Japon d’après geurre, un docu intéressant a voir encore quelques jours : Le Japon, l’empereur et l’armée : http://videos.arte.tv/fr/videos/le_japon_l_empereur_et_l_armee-3916058.html

  • le 29 mai 2011 - 14h26, par Clocel


    -  Que de bruit autour de cette "révolution" espagnole !
    -  La jeunesse dorée qui manifeste pour sa part du gâteau...
    -  Le vrai acte révolutionnaire consisterait à déterrer les charniers et autres fosses communes où dorment encore les vrais héros de l’histoire espagnole et sans doute de l’Europe entière...
    -  Ils écrieraient ainsi le chapitre oublié de leur propre histoire sans lequel il n’y a pas d’avenir possible...

  • Dimanche 29 mai rassemblement à 17h place de la République à Lille (sous la statue du général Faidherbe). Tous les renseignements sur le blog des indignés de Lille : http://democratiereelle.canalblog.com/

  • le 29 mai 2011 - 00h38, par simon

    Pour en savoir un peu plus sur le mouvement acampados, lire l’article suivant paru dans lemonde.fr : http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/05/26/dans-le-sud-de-l-espagne-avec-les-indignes-de-murcie_1528011_3214.html L’article traite des indignés à Murcie dans le sud-est espagnol. L’article a été publié sur le site du monde mais il est presque invisible peut-être que la rédaction du site ne se préoccupe pas tant que ça de ce qui se passe. Enfin c’est toujours le même problème. Ici, sur Murcie le mouvement continue et les évènements de brutalité policière survenus à Barcelone et Lérida (une personne hospitalisée avec une perforation du poumon et plus de cent vingt blessés) n’ont pas fait faiblir la mobilisation.

  • le 29 mai 2011 - 00h25, par Pulsar

    A la Puerta de la Maison Carrée à Nimes. Les alléas de la riziculture m’ont fait perdre 2 h.. Habitant à 1h. de Nimes, je suis arrivé au rassemblement avec 3h. de retard, à 21 h.. J’ai vu une trentaine de personnes de tous ages, du petit enfant au quinquagènaire. Il y avait 3 tentes et des cartons sur lesquels étaient inscrites des propositions ressemblant à celles des indiniados. Une dizaine de personnes étaient assises en cercle et discutaient en partageant quelques victuailles. Trop timide, je n’ai parlé à personne. Demain, peut-être...

    Par-contre, les restaurants et terrasses de café de ce quartier guindé étaient remplis. Une question a fusé dans ma tête de sauvageon : Faut-il que la précarité augmente pour que les consciences se rêveillent ? Bon, demain c’est dimanche mais la période n’est pas propice au repos alors pour se donner du courage, voici une citation de Rockin : "Vivants, il n’y pas le choix, faut se battre, comprendre le fonctionnement du monde et le mettre dans sa boite. Ça fait longtemps que l’on sait s’y prendre, la musique accompagne notre lutte et à chaque texte nos générations s’affutent. Et si on parle de lutte, c’est qu’on la vit tous les jours pour que la paix règne sur l’humanité et que cette dernière protège l’amour."

  • le 29 mai 2011 - 00h18, par Swanha

    Wopso, Salut Eh bien dites donc, l’effet LKP a traversé l’atlantique de la Guadeloupe à l’Espagne... !deux ans et demie la traversée quand même - à la rame ! allez salut à tous les AMG

  • le 28 mai 2011 - 17h06, par Lety L’abeille

    plutocratie degage, il me semble comprendre que Daniel parle du langage des signes qui n’est pas très radiophonique, d’ou "il ne faudrait pas que cela s’étende, sinon, j’ai plus de boulot moi !" Je ne crois pas qu’il s’inquiète de la propagation des mouvements contestataires...

  • le 28 mai 2011 - 14h57, par Pulsar

    Salut. La catastrophe de fukushima se poursuit. Tepco a récemment déclaré officiellement que les réacteurs n°1, 2 et 3 sont entré en fusion quelques heures aprés le séisme du 11 mars. Le 25 mai, à Viennes, 11 états européens ont créé une alliance contre le nucléaire. Tout cela reste bien-sur absent dans le contenu des JT formant la principale source d’informations pour la plupart de nos concitoyens.

    Que se passe-t-il en France ? La sècheresse sévit sur tout le territoire étranglant le monde agricole. Le rendement des cultures céréalières risque de diminuer de 50% entainant une hausse des prix des aliments de base déja trés élevés. De manière globale, la production agricole mondiale connait des difficultés dues aux alléas climatiques expliquant les prix élevés. Bien-sur, la spéculation n’arrange en rien l’affaire.

    Le débit du Rhone est aujourd’hui à un niveau historiquement bas. La moyenne pour début juin est de 2000 m.cube par seconde alors qu’actuellement, le débit est de 245 m.cube/s., comme à la fin aout lors des années trés sêches. Les centrales hydro-électriques fonctionnent au quart de leur capacité. Coté refroidissement des centrales nucléaires en bordure de Rhone, rien à craindre d’aprés les exploitants, sauf si la température de l’eau fluviale augmente, confessent-ils. L’ autochtone fluvio-lacustre que je suis vous affirme que la température de l’eau du Rhone a pour coutume d’augmenter en juin, juillet et aout. Les riziculteurs de Camargue dont je fais partie sont confrontés à un problème inédit à cette époque de l’année : l’eau de mer remonte dans le Rhone là ou est pompée l’eau (en principe douce) d’irrigation pour les rizières et les jeunes plants de riz n’apprécient pas. Cela ne m’empèchera pas d’aller à la Maison Carrée à Nimes, ce soir, pour le rassemblement de 18h. Tchao.

  • Merci pour ces émissions ! Et aussi pour la programmation musicale ... Est-ce que quelqu’un peut indiquer le titre/auteur de la dernière chanson (qui groove grave) pendant les remerciements SEO reseller

  • le 28 mai 2011 - 12h56, par Marie

    à STEF, 26 mai

    Attention, ne pas oublier l’accent quand tu traduis "indignados"

    Indignés et pas indignes !

    Adios

    y el pueblo unido, jamas sera vincido.

    Qué hacen los franceses ?...duermen ?

  • Bonjour je suis torréfacteur et j’ai un café à La Ciotat (13). Je suis vos émissions avec attention et j’ai toujours eu l’envie de faire un café repère. Le moment de se lancer est arrivé afin de proposer un lieu pour suivre le mouvement des Indignés qui ne fait que commener. C’est le moment de changer cette société qui nous emmène droit dans le mur. La question que je me posait était comment faire un café repère ? avez vous un logo permettant aux AMG de savoir que le lieu est un café repère ? Avez vous une liste des cafés repères ? Merci d’avance pour vos réponses et par ce message je vous annonce la naissance d’un nouveau café repère. Comme dit l’un de vos collègues du CinqSept Boulevard : à bientôt et surtout NE LACHEZ RIEN

  • le 28 mai 2011 - 11h45, par Pulsar

    Salut, des nouvelles de los indiniados : france 2, 9h. Les indignés sont arrivés à Barcelone. Les forces de l’ordre interviennent. Les images sont sordides, un homme, le crane en sang se fait embarqué. Nous voyons aussi des indignés assis en ligne qui prennent des coups de matraque sur les tibias. Aucuns commentaires sur le cractère pacifique du mouvement et sur le comportement respectueux des participants. Ils sont simplement définient par l’éditorialiste comme contestataires au plan d’austérité.

    France-inter, 10h., commentaires un peu plus approfondis : les indignés occupent une place de Barcelone sur laquelle est traditonnellement regardé sur grand écran un match de foot qui a l’air important. Les CRS ibériques les ont donc délogé pour libérer la place alors que les supporters et les indignés sont en accord pour partager les lieux. Je cite l’éditorialiste : Ils demandent aux autorités locales de garder leur sang froid et espèrent passer une soirée paisible.

  • le 28 mai 2011 - 10h53, par Bruno

    ce Vendredi soir, à STRASBOURG, sur la PLACE BROGLIE, la HONTE....

    une parole non tenue par la préfecture, interdiction de partager des victuailles sur la place, des gendarmes contre des poussettes,

    il faut venir bien plus nombreux,bien plus nombreux, !!!! merci quand même pour ceux qui ont répondu à l’appel...

    http://www.youtube.com/watch ?v=f6JJhVtmcQo&feature=youtu.be

    http://la-feuille-de-chou.fr/

  • le 28 mai 2011 - 10h34, par marie

    On nous a volé tous nos mots en les remplaçant par tous nos maux devenus explosifs. LIBERTE = trafics mafieux DEMOCRATIE = dictature économique fasciste MONDIALISATION = colonisation du monde EUROPE = bande de charlots ELECTION = auto-flagellations

    En nous reprenant les mots ils nous reprennent aussi l’histoire. C’est un retour arrière de quelques siècles. C’est une guerre déclarée entre riches et pauvres (et quand je dis pauvre je ne parle pas que des SDF mais jusqu’à la classe moyenne et plus encore). Nous sommes tous dans le pétrin. Pouvons nous avoir une autre solution que de s’indigner ? Je ne crois pas. Reprendre main c’est reprendre vie.

  • le 28 mai 2011 - 08h53, par Charles Henry

    A vous attendre les uns et les autres, on pourrait croire que la révolution est en marche en Europe. Vous êtes franchement ridicules. Ce n’est pas quelques centaines de manifestants qui vont changer le monde. Je participe à vos repères : c’est mieux de connaître son ennemi. Ma conclusion est simple : nous n’avons pas beaucoup à craindre de vous car vous ne représentez pas grand chose en fin de compte ; votre manif au g8 est un échec et n’a réuni qu’une petite poignée d’irréductibles. Vous pensez détenir l’unique et seule vérité et vous voudriez imposer votre vision de la société à tous. Vous vous trompez lourdement et vous feriez mieux de vous adapter. La couleur de votre drapeau est la même que celle du sang des millions de morts du goulag. Votre terrosrisme intellectuel ne fait que renforcer le FN. Oui, la guerre des classes existe, mais vous l’avez perdue, définitivement.

  • le 28 mai 2011 - 04h14, par kolette

    bonjour, excusez du manque de pertinence de mon message mais je cherche desesperement le nom du groupe ou de la chanson qui passe en fond à la 15 minute du reportage. Soit dit en passant j’ai la chance de pouvoir ecouter ton emission tous les jours grace a ce site car je vis au Quebec, et je ne m’en lasse pas, j’aime vraiment ce que vous faites sa me procure un grand bol d’air frais et d’espoir, MERCI !!!

  • le 28 mai 2011 - 00h20, par olivier

    Sans violence montrer l’absurdité du mode de vie trés sérieux des banksters : http://www.youtube.com/watch ?v=Wv5dh8v7mDs&feature=player_embedded et aussi je me permets de décerner le 1er prix de la meilleure émission radio à Daniel et son équipe. Le jury c’est moi !

  • le 28 mai 2011 - 00h19, par Luc

    Bonjour,

    Les liens sur le site ne fonctionnent pas :

    "Manuel de démocratie directe et de prise de décision par consensus" et "Site français de Réelle démocratie maintenant"

    Bonne continuation.

    Merci !

    A++

    J-Luc

  • le 27 mai 2011 - 23h36, par onagrino

    Hier après-midi (jeudi 26) j’étais de passage sur la Place du Capitole à Toulouse. Là, de grandes banderoles au sol, et diverses initiatives proposées, comme d’écrire un message de sympathie pour les Espagnols. Et bien sûr un appel à rassemblement à 19 h comme chaque soir depuis 3 jours (ça je ne pouvais pas, hélas)... Bon.

    J’écris donc un message sur le support installé au sol. Seulement, voilà, voilà !!! Une nana s’approche de moi, nous entamons la conversation, et (que n’avais-je pas fait là !!!) quand je prononce le mot "politique" la voilà qui me reprend : "Non, nous ne faisons pas de politique ! Nous demandons le respect"... Bon (je ne veux pas être contrariante à priori), OK, alors disons... du social et du citoyen ? Cela ne lui allait toujours pas. Il fallait dire "Humaniste" !!!! Ben vous, je sais pas, mais moi les gens qui te châtrent comme ça au départ, qui t’interdisent l’emploi de certains mots, ça ne me réjouit pas vraiment, et en fin de compte ça me fait un peu froid dans le dos...

    PS : pour "ploutocratie dégage" : on dirait que tu n’as pas trop l’habitude d’écouter Daniel M !!! Tu ne sembles pas vraiment être rodé à son sens de l’ironie et du 2 è ou 3 è degré. Quand il dit "il ne faudrait pas que ça s’étende", il fait une satire de ce que pensent certaines pseudo-élites... nada mas !

  • le 27 mai 2011 - 20h27

    Pour répondre au commentaire précédent : il me semble que Daniel disait qu’il ne fallait pas que ça s’étende en référence aux assemblées en langage des signes et non au mouvement tout entier.

  • le 27 mai 2011 - 19h05, par Cebe

    C’est étrange cette dame qui critique l’expression petit papi/mami.

    "petit" est là pour le charme... et puis on se tasse, c’est un fait. Enfin, si on a tous le plaisir d’utiliser les mots papi et mami, je pense que c’est avec beaucoup de tendresse.

    Finalement, ce n’est pas les mots qui gênent mais bien l’image qu’on en a ! Pour moi, ces mots correspondent à l’age de la retraite, de s’occuper de soi, de ses petits enfants, ne plus avoir la contrainte du travail imposé, pouvoir s’occuper de son jardin... et j’aimerais bien un jour pouvoir le vivre : Combien d’années perdues pour arriver à la retraite !?! ça fait plaisir de voir des populations qui réagissent.

  • le 27 mai 2011 - 18h58, par hubert

    indignez-vous : registre moral qui se traduit dans le néant politique... qui a gagné les elections locales en Espagne ? ah, oauis c’est super chouette ; les groupes de travail , commissions etc, musique et blabla des petites églises et presbytères des écolos et neu-neu de la goche. Pitoyable !

  • le 27 mai 2011 - 18h54, par le journal de personne

    Ruez-vous vers la rue ! ¡Toma la calle !

    Enfin... Le peuple n’est plus une putain Ni vilaine... ni vilain... C’est Rimbaud qui te le dit : Splendide est ta beauté Après le printemps, l’été Arabe, berbère ou andalou Nous rappellent que le peuple c’est nous ! Indignons-nous... Indignons-nous !

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/toma-la-calle/

  • le 27 mai 2011 - 17h09, par marie

    Emission ’Ce soir ou jamais’ d’hier soir sur F3. Michel Serres m’a sidérée par ses propos !

    Merci merci merci à Michel Serres qui a été fantastique. Classer cette folie moderne (mondialisation, europe, économie, fric, escroqueries financières, G1-G2-G8-G20-G1000) dans un ANCIEN monde plus que dépassé, il fallait oser et le reconnaitre et le dire ! Vraiment chapeau bas, je me plie et je crie dégage vieux monde ! Parler également des mouvements arabes, des mouvements actuels en Espagne et sans plus tarder des mouvements qui vont se copier/coller en europe a été une jouissance extrême. Oh oui Michel Serres moi aussi je sens que ça vient, que ça s’approche à grands pas, je perçois à travers mon sixième sens un printanier parfum d’espoir plus que possible, inévitable. C’est évident que nous allons nous aussi inventer quelque chose dont nous n’avons même pas idée en ce moment. C’est évident qu’entre le monde qu’on nous présente (qui n’a jamais été) et le monde qui ‘est’ il n’y a pas qu’un simple fossé, mais plus qu’une planète entière. Plus rien ne colle au réel. Nous sommes en plein dans un virtuel qui n’a ni queue ni tête, un désordre à l’état pur, une anarchie des riches manipulée par quelques oligarques.

  • le 27 mai 2011 - 16h37

    Salut à tous,

    Et voilà, pour laisser la place aux éventuelles manifestations des supporters de foot, les autorités font place nette des lieux pacifiquement occupés à coup de blessés.

    Dommage, mais finalement est-ce que la localisation d’un regroupement a une incidence sur une aspiration unanime ? Tant que le vent souffle, peu importe où sont ses obstacles puisqu’il les contourne, et même les englobe...

    Je trouve quand même le geste des autorités révélateur de ce qu’elles pensent sur ce mouvement pacifique, organisé et respectueux. À croire qu’on redoute un effet tâche d’huile avec une autre mouvance populaire ?

    Courage aux protagonistes dans leur maintien d’un positionnement respectueux d’autrui.

    Merci aussi à "Là bas si j’y suis" de continuer à nous tenir au courant, puisque les médias d’autres obédiences continuent de bassiner l’auditoire à coup de G8 ou de Strauss-Kahn, mais surtout pas des revendications populaires issues de Fukushima ou de la "Puerta del sol", ou encore des agriculteurs / agricultrices obligés à la rentabilité par un système gourmand de subsides...

    Qu’en disent à ce propos les AMG, AMAP, et cætera ?

  • il est temps de revenir à l’humain : nous n’avons pas à savoir comment les pays vont rembourser leur dette qui ne nous concerne pas. C’est de l’argent qui n’existe pas. C’est les banques qui continuent à se sucrer. Nous devons parler d’égalité, de solidarité, d’avoir chacun à manger, de chacun pouvoir se loger et se vêtir, s’éduquer, se mettre plein les yeux et les oreilles de créativité, de s’amuser. Du travail pour tous mais juste un petit peu car des richesses il y a et vu le degré d’automatisation atteint, on doit pouvoir avoir plein de temps libre pour tous moins travailler si on veut et tous créer selon nos envies si on veut du moment qu’on a le "minimum vital" tous. Recréer la diversité dans les semences, arrêter le nucléaire, rediscuter les energies pour prendre en compte l’environnement dans lequel on vit et le preserver etc... etc...

  • http://www.youtube.com/watch ?v=Geg_6Xoy04s&feature=player_embedded

    http://www.20minutos.tv/video/bmuvFKLO-brutalidad-en-la-plaza-de-cataluna/

    -  APPEL A SOLIDARITE DES AUTRES CAMPEMENTS : AUJOURD’HUI 19H, CONCENTRATIONS, CASSEROLADA

    -  des dizaines de blessés (63 ?)
    -  d’autres campements sont attaqués par la police : Lleida, Badalona...
    -  + infos : radio libre : Contrabanda FM 91.4 dial Bcn - www.contrabanda.org info acampada : http://acampadabcn.wordpress.com/

  • le 27 mai 2011 - 13h34, par Carlos

    GRACIAS POUR CE BEAU DIAPORAMA !!!

    Ce matin, de 7 à 9,j’ai zappé de France Inter,à France Info,à France Culture,RIEN, MAIS RIEN DU TOUT,sur les quelques rassemblements de l’hexagone, NJET ! RIEN DU TOUT, et mise à part,un petit commentaire d’un algérien,invité à France Culture dans le cadre d’un anniversaire à l’institut du monde Arabe, et d’une autre invitée, NIEKS ! ,MAIS RIEN DU TOUT sur la Puerta del Sol,ni sur les autres places de l’Espagne si belle en ces temps printaniers,presque estivales,NADA !!! C’EST CONSTERNANT, NO ? D’ IGNORER ,OU PASSER SOUS SILENCE, ou PASSER TOUT CA à la TRAPPE !!! ALORS, il est où le travail honnête des journalistes de nos médias,elle est où leur intégrité ??? merci à la bas si j’y suis,muchos gracias. ’

  • le 27 mai 2011 - 13h30, par kevin

    d’ailleurs, le plus intéressant dans la liste des -ismes des invasions barbares n’est pas tant la liste en tant que telle, mais le passage sur le crétinisme. Et oui, car quel(s) que soi(ent) l’(es) -isme(s) au(x)quel(s) on se rattache, personne n’est à l’abris du crétinisme, et il convient de s’en méfier en toute circonstance.....

  • le 27 mai 2011 - 11h57, par imarion

    Comment ces réformes ont-elles été rendues possibles ? Comment ont-elles été imposées jusqu’à paraître aujourd’hui « de bon sens » ? Comment au quotidien, dans les services, les fonctionnaires et les usagers font-ils « avec » ? Comment les personnels d’Etat s’adaptent-ils pour s’en accommoder, ou les accommoder - parfois pour attester simplement, auprès de leurs supérieurs, de leur mise en œuvre ? Comment se complique l’exercice des métiers d’Etat et s’intensifie le travail ? Comment également, de proche en proche, changent les missions de la fonction publique et s’avivent les concurrences entre professions en son sein ? torrent search

  • J’ai vu ton message et je ne trouve pas le passage dont tu parles. En tout cas ils ont le mérite de faire ce que aucun média n’a fait, aller sur place essayer d’y voir plus clair. En tout cas en Grèce ils sont en train de faire la même chose. Voir www.star.gr/ELLADA_KOSMOS/93174 Pour Matthias, je voulais dire que Rome ne s’est pas faite en un jour, que nous partons de rien, et que tout est à faire. Je ne sais pas si tu vois l’ampleur de la tâche. Je trouve que c’est faramineux, sans savoir s’ils vont y arriver, çà a le mérite de commençer à exister et surtout de commençer à se parler et remettre en question un système qui est train de mourir. Ce qui ouvre les yeux à beaucoup de monde. Il y a du pain sur la planche.

  • Au petit matin, la police municipale et els mossos d’escuadra, ont procédé à l’évacuation de la place, pour : A fin de la nettoyer, disent-ils. Ils ont retiré de meubles et autres objets. Ils ont aussi pris les papiers d’information du service de communication du 15-M. Certains ont essayé de résister. Vous pouvez vérifier ces informations sur : www.madrid.tomalaplaza.net, ou sur El pais vous y trouvez sur un des articles l’accès directe à ce site. En réalité demain soir il va y avoir, le match Barça-Manchester, en après le match les gens vont toujours sur les Ramblas et la Plaçà de Catalunya. Pour cette occasion ils on prévu mettre les écrans en directe depuis l’Arc del Triunf, toujours à Barcelone. Mais je soupçonne de vouloir à cette occasion, "achever" le mouvement sous prétexte de nettoyage, malgré les affirmations du gouvernement, qui affirme que après le nettoyage le gens pourront prendre la place à nouveau. Nous verrons.

  • le 27 mai 2011 - 08h44, par Kevin

    "On a tout été, c’est invraissemblable : séparatistes, indépendantistes ; souvrainistes" on passe des indignées aux séparatistes ? "souverainistes associationnistes" Mais...... il me semblait que c’était spécifiquement Québécois ca... "Au début on avait commencé par être existentialistes. On avait lu Sartre et Camus" (ca me rappelle quelque chose.....) Ah mais bien entendu, c’est les invasions barbares ! en espagnol ca surprend un peu mais c’est toujours un plaisir.

  • le 27 mai 2011 - 08h26, par Pulsar

    Plutocratie dégage...-toi les conduits auditifs. Si vous souhaitez que votre cerveau fonctionne en accord avec vos cinq sens, et en particulier avec l’ouie, nétoyez vous les oreilles de temps en temps...Notre Daniel international a fait une pointe d’humour sur sa difficulté à nous retranscrire les gestes codifiés utilisés par los indiniados, la belle affaire...

    Daniel et Antoine ont même touché des pots de vin, ils ont été corompu avec une pomme chacun et de l’eau fraiche pour faire l’éloge des indignés. Ça sent le complot à plein nez...

    Bon, ça parle mais ça bouge pas. Si vous aimez la situation actuelle et que vous n’êtes pas inquiets pour votre avenir et celui de vos enfants, vous pouvez continuer à faire comme si de rien n’était. Sinon, RASSEMBLEMENT !!!

  • la petite remarque de daniel ma inquiéter le principe même de cette révolution c’est que tout doit changer ... hors à la 40 iéme minute du reportage daniel nous dit qu’il ne faudrait pas que cela s’étende " je doit dire avoir été grandement surprit ...

  • le 27 mai 2011 - 00h18, par Eduardo

    Bonjour, je viens d’écouter votre émission et je voudrais faire une précision à ce qui a été dit. On a parlé des jeunes qui sont en chômage ou dans des situations précaires à cause de la crise, après une période d’essor économique. Pourtant, cette période de croissance économique, qui d’ailleurs n’a pas profité l’ensemble de la société, s’est reposé en partie sur toute une culture du travail symbolisée par ce qu’on appelle en Espagne le contrat poubelle, avec toutes sortes d’abus : temps plein avec seulement un mis temps déclaré, heures supplémentaires non payées, des stages non payés avec la promesse d’un vrai engagement qui n’arrive jamais, "mileuristas"..., le tout face au regard passif de la gauche et des syndicats. J’ai quitté l’Espagne pour la France il y dix ans parce qu’on ne trouvait pas de travail bien payé ; ce n’est donc pas nouveau. Les Espagnols sont les premiers à l’oublier à présent, parce qu’ils étaient fiers qu’enfin on dise en Europe que l’Espagne allait bien, qu’elle rattrapait son retard historique. Le pays entier avait accepté ce genre de pratiques comme quelque chose de normal, d’acceptable, de nécessaire. Et voilà qu’enfin ils se révoltent. Moi-même j’ai trente ans, et jusqu’à présent j’avais honte de ma génération. Maintenant je suis très fier. Je leur donne tout mon soutien. Merci. Eduardo (Bruxelles)

  • le 26 mai 2011 - 23h09, par Bilar

    Quel exemple de démocratie populaire....chapeau !! Et sans violence ni des indignados ni des forces de l’ordre....Aurait-on la même chose dans l’hexagone surtout venant de la part des forces de l’ordre ??

  • le 26 mai 2011 - 23h01, par Matthias

    La jeunesse qui prends conscience d’elle-même et qui montrent qu’elle existe : c’est bien...

    Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ?

  • le 26 mai 2011 - 19h56

    Vas voir la bas si j’y suis / en patois Tunisien = guil nammi.

  • le 26 mai 2011 - 18h12, par marie

    Réponse à mister guéant suite à ses derniers délires sur l’immigration ’sauvage’.

    Ces personnes qui embrassent la mondialisation et l’europe (rejeton de l’autre), tout en rêvant avec insistance de la France d’après guerre, m’ont toujours fait rire. OUI à l’ouverture des frontières aux capitaux, OUI à la fermeture des frontières aux hommes ! Que chacun reste chez soi ! On ouvre les portes mais on baisse les grilles, les murs ! Franchement ils n’ont rien compris au film qui se déroule pourtant chaque jour sous nos yeux. Mais les hommes ne font que suivre les capitaux à à à la queuleuleu ! C’est leur instinct de survie qui les guide, depuis qu’ils existent. La souffrance n’a rien de naturel. Et pendant que les grands jouent au monopoly les petits se distraient avec des fléchettes contre des ennemis, étrangers, différents d’eux mais hélas et « heureusement » parmi eux car s’il n’y avait pas d’étrangers à portée de main qui d’autre serait le bouc émissaire, le punching ball défouloir de sa propre moutonnerie ? On retombe toujours dans la même boucle que je croyais pourtant archi vieille. Au lieu de se donner tous la main et d’admettre que la gigantesque masse a été oubliée dans l’histoire. Les seuls heureux (ce qui reste toujours à prouver) dans ce monde de bruts sont ceux qui tirent les ficelles. D’autre part ne jamais oublier que nous sommes tous et toujours étrangers dans 190 pays. Une ex ex ex ex Atchoum ! ex ex étrangère qui a peur de la peur. Excusez-moi j’ai la rage dans le nez qui me grattouille.

    Ce n’est pas incompatible avec le sujet actuel. Je n’ai pas encore écouté l’émission mais je vais le faire ce soir. Courage, l’âge dor de Léo n’est pas loin. Nous aurons des lits à deux pas de l’étoile les jours de grands vents ....

  • le 26 mai 2011 - 17h34, par stef

    Daniel, si tu halucines avec le mouvement de la plaza de la Puerta del Sol. Tu devrais aller au Pays Basque ou il ya des mouvements similaires a san Sebastian, Bilbao etc...tres soutenus par la population.

    Mais surtout au Pays Basque, ça va beaucoup plus loin. Lors des dernieres elections, alors que toutes les provinces espagnoles (moins une) ont vote a droite. Au pays basque, plus de trente pour cent des gens ont vote Bildu, une coalition de groupes d’extreme gauche tres proche ideologiquement des "indignes".

    La doite (Partido Popular) et le Parti Socialiste Espagnol sont devenus tres minoritaires alors qu’ils gouvernent le pays basque en coalition.

    La coalition Bildu va gouverner de nombreuses municipalites et meme probablement San sebastian capitale de Guipuzcoa, une des trois sous provinces qui composent le pays basque. C’est vraiment incroyable ! je vis depuis 23 ans en Espagne. Salut et merci.

  • le 26 mai 2011 - 16h22, par Bonaventure

    Les espagnols sont en train de faire l’AN 01 :

    On arrête tout, on réfléchit, et c’est pas triste.

    Je suis sur le cul.

  • le 26 mai 2011 - 15h36, par Personne

    Et les syndicats, qu’en pensent-ils de ce qui se passe en Espagne. Je pense que leur cerveaux n’arrivent pas à assimiler, ni à comprendre ce mouvement. Mais nous nous passons très bien d’eux. Pouvoir parler sans les ballons, les slogans infantilisant et la musique, c’est absolument nécessaire pour arriver à nous comprendre. On va leur apprendre le silence pour mieux réfléchir.

  • le 26 mai 2011 - 15h16

    Bonjour à tous,

    Je dois être un peu suspicieux, mais à l’ouverture de la page actualités de google ce 26 mai 2011, je n’ai trouvé aucun titre sur ce qu’il se passe à la "puerta del sol". Google ferait-il aussi parti du microcosme des groupes de presse détenu par une certaine sensibilité ?

    J’ai écouté en partie le reportage d’hier, mais losque j’ai entendu Daniel Mermet demander "qui sont vos ennemis" à un des interlocuteurs, il m’a semblé quand même que nous ne pouvons systématiquement voir les choses par une vision belligérante... Qu’on soit d’une sensibilité ou d’une autre permet-il de dire qu’on est le meilleur ? Sur quoi débouche-t-on alors ?

    D’ailleurs un des protagonistes a justement signalé qu’ils veulent être là pour bosser, pas pour montrer leur appartenance à une quelconque mouvance politique...

    Merci à eux en tout cas de prendre les choses à froid.

  • le 26 mai 2011 - 14h07, par Simon

    Incroyable !

    A lire, l’incroyable défense de BHL pleine de mépris pour la présumé victime, et de complaisance pour Saint DSK.

    Extraits :"J’en veux, ce matin, au juge américain qui, en le livrant à la foule des chasseurs d’images qui attendaient devant le commissariat de Harlem, a fait semblant de penser qu’il était un justiciable comme un autre".

    "J’en veux à un système judiciaire que l’on appelle pudiquement « accusatoire » pour dire que n’importe quel quidam peut venir accuser n’importe quel autre de n’importe quel crime - ce sera à l’accusé de démontrer que l’accusation était mensongère, sans fondement."

    "Il y avait, d’un côté, les ultra libéraux purs et durs ; les partisans de plans de rigueur sans modulations ni nuances - et vous aviez, de l’autre, ceux qui, Dominique Strauss-Kahn en tête, avaient commencé de mettre en œuvre des règles du jeu moins clémentes aux puissants, plus favorables aux nations prolétaires et, au sein de celles-ci, aux plus fragiles et aux plus démunis".

    Gloup gloup !

  • le 26 mai 2011 - 11h31, par Duszka

    France Inter donne dans le misérabilisme exhibé d’Eric Woerth pauvre victime que le PS a traité si indignement, il emploie des mots insensés, contrairement à l’UMP qui a tant épargné DSK... sans doute parce que côté fric on a des preuves de ses mensonges, (il ne connaissait pas l’employeur de sa femme !) ça roule, mais côté sexe pas mal de politiques de droite et de gauche ont peur à juste titre qu’on leur demande enfin des comptes, Tron est le premier à trinquer. Quand j’ai entendu ça, hier, j’ai éteint le poste illico.

  • le 26 mai 2011 - 11h22, par Pierre

    Bonjour, je suis les évènements en Espagne avec attention ayant de la famille à Madrid me racontant ce qui s’y passe. Mais je me demande quand en France allons nous nous réveiller et organiser un grand rassemblement pacifique comme celui-là, allons occuper les places et lieux publics ! Une emission comme la vôtre, avec des milliers d’auditeurs, en voilà du monde près à s’indigner. Alors je demande à toute l’équipe de LBSJS, d’organiser dans les différents assemblées de LBSJS, un mouvement de cette ampleur, un mouvement de citoyen, qui pourrait influencer les politiques à plus de réserves, de transparence, de vérité, de simplicité, afin de montrer que les français, les européens, et les Hommes peuvent prendre leur destin à bras le corps face à une minorité qui gouverne et décide.

    Formons des clubs d’indignation et d’action !

    Au plaisir, Jan.

  • le 26 mai 2011 - 10h35, par yazan

    N’avez vous pas l’impression d’une nouvelle arnaque avec ces panneaux avertisseurs de radars qui vont sauter ? N’est ce pas du racket fiscal ? si vous souhaiter vous y opposer, une pétition est à signer :

    http://www.citylop.com/petition-non-a-la-suppression-des-dispositifs-avertisseurs-de-radars-fixes/

    Bon okok, ce n’est pas la seule, il y avait bien la pétition des fabricants de GPS, mais un mouvement citoyen organisé par un lobbie industriel, perso, je trouve que ça sonne faux... Je préfère les vraies pétitions citoyennes ! lol

  • le 26 mai 2011 - 09h29, par Vivrejour

    Le taux de syndicalisation des employé(e)s du secteur de hôtellerie à NY est de 75 %, le plus fort taux au monde. Le syndicat de ce secteur, le NYHTC a signé son premier contrat en 1939 après plus d’une décennie de lutte. Le désormais médiatisé Sofitel était sous contrat avec le NYHTC.

    Le taux de syndicalisation dans l’hôtellerie en France - première destination touristique au monde - est de 2 % et pendant les festivités à Cannes les Cap Verdiennes du Pierre & Vacances local étaient en grève.

    Liens :
    -  Bellaciao, samedi 21 mai : traduction d’une déclaration du NYHTC (du vendredi 20 mai) et liens dont une étude sur la condition des femmes de chambre en France, au Danemark et au Royaume-Uni, ainsi qu’en commentaire le lien pour l’UL CGT de Cannes qui soutien la grève des Cap Verdiennes. http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...
    -  Guardien, mardi 24 mai : article mettant en relation le fait que Nafissasou Diallo était syndiquée et le fait que la politique du FMI s’oppose aux syndicats. http://www.guardian.co.uk/commentis...
    -  Bellaciao, mardi 17 mai : traduction (avec lien) d’un article d’un journaliste militant, habitant à Madison Wisconsin (état ou le gouverner Walker veut casser les syndicats du secteur public), évoquant le fait que s’il y a une affaire judiciaire en cours, il n’en reste pas moins que le FMI est de manière ferme et définitive coupable de viol des peuples. http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

  • le 26 mai 2011 - 01h11, par Pulsar

    Aaaah. J’ai oublier de laisser mon e-mail, moi qui adore agir à visage découvert. La palme d’or à Là-bas c’est moi. Bon j’en profite pour ajouter qu’il semblerait que les JT commencent à parler des indignés, seulement il présente le portrait de jeunes chaumeurs espagnols sans parler du fond, sans développer le raz le bol de l’hégémonie de la finance et des banques acompagnée de la corruptions des hommes politiques et allons-y franchement (pas de corruption sans corrupteurs) du lobying des industriels, propiétaires également sous couvert de multi-nationales, des grands médias qui déforment les réalités afin de maintenir le calme. Tout cela est trés gazeux mais l’important, c’est l’étincelle ; nous sommes l’étincelle.

    Salut et à bientot sur les places de Montpellier et de Lyon et d’ailleurs...

  • le 26 mai 2011 - 00h12, par Geroge13

    I have to say that i simply adore the French language and also the French music. I have read the reportage made by d’Olivier Vilain et François Ruffin ad i have to say from what i waht was able to translate that it was extremely interesting. free software downloads

  • le 25 mai 2011 - 23h15

    Salut. Palme d’or pour "Là-Bas si j’y suis" pour son role dans "seule émission à large audience détaillant le mouvement de la Puerta del Sol". Sur LCP a 22 h. , un petit sujet avec un historien spécialiste de l’Espagne affirmant que le mouvement est en train de s’essouffler parce-que les médias espagnols n’en parlent même plus ; éliminé d’office. Notre ami Clocel évoque la candeur du mouvement mais pour le coup, c’est l’historien tellement érudit qu’il fait confiance aux grands médias qui est naif. Il pense aussi que le mouvement ne peut pas s’étendre en France. Bon, quasiment tous les phylosophe vous le dirons, les certitudes sont a proscrire. Moi, ça fait 17 ans que je n’ai pas manifesté et je suis prêt à laisser mon travail de coté et à participer plusieurs jours non-stop à un mouvement contestataire global et ce à plusieurs reprises alors que je ne manque de rien. Je ne dois pas être le seul... PS : candeur signifie naiveté mais son origine latine signifie aussi éclat brillant...

  • le 25 mai 2011 - 23h08, par Rafael de strasbourg

    Bravo, pour cette exellente emission un peu exibe pour nous qui sommes de grand voyeur, écouteur cette fois. L’échangisme, c’est une liberté assumée par certain qui donne un peu envie à d’autre. Ce plaisir ne fait de mal à personne, plutot du bien. C’était très sympa. Merci

  • le 25 mai 2011 - 23h04, par Monia

    on se retrouve aussi à Montpellier mais gare aux infiltrations d’extrême droite (une des premières personnes à parler à ’AG à Montpellier ce soir invitait tout le monde à acheter de l’argent et citait Jovanovic...)

  • le 25 mai 2011 - 21h56, par Cecile

    Pourquoi j’ai jamais entendu ca dans mes cours d’histoire ? Notamment cette histoire de IBCC, c’est d’un cynique. Ca fout la rage.

    Merci pour ces emissions qui permettent d’en savoir plus !

    Cecile (Texel, Hollande)

  • Voici un site où vous pourrez découvrir en fouinant un peu des tas de vidéos et photos et pour les personnes comprenant le grecque,une si jolie langue, il y a du texte aussi.

    http://www.star.gr/ELLADA_KOSMOS/93174

    Comme ça Daniêl,et ton équipe aprés l’Espagne vous pourriez faire un tour en Grèce, et puis peut être il y aura l’e Portugal, puis L’Italie puis L’Irlande plus haut,...,et puis peut être que finallement la mayo prendra dans cette vieille France si imbue d’elle même...au moment où vousreviendrez pour continuer à nous tenir au courant des nouvelles essentielle qui ne se disent pas dans nos grands médias ....

    Hé oui,c’est bien ausside rêver ....et de faire en sorte que ces rèves deviennent réalités....

  • le 25 mai 2011 - 20h15, par Jesus Christ Supertard

    17h15 vous avez réussit à péter mon enthousiasme.

  • le 25 mai 2011 - 19h23

    Je vous conseille ce petit clip de http://disthene.com/accueil.htm

    Drôle, réaliste, et très représentatif de la société...

    http://www.dailymotion.com/video/k4KKIwHQfrB01BcMdL#from=embed

    Bien sûr, il y a aussi le travail, très poétique, du studio Joho ( http://studiojoho.com/ )

    http://youtu.be/ePZyohuxaZM

    Salut les solides !

  • le 25 mai 2011 - 18h05, par Xav

    Sur la page de France-Inter de "la-bas si j’y suis", il y a des publicités pour des placements exclusifs à 7.1% ! Obligations d’entreprises... ! Pour tenter de nous récupérer ? C’est sûr, on va souscrire à mort, ouais... !

  • le 25 mai 2011 - 17h15

    bonjour, je vis en Espagne (à Saragosse) et je viens d’écouter votre émission sur le mouvement 15M. vous parlez beaucoup de l’ambiance bon enfant des manifestations, avec la garderie, les mamies qui viennent voir etc... il ne faudrait pas oublier que le lien social est encore très fort en Espagne, et ce qui peut paraître très exceptionnel est une attitude de tous les jours : il y a un état d’esprit, une ambiance qui diffère beaucoup de la France, bien que ces 2 pays soient proches géographiquement.

  • le 25 mai 2011 - 16h50, par Clocel


    -  Intéressant ce mouvement espagnol mais...
    -  Pas la peine d’élaborer un programme et des propositions qui finiront à la poubelle de Bruxelles...
    -  La première revendication doit être la sortie de l’Europe...
    -  Il y a bien longtemps que notre avenir n’est plus décidé à l’échelle des pays membres, et, il est là le problème...
    -  Et que l’on ne me parle pas de réformer l’Europe, elle n’est pas réformable, elle a été conçu pour ne pas pouvoir l’être...
    -  Beaucoup de candeur pour le moment il me semble...

  • Salut là-bas ! Depuis un déménagement il y a quelques mois, et les chamboulements de vie qui en découlent, j’avais perdu l’habitude d’écouter la radio. Cet après-midi, m’attaquant à la stérilisation de quelques bocaux de cerises, j’ai réinstallé mon vieux poste dans un coin dégagé vite fait de ma cuisine, et l’ai allumé pile à temps pour écouter là-bas... et me rendre compte à quel point votre émission me manquait ! Je crois que mon poste va rester branché là un moment... ;)

    Alors merci de nous faire vivre cette révolution espagnole, cet évènement d’importance, dont les JT prennent pourtant bien soin de ne pas trop en parler (c’est tellement plus primordial de décrire les menus de DSK en prison, n’est-ce pas ?!!)...

    Merci, merci, merci.

  • le 25 mai 2011 - 16h25, par Garapon Elise

    formidable !j’avais envie d’y être, j’ai dansé dans ma cuisine en faisant des crèpes pour mon fils de 2 ans qui faisait la sieste !

    nous sommes tous liés et reliés les uns aux autres, c’est peut-être de cela dont nous devrions tous prendre pleinement conscience ;

    Moi aussi je veux partager mon expérience et mes indignations, c’est ce que je fais en envoyant ce message. Je me sens solidaire des participants de ce mouvement : je suis travailleur social, demandeur d’emploi depuis mai 2009, j’enchaine les CDD de moins de 6 mois...mais les choses ne changent pas d’elles mêmes, il faut se prendre en charge, réfléchir, seul et surtout ensemble, batailler, et créer !!

    c’est drôle mais, aprés avoir écouté votre émission de La puerta del sol, et malgré le fait que j’habite la campagne bretonne, je me sens déjà moins seule avec mes idées !!!

    Merci...

  • le 25 mai 2011 - 16h16, par florent_k

    Nous on se retrouve tous les jours à Lille place de la république, 12h. On était une douzaine aujourd’hui.

  • le 25 mai 2011 - 11h23, par Pulsar

    Salut. Hors de question d’échanger "Là-Bas" contre une autre émission. Marie, s’il est possible d’avoir des info. sur la place Bellecours à Lyon, je suis preneur. Merci à Jean-Luc pour les nouvelles venues d’Allemagne. Trés intêressant cette possible sortie du nucléaire sur 10 ans mais voila, l’ Allemagne ne possède pas d’armement nucléaire. Dans l’émission du 29 avril, "Bienvenue à la centale", nous avons des témoignages expliquant qu’il y a toujours présence militaire à proximité des centrales. De plus, le renouvellement permanent du tricium est indispensable pour le bon fonctionnement des détonateurs des bombes atomiques. Il faut donc s’attendre à ce que les pays voulant maintenir leur armement nucléaire effectif trainent la patte pour sortir du nucléaire et surtout à moyen terme. En plus des intérets financiers, il y a donc des intérets militaires qui vont éprouvés notre résistance. Là, je suis devant LCP. La commission sur les protectons des réacteurs nucléaires, c’est simplement un enchainement d’orateurs expliquant qu’il n’y a pas de risques, que les mesures de sécurité sont novatrices et (je cite le conseiller scientifique d’ areva) redondantes et diversifiés. Il y a tellement de détails foireux que ce conseillé se mélange les pinceaux, son attitude et son comportement gestuel me laisse penser qu’il ne croit même pas ce qu’il déblatère. Puis vient le constat d’Yves Cochet s’adressant à l’ ASN (autorité de sureré nucléaire) : Les documents permettant les controles des centrales sont produits par les exploitants sous-entendu vos controles ne sont pas fiable. Aucune réaction du président de l’ASF, évitant le sujet en répondant à des questions antérieures. Lamentable.

  • le 25 mai 2011 - 00h15, par Jean-Luc LUMEN

    Bonjour,

    à la question : sortir du nucléaire.

    Le comité d’éthique constitué à la demande de la Chancelière Merkel, dit dans son rapport que la sortie du nucléaire peut se faire dans les 10 ans.

    Si je ne me trompe aucun média français n’a publié se pavé dans la mare des pros-jusqu’au boutistes-du tout-nucléaires.

    Faut dire que même la chancelière a comprise que si un Tchernobyl a pu s’expatrier au Japon et cela dans 3 réacteurs (Japon pays techniquement sous développé comme chacun le sait), l’Allemagne n’est pas mais pas...mais pas du tout à l’abri d’un FUKUSHIMA.

    J’ajoute, qu’il y a de çà quelques mois un essai grandeur nature a été fait pour savoir si l’Allemagne pouvait produire assez d’électricité en se passant du nucléaire. Le résultat de cet essai pratique a démontré que oui

    Jean-Luc LUMEN

  • le 24 mai 2011 - 15h27, par Archive

    [A propos du refoulement français des 15’000 immigrants tunisien après la révolution tunisienne de 2011] C’est ridicule que des pays de 60 millions d’habitants puissent poser des problèmes pour 10’000, 15’000, mais même 30’000 ou 50’000 immigrants. Voyons ! C’est vraiment ridicule ! Si vous imaginez ce que c’était la dernière grande immigration en France, c’était quoi ? Les Portugais. [en 1974, la révolution des œillets]. Il y a presque 800’000 déferlés en France ! Et c’est qui après qui a fait les grands travaux et tout le développement de l’immobilier en France entre 74 et les années 80 ? C’est exactement les Portugais, comme par hasard... Salvatore Palidda, émmision « La-bas si j’y suis » du 23.05.11

  • le 24 mai 2011 - 14h59, par Julien (Yonne)

    Super !!! Une émission qui est passée trop vite.

  • le 24 mai 2011 - 13h46, par Jacqueline

    Enfin ! Les peuples d’Europe vont se révolter ?! L’Espagne reprend magistralement le flambeau allumé par la Tunisie. A quand le tour des autres, Grèce, Portugal, Italie, France, Belgique et tous les autres, tous sous la menace des agences de notation infâmes et la cupidité de la callera financière qui spécule au mépris de la vie de millions de personnes. Réagissez et balayez-les tous ! Laissons-les entre eux avec leurs pathétiques histoires de fric et de fesses. Merveilleuse jeunesse qu’on disait encore il y a peu sans idéal. Je crois en vous et je vous suis. Ciao viva !

  • le 24 mai 2011 - 12h34, par marie

    Stéphane Hessel a dit Indignez-vous et les espagnoles s’indignent, et nous nous ... ??? Bravo vous avez gagné. Voilà j’ai trouvé ma place Bellecour à Lyon, donc à un futur proche ! Bye bye ...

  • le 24 mai 2011 - 11h00, par clo

    D’accord avec GG.Faire une révolution dans son pays pour tout remettre à zéro et y rester pour reconstruire après le chaos, faire valoir ses exigences et ses aspirations pour une société meilleure.[Quand cela arrivera en France] ce sera ma réaction.

  • le 24 mai 2011 - 10h37, par Pulsar

    Merci pour cette injection de réalité dans l’illusion projetée par le flot d’actualité dénué de sens logique.

    Soyons réalistes, depuis 10 ans, en occident, aux USA, en fait dans tous les pays industrialisés, quand nous entendons monde musulman, nous pensons presque tous terrorisme. Nous savons que cela nous a été inculqué par matraquage médiatique à la suite du 11-09. Même si les 10 ans écoulés ont érodé la formule, le symbole négatif persiste. Puis soudainement éclate la révolution de Jasmin avec ces jeunes admirables, torse nu face à des forces de l’ordre tirant à balles réelles ainsi que l’ensemble d’une population tellement déterminé à se révolter pacifiquement que lorsque des faux manifestants ont été introduit en leur sein pour semer le trouble par la violence, la réaction judicieuse fut de manifester caméra au poing pour montrer au reste du monde le degré de difficulté à renverser pacifiquement les gouvernements en place. Tout cela a fortement réinitialsé l’image du monde musulman dans l’esprit collectif et a mit en évidence un symbole positif pouvant amener une vision plus juste des occidentaux sur le monde arabe. Malheuresement, tout ceci a été démonté avec le conflit Lybien et la chasse au méchant Kadafi puis pour en remettre une couche, la tête de Ben Laden a été agité sous nos yeux. Le sort des 20 000 tunisiens dont il est question dans cet émission démontre bien que nous sommes revenus à la case départ d’avant la révolution de Jasmin, cela dans une indifférence générale complice par une collectivité qui préfère se focaliser sur des coquilles vides comme l’affaire DSK. Dix jours de battage médiatique sur le rapport démontrant que la majorité se trompe sur l’immigration avec même des sympatisants dans les rangs de l’UMP auraient été plus enrichissant pour notre espèce que ce màchonnement de néant que la plupart d’entre nous régurgite à foison. Que chacun réfléchisse ; l’unité des peuples serait-elle génante pour certains gouvernements ?salut.

  • le 24 mai 2011 - 10h29, par marie

    Levantaremos baricadas como al tiempo de la confederation ... à écouter sur : http://www.youtube.com/watch ?v=dbIJZhEF0OY

  • le 24 mai 2011 - 10h10, par Clo1965

    AVERTISSEMENT

    Tant de pays, européens ou non, qui se révoltent les uns après les autres... Le grondement sourd de mes compatriotes français aspirant à une vie meilleure (la caissière de mon supermarché,le patron du troquet du coin,ma coiffeuse, mon voisin,mon beau frère... Mon amertume, mon dégoût, ma colère... A tous les grands de ce monde, je demande de (re)lire GERMINAL !

  • le 24 mai 2011 - 09h46, par Za-de-Velaux

    Bonjour à tous,

    Les-Fran-çais-parlent-t’aux-Fran-çais. Je-répète. Les-Fran-çais-parlent-t’aux-Fran-çais.

    Appel à la résistance populaire face au grand plan de réorganisation des services postaux dans toute la France.

    De nombreux comités d’usagers se mettent en place localement. Prière de faire passer vos informations par tous les moyens disponibles.

    Les comités d’usagers des villages de Velaux, Ventabren et Coudoux (Bouches-du-Rhône) se réuniront ce soir mardi 24 mai à 18h00 à la Maison des associations de Velaux.

    Là-bas, ou ici, chez vous, chez toi ou chez moi, si j’y suis, si on y est tous, ça peut marcher...

    Merci à Daniel pour son émission indispensable.

  • le 24 mai 2011 - 07h34, par marie

    Da me tu mano companero, y préstame tu corazon ... La liberté dans l’espérance ils ont osé la vivre aussi .... (Serge Utgé Royo) Je la chantonne ce matin. Amis modestes mais géniaux, dites-moi où se trouve notre grande place française à nous SVP. J’y coure tout de suite ...

  • le 23 mai 2011 - 20h20, par Pascal Beaugeard

    Déja dit sur le répondeur de l’émission mais ça fait tellement de bien. Merci de donner à entendre autre chose que les gâteries orales du gouvernement en direction du front national. Merci mille fois Daniel et hasta la victoria

  • le 23 mai 2011 - 18h54, par leclown

    Bonjour

    Leurs humiliation n’est pas terminée, ils sont abandonnés à leurs sort. La loi même n’est pas respectée puisque ceux qui bénéficient d’un titre de séjour délivré par les autorité italiennes sont également empêchés de vivre dignement : on les arrête, on laisse leur situation pourrir.

    La responsabilité de la mairie de Paris nous choque d’autant plus qu’elle est supposée être de Gauche. Le 17 mai le cabinet du maire à envoyé aux tunisiens réfugiés au gymnase de la rue fontaine un ultimatum pour qu’il s’en aillent. Désormais le tribunal administratif a été saisi et leur expulsion manu-militari n’est qu’une question de temps.

    Sur twitter nous sommes un groupe à nous être rencontrés sous le choc de la manière dont les jeunes réfugiés ont été traités à Paris.

    De twitter nous nous sommes retrouvés sur le terrain et nous avons rédigé un lettre ouverte à Delanoë. Vous pouvez en devenir cosignataire ici : http://goo.gl/jOQkP

    Salut et Fraternité

  • le 23 mai 2011 - 18h30, par GG

    Si le seul but de la révolution tunisienne c’est de foutre le camp du pays , c’est un peu décevant tout de même.

    Pour moi c’est une révolution ratée . C’est même désespérant.

    La France n’est même pas l’Eldorado pour les jeunes français diplômés puisque les entreprises ont été délocalisées et le secteur de la Recherche abandonné.

    Les bonnes âmes qui allaient en coopération en Tunisie il y a 40 ans pensant contribuer à l’instruction des futurs élites du pays déchantaient rapidement puisque leurs élèves n’avaient qu’une idée , aller en France.

    Je suis pour la liberté de voyager et de travailler dans d’autres pays mais en faire le seul but d’une révolution !!

  • le 23 mai 2011 - 17h34

    Un fait interessant : l’histoire de victimes d’hiroshima qui ont porte plainte, non pas contre les etats-unis (le traite de San Francisco garantissant l’impunite aux USA), mais contre l’etat Japonais (qui en signant ledit traite, privait ses citoyens de possibilite de recours judiciaire).

    A lire

    http://en.wikipedia.org/wiki/Ryuichi_Shimoda_v._The_State

  • le 23 mai 2011 - 16h47, par elisa

    crotte j’ai fait une mauvaise manip ça a tout éffacé .. je résume : ton émission est modeste et géniale :sans elle on serait privé d’une grande partie de l’info.. du coup je la conseille à mes "amis" tunisiens porte toi bien

  • le 23 mai 2011 - 13h14, par Sarra de Nantes

    Nos amis espagnols nous demandent d’organiser à notre tour des commissions internationales dans chaque ville de France (ou d’ailleurs) qui se mobilise autour des revendications de Democracia Real Ya !

    Des villes, il y en a ! Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux, mais aussi Strasbourg, Nantes, Brest, Rennes, Perpignan, Bayonne, Toulon, et j’en oublie !

    Les médias n’en parlent "bizarrement" pas... On s’en fout, c’est nous qui allons faire le bruit nécessaire en unissant nos voix bien au delà des frontières !

    Révolution globale contre ce monde global !

  • le 23 mai 2011 - 12h45, par Pulsar

    Salut. Depuis que je vous dit que l’antidote est contenu dans leur venin... Sarko sur le plateau des Gilères pensait faire des UBM (unités de bruit médiatique) à son avantage et voila qu’il reveille l’esprit des résistants guérrissant les lésions des mensonges toxiques que ses opérations com. nous infligent.

    Il était important de souligner que résistance est un mot "fourre-tout", et pour comprendre ce qu’il est important d’y inclure, moi, je pioche dans la matrice de "Là-Bas". La révolte se développant en Espagne est une conséquence de la crise économique de 2008, une réaction face au plan d’austérité qui en découle."Et si on fermait la bourse", une émission de 2010, nous apporte une lecture claire de ce que l’on ne nous a pas dit sur les solutions de la crise économique : c’est nous qui payons la facture et c’est ceux que nous avons sauvés (les institutions financières) qui exigent de la part de nos Etats, des plans d’austérités pour limiter les dépenses des services publics dont nous sommes censés jouir. Alors le parfun de la révolte se répend dans l’atmosphère chez ceux qui sont le plus touchés et connaitre les origines de cette émanation nous évitera de nous faire endormir une fois de plus, par des discours oblitérant les causes scanndaleuses de la dégradation de notre système collectif qui, ne l’oublions pas, permet de mieu vivre en gommant les innégalités, héritages persistant de l’ancien monde dans lequel il fallait idolatrer les puissants en fermant sa gueule. Alors, éduquons-nous à bonne école ; merci pour le résumé de ces journées sur le plateau de Gisère.

  • le 23 mai 2011 - 12h14, par Sahariv

    ça commence aussi à bouger en France ! Quelques liens pour être tenu au courant des (r)évolutions et des regroupements : reelledemocratie.com et http://fr.twitter.com/# !/search/%23frenchrevolution. Paris, Lyon, Poitiers... ils ne sont que quelques centaines pour l’instant mais ils n’attendent que nous !

  • http://www.youtube.com/watch ?v=xclha8EenHI&feature=related

  • PUERTA DEL SOL en DIRECTO !!! http://www.soltv.tv/soltv2/index.html

  • le 22 mai 2011 - 21h29

    arrêtez de regarder le cul de DSK ce n’est pas là qu’il se passe QUELQUE CHOSE en ce moment, l’Espagne (et bientôt l’Europe entière) vit des heures historiques : http://www.ustream.tv/channel/motionlook#utm_campaign=synclickback&source=http://www.20minutes.fr/economie/727826-espagne-mouvement-indignes-etend-villes-internet#xtor=RSS-145&medium=8306676

    (mais regardez au bout de la rue en face, les chacals à lumière bleue attendent déjà le moment où la mobilisation faiblira pour attaquer ..... )

  • Je fais part d’une pétition de la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité) pour une transparence totale sur la radioactivité de l’air que nous respirons. http://petitions.criirad.org/ ?Petition-pour-une-transparence

  • le 22 mai 2011 - 19h57, par LeRouge

    L’esprit de résistance a été fort bien défini par le couple Aubrac interviewé par Charlie hebdo sur une double page centrale. Ce n’est pas en temps de guerre seulement qu’il faut manifester ce réflexe, mais avant la guerre !! Fut un temps où il était un devoir pour le citoyen de désobéir si l’état ne respectait pas le droit du citoyen, celà a disparu en 48... sans être un "fouteur de bordel", j’entretiens la philosophie de "résistance, désobéissance". Etant musicien (musiques nouvelles, électro-acoustiques, expéri-mentale) j’ai un morceau sur ce thème que je vais balancer On the web ! Salutations et félicitation pour ce repère des repères !!!

    Eric

  • le 22 mai 2011 - 17h49

    passé colonial ("Le géant de l’entresol"), son roi triste ("Je suis triste et ça se voit"), et sa révolution à venir ("La révolution mond ! Filme online gratis

  • 20 MAI 2011 UGTG AN TRIBINAL A YO SENDIKALIS PA KRIMINÈL !

    C’est donc an plen Mwa Mé, Mwa Mémwa que l’Etat colonial Français a choisi de s’en prendre aux dirigeants et militants de l’UGTG en déterrant une affaire vieille de près de 10 ans. Michel MADASSAMY, Gabriel BOURGUIGNON et Fred LOUISE se retrouveront douvan tribinal a yo lapwent le 20 mai 2011 à 14 heures.

    Sonjé sa ki pasé : :

    Septembre 2002 : quatre salariés d’une station-service Texaco, confrontés à la succession des liquidations et des gérants défaillants, décident de prendre en mains leur avenir et créent alors une SARL afin de reprendre la station service. Le 16 septembre 2002 : les chauffeurs des camions citernes du Groupe Texaco, entrent en grève pour défendre le droit pour les travailleurs de reprendre leur outil de travail et de créer des emplois. Le 26 septembre 2002, alors que l’on s’achemine vers la signature d’un accord prévoyant notamment la cession de la location gérance aux quatre salariés et le parrainage de la société Crom Distribution par un gérant du réseau Texaco (M. BISASEM), le P.D.G. de Texaco, M. LAROQUE, revient sur son engagement.

    Au mépris de la loi et en toute impunité, Texaco reprend le transport de ces produits avec le concours des forces de police et de gendarmerie fournis par le préfet. Malgré l’intervention de l’inspecteur du travail (M BONNAFOUS), Texaco embauche des intérimaires, licencie les chauffeurs grévistes et constitue une milice armée pour briser la grève. Les travailleurs grévistes intentent alors une action en référé pour dénoncer ces infractions et exiger le respect du Code du Travail. Résultat : l’affaire est programmée par le Parquet pour... juin 2003 soit 9 mois plus tard.

    Le 14 novembre 2002, plus de 500 manifestants organisent un sitting pacifique à la SARA, comme l’avaient fait avant eux les patrons de la banane, et cela afin d’apporter leur soutien aux travailleurs grévistes et dénoncer la complicité active de l’État français avec la Multinationale Texaco qui, depuis le début du conflit multiplie délits et violations des lois sociales en toute impunité. Les manblo, commandés par le sous préfet Lelay, chargent sauvagement les manifestants. Plusieurs militants se font traiter de sales nègres et sont sauvagement tabassés à coups de matraques, à coup de poings, à coups de pieds avant d’être menottés.

    Fred LOUISE, militant de l’ULTP-UGTG, est dans un tel état (bras cassé, doigts cassés, fracture des planchers des yeux suite aux multiples coups de pieds...) qu’il est « abandonné » au Centre Hospitalier de Basse-Terre par les manblo suite à son évanouissement durant son interrogatoire. Transféré à la Polyclinique de Pointe-à-pitre, Fred livre en exclusivité à La Une Guadeloupe le calvaire qu’il a vécu sous les yeux du sous-préfet LELAY à la gendarmerie de Miquel. Menotté dans le dos, couché sur le sol, il s’adresse alors au sous-préfet : « Suis-je français ou esclave pour être traité de la sorte ? ». Durant l’interrogatoire, le sous préfet Lelay demande alors aux gendarmes de le mettre assis ; l’un deux répond : « Tais-toi, c’est nous qui commandons ici, il doit rester par terre, c’est sa place ». Le sous préfet se contente de baisser la tête... - Notre camarade est mis en examen pour rébellion et destruction de biens d’autrui par un moyen dangereux pour les personnes.

    Gabriel BOURGUIGNON, Dirigeant de la Centrale Syndicale U.G.T.G., revenu seul pour porter secours à son camarade Fred LOUISE subit le même assaut que ce dernier : insultes racistes, coups de bottes, coups de poings, coups de matraques provoquant notamment de graves lésions à l’oreille droite et à l’œil, et une centaine de micro fractures alors qu’il n’opposait aucune résistance. Gabriel est transféré à la gendarmerie de Saint-Claude dans le plus grand secret. Le droit de communiquer avec son avocat dès la première heure de garde à vue, lui est refusé. Pire encore, le lendemain, Maître TACITA, doit faire preuve de beaucoup d’audace et de témérité pour arriver à voir son client car aucun gendarme n’est en mesure de lui dire où il se trouve. Il réussit à le voir enfin et découvre Gabriel placé dans une chambre de sûreté dans des conditions d’hygiène indignes, encore vêtu des mêmes linges qu’il portait la veille, vêtements devenus sales et nauséabonds par les actes de torture qu’il avait subi. Après 48 heures de garde à vue, il est mis en examen pour rébellion en réunion, et tentative de destruction d’un bien par incendie. Il est incarcéré le samedi 16 novembre 2002 en violation des dispositions de l’article 6-1 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme. Il sera libéré après un mois d’incarcération contre le versement d’une caution de 100 000 Francs.

    Il s’ensuit alors une campagne de presse mensongère où successivement, préfet, patrons, élus, et journalistes en quête de sensationnel.... tentent de diaboliser l’U.G.T.G. et s’efforcent de forger une opinion publique pour faire croire que Gabriel BOURGUIGNON voulait mettre le feu aux installations pétrolières et tout faire sauter. Le procureur de la république dira même sur Télé Guadeloupe, qu’il était en possession d’un briquet et qu’il s’était rebellé lors de son arrestation, pour tenter de justifier la férocité des gendarmes. Et pourtant, il a été appréhendé et copieusement tabassé sans opposer aucune résistance (comme le prouvent les images diffusées à la télévision) avec ses clefs, son portable éteint, sa casquette et rien d’autres sur lui, ni autour de lui.

    Michel MADASSAMY, militant de l’UTPP-UGTG est mis en examen pour violence aggravée. Il est accusé d’avoir blessé 16 Gendarmes ce jour là. Incroyable !

    Gabriel BOURGUIGNON, Michel MADASSAMY et Fred LOUISE comparaissent devant leur tribunal ; leur seul crime : Militer au sein d’une Organisation Syndicale luttant pour le respect du droit du travail, pour la dignité du Peuple Guadeloupéen, pour la transformation des rapports sociaux, l’abolition de la domination coloniale et de l’exploitation capitaliste an Péyi annou.

    La justice française poursuit une véritable vendetta contre le Mouvement Ouvrier Guadeloupéen et singulièrement contre les militants de l’UGTG. Ce sont plus de 30 dirigeants et militants de l’UGTG qui sont poursuivis ou condamnés par la justice coloniale française. Depuis plusieurs mois, l’appareil répressif de l’Etat français a décidé d’éliminer toutes contestations sociales en Guadeloupe : convocations et procès remettant en cause les libertés fondamentales et singulièrement le droit de revendiquer et de se battre pour ses revendications, se multiplient ; gardes à vue, amendes, peines de prison ferme, peines de prison avec sursis, ... se succèdent. L’objectif est de terroriser les travailleurs, faire peur à ceux qui osent dire PWOFITASYON AWA, TÈS ADN AWA, SENDIKALIS PA KRIMINÈL, condamner tous ceux qui osent lever la tête, discréditer et criminaliser l’action syndicale et surtout refuser d’honorer les engagements contenus dans les accords du 26 février et 04 mars 2009 signés avec LKP.

    NON ... NOU PÉKÉ FÈ DÈYÈ, NOU SÉ PITIT A KONBATAN !! Woulo pou tout travayè an lit : SGB, Méri Lansbètran, Transpòtè kanmiyon, Pòlanplwa... Sé lyannaj a Travayè é Pèp, Ansanm Ansanm, Doubout an lari-la, an balan, an konsyans, ké déchouké tout pwofitasyon é konstwi on dòt Gwadloup.

    L’UGTG appelle ses militants et adhérents, les Travailleurs à se mobiliser le Vendredi 20 Mai dès 14H00 devant le tribunal de Pointe-à-Pitre pour dire :

    NON À LA RÉPRESSION - SENDIKALIS PA KRIMINÈL !

    PARTICIPONS MASSIVEMENT AUX MEETINGS D’INFORMATION : MARDI 17 MAI ET VENDREDI 20 MAI 2011 A 19H00 DOUVAN BIK-LA

    NON A LA RÉPRESSION NON AU MÉPRIS TRAVAYÈ É PÈP GWADLOUP DOUBOUT !!

  • le 22 mai 2011 - 04h00, par Xavier

    Travaillez plus qu’ils disaient ? A ne surtout pas croire : http://blogs.mediapart.fr/blog/cyberkit/040511/un-rmiste-poursuivi-pour-avoir-recherche-lemploi

    En avez-vous eu connaissance ?

    Le 21/09 (anniversaire de la République, la vraie !), tous à Castres !

  • le 21 mai 2011 - 02h31, par sara en direct de madrid

    Daniel !!!!! Il faut venir à Madrid maintenant, tout de suite !!!! C’est incroyable ce qu’il se passe ! Je n’ai encore jamais été témointe d’une telle concentration d’énergie !Il faut absolument que ce mouvement pacifiste, solidaire et avide de changements s’étende au reste de l’Europe ! C’est scandaleux, les médias frolent à peine le sujet alors que c’est absolument incroyable ce qu’il se passe ici ! Je suis persuadée que ton émission aiderait drolement à diffuser le mouvement ! Para una primavera mundial !!! Y no solo arabe ! vamooooss todooos ! El pueblo unido jamas sera vencido !!! Un immense merci pour tes extraordinaires émissions !

  • le 21 mai 2011 - 00h09, par Patricia

    Je n’ai pas pu écouter toutes les émissions sur Hiroshima, mais ce que j’ai entendu m’a bouleversé. C’est incroyable ! Je me souvient : le 11 septembre 2001, alors que je regardait en boucle les avions heurter les twin’s towers et celles ci s’affaisser, je n’y croyais pas. Mes yeux voyaient ce que ma raison refusait de croire. Mais j’étais loin des tours, à l’abri dans mon coin de campagne. Alors je dis encore c’est incroyable ! C’est sans doute ce qui a du traverser l’esprit de beaucoup des survivants avant qu’ils ne ressentent les premières douleurs, avant qu’il ne prennent conscience de la perte de leurs proches, de leur vie d’avant,de leurs espoirs, de leurs petits soucis quotidiens, de leur avenir.

    C’est incroyable ! C’est incroyable !

    J’ai moi aussi cherché le livre Little boy. S’il est épuisé mais que nous sommes nombreux à téléphoner aux édition Quintettes peut être qu’il y aura une nouvelle édition ! Ce serait incroyable, non ?

  • le 20 mai 2011 - 22h29, par VEZfreg

    REVOLTE MAINTENANT

  • Ai-je bien entendu : Japon et USA, les deux camps étaient des salauds. Oui, mais le troisième camp, celui des civils, c’est à dire nous version nippone ou américaine, qu’était-il ? Alors parce-que le gouvernement japonais développait des armes bactériologiques, il ne faut pas avoir de compation pour les civils bombardés à l’atome. En effet, cela risquerait de nous faire tomber dans la caricature des méchants américains. Ah, j’oubliais les calculs aritmétiques du messager de la veille persuadé que les USA avaient sauvé 750 000 vies humaines en largant les deux bombes H.

    Visiblement, remettre les pendules de l’histoire à l’heure va nécessité beaucoups d’effort, mais nous sommes Là (-Bas) pour ça. Bon, il peut arriver à tout le monde de se tromper, même aux meilleurs d’entre nous, n’est-ce pas Claude.

    Apprendre sans honte de ne pas connaitre permet de comprendre les rencontres qui comptent vraimment ... Là, nous avons rencontrés de poignant témoignages. Peace.

  • le 20 mai 2011 - 20h12, par julia

    265.ooo dollars d’indemnités pour DSK....

  • Merci pour cette belle émission.

    Une précision au sujet des "Chorales des Glières" :

    Si La Barricade de Saint-Etienne était bien présente, de nombreuses chorales de luttes se sont aussi déplacées à Thorens Glières et sur le plateau, venant de Grenoble, Marseille, Nancy, Le Havre, Charlieu, d’Angleterre, etc. et j’en oublie.

    Ce regroupement et cette mise en commun de nos répertoires ont été possibles notamment grâce à la mobilisation et l’organisation des copains Grenoblois et tout particulièrement d’Olivier Vallade des CRHA.

    Il faut les remercier en tout premier lieu pour ces beaux moments.

  • le 20 mai 2011 - 18h17, par moumoune

    Ah ! je comprends pourquoi ils voulaient absolument nous vacciner contre la pandémie mondiale de la grippe A H1N1 ! Ils ont senti eux aussi les vents nouveaux et prometteurs arriver de loin avec des bouquets de révolutions dans leurs bras !

  • le 20 mai 2011 - 16h21, par Cosette

    J’écoute en cherchant des infos sur l’Espagne. A Barcelone les pompiers se sont solidarisés avec les occupants de la Plaza de Cataluña. J’écoute cette femme tunisienne qui dit "révoltez-vous" et j’ai les larmes aux yeux. Nous sommes voisines, la Méditerranée nous sépare. Mais les cœurs battent au même rythme. j’écoute toutes ces belles paroles, qui ont été précédés, par des actes d’un grand courage. Demain samedi, devant l’Ambassade Espagnole, entre 12 et 18 un camping, çà vous dirait. A GALOPAR, A GALOPAR !

  • le 20 mai 2011 - 15h52, par SERRAND Pierre -Marie

    Merci Daniel de rappeler les avancées du CNR lors de cette émission de ce vendredi 20 mai, notamment EDF, etc... Quand on voit où nous en sommes.... MERCI !!! pms (ancien d’EDF GDF et responsable d’organisations de consommateurs)

  • le 20 mai 2011 - 15h39, par Nathalie de Nantes

    http://larouetournehuma.blogspot.com/2011/05/la-metaphore-dsk.html

  • le 20 mai 2011 - 14h06, par bruno dreumont

    Bonjour à tous et à chacun Je viens d’apprendre qu’une personne de la région de Chateauroux s’était vu refusé un poste au C I O (centre d’information et d’orientation) sous prétexte qu’elle empestait le tabac. Il se trouve qu’habitant un charmant petit village du sud de la Gironde, ou je suis paysan et sonneur de cloches, j’ai connaissance de nuisances olfactives sévères dues à la présence d’une salle de gavage de 2000 canards et de sa fosse à lisier de plusieurs dizaines de m3 à ciel ouvert, les voisins sont obligés , j’en témoigne, de se calfeutrer chez eux sans pour autant se protéger réellement lorsque le vent leur apporte le témoignage de cette activité bactérienne, bref ça pue !!! Les services , DSV, Préfecture, dits compétents ne le sont en réalité pas, il n’ont pas de nez . Pourriez vous, mon cher Daniel intercéder auprès du CIO de Chateauroux afin qu’il nous "prête" son nez. Nous pourrions négocier son passage autour d’un vrai foie gras accompagné d’un petit liquoreux, et d’une entrecôte bazadaise grillée sur sarment arrosé d’un rouge graveleux dont nous avons ici le secret, tout cela bien entendu à l’abri des effluves précédemment citées Je sais, ma démarche paraît égoïste, et je veux surtout rappeler mon soutien à cette personne qui essaie de se sortir de l’emprise d’une consomation de produit qui l’emprisonne d’une certaine façon, et quitter son régime de RSA l’aurait peut-être un peu aider à se sortir de cette prison.

  • le 20 mai 2011 - 13h53, par Alain Grizzly

    Sin casa, sin curro, sin pension y sin MIEDO !!! Plaza del SOLucion !!! (sans appart, sans travail, sans alloc et san PEUR)

    J’espère que Tonio est là-bas parce que ça urge, du jamais vu en Espagne :

    http://www.juventudsinfuturo.net/ http://fotograccion.org/wp/ http://www.kaosenlared.net/ http://democraciarealya.es/ http://malestar.org/ http://www.nolesvotes.com/ etc ..................

  • le 20 mai 2011 - 13h29, par Dominique Hulin

    La séduction c’est quand la femme cède le harcèlement c’est quand elle va céder L’agression c’est quand elle Doit céder Etpicétou !

    Un peu comme le projet de constitution européenne On dit non et on l’a dans fion

  • le 20 mai 2011 - 12h56, par marie

    Dans l’affaire du siècle DSK il y a autant de violences dans les interventions des copains, médias, politiciens, réseaux, etc etc que dans l’acte lui-même. Chacun se renvoie la balle et personne n’a le courage de l’attraper et de l’assumer. Cette pauvre femme (toutes les femmes) risque fort d’être violée une seconde fois par les méthodes mafieuses de blanchiment d’homme ou d’argent à la sauce justicière. A force d’être blanchi DSK va devenir plus blanc que blanc ! Merci à l’Amérique de m’avoir fait rêver quelques jours en ramenant l’argent à sa juste valeur : du métal inodore et insignifiant qui n’autorise rien et ne sert strictement à rien.

  • le 20 mai 2011 - 12h03, par Enora

    En direct de Madrid où le mouvement prend de l’ampleur, prend de l’ampleur... on était un millier à occuper la plaza de Sol cette nuit !!! Venez faire une émissions ici, si ça peut influer un mouvement similaire en France !!!!!en soutient à tous les mouvements !!! merci pour vos émissions et bon courage a tous !!

  • le 20 mai 2011 - 10h39, par Matthieu

    Salut la-bas, Espagne, Grèce, Portugal... Les peuples se rebiffent, ça branle dans les manches. J’aimerai que vous nous rameniez une belle série de reportages sur ces peuples qui se lèvent. Merci d’avance.

  • le 20 mai 2011 - 10h20, par Nathalie

    Bonjour, quand est-ce que vous invitez Étienne Chouard ? Ce qu’il dit est très pédagogique, il explique parfaitement bien comment la création de la monnaie a été usurpée aux citoyens, et comment nous ne sommes plus du tout dans une démocratie.Il explique l’article 104 de la constitution avec une passion émouvante et cela nous fais comprendre comment nous nous sommes tous fait enfumer Il a un blog riche en infos et plein de vidéos sur le net. Merci de l’inviter afin de le faire connaître.

  • le 20 mai 2011 - 10h08, par titi04

    Le principal adversaire de NS, out !

    La femme de NS, en cloque !

    La libération des otages en afghanistan que NS va sauver des talibans, au final ?

    Cela ferait un beau bouquet à présenter aux cocus des urnes et pour 2012, un second mandat de NS.

  • le 20 mai 2011 - 09h24, par marie

    Daniel, mon cher Daniel, et si tu allais faire un tour en Espagne maintenant, tout de suite ? Il se passe des choses intéressantes qu’on frôle tout juste dans les médias officiels. Tu te frottes délicatement aux contestataires et tu nous ramènes ce virus qui a l’air superbement contagieux. Nous en avons grandement besoin nous aussi. On en a marre de ce déclain de l’empire français. On a besoin de souffle ! Ramène nous ce beau cadeau espagnol s’il te plait !

  • Hier soir, comme le service publique radios télés, (sauf Arte), était dédiée au coq et à sa "supposé victime". Je suis dégoutée. Je suis allée, moi aussi voir ailleurs. Ce qui se passe en Espagne c’est génial. Ils sont prêts eux à ne pas se laisser faire. QUE SE VAYAN TODOS ! A quand une émission. Parce que des événements pareils méritent une très longue réflexion. Je n’aurais jamais mon cerveau disponible. SOLIDARITÉ AVEC TOUS LES MOUVEMENTS.

  • le 19 mai 2011 - 23h56, par Pulsar

    Ne vous trompez pas de bouton, celui de la radio réglé sur F.I. entre 15 et 16 h. , il ne faut pas y touhé...

  • Salut. Je ne trouve pas les mots afin de remercier Là-Bas pour cette série de reportages. Revenir sur les deux bombes atomiques de 1945 en pleine catatstrophe nucléaire "civile" aprés un séisme et un tsunami traités par les autres médias de façon finalement superficielle, c’est un coup de génie. Pourtant, le déroulement est évident : La précarité des sinistrés accentuée par les problémes de radioactivité faisant également ressurgir de l’oubli l’histoire douloureuse du Japon liée à l’atome.

    Mais que se passe-t-il, comment en sommes-nous arrivés là ? Il y a une multitude de journalistes sur une multitude de médias en France et une seule équipe (celle de Là-Bas) pense à traiter cet ensemble en dégageant les aspects cruciaux qu’il comporte. L’actualité va vite, trop vite. Elle ne s’arrête pas pour réfléchir et s’emballe. L’acceptation du fonctionnement des médias globaux nous ampute de notre discernement indispensable pour être et vivre pleinement épanoui. J’espère que nous sommes nombreux à être ulcéré par ce décomposant constat : Nos principaux relais pour s’informer sont devenus des aspirateurs-expulseurs de néant nous contaminant par leur médiocrité. Notre mimétisme naturel intense renforce la propagation du vide nous laissant sans armes face aux manipulations les plus grossières alors qu’il suffit d’appuyer sur le bouton et d’un peu de silence pour stopper la machine.

    Je remercie encore Daniel Mermet et toutes les personnes l’épaulant dans son travail. Sans entendement nous nous enténébrerons.

  • EN DIRECT DU COEUR DE MADRID, CE SOIR,l’ESPAGNA SE LEVANTE, !!!!

    c’est trop beau, dommage que le répondeur ne diffuse pas de messages cette nuit, nous serions tous là à les regarder , à savourer leur énergie , du feu de Dieu, du tonerre des dieux, allez tous en Espagne, pour y réapprendre tant de choses oubliées...et que ce silence de nos médias sur toutes les choses qui en valent vraiment la peine soit brisé,une fois pour toute.... ya basta !!!! Que se vayan todos !!!!

    http://www.soltv.tv/soltv2/index.html http://fotograccion.org/wp/2011/05/19-de-mayo-tarde-acampada-en-sol-asambleas-comisiones-democracia/ http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1149 ;l-espagne-au-bord-de-la-crise-de-nerf.html

    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hmYhgH2wV7e4B9NJHvwR9hZYWK1Q ?docId=CNG.03b9adcb3fa327860f885d5174bc37b6.531

    — 

    quelques articles de presse ; https://mail.google.com/mail/ ?hl=es&shva=1#compose http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vous-prenez-notre-argent-nous-94298

    http://www.lepost.fr/article/2011/05/19/2500407_espagne-democracia-real-ya-liste-des-manifestations-en-france-demain-soir.html

    — 

  • le 19 mai 2011 - 21h53, par hampig949

    Bonjour Daniel.L"emission de 18/05 n’est pas encore"podcastable"sur France-Inter.Apparemment la diligence qui est due a tes emissions est des plus parcimonieuses :une raison de plus de se rattraper avec ton site.Des saluts chaleureux depuis Bresil.

  • le 19 mai 2011 - 20h06, par serpenvert

    Belle injonction pour liquider définitivement "liberté, égalité et fraternité" ; et c’est quoi le programme à la place ?

  • le 19 mai 2011 - 19h43, par Dave Stevens

    Vraiment impressionné ! Tout est une explication très ouverte et très claire des enjeux. Il contient vraiment de l’information. Votre site est très utile. Merci pour le partage. Dans l’attente de plus ! Visualisation Bretagne et unique article instructif en effet.
    Dave @ van insurance

  • le 19 mai 2011 - 19h23, par Cyan

    Au beau milieu d’un sulfureux ouragan médiatique portant le nom d’un futur candidat aux prochaines élections présidentielles, Daniel Mermet nous sert et nous ressert du fuckushima...

    Mais enfin, Daniel Mermet, ça ne nous interresse pas le nucléaire,on s’en fout.

    Nous çe qu’on aime, ce sont les turpitudes "peopelisantes" de nos dirigeants... Leurs histoires de Cul !!! Tiens, la grossesse de Carla par exemple, en voilà un beau sujet...

    Le nucléaire, non mais ! S’il faut, à cause des fuites radioactives, de Fuckushima, dont on ne connait pas encore les vraies conséquences, on ne sera bientôt même plus là pour en débattre... Enfin !!!!

  • Bonjour : pardonnez-moi, je ne sais où laisser ma question : pourriez-vous me communiquer le titre et le nom de l’interprète de la chanson qui a passé aujourd’hui 19 mai vers 19h49, peut-être titrée "Hiroshima Nagasaki" ? Elle est éloquente et sublime ! Merci pour votre retour, bon vent à vous et merci pour vos émissions !

  • le 19 mai 2011 - 15h50, par (m)(b)use

    Je ne demande pas de compassion. Toute ma vie j’ai lutté pour ne jamais passer pour une victime. Il y a quelques jours encore, j’aurais tout donné pour que ma vie change, qu’elle prenne une autre tournure. Mais aujourd’hui, je suis prête à tout pour qu’elle redevienne ce qu’elle était avant. Avant que quelqu’un ne décide de disposer de moi comme le lui dictait je ne sais quelle pulsion, quel instinct, quel sentiment de puissance... A quoi pensais-je ce matin-là dans le bus qui m’emmenait vers mon lieu de travail ? J’étais affalée sur mon siège, dans un état de demi-sommeil, et je rêvais. Je m’imaginais pouvoir prendre quelques jours de vacances. Une semaine, juste une semaine. Ce serait mérité ! Emmener "ma grande" quelque part où elle puisse changer d’air, et voir comme le monde peut être beau, elle qui ne connaît de la terre entière que le Bronx. Mais, ce n’est qu’un rêve. Avec quoi payerais-je le voyage, moi qui ai tant de mal à finir le mois ? Je me console en me disant que j’ai de la chance d’avoir un travail, un toit, une fille studieuse et en bonne santé. Qui sait, la vie pourrait me sourire un jour ? Je serai peut-être promu, avec un meilleur grade, un meilleur salaire et des horaires plus convenables ? Et en prime, le respect et la considération des autres ? J’ai besoin d’y croire, c’est ce qui me donne la force de continuer. On me demande ce que j’ai fait ce matin-là en arrivant à l’hôtel. Je réponds que c’est un matin qui ressemble à tous les autres. Je redresse le dos et les épaules pour chasser la fatigue, j’ouvre grand les yeux, je tends l’oreille. Mes obsessions : oublier une consigne ou mal faire. Je ne veux pas que l’on ait la moindre chose à me reprocher. Une erreur, aussi petite soit-elle, enterrerait définitivement mes chances d’accéder à une vie meilleure. J’accomplis mes tâches comme un automate, mais un automate consciencieux. Je passe d’une chambre à l’autre, d’un étage à l’autre, en répétant les mêmes gestes, avec la même concentration, la même tension, la même prudence. La même prudence ? Parce qu’il peut arriver que l’on pense, à tort, qu’une chambre n’est plus occupée, je n’hésite pas à m’assurer, de bonne manière, que les lieux sont vides. C’est ce que je fais en arrivant devant la porte de la chambre " en question". Je frappe plusieurs fois. Comme il n’y a pas de réponse, j’ouvre la porte, je fais quelques pas vers l’intérieur, en demandant si quelqu’un est là. Nul besoin que je vous raconte la suite. Vous la connaissez. Pourtant, aucun journal, aucune radio, aucune chaîne de télévision, ne vous apprendra jamais ce qu’est l’essentiel. La peur, l’humiliation, le mal-être. Sentiments violents et impitoyables, devant lesquels même le mot vérité n’a plus de sens. D’abord, vous voudriez que le cauchemar s’arrête. Comme il perdure, vous vous mettez à prier. Puis, vous proposez toutes sortes de marchés à dieu. Entre deux marchés, vous demandez quel a été votre faute. Vous promettez d’être plus pieuse, plus droite, plus ascète...Mais vos promesses et négociations sont vaines. Vous réalisez alors que votre corps n’est plus qu’un objet dont l’autre use et abuse pour son unique plaisir. Ce déchaînement de violence et de déni de votre humanité vous semble plus long que ne l’ont été toutes vos misères rassemblées. Vint alors le moment où l’autre a fini sa "besogne". Vous sentez l’étau se desserrer sur les parties entravées de votre corps. Dans un sursaut d’orgueil, vos yeux cherchent dans le regard de l’autre une marque de regret qui puisse restituer une infime partie de votre dignité perdue. Mais votre appartenance au genre humain est déniée. L’autre semble désormais ne plus vous voir, et s’affaire à se préparer pour aller poursuivre sa vie d’homme du monde.

    Je sais maintenant ce qui m’attend. On me l’a dit ce matin pour, je cite « être préparée au pire ». On dira que ce qui m’est arrivé, je l’ai cherché. Que j’étais consentante. Lorsque je protesterai, et je protesterai, on me dénigrera en racontant toutes sortes d’infamies sur moi. Arrivera le jour où, épuisée par tant d’insultes et de mensonges, je n’aurai plus la force ni l’envie de me défendre. Alors, on me proposera une certaine somme d’argent contre le retrait de ma plainte et mon silence éternel. Je sais ce que je ferai à ce moment-là. Et vous ? Que feriez-vous ?

    Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.

  • Salut Régis,

    Je ne sais pas qui a bien pu formuler cette théorie comme quoi la bombe A n’existait pas en 1945 car les USA avaient débuté le "Projet Manhattan" dans le plus grand secret en 1942, qui a conduit à la production de la première bombe A. Il y a eu un premier essai atomique en mai 1945 puis l’explosion de la première bombe le 16 juillet 1945, même pas un mois avant Hiroshima.

    On peut aussi dire que les deux explosions avaient la forme de champignons, que deux B29 servant d’escorte embarquaient des appareils de mesure scientifiques / Appareils photo & Caméras pour analyser l’explosion...Et puis...Il y a les témoignages et les données médicales des habitants. Difficile de croire à une simple bombe incendiaire plus grosse que la normale.

  • le 19 mai 2011 - 14h28

  • Finalement, la sentence du tribunal des condamnés d’avance a été entendue ! DSK serait dans sa cellule en jogging et en chaussures banales, mangeant des pâtes et du choux "comme tout le monde", seul face à sa solitude et sa situation misérable... Dommage qu’il ne risque pas de croiser d’autres détenus qui pourraient lui montrer la réalité de la misère en pleine face.

  • grandeur et décadence. C’était il y a bien longtemps dans un pays voisin la gauche implosait rongée par les scandales et l’incurie de dirigeants vieillissants ;et c’est aujourd’hui ici sous nos yeux.Probablement ne faut-il rien attendre de ceux que nous élisons malgré nous et malgré eux.Dans un monde globalisé les idées neuves ne peuvent peut-être espérer mieux qu’une existence locale, et ces autres voies cheminent sur la planète.On ne peut pas espérer un autre monde et dans le même temps éliminer systématiquement ceux qui en esquissent les contours.

  • j’ai trouvé ce texte .... magnifique !!!

    Le regard de Luis de Miranda, romancier, sur l’affaire DSK.

    Par LUIS DE MIRANDA romancier et essayiste

    C’est entendu, il y a quelque chose de bestial dans le royaume de DSK. Cette sauvagerie du désir n’est sans doute pas respectueuse de la diplomatie qui doit présider à la séduction érotique. Mais nous faisons le pari qu’au fond de lui, aujourd’hui, Dominique Strauss-Kahn est joyeux. Peut-être ne se l’avoue-t-il pas encore. Mais un tel passage à l’acte, à un tel moment de sa biographie, ne peut être que volontaire. J’ajoute qu’il est héroïque.

    Cette chute, il l’a voulue, il l’a désirée. L’esprit en lui s’est allié à l’animal pour effondrer d’un geste vif la machine qui s’édifiait autour de lui, telle une prison prévisible et dangereuse. Cela a commencé par la Porsche. Premier acte manqué. Mais la voiture de sport ne fut qu’un coup d’essai timide. Si la femme de ménage a été agressée, l’ouvrière violentée, alors nous touchons au sublime, au sens kantien d’« au-delà médusant de la représentation ». Un suicide politique plutôt que la mort de l’automate ou la possibilité d’un règne déchaîné.

    Il y a quelques années, peut-être en 2003, j’ai dîné par hasard à côté de la table de DSK, dans un restaurant chinois de Belleville. Il était avec son épouse. En le regardant, je me suis dit que cet homme semblait las, tranquillement fatigué. Fini. J’ai été par la suite plutôt surpris par sa remise en selle au cœur de l’arène du monde. Je sentais là à la fois quelque chose de séduisant et d’ennuyeux : ce n’était pas clair. Ce corps massif et récalcitrant, je ne le voyais pas se soumettre à la logique rodée et lissée de la vie politique internationale. Et pourtant il est revenu. Probablement en partie malgré lui.

    Pourquoi cette renaissance apparente ? Parce qu’il est le produit du temps : il incarne au mieux la schize qui tiraille nos corps, entre homo sapiens et homo sentiens, entre une rationalité réductrice et une propagande anarchique pour le triomphe des sens.

    DSK est un personnage philosophique, un symptôme de notre temps (un « saint-homme », dirait Lacan), en ce qu’en lui bestialité et rationalité luttent à l’extrême.

    Une part de lui, profonde, veut le chaos, pourvu qu’elle trouve à y nourrir sa faim. L’autre rationalise, économise, ordonne avec une facilité apparente et désenchantée, une maîtrise des structures sans doute alimentée par l’énergie du désespoir. Comme président, il aurait été dangereux et, au fond, il le savait : une sorte d’hyper-Sarkozy, celui-ci étant déjà passablement pulsionnel. Entre les deux hommes, une inquiétante continuité se dessine, inquiétante en ce qu’elle en dit long sur l’inconscient des Français. Ce peuple aimable, admirable, semble vivre désormais à la limite de l’explosion psychotique, en plein retour du refoulé. Il veut du sang. Refoulé de quoi ? De deux cents ans d’une devise intenable : « Liberté, égalité, fraternité ». Un corset psychorigide qui craque de toutes parts, une injonction impossible et folle. Sublime, au sens kantien. C’est-à-dire réversible à tout moment en son contraire...

    Finalement, je crois que DSK a deux raisons de se réjouir aujourd’hui, et nous avec lui : la première est que son passage à l’acte du Sofitel est un refus de l’avenir tout tracé que la plupart lui prédisaient. En cela, l’assaut de l’ouvrière de chambre est un geste fou de libération totale, presque une œuvre d’art, en ce que le geste lui permet aussi, au passage, de révéler qu’il n’a jamais été de gauche.

    La seconde raison de se réjouir, c’est que ce suicide prouve, in fine, que la raison a triomphé de l’animal. L’étincelle spirituelle qui germe au fond de DSK a voulu nous éviter un président calligulien. Cet événement new-yorkais est un sacrifice, un renoncement à une surpuissance annoncée, un don à l’intérêt général français. En cela, DSK, tu es héroïque. Merci.

    Derniers livres parus : Peut-on jouir du capitalisme ? (Punctum 2008) et l’Art d’être libres au temps des automates (Max Milo, 2010).

  • le 19 mai 2011 - 09h10, par Levelart

    Très beau reportage, et comme souvent très émouvant. Ce qui me fait penser que ces mêmes américains, qui jouent tant à se faire peur avec leurs films à grand spectacle (et totalement ratés qui plus est... (ne pas) voir les affligeants Skyline ou battle los angeles invasion), sont les premiers et les seuls au monde à avoir balancé 2 fois le feu nucléaire sur la gueule des civils. Donc qu’on ne la joue pas moraliste de la planète après ce genre d’ignominie... Et il serait bon que personne n’oublie que cette magnifique nation à la bannière étoilée et à la gueule grande ouverte n’a pas hésité à faire autant de morts en 3 secondes que le camp de Dachau en 1O ans...

  • Comme lors des autres élections présidentielles, nous allons être submergés d’études en tous genres. Est-ce que vous prévoyez de faire une émission là desssu, avec par exemple un Alain Garrigou : valeur statistique des chiffres (de l’interprétation qui en est faite), comment ils participent à fabriquer l’opinion, à parasiter la sélection des candidats etc. ?

  • le 19 mai 2011 - 06h42, par maria

    Espagna.... !!!! pour completer les bonnes nouvelles envoyées par Juanito,quelques autres lieins,c’est en Espanol, et je n’ai pas le temps de traduire, alors allez voird es amis espagnols ,

    http://tomalaplaza.net/

    http://periodismohumano.com/destacado/aqui-esta-ocurriendo-algo-grande.html

    et toujours rien sur les radios ce matin sur nos voisins d’Espagne, serait elle trop proche ;; ; ? rien ,mise à part Trotskane, et tout le schmilblick les candidats socialistes et intentions de vote, heureusement un petit mot sur la Syrie, et puis encore,satya sai Baba en Inde, Cannes, les radars,la secheresse, du sport,etc, etc,.......ne vous laisser pas bêtifiez, gracias..

  • le 19 mai 2011 - 06h24, par SPlissken

    Trop fort les chansons qui sont programmées, bravo

  • le 19 mai 2011 - 06h15, par camiyou

    Le scenario qui se dessine a tout lieu de faire un tabac. Ca va etre le feuilleton de l’annee en France et aux Etats-Unis. Aux US : La petite immigree pauvre et sans histoires contre le gros mechant plein de sous, ca serait bien banal. Mais non, le mechant il est FRANCAIS et SOCIALISTE, de ceux qui font campagne electorale sur le theme des petits immigres pauvres et sans histoires. D’autant plus que la seule strategie du mechant - s’il persiste a plaider non coupable - ca va etre d’ecraser la petite immigree pauvre avec toutes les vacheries possibles. Ca va etre comme un film a la tele. Ouais, Youpie !!! Ils vont nous en mettre une sacree couche les amerloques !

    Maintenant, en France, on va s’marrer aussi. Enfin, facon de parler. Le feuilleton en question, va falloir que les socialistes le gerent comme il peuvent. Et ca va pas etre facile. Parce que le gros mechant, c’etait leur candidat prefere pour etre president de la France entiere !! Et pendant que le gros mechant socialiste va s’acharner sur la pauvre petite immigree sans histoires, les socialistes eux vont etre en pleine pre-campagne electorale et il faudra faire avec le feuilleton americain en direct. Oh petard, ca va etre la curee. Les amerloques, la marine et le guignol vont s’en donner a coeur joie.

  • le 19 mai 2011 - 01h12, par Pulsar

    Salut. Au cours de cette formidable émission, la polémique sur les raisons du bombardement nucléaire a été évoqué. Nous ne pouvons exclure de cette polémique, les techniques de communication gouvernementales, américaines dans ce cas précis. Il est irrésistible de faire un lien avec le film "Chomsky & Cie". Énième rappel aux AMG ne l’ayant toujours pas vu, ce film est modeste et génial. Nous y voyons un témoignage du premier publicitaire "embauché" par le gouvernement des USA, expliquant comment il a remplacé le terme propagande par celui de relation publique. C’est donc avec des mots qu’est fabriqué l’opignon public et il n’est pas étonnant que cela laisse des séquelles poussant certains à croire que les bombardements d’ Hiroshima-Nagasaki ont eu pour motivation la préservation de vies humaines dans les deux camps. Ils pourraient aussi croire, pour rester dans la thematique de la guerre, que les conflits du Golf Persique ont été et sont encore "propres" parce-que les frappes ont été "chirurgicales", tout en introduisant le sujet par "la guerre, c’est dégueulasse". Là encore, les certitudes aveuglantes font des ravages. Tchao.

    P.S. : Mes escuses à Fernando pour l’auteur de la citation. Ce n’était ni Jahez, ni Zahil mais Jahiz.

  • le 19 mai 2011 - 00h07, par juanito

    suite sur l’Espagne, petite notte envoyé par un ami de là- bas,....

    j’ai ete voir l’article mais il ne parle que du campement de madrid , il y des campement dans 20 villes...beaucoup ont ete delogé de maniere violente 23:49 et dimanche dernier il y a eu des grandes marche ...hier soir la plaza del sol a madrid etait noir de monde et + de 1000 personnes sont restés camper....

    qu’on se le dise dans nos chaumières et que ces nouvelles se pépandent avec les vents et les chants d’oiseaux pardessus nos toits et nos jardins....

  • le 19 mai 2011 - 00h06, par juanito

    suite sur l’Espagne, petite notte envoyé par un ami de là- bas,....

    j’ai ete voir l’article mais il ne parle que du campement de madrid , il y des campement dans 20 villes...beaucoup ont ete delogé de maniere violente 23:49 et dimanche dernier il y a eu des grandes marche ...hier soir la plaza del sol a madrid etait noir de monde et + de 1000 personnes sont restés camper....

    qu’on se le dise dans nos chaumières et que ces nouvelles se pépandent avec les vents et les chants d’oiseaux pardessus nos toits et nos jardins....

  • le 18 mai 2011 - 23h55, par juanito

    merci pour l’émission, et j’ai pleuré comme une baleine -madeleine sur la honte ,l’ignonimie, le désastre total causé par l’intelligence au service de la destruction.... mais voilà des nouvelles réjouissantes de L’Espagne, à trois pas de chez nous,dont les grands médias ne parlent point, alors, allez vite voir ce qui se passe la bas,et faites suivre, tout autour de vous, gracias...

    Des milliers de personnes ont manifesté en Espagne contre la crise financière, les politiques et les banques au cri de "la vraie démocratie tout de suite"... 16/05/2011

    http://fr.euronews.net/tag/crise-financiere/

    http://democraciarealya.es/ ?page_id=463

  • le 18 mai 2011 - 23h22, par Régis

    Le nucléaire pour la bombe ou la bombe pour le nucléaire ? J’avais, il y a peu, découvert par hasard quelques théories sur cette hypothèse que l’arme atomique n’existait pas ou en tout cas pas encore en 1945. Internet nous laisse seul avec notre libre arbitre mais écoutant vos émissions attentivement les témoignages des gens que vous avez rencontrés me pousse un peu plus vers cette théorie. La distance qui les séparait alors du point d’impact et les températures mentionnées sont paradoxales : qui aurait pu survivre à 1000°C ? Une multitude de détails, dont chacun peut retrouver les traces sont troublants : l’arme employé n’était-elle pas un peu plus "conventionnelle" ? Une énorme bombe incendiaire ? Le napalm a été découvert en 1942, les chimistes américains ont peut être fait d’autres essais que le feu nucléaire ? La mise en place des rapports de forces Est-Ouest ne sont-il pas à l’origine du plus gros canular du 20eme siècle ? Les connaissances et la technologie ont évolué depuis, la bombe est sans aucun doute une réalité aujourd’hui, espèrons seulement que nous n’ayons jamais la preuve de son existence...

  • Bonjour,

    en ligne sur La Tribune des des capitalisations :

    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20110517trib000622356/natixis-va-verser-113-millions-d-euros-de-bonus.html

    A vérifier, mais il me semble qu’une suite serait la bienvenue.

    Au plaisir,

    D

  • le 18 mai 2011 - 22h42, par Vinnie

    En 1992, j’étais à New York et j’ai eu l’occasion de visiter le bâtiment des Nations Unies. Dans l’une des salles, il y avait une exposition. Le thème en était justement Hiroshima et la bombe atomique. Y étaient exposées des oeuvres par des artistes japonais survivants, ainsi que des objets de la vie de tous les jours (vaisselle, pièces de monnaie, bijoux, etc), tordus, déformés, fondus parfois les uns avec les autres, par le feu nucléaire.

    J’étais bouleversée et j’en ai pleuré. Oui, j’ai pleuré, comme une môme. Ces objets sont réels, ils pourraient être les nôtres. On se projette, fatalement. C’est terrible.

    Je me suis dite alors que cette exposition devrait pouvoir voyager dans le monde entier, pour montrer ce que les ravages du nucléaire peuvent faire.

    Ca m’a profondément marqué. J’avais 22 ans, je crois que c’est ce qui a fondé ma conviction profonde que le nucléaire est une puissance à laquelle nous ne devrions pas toucher. Sans maîtrise, la puissance n’est rien. Ou plutôt, nous ne sommes plus rien. Jamais je n’oublierai ces humbles objets figés pour toujours dans une forme qui n’est pas la leur. A cause du feu nucléaire.

  • le 18 mai 2011 - 21h59, par Matthias

    Ces deux explosions c’est la vengeance de Pearl Harbourg.

    Cela donne une idée de ce à quoi peut ressembler la fin du monde.

    Sale temps...

  • le 18 mai 2011 - 21h12, par marina

    A Madrid, un millier de manifestants aux cri de "nous avons le droit de nous indigner". Vive Stéphane Hessel !

  • le 18 mai 2011 - 18h51, par IrinB

    Si tous les coups sont permis et que le niveau d’argumentaire des candidats se trouve là, et bien celà montre bien que le poste de président de la République doit être bon ! Moi je pense que DSK aurait du se faire un bon spectacle de cam live ça l’aurait calmé et il n’en serait pas là aujourd’hui !

  • le 18 mai 2011 - 17h59, par Audrey

    Très touchée par la lecture de Little Boy, j’ai cherché à me procurer le livre... Quel dommage, il est épuisé et indisponible même en occasion. C’est pourtant un témoignage qu’on ne devrait pas pouvoir faire taire.

  • A lire http://www.filoche.net/2011/05/18/carnets-dun-inspecteur-du-travail/comment-page-1/#comment-6177

  • le 18 mai 2011 - 15h27, par Cosette

    Les Espagnols descendent dans la rue pour réclamer "LA DÉMOCRATIE RÉELLE TOUTE DE SUITE". Ce mouvement s’appelle le 15-M. Des pancartes avec de phrases comme : "FERME TA TÉLÉ,OUVRE TON CERVEAU", "NOS QUEDAMOS". "Nous restons", sur les places occupées depuis dimanche dans toutes les grandes villes. Madrid, Barcelone, Grenade etc. Ou encore "QUAND NOUS SERONS GRANDS, NOUS SERONS DES ISLANDAIS" Allez voir : Arte-journal d’aujourd’hui, Le monde, Libération, El Pais, El Periòdico de catalunya. Vous y verrez de vidéos. Ils ne veulent pas payer la dette des banques, comme les islandais, ils demandent une démocratie réelle et ne plus aller voter comme des petits chiens obéissants. Un vote, n’est pas un chèque en blanc. les Pays Arabes, l’Islande, la Grèce et maintenant l’Espagne. J’aime bien cette mondialisation, du refus de payer pour les banques et de la désobéissance. Ils expliquent, que ce mouvement n’est pas mené, ni par de syndicats, ni par des partis politiques, mais par le raz-le-bol.

  • le 18 mai 2011 - 15h00, par filou17

    Un hypothèse dont aucun média ne parle ,imaginons un instant que les faits ce soient passés non pas au Sofitel de NY mais à celui de par exemple : Dakar ou Karthoum , Karachi ou Téhéran . Là je pense pour ma part que la théorie du complot aurait immédiatement été mise en avant par 99% des médias et partis politiques , ainsi que par la majorité des pays occidentaux y compris les américains ! La victime (pour laquelle on voit certains verser de larmes de crocodile)arrêtée sous l’inculpation d’affabulation ,et DSK libéré sous la pression internationale bénéficier d’un non lieu. Comme quoi (si l’information est vraie)DSK aurait du écouter Sarko quand ,lors de sa nommination au FMI, il le mettait en garde de ne pas "déconner" avec les femmes aux USA !

  • le 18 mai 2011 - 13h37, par Nicolas Caruso

    Bonjour et merci pour votre émission. Je souhaite connaitre la musique qui passe pendant la lecture de Little Boy par Yuki Tahata. Et aussi si cette lecture est disponible en intégralité en livre audio. Merci et longue vie à "Là-bas, si j’y suis". Bye Nicolas

  • le 18 mai 2011 - 13h21

    ... en criant au complot !

  • le 18 mai 2011 - 11h20, par marie

    Eh PS rentre chez toi Y a des larmes plein ta bière Le bistrot va fermer Pi tu gonfles la taulière J’croyais qu’un parti en cuir Ça pouvait pas chialer J’pensais même que souffrir Ça pouvais pas t’arriver J’oubliais qu’tes tatouages Et ta lame de couteau C’est surtout un blindage Pour ton coeur d’artichaut

    Eh déconne pas PS Va pas t’tailler les veines Un gonze de perdu C’est dix copains qui r’viennent .........

  • le 18 mai 2011 - 09h50, par tonia

    Claude, que j’écoute en général avec beaucoup d’intérêts me déçoit profondément dans ce répondeur. Il a fait volte-face et c’est étonnant de sa part. D’habitude si combattif n’ayant peur de rien se décrit subitement tout petit, reclu dans un coin, tremblant à la perspective de 2012. Eh Claude, debout ! Qu’est-ce qu’on risque ? Il y a encore quelque chose à sauver ? Le coup de 2002 ça ne marche plus. ça eut payé mais ça ne paye plus. Je me tape littéralement de la menace de la marine. Si en 2002 je suis allée voter, avec des gants et des gros sabots, je ne recommencerai pas cette grosse erreur (la seule de ma vie). Il vaut mieux que ça pète une bonne fois pour toutes (au moins on saura pourquoi) plutôt que se contenter toujours du moins pire, ce qui reste à prouver. T’inquiète Claude, si tu as peur viens chez moi je te protègerai.

  • le 18 mai 2011 - 08h39, par marie

    Nous vivons une semaine ’sexuelle’ des plus historiques. Pendant que l’un viole l’autre baise fructueusement. Tout va très bien madame la marquise. Peut-on encore parler de politique et de démocratie ?

  • le 17 mai 2011 - 22h36, par Pulsar

    Mon cher Bernado, en risquant de friser l’ égotisme je vous avoue amicalement que c’est en effet un honneur de faire sourire d’indignation la vérité, cette coquine se cachant sans cesse et changeant continuellement de visage. Néanmoins, il s’agit d’une citation de Zahil (Al Zahil, pardon pour les accents mais mon clavier est illettré). Tant que j’y suis, Marie a bien raison alors grooooosse bise à Daniel.

    Moi aussi, je pense qu’il est temps de remettre les pendules de l’histoire à la bonne heure, seulement tout ce que je fait, c’est cultiver du riz (mon boulot) et confectionner des antidotes sur ce réseau modeste et génial. Il faisait chaud cette aprés-midi dans mes rizières, mais j’ai senti un vent de fraicheur émané de ma radio. Bravo et merci pour ce reportage, pour cette action de recalage historique au coeur de notre humanité, de notre humilité. Plein de bonnes choses...

  • le 17 mai 2011 - 20h11, par Darien

    Pour une fois qu’un puissant se prend les pieds dans le tapis, il faudrait afficher mine compassée et paraître affligé ? C’est pas demain la révolution avec Claude et ses claudettes !

  • le 17 mai 2011 - 18h56, par Herve CRUCHANT

    Alors, voilà : je suis en train d’écouter le podcast de l’émission.

    Je me branche sur Google Earth et vais sur Hiroshima. Monument, allée du monument et, au bout, la carcasse de l’immeuble avec son dôme. Je passe la rivière au nord et vois ... un putain de terrain de baseball !!! à côté de ce crime contre l’humanité, un terrain de baseball, sport national des fauteurs.

    C’est presque plus choquant de voir cette continuation du crime de guerre par ce crime culturel entretenu et rasé de frais par les tondeuses John Deere !

  • merci Monsieur Mermet ! Je suis désolée , j’ai fait une erreur dans le titre de Madame Hashizume Bun car je pensais à une autre émission où la journaliste a fait l’erreur ! En fait je voulais dire "Le Jour où le soleil est tombé... j’avais 14 ans à Hiroshima " ! j’ai pourtant aussitôt téléphoné pour corriger mais ça n’a pas été fait ! Merci pour votre émission . Je connais bien Madame Bun et j’ai son livre sur ma table de nuit !! continuez votre combat !! Merci

  • le 17 mai 2011 - 17h55, par marie

    Cher Daniel, tu ne peux pas te rendre compte de ton importance capitale et nationale ! A toi tout seul tu joues la fonction de milliers de psy et tout çà à l’oeil ! La sécurité sociale et le ministre de l’intérieur devraient te remercier tous les jours. Grâce à toi on peut parler, parler, parler, parler, parler, sortir tout ce qui nous fait du mal et même tout ce qui nous fait du bien et s’en vider pour notre bien. Est-ce que tu en es conscient ? Merci mon psy !

  • On nous dit que ta vie ne vaut pas grand chose, Elle passe en un instant comme fane la rose. On nous dit que le temps qui glisse est un salaud Que de nos chagrins il s’en fait des manteaux Pourtant quelqu’un a dit.............................. ...................................................... Que tu violais encore, C’est quelqu’un qui a dit que tu violais encore. Serais ce possible alors ?

  • le 17 mai 2011 - 16h34, par faridou

    Soyons heureux,peuple de France,notre bon roi va avoir un héritier.La descendance est assurée

  • le 17 mai 2011 - 16h25, par bernardo

    "A ce discours amphigourique je vis la vérité sourire avec indignation" Jâhez

  • le 17 mai 2011 - 14h59, par Nathalie

    Juste un petit truc qu je n’ai pas compris : DSK plaide non coupable de QUOI ? Avoir eu des relations sexuelles avec la femme de chambre ou bien l’avoir violée ? A mon avis si la Justice américaine le traite comme ça c’est bien qu’ils ont des preuves qu’il y a eu SEXE. Donc, si DSK pensait un peu moins à sa quéquette, il ne se serait pas mis dans cette situation délicate. Il n’en est apparemment pas à son premier coup...

  • le 17 mai 2011 - 14h51, par Julien (Yonne)

    Dommage, le 3ème reporter reprend le débit formaté des voix off des journalistes de la télé ! Sinon vraiment bien tout ça ! Bravo les petits :D

  • ça y est ! j’ai trouvé ! quand DSK était enfant ses copains lui disaient sans arrêt : Dominique-nique-nique ...... et voilà ce que ça donne !

    Je suis sûre que les femmes consentantes, gratuites ou pas, le font débander.

  • le 17 mai 2011 - 13h03, par olivierm

    alut Daniel, salut aux AMG, ça fait un moment que je tricote ma petite pelote d’indignation dans mon coin, pauvre substrat atomisé de cet ’empire du moindre mal’ cher à JC Michéa (lire et relire, ne serait - ce que pour redécouvrir la vertu de la ’décence commune’ que nous a légué G. Orwell, que du bonheur d’analyse et de réflexion surtout en ces temps d’impudeur de la toute puissance dont DSK est le pur symptome). Bref, je tricottais dis-je, jusqu’à samedi dernier et ma venue au plateau des glières, faire un peu sens de ces douloureuses prises de conscience contemporaines. Quelle émulation, lucide et desespérée, que cette qualité d’intervention sur les différentes conférences organisées là (Lordon, Président !). Si Là-bas pouvait donner suite à ces moments d’intelligence exceptionnels en mettant en ligne audio ou vidéo ces conférences, la prophylaxie citoyenne s’en renforcerait d’autant. J’ai mentionné JC Michéa, à quand aussi une contribution de ce prof de philo nécessaire ? Salut à tous Olivier M

  • L’homme parmi « les plus puissants du monde » allait représenter la gauche française. Mais de qui se fout on ? J’accuse ! le PS de nous avoir fait avaler des couleuvres. J’accuse ! les médias, les sondeurs de mes deux dont je n’ai même pas, les politiciens d’eux même qui voulaient nous vendre une machine dont ils ne connaissaient pas ni la provenance ni le fonctionnement ni la garantie ni la durée de vie probable, ni ses capacités tout court, en somme on nous vendait du vent. Ils sont forts ces commerciaux (propagandistes) des temps modernes puisqu’ils arrivent même à nous vendre de la m..... Pendant qu’ils nous le présentaient comme un dieu qui allait sauver le monde, LUI il harcèle, violente, séquestre des femmes d’ici et d’ailleurs. Vaffanculo padrino ! Une bonne paire de claques dans la gueule, comme disait Boris Vian. Depuis longtemps déjà je n’écoute plus que ces seules informations que je sens vraies de vraies. Tout le reste n’est que foutaise. Je suis terrifiée, tétanisée, j’ai vraiment très peur. Car c’est devant des informations de ce genre qu’on se rend compte de notre conditionnement, notre formatage, notre perdition, notre anéantissement. Il y a la réalité réelle (celle là) et la réalité qui nous est chantée du matin au soir par des spécialistes, des experts, des professionnels de la communication, des enarques, des élites et qui en vérité est quant à elle totalement fictive. On nous présente 24h sur 24 une réalité qui n’existe pas. On nous cache tout, on nous dit rien n’est-ca pas Dutronc ? Voilà pourquoi ces ‘faits divers’ nous paraissent pratiquement impossibles ! Ce n’est que de l’auto-défense. Ces seules vraies histoires, DSK, 11 septembre 2001, attentats, révolutions, devraient nous ouvrir les yeux sur notre conditionnement des plus effrayants. On a encore beaucoup de travail à faire sur la connaissance de l’homme, pour ainsi dire tout.

  • le 17 mai 2011 - 11h05, par Pulsar

    Navrantes sont les prévisions sur les élections de 2012. Les évènements réels et fictifs de ces cinqs derniers mois démontrent bien le caractère sauvagement imprévisible de notre odyssée anthropique. La peur et le fatalisme sont dans ce besoin viral de positionner l’avenir sur un échiquier poltique. Les certitudes s’effritent sous les coups de l’inattendu puis renaissent de leur cendre dans un cycle d’illusion perpetuel. Le doute est inconfortable et pourtant si proche de la réalité. D’une souplesse infinie, il peut vous rendre aussi léger que l’air ou dense comme de l’acier en un clin d’oeuil. Il peut épousé les contours de la réalité en éternel renouvellement. La seule difficulté est de réussir à s’habituer à lui sans perdre la raison. Le temps de s’y adaptater peut être une période fatale, mais une fois désintoxiqué du biais de certitude, le doute deviend un plaisir, un allié, un guide. Écoutez le sans lui dire de se taire et il vous permettra de survoler le marasme agloméré des idées diffusées pour nous conditionner. Je crois que c’est là que Là bas si j’ y suis voulais nous amener.

  • le 17 mai 2011 - 11h03

    ... n’implique-t-elle pas en retour que l’on ne doute pas à priori de la parole de la victime potentielle ?

    Je suis sidéré du manque de considération pour la -"possible" ; mais les 1ers éléments matériels recueillis semblent déjà probants...- victime féminine qui apparaît dans les discours côté français : comment lutter contre les violences faites aux femmes si leur parole est dénigrée, y compris par les femmes politiques ?!

  • DSK aussi confond ’inflation’ et ’fellation’ ! Bande de cons !

  • le 17 mai 2011 - 09h30, par cathy

    DSK va avoir un excellent avocat pour faire valoir ses arguments. Il faudrait que sa victime soit dotée d’un avocat du même calibre pour être écoutée.

  • le 17 mai 2011 - 08h54, par Pulsar

    Comme un lapin figé dans les phares ou tel un marin sous le charme du chant des sirènes, on fait des blagues, on s’interroge, on est surpris. Le réacteur n° 4 est-il entré en fusion ? S’ enfonce-t-il ? Apparemment, nous avons d’autres sujets de préocupation. Quel étrange baromètre que le répondeur de Là-Bas. Je m’attendais à un silence d’insurgé ou à un ras-le-bol du gavage. Pourtant, la mayonnaise a pris alors que les écoutes de Là-Bas nous ont bien montré l’importance d’un recul décalé, en prennant le temps, en restant dans une dimension humaine et modeste inspirant un réalisme génial à nos vision du monde partagées en toute simplicité, en toute authenticité. À Là-bas si j’suis, c’est un des rares endroits ou je respire à plein poumon, sauf hier. Bon, c’était juste un petit trou d’air et à partir de 15h48, j’ai repris mon souffle avec les AMG fidèles au poste. De toute façon, le rejet de la greffe lobotomique est pour bientot. Ce n’était pas l’heure. Merci à tous les AMG silencieux et encore plus à ceux ont parlé et commenté sans glisser sur la dernière peau de banane. Merci Daniel. J’espère qu’aujourd’hui nous repartirons dans le Japon qui doute avec sagesse. Tchao.

  • bon voilà une affaire de réglée, DSK,c’est fini. il se défend non coupable,ce qui implique une procédure de minimum un an,voilà qui confirme "mes prédictions", que le ps ne veut pas du pouvoir, ils sont si bien là où ils sont,personnellement à"gauche" depuis l’âge de 17 ans et en ayant aujourd’hui 55 je n’ai plus pu encaisser ce parti aprés l’élection de tonton à laquelle j’ai participé, (je n’ai d’ailleurs jamais "supporté" aucun parti)tout le reste ne sont que discussions ,suputations,2012 = marine ou sarko, ne rigolez pas on en reparlera,en attendant j’aimerais bien rencontrer l’auteur du "tchao viva portez vous bien " qui est un des rares du répondeur qui m’enchante inconditionnellement et dont le support dans la lutte m’est si bénéfique !

  • Cher Daniel, à qui profite le crime ? Dans chaque événement politique désormais, il faut se poser la question. Propagande et mensonges sont venus remplacer la réflexion. Pas de recul, aucune analyse, zéro bon sens, mais des phrases, des périphrases, des overdoses de syllogismes dans la bouche des ministres sinistres. Qu’allons nous devenir, enfants de Jaurès, de Ferry, héritiers de De Gaulle, descendants des résistants vaillants et courageux ?! On noie l’amour du prochain dans les spéculations, on paupérise l’éducation de nos futures forces vives en faisant croire que cest mieux, on se debarasse de la Medecine publique en disant qu’elle a la rage, on dilapide les mesures sociales acquises très chèrement par nos grand parents, etc... Et enfin nous revoilà en politique au temps des rois , des poisons dans la soupe et des cabales ??! J’ai très peur. Très Peur de la fascisation. Ce ne sont plus les idées ni les ideaux qui nous mènent, c’est la haine. Et nous sommes bien sots de sauter la dedans a Pieds joints, car la paille nous cache la montagne....

  • le 16 mai 2011 - 22h09, par zédèr

    Bon c’est peut-être pas bien de mettre des liens vers un autre site et de tirer la couverture à soi, mais j’ai commis ça tout à l’heure, j’en avais trop envie. : http://les.dessins.de.zeder.blog.free.fr/

    Si vous trouvez qu’j’abuse, dites le moi. Amicalement.

  • le 16 mai 2011 - 21h50, par denis, le maton

    Que d’agitation, de bouleversement de programmes pour un non-évènement politique. Un candidat de + ou de -, la belle affaire ! Ils se valent tous ou quasi. Les seules, à mes humbles voire myopes, yeux - les écolos - ne me semblent pas avoir eu beaucoup de "temps d’antenne" là aussi pour commenter ce "non fait-divers". Une pensée à la travailleuse de Sofitel : qui va être emmerdée à vie à cause de ce MR D.S.K. et ses envies.... Allez Daniel et autres Pascal continuez : un jour peut-être le bon peuple de France ouvrira les yeux.

  • Quand est-ce qu’on fait un "Nicolas 1er (II) devant le Tribunal des condamnés d’avance !" ??? Vu que les esprits nous ont entendus et répondus.

    Je vais finir par aimer la justice américaine ! çà c’est de la vraie justice ! Dommage qu’en contrepartie ils ne chouchoutent pas les petits pauvres.

    Tous mes respects à la femme de chambre.

  • le 16 mai 2011 - 18h58, par rhuys

    Bonjour Daniel,

    Il faut taper sur sarko et sa clique . C’est ceux-là qu’il faut combattre et démontrer l’impéritie . Tu fais une émission sur le vif, est-ce que tu es de gauche ? Tu aides avec tous les beaufs qui t’écoutent, la montée du Fn et le vote pour le maintien des conservateurs pourris en place. UMP Union des mégalo-pervers. Peu de gens sont réalistes, toi qui nous sert de très bonnes émissions, ne fais pas du Paris Match.(trop facile) Décortique les réformes et prend en compte les difficultés des gens ordinaires qui n’aspirent qu’au bonheur Salut Salut

  • le 16 mai 2011 - 18h30, par psychedeclic

    Je suis extrêmement déçu de la médiocre « bafouille » que Claude à prononcé au sujet de DSK. En effet, il soutien ce dernier sous prétexte que cette affaire risque de renforcer la candidate du FN. Pour ce qui me concerne j’ai toujours refusé de choisir entre la peste et le choléra, en 2012 je n’aurai aucun état d’âme de m’abstenir en cas de duel entre Marine et Nicolas. De même je ne voterai jamais pour DSK quelque soit son adversaire.

  • Source Wikipedia :

    « Pour moi, il n’y aurait pas de scandale à ce que la chaire de physique nucléaire de Paris-VI soit financée par EDF, si EDF trouve que c’est bon pour son image. Mais ce n’est pas dans les mœurs. »

    Amis Japonais bonsoir

  • le 16 mai 2011 - 18h10, par cris

    DSK devant le tribunal des condamnés d’avance ! (3e partie)

  • le 16 mai 2011 - 17h24, par Raphaël

    Je quitte enfin la corse !!! Mon calvaire a duré cinq longues années pendant lesquelles j’ai subi l’aliénante vie insulaire. Par hasard, en feuilletant les vieilles émissions de Là-bas, je suis tombé sur le reportage sur le racisme dans l’île. Et bien, vous êtes tombés juste. "Arabi Fora" et "Droga Fora se lisent sur les murs bordants les routes, sur les façades et dans le coeur des gens. Ce racisme est profond, dangereux et décourageant. L’idée d’une normalisation xénophobe des moeurs résonne comme les cloches vides qui ornent les églises ; et si les arabes sont détestés, les italiens, les français et autres continentaux sont autant discriminés, c’est sans compter sur une tendance masoshiste de dénigrement de soi. En effet, la pauvreté d’une majorité contraste avec l’opulence de quelques uns, souvent mouillés dans de bien tristes affaires de corruption et de détournement d’argent( parfois avec volence). Ici, les gens sont peureux, l’autre est toujours un danger et le replis sur soi reste souvent la seule solution. Personne ne s’interesse à vous, c’est vous qui devez vous plier à leur mode de vie : ainsi, chasse, pêche, biture et tradition sont les mamelles de l’ inculture de cette région. J’ai roulé ma bosse à travers le monde mais je me suis plus senti chez moi chez des peuples radicalement différents qu’ici, "en france". Pour finir, je prierai chacun d’arrêter de croire que la corse est la plus belle île du monde ! Premièrement, cela ne veut rien dire, c’est complètement subjectif, et en plus, c’est faire fi de la construction mafieuse illégale, du bétonnage de la côte et des décharges(nombreuses) illégales. Les entreprises balancent leurs déchets dans la nature, avec l’accord tacite des mairies et des habitants. Les plages sont souvent pleines de détritus flottants dans l’eau turquoise, entre les méduses et l’huile solaire. Les touristes envahissent en nombre les moindres criques sauvges, déversant comme il se doit leurs poubelles, leurs chiottes et leur connerie. Plus que quinze jours et je pourrais moi aussi dire, quand même déçu, la corse, j’en suis revenu...

  • le 16 mai 2011 - 16h25, par kvie

    Quand pensez-vous ? Nous sommes environ 49 millions à avoir plus de 20 ans (je n’ai pas trouvé les chiffres de la tranche 18/20 ans).

    En 2007 nous étions 42 millions d’inscrits.

    7 millions environs d’individus ne s’inscrivent pas et ne sont donc pas comptabilité dans les abstentions.

    J’ai 60 ans, j’ai voté blanc une fois, et risque de le faire encore pour le deuxième tour de 2012.

    J’incite mes amis non inscrits à s’inscrire, afin de faire monter l’abstention qui à un sens quand les candidats défendent la même politique économique sous des étiquettes politique différente. Bonnet blanc, ou blanc bonnet. Dites moi si je résonne faux. Catherine

  • Bonjour Antoinette et les autres, le bulletin que vous mettrez dans l’urne n’engage que vous et votre conscience. Chaque personne a la liberté individuelle de son vote. Personnellement, quand je vois que sur un sondage - qui n’est certes effectué que sur mille et quelques personnes - il y a plus des trois quarts des français qui ont l’intention de voter Sarkozy, Le Pen ou DSK ou blanc, je suis bien préoccupé par le résultat de la somme de ces libertés individuelles. Et je pense que la France a les dirigeants qu’elle mérite.

  • le 16 mai 2011 - 15h45, par Michel

    Bonjour, je me pose une question. je parle ici de stéphane Guillon et de Marine Le Pen. A force de faire ses papiers sur dsk (très amusant par ailleurs)ne peut on pas dire quand il arrive ce qu’il arrive à dsk que Guillon à martelé dans la tête des gens le fait que dsk était un gros chaud et donc lorqu’on entend Marine Le Pen dire que tout cela était bien connu de tous elle peut également remercier Guillon. Bien sur vous pouvez me dire qu’il faut être intelligent et savoir faire la part des choses et que c’est de l’humour mains n’oubliez pas que les gens qui votent ne sont peut être pas aussi intelligent que vous et que les gens qui ont écouté guillon peuvent se dire que Marine Le pen n’est peut être pas aussi extrème puisqu’elle dit ce qu’un humoriste comme guillon n’arrete pas de dire dans ses chroniques. De Guillon à Le Pen

  • le 16 mai 2011 - 15h18, par ramgada

    et la victime présumée ? elle est condamnée à l’avance, car dsk est candidat au présidentielle (à bon-est-il ?) qu’elle se taise, si non on a plus de candidat et cela est quand même plus important n’est-pas ! Les femmes sont toutes les même, pour qui elles se prennent ???

  • le 16 mai 2011 - 14h37, par CathB

    Extraordinaire d’écouter le procès de DSK au tribunal de Là-Bas... avant que ça ne soit ici... Déplorable d’entendre les larmes de crocodile de la junte politique... Moi j’ai vraiment l’impression que c’est un piège ! ça montre la férocité des crocodiles... y va en sortir encore de la boue nauséabonde !!! C’était bien temps ! mais on n’est pas sortis de l’auberge

  • C’est bien en général de s’inspirer du modèle états-unien, mais là il convient d’être sélectif...

    "des images d’une cruauté insoutenable (...) cela fait près de 30 ans que je fais de la politique mais je n’ai jamais vu cela et je n’ai jamais ressenti cela" (Valls)

    "image d’une brutalité, d’une violence, d’une cruauté inouies et je suis heureuse que nous n’ayons pas le même système judiciaire" (Guigou)

  • le 16 mai 2011 - 12h39

    A la place de DSK, je changerais de conseillers en communication.

  • le 16 mai 2011 - 11h11, par JOBU

    Quelle curieuse journée que ce 15 mai 2011 ! J’ étais aux Glières avec mes amis de Résistance d’hier et d’aujourd’hui comme chaque année depuis la tentative d’appropriation du Plateau par le candidat Sarkozy. L’esprit de Résistance, d’Indignation, d’Engagement et maintenant de Révolte était au rendez-vous. Les quelques cinq mille personnes présentes n’ont pas capitulé dans le froid et sous la tempête de neige et de grésil, passionnés par les paroles des intervenants. J’avais pour un temps mis de côté la stupéfiante nouvelle du matin concernant DSK. A 13 heures, en écoutant France Inter mon opinion était faite : utilisant son point faible ON avait tendu un piège à DSK car comment expliquer que Bernard Debré à Shangaï connaisse le Prénom de la femme de chambre du Sofitel de New-York ? Il a sans doute lâché l’information, vu l’éloignement, avant de recevoir l’ordre de se taire auquel obéissent tous les membres de l’UMP (sauf Madame Boutin qui avait dû éteindre son portable !)

  • le 16 mai 2011 - 11h04, par Pulsar

    Salut. Ne touvez-vous pas étrange que les médias globaux délayent l’affaire DSK à outrance alors qu’il y a si peu à tergiverser ? De quelques miettes ils en font un soufflet géant gonflé à la levure donc rempli d’air pour ne pas dire de vide. À croire qu’ils se nourrissent de néant et nous le régurgitent comme des parents pingoins nourrisent leurs progénitures de bouillie de krill radiocactif. À part la présomption d’innocence, il n’y a rien dans cette affaire. DSK n’ était même pas candidat officel pour les présidentielles de 2012. En attendant, le surprenant printemps de jasmin démontrant que l’esprit de libération est l’apanage de tous les peuples quel que soit leurs cultures est totalement oblitéré et la catastrophe nucléaire de Fukushima ainsi que les avaries sur les autres centrales japonaises sans omettre le vent nipon de protestation anti-nucléaire sont éclipsés du devant médiatique. S’il faut se masturber sur des téhories de complot, focaliser sur ce que je viens d’énnoncer sera beaucoups plus jouissif car avec l’afaire DSK, du néant ne surgira QUE du néant. À vous de voir mais attention, la nature n’aime pas le vide...

  • le 16 mai 2011 - 10h42

    Effectivement, après le procès de DSK au Tribunal des condamnés d’avance, Là bas fait des petits...

  • le 16 mai 2011 - 10h35, par Benjamin T

    Les réactions des socialistes et autres dirigeants français sur l’affaire straus-kahn me gênent moi aussi. L’eventuelle souffrance de l’eventuelle victime n’est jamais mentionnée. On s’attache aussi beaucoup à souligner avec un sourire amusé le puritanisme américain et leur étonnant traitement des affaires sexuelles. Il est vrai que leurs réactions hyper-moralisatrices aux affaires d’adultères sont critiquables mais il s’agit ici d’une inculpation pour viol. La France traiterait donc les plaintes pour viol avec plus de légèreté et de décontraction ? Les feministes françaises apprécieront ! Enfin, on s’indigne qu’un homme du calibre de dsk puisse être montré menotté et encadré par la police dans une enquête criminelle. S’indigne t-on autant quand on nous montre des jeunes français anonymes menottés, interrogés, detenus par la police pour menus larcins ou incivilités dans les "grands reportages" de tf1 ? Ou dans la plupart des affaires criminelles aux etats-unis ? DSK beneficie de la présomption d’innocence. Mais il est un homme parmis les autres et subit le traitement de tous les autres inculpés (avec, quand même, une batterie d’avocats ultra-performants ...). Ce n’est pas plus choquant dans son cas que dans des milliers d’autres. La France passe beaucoup de temps à bougonner contre une justice à deux vitesse. Mais de Tapie à Medecin, de Woerth à chirac à DSK, on finit toujours par pleurer sur le sort des puissants quand il passent devant le juge. Syndrôme de stockholm ? On nous répète aussi que cette affaire porterait un coup à l’image de la France. Je ne vois pas en quoi. Des affaires criminelles, il y en a partout. En tant que français j’ai été plus atteint par le comportement de Sarkozy et les siens vis-à-vis de la tunisie par exemple, ou de voir un dirigeants du FMI prétendu "socialiste" mais assurément français défendre les intérêts de la finance internationale contre les peuples les plus vulnérables. L’Egilse defend aveuglement les siens lorsqu’ils font l’objet d’une plainte. Le monde politique français ne fait pas autrement. La justice fait son travail. Le directeur du FMI n’y échappe pas, coupable ou innocent. Je trouve ça plutôt rassurant.

  • le 16 mai 2011 - 08h34, par Yo

    Les dirigeants socialistes déplorent ce grand malheur arrivé à DSK. Pas un mot dans leur bouche pour l’éventuelle victime.

    Si complot il y avait, certes ce serait un drame et une grande injustice pour le candidat socialiste aux présidentielles.On peut faire confiance à son armée d’avocats pour le sortir de ce mauvais pas sans trop de dommages.

    Mais, si les faits étaient avérés.

    Ne serait-ce pas aussi un drame pour l’employée du Sofitel ? Il semblerait que le sort de celle-ci n’inquiète pas trop les socialites.

  • Bravo ! Diffuser cette émission quelques jours avant son inculpation pour un vrai procès, quelle intuition à là bas ! Bon par contre vous vous êtes plantés dans les chefs d’accusations, mais ça sent le délit d’initié ! Pour tout dire je préférais votre procès.

  • Le nouvel album de Brigitte Fontaine sort à la fin du mois mais il promet déjà quelques petits moments de bonheur : http://www.youtube.com/watch ?v=lxJlPcCWqOs

  • On n’a même plus le temps de les élire qu’ils sont déjà impliqués dans des affaires de porscheries. Je ne vois aucune différence entre la politique actuelle, la papauté et la royauté. Le pouvoir rend fou ! Allons-nous rester les bras croisés ? Il n’y a pas que DSK qui est démasqué dans cette histoire mais il y a aussi tous ceux qui nous ont bourré le crâne depuis relativement longtemps avec ce clown-caviar-sexe qui ne représente même pas mes doigts de pieds.

  • Salut à toutes et à tous. Suite au message "d’un terrien inquiet pour sa planète", j’ ai passé la journée à faire des vérifications sur la piste qu’il nous a indiqué (kokopelli : Fukushima) et je n’ai trouvé aucune faille dans l’argumentaire des articles. D’une incroyable précision, les données fournies m’amènent à la conclusion suivante : Soit il y a réaction internationalle imédiate pour essayer de sauver ce qui peut l’être, soit nous ne sommes pas sortis de l’auberge et ne vous y trompez pas, il s’agit de l’auberge rouge. Je me surpend à espèrer me tromper, j’ai un garçon de six ans et nous aimons la vie. Faites-vous votre propre avis, allez voir, informez vous, pour l’instant c’est tout ce que nous pouvons faire. Salut.

  • ah ah ah ah ah ah ah ! je rêve ???? ah ah ah ah ah ah ah ! pince-moi s’il te plait ! ah ah ah ah ah ah ah ! je savais bien qu’il n’était pas clair !!! ah ah ah ah ah ah ah ! Enfin on va nous foutre la paix ! ah ah ah ah ah ah ah ! pauvre gauche !!!! Bon débarras. Ciao

  • le 15 mai 2011 - 18h01

    Qu’il nous manque...

    Epoque de tiédeur et de soumission, où on ne vote plus et, surtout, où on se RESIGNE !!!

  • Le Tribunal a oubliés une preuve de culpabilité de DSK, c’est également un violeur pervers, il faut refaire l’émission non ??

  • le 15 mai 2011 - 11h55, par Ouida

    Visionnaire Mermet ? Non... DSK inculpé pour abus sexuel c’est le bouquet, plutôt la guerre du voyou Sarko qui ne fait que commencer... Pire que les armes, l’UMP peut tuer sans traces de sang. Alors qu’attends-tu Mermet pour te focaliser sur ce panier de crabes, ces pratiques délirantes. ça pue, ça éclabousse, ça engrosse vulgairement et ça compte se représenter en bling bling face au FN grimpant... Où on va ????? J’ai même la nostalgie des années Mitterrand...Vivement que la gauche se soude les extrêmes comme les sociaux démocrates. C’est urgent face à la vermine Sarko !

  • DSK c’est fini et en même temps on peut également enterrer notre modèle social car il est fort possible que nous ayions un second tour Le Pen - Sarkozy.

  • Juste un rappelle mais suite à l’accident, les trois réacteurs restants furent arrêtés, car le site était hautement contaminé par les radiations. Cependant, après un nettoyage à l’intérieur de la centrale et aux alentours, les réacteurs 1 et 2 furent redémarrés à la fin de l’année 1986.

    Le réacteur 2 subit un accident nucléaire le 11 octobre 1991, à la suite duquel il ne fut pas redémarré en raison du coût élevé des réparations. Le réacteur 1 fut définitivement arrêté en novembre 1996. Le réacteur n°3, qui était le dernier réacteur encore en service à la centrale, fut arrêté définitivement en décembre 2000. Tout ça pour dire que malgré l’ampleur de la catastrophe, l’émotion passée les réacteurs tournaient industriels du nucléaire et politiques ne firent pas grands choses pour empêcher cela. Donc soyons vigilant. Sinon en écoutant vos entretiens avec des personnes vivant à coté de la centrale cela ma rappelé le travail que nous avions effectué avec mon professeur Philippe Girard à l’université de Caen qui aujourd’hui nous donne une idées des effet à moyen et long terme d’une telle catastrophe je vous conseille donc la lecture de ces deux rapports : sur le site http://www.mutadis.org/index.php/1990-1999/125-jsp2.html

    rapport sur l’ukraine :

    www.asn.fr/index.php/content/download/.../Rapport_JSP2_Ukraine.pdf

    rapport sur la biélorussie : www.asn.fr/index.php/content/download/.../Rapport_JSP2_bielorussie.pdf

  • J’écoutais ici même hier soir , Odile Conseil ne pas parler de l’affaire : " escale, escalope, escamote, escampette."

    Et ce matin Le tribunal des condamnés d’avance est sur tous les media.

    Bravo à Là-bas , nul doute, avec les précautions et la présomption qu’il faut respecter, bien sûr, mais nul doute que DSK s’était réfugié dans une suite d’hôtel pour écouter les deux émissions de Là-bas et voilà, voilà, voilà...

    Ce que de bonnes émissions peuvent réussir quand même !

  • Merci mille fois à Jean Ziegler et à toute l’équipe dont le travail est remarquable ; pour paraphraser Orwell parlant de Russell, je dirai que tant que subiste des gens et des émissions comme cela nous "aurons l’assurance quer subsiste des ilôts de santé mentale dans le monde" Je suis enseignant de pilosophie et je me fais un plaisir de faire écouter Ziegler aux élèves pour que puisse au moins s’éveiller en eux la question de savoir si ce ne sont pas des fables ce que nous racontent nos manuels d’histoire, en particulier, sur la question de la colonisation et du néo colonialisme. Par exemple, pour ce sujet : http://ekklesia09.blogspot.com/2011/05/series-technique-explication-de-texte.html

    et je dois dire que la haine raisonnée dont parle Jean Ziegler est devenu l’impulsion fondamentale qui me donne encore le courage d’enseigner dans ce Titanic de la culture qu’est notre institution scolaire. voici comment j’en parle dans une note : "Pourquoi l’enseignement scientifique développe si peu l’esprit scientifique au sens où Russell, par exemple, en parlait( cf. son "éthique de la croyance") Pourquoi l’enseignement de philosophie développe si peu l’esprit philosophique ? Etc. ad nauseam... Montaigne, en son temps, avait déjà posé le problème : voulez-vous des têtes bien faites ou des têtes bien pleines ? Notre institution scolaire a depuis longtemps tranché la question : nous produirons, industriellement des têtes bien pleines ; en témoigne, par exemple, l’invraisemblable programme de philosophie qu’on impose et qui exige de balayer en une malheureuse année tout le champ de la réflexion humaine, balayage qui n’a d’autre raison d’être que d’être, au bout du compte, un critère parmi d’autres de sélection des élites ! On fait de la philosophie pour passer le baccalauréat, examen qui n’est rien de plus qu’un dispositif central dans la reproduction des inégalités dont l’Ecole est le garant et la source de légitimation :" Si tu es à Pôle Emploi" c’est parce que tu n’a pas bien travaillé à l’école."(cf. Bourdieu, Les héritiers)

    Faire des têtes bien pleines présentent trois avantages majeurs pour l’institution :

    -  appliquer le principe d’une école élitiste où ceux qui ont des facilités pour apprendre puisse aller le plus vite possible sans être freiné par les "laborieux" (cf. Lepage et l’école de Condorcet)

    -  dispenser les élèves de réfléchir à ce qu’ils font et prévenir ainsi l’éveil de tout esprit critique et de toute aptitude à se servir de son propre entendement.

    -  stimuler chez eux un dégoût de la culture très tôt pour les orienter vers un mode de vie où travailler et consommer constituent l’essentiel. Une des fonctions essentielles de l’Ecole est de tuer dans l’oeuf tout amour pour la culture ce qu’elle réussit, ma foi, fort bien comme mon expérience me l’enseigne quotidiennement.

    Ce système est porté à son paroxysme dans les "Grandes Ecoles" où se forme la future élite : rendre impossible les conditions d’une scholè (terme d’où dérive "school", "école" etc. !), qui est, les grecs le savaient mieux que quiconque, ce temps où rien ne nous presse et où nous avons tout le loisir de nous consacrer aux tâches supérieures de la culture, en particulier celle de stimuler l’amour de la connaissance. Notre école est exactement le contraire d’une scholè ! Le principe en est le même dans les médias de masse : noyons les gens sous un déluge d’informations n’ayant ni queue ni tête (cf. le mode production d’un journal télévisé de grande écoute qui constitue le modèle de notre connaissance du monde)pour les dispenser de réfléchir et de comprendre quoique ce soit au monde tout en leur donnant l’impression du contraire.

  • A quand un troisième épisode ? il y a de quoi faire.

  • le 15 mai 2011 - 06h12

    DSK a tenté commettre le pire au Sofitel de New-York en se jetant nu sur une femme de ménage de 32 ans pour tenter de l’agresser sexuellement (elle est parvenue à s’enfuir ...) !

    Et c’est ce triste sire qui décide de l’avenir des peuples en tant que directeur du FMI (pitié, ne le laissons pas décider du nôtre !!)... Qu’en pense Anne Sinclair : trop d’argent rend fou ?

  • le 14 mai 2011 - 23h03, par Jerome

    Au Canada, Poste Canada propose les services postaux dans des lieux où l’on vend également, parfois, de la nourriture et des produits pharmaceutiques. La proposition du journaliste Renaud Lambert à la responsable "partenariats" de LA Poste n’était donc pas si farfelue !

    Au Québec, et à Montréal en particulier, ce sont les "pharmacies" (Jean Coutu, Pharmaprix, etc.) qui accueillent les comptoirs de Poste Canada. Timbré, n’est-ce pas ?

    Jerome, Québécois d’adoption depuis bientôt 15 ans

  • J’espère que DSK a compris que nous ne voulons pas de lui aux primaires (sans méchanceté aucune, bien sûr !)...

  • le 14 mai 2011 - 18h36, par Trifouniette

    merci de leur avoir donné la parole. Fille de co-gérants mandataire d’un Petit Casino depuis 30 ans, je suis aujourd’hui travailleur social... Quelle tragédie d’entendre des gens huer quand on parle de suicide, j’en suis vraiment émue. 3 heures que j’écoute ces 3 émissions et je ne l’aurais pas cru mais c’est avec émotion que j’ai vidé ma boîte de mouchoirs tellement le sujet est sensible pour moi. J’entends parler de cela depuis des années et je suis heureuse de ce que vous faites pour et avec eux. Ces capitalistes qui n’en ont rien à faire des travailleurs me donnent la nausée. Quel horreur d’entendre cette femme dire qu’on "l’emmerde" à venir parler de problèmes sociaux à une assemblée générale, "ce n’est pas le lieu"... Sérieusement Madame ? Merci encore. Les gérants des Petit Casino sont vraiment des bosseurs et des gens très respectables.

  • le 14 mai 2011 - 16h20, par Trifouniette

    Bonjour, j’ai raté cette émission alors je l’écoute sur Internet aujourd’hui. Merci. Merci de leur avoir donné la parole. Ca me touche beaucoup qu’une émission ait été consacrée à ce que vivent mes parents depuis 30 ans en étant co-gérant mandataires dans une supérette Casino pour un salaire de misère. Quelle vie d’esclavage. Quel dur travail. Environ 70h de travail par semaine où il faut bien sûr avoir le sourire pour le client car, lui, n’y est pour rien et il faut vendre ! Une vie à voir mes parents souffrir au fil des années de ces conditions de travail. Une vie passée chez le kinésithérapeute. Et quelques aller-retour chez le psy. Une vie à toujours avoir mal quelque part. Une vie passée à prendre des médicaments pour la douleur car on ne peut pas être malade quand on est deux à faire tourner une supérette et qu’on doit élever ses enfants. Une vie pendant laquelle mon père s’est battu pour la défense des droits de tous ces gérants en tant que syndicaliste. La seule chance que mes parents ai eu c’est qu’ils ont un contrat datant de 30 ans donc ils peuvent faire "pression", avoir des demandes différentes à celles des jeunes qui commencent et à qui ont impose le "non-stop". Et ceux-là, combien d’heures font-ils ? 100 ? 120 ? Comment survivre ? Comment ne pas avoir envie de se suicider ? Comment un couple peut-il résister à cela ? Car n’oublions pas aussi les agressions verbales et/ou physiques face à laquelle ma mère a du résister à la caisse pendant des années. Mes parents sont passés à travers car ils ont de bonnes ressources mentales. Quelle chance... Toutefois, cela n’a pas été sans difficultés, sans baisse de moral inconsidérable et sans peur de l’avenir. Je suis très admirative d’eux. Parfois, je me demande où ils trouvent cette force. Ils ne se plaignent jamais alors que mon frère et moi le savons, ils n’en peuvent plus. Ils n’en peuvent plus. Les retours de vacances sont de plus en plus dur. Ils ont pensé partir des milliers de fois. Le calcul était rapide, la conjoncture ne les assurerait pas de retrouver un emploi ni surtout d’avoir un loyer payé. Mes parents ont un salaire fixe mais plus ils font de chiffre d’affaires, plus leur salaire augmente. Je n’ai pas l’impression que ce soit le cas pour les nouveaux contrats à entendre l’émission. Les gérants sont incités à ouvrir "non-stop" donc pas de coupures entre midi et deux et on leur dit aussi qu’ils n’ont qu’à pas prendre de jour de congés comme ça ils gagneront plus !!! On leur vend des salades... Quelle honte. Une chose est sûre, je connais ce métier par cœur. J’ai 30 ans, j’ai grandi avec. Jamais je ne travaillerais pour eux. Jamais. Encore une fois, merci. C’est une énorme reconnaissance. Je suis très émue. Le plus beau c’est que mes parents ont fait ça pour nous, nous n’avons jamais manqué de rien. Papa, maman, je vous aime très fort.

  • le 14 mai 2011 - 14h38, par Repaire de Perpignan

    Amis des Repaires,

    Ici, nous sommes au bout du bout et nous sommes à bout de tout.

    Nous sommes extrêmement sensibilisés à tous les problèmes sociaux, aux actifs des sociétés, à la suppression du service public, à la réduction des personnels de l’éducation, à la dictature des marchés, aux expulsions d’étrangers, au Chabanis vilipendés, aux flics munis de taser ! Nous n’en pouvons plus !

    La cocotte minute va exploser !

    Mais comment apporter notre cocotte jusqu’au plateau des Glières ?

    Car voilà que nous apprenons qu’une réunion repère des repaires, se tiendra là-bas, mais hélas nous en sommes très loin.

    Pensons à faire quelque chose !

    Réfléchissons à rapprocher géographiquement les repaires du bout du bout, ceux du sud notamment ! En tous cas bravo ! bravo ! bravo ! de l’avoir fait ! Mais dommage de pas l’avoir fait plus tôt et plus près de chez nous !

  • A l’écoute de certains messages, le plus condamnable n’est pas q’untel ai fait ceci ou cela, mais que d’autres osent en parler.... Ben ça promet de beaux jours

  • le 14 mai 2011 - 05h26, par ced

    encore une fois formidable, sublime, délectable... Vive la RADIO !!! vive La bas Si J’Y Suis !!! mille fois merci ced

  • Bonsoir,une émission édifiante comme toujours. Le jeune Jonathan de Noeux-les-Mines m’a fait mal au cœur lorsqu’il a lu sa lettre de motivation. Il est plein de bonne volonté mais sa lettre n’est pas à la hauteur et je me demande si elle servira ses rêves, car elle est écrite dans un français malhabile, ce qui est un mauvais point pour un élève de terminal littéraire. En l’écoutant la lire, le fossé éducatif m’a sauté à l’oreille. Il n’y a donc aucun adulte qui aurait pu l’aider à mieux la construire ? Mieux le conseiller ? Je serai curieuse de connaître la réponse de l’université. J’espère sincèrement que cette émission lui ouvrira d’autres horizons et comme le dit si justement Daniel qu’il apprendra les codes et le langage de l’ennemi car il va forcément se cogner encore et encore au plafond de verre mit en place par les nantis.

  • Petit rappel du passé du petit DSK :

    MNEF : Dominique Strauss-Kahn face à la justice Le procès de la Mutuelle nationale des étudiants de France (MNEF) s’est ouvert le lundi 1er octobre. Un procès dans lequel est notamment impliqué Dominique Strauss-Kahn, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances de Lionel Jospin. Par ailleurs, il a bénéficié, le même jour, d’une réquisition de non-lieu dans l’affaire Elf.

    L’horizon judiciaire de Dominique Strauss-Kahn (DSK) semble s’éclaircir au fur et à mesure que les jours passent. Alors que s’ouvrait, lundi, le procès de la MNEF devant la 11ème chambre du tribunal correctionnel de Paris, dans lequel il est poursuivi pour « faux et usage de faux », le député socialiste du Val d’Oise apprenait que le parquet avait requis un non-lieu à son égard dans le dossier Elf impliquant éventuellement la fin des poursuites contre lui pour « complicité et recel d’abus de biens sociaux » dans l’affaire des rémunérations de sa secrétaire particulière, Evelyne Duval, par le groupe pétrolier. Dans cette dernière affaire, l’éventuel renvoi de DSK devant le tribunal correctionnel appartient désormais à la juge d’instruction Eva Joly qui devrait cependant signer une ordonnance de non-lieu conforme aux réquisitions du parquet. Un bien heureux hasard qui a redonné le sourire à l’ancien ministre.

    Lundi, lors de la première journée d’audience du procès de la MNEF, Dominique Strauss-Kahn a quitté le tribunal, à l’invitation de la présidente, Sophie Portier. Sa présence n’étant pas nécessaire, il s’est éclipsé en fuyant les caméras. En effet, l’audience était consacrée à l’opération immobilière de la rue Tiphaine, à Paris ; une affaire distincte de celle reprochée à l’ancien ministre de l’Economie et des Finances.

    DSK de retour sur la scène politique ?

    Dominique Strauss-Kahn, à qui l’affaire de la MNEF a coûté son poste de ministre de l’Economie et des Finances du gouvernement Jospin, le 2 novembre 1999, va devoir s’expliquer dès ce mardi. Silencieux depuis son retour sur les bancs de l’Assemblée nationale, en avril dernier, l’ancien ministre sait que ce rendez-vous judiciaire peut encore hypothéquer son destin politique. La justice le soupçonne d’avoir fabriqué trois documents antidatés destinés à justifier son intervention et ses honoraires de 603 000 francs (91 926 euros), comme avocat-conseil, entre 1994 et 1996, dans le cadre de l’entrée de la Compagnie générale des Eaux (CGE, devenue depuis Vivendi) au capital d’une filiale de la mutuelle étudiante, le société Holding Raspail participation et développement (RPD).

    Ces trois documents (deux lettres, l’une datée du 19 décembre 1994, l’autre du 2 décembre 1995 et une facture du 2 novembre 1996) étaient, selon l’accusation, « destinés à avoir une valeur probatoire à l’égard des tiers que sont les magistrats de la Cour des comptes ». En revanche, la justice ne conteste pas la réalité des prestations accomplies par DSK ni les honoraires versées en février 1997 par la MNEF. Dominique Strauss-Kahn a toujours avancé la thèse de l’erreur matérielle. Ses avocats soutiennent également que cette « régularisation après coup » n’a aucunement porté préjudicie ni à la mutuelle étudiante ni à la CGE. C’est pourquoi, ils ont annoncé, ce mardi, qu’ils plaideraient la relaxe. DSK risque en théorie jusqu’à 3 ans de prison, mais de tels délits ne sont sanctionnés en pratique que de peine de prison avec sursis, s’ils sont avérés.

    Ce procès, qui doit se prolonger jusqu’au 10 octobre, semble être le dernier obstacle judiciaire susceptible d’empêcher un éventuel retour sur la scène politique, de l’ancien ministre. Il espère même, dit-on, retrouver un rôle de premier plan auprès du Premier ministre français et a quelques idées pour le programme présidentiel de Lionel Jospin.

  • J. Bougrab a bien doublé son salaire en arrivant à la présidence de la Halde. Elle perd en diffamation contre le Canard enchaîné. La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a considéré que l’enquête du Canard était "sérieuse" et reconnu que "la fixation, par la Halde même, de la rémunération de sa présidente était surprenante".

  • Petite Histoire schématisée : La grande Peste du 14° Siècle a décimé l’Europe. 25 millions de morts. Plus rien ne fonctionnait. Il a fallu faire repartir la machine sociale, la société. Réhabituer au "travail" ceux qui étaient pris en charge auparavant par l’Église. Comme par exemple d’enfermer quelqu’un dans une cave hermétiquement fermée, et de faire monter l’eau ; le prisonnier "réfractaire au travail" doit écoper avec une pompe qu’on lui a laissé pour ne pas se noyer. Travail ou crève. Le travail est d’abord un instrument de torture : le tripalium. À partir de trepalium a été formé le verbe tripaliare ("torturer sur un trepalium"), qui a donné, au XIè siècle, travailler : en ancien français, travailler signifiait, au sens propre, "torturer un condamné", et, plus généralement, "tourmenter, faire souffrir quelqu’un physiquement ou moralement". L’idée que l’on doit absolument souffrir de son labeur vient de cette torture. Ce qui était auparavant destiné aux brigands, aux voleurs, est désormais appliqué à tous les citoyens. La minorité dirigeante a institutionnalisé ce retour au travail forcé, sous peine de voir revenir la souffrance de la maladie. L’histoire des mots signifie l’histoire des Hommes. Le "travail" n’a pas toujours été une valeur ultime dans nos sociétés.

    Laurent Wauquiez, agrégé d’Histoire, connait tout cela. Sa droite sociale est censée réformer les niches fiscales, mettre à disposition des bourses pour les classes moyennes dans l’enseignement supérieur et il est à l’origine de la fusion ANPE/Pole Emploi.

    Parler ici de son hypocrisie n’est pas le propos. ce qu’il a déclarer n’est pas juste une petite bêtise pour lancer un débat illusoire. C’est concerté de longue date. En cela c’est inquiétant. Terrifiant. Stigmatiser les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active en les faisant passer pour des assistés, est déjà analysé partout sur le net.

    http://www.lepost.fr/article/2011/0...

    "cancer de notre société"... travailler obligatoirement gratuitement pour gagner le droit au RSA... Cela rappelle non seulement le STO, Service du travail Obligatoire durant la 2° gaire mondiale, mais aussi les TIG : Travaux d’Intérêts Généraux. Un délinquant a droit à commuer sa peine en travail forcé gratuit pour la société. Un peu comme Jean Luc Delarue dans son camping car 3 étoiles... mais aussi surtout pour tous ces jeunes harcelés par la police, poussés à la "rébellion" ou à la faute, pour justifier des arrestations et les comparutions immédiates. s’ensuivent ces TIG, esclavagisme moderne (dont on vient aujourd’hui de fêter l’abolition dans l’indifférence générale Mitterrandienne), où ces délinquants doivent "travailler" pour éviter la prison. Travail ou crève. Associer le mot "cancer", peste moderne et la délinquance, à la notion d’assistanat contre le travail érigé en valeur ultime, montre bel et bien que Wauquiez est en accord avec la petite histoire du trepalium.

    Seulement voila l’Histoire ne s’arrête pas là. Au sortir de la gaire et du STO, en 1947, 18 membres de divers horizons politiques, culturels et religieux, se sont réunis sous la présidence d’Eleanor Roosevelt, ont entrepris de rédiger la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen. Non, la France n’est pas la patrie des Droits de l’Homme (mensonge sarkozien), mais l’œuvre de rédacteurs pluralistes, venant de pays différents. Eleanor Roosevelt témoigna : « La Déclaration ne doit pas se faire le reflet des seules idées occidentales et M. Humphrey devrait adopter une approche éclectique[...]M. Chang suggéra que le Secrétariat pourrait bien passer quelques mois à étudier les aspects fondamentaux du confucianisme ».

    Voila l’article que MR Wauquiez devrait apprendre par cœur :

    Article 23

    1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

    2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.

    3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.

    4. Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

    Ils sont tous là à pinailler, débattre, journaleux et politicards... faire les outrés, avec des culs de poule. Il ne devrait même pas y avoir de débat. Le projet de Mr Wauquiez n’est même pas insultant, il est tout simplement anticonstitutionnel, et hors la loi.

    Un Ministre qui bafoue la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen n’est pas digne d’être ministre.

    "Dans une nation libre, où il n’est pas permis d’avoir des esclaves, les plus sûres richesses consistent à pouvoir disposer d’une multitude de pauvres."

    Bernard de Mandeville-La fable des abeilles-1714

    "Il y a quelque chose de mauvais dans un système de gouvernement, si les vieillards sont envoyés dans les maisons de travail, et les jeunes au gibet."

    Thomas Paine-Rights of Man-1791

    « La souveraineté ne peut être représentée, par la même raison qu’elle ne peut être aliénée ; elle consiste essentiellement dans la volonté générale et la volonté ne se représente point ; elle est la même ou elle est autre ; il n’y a point de milieu. Les députés du peuple ne sont donc ni ne peuvent être ses représentants, ils ne sont que des commissaires ; ils ne peuvent rien conclure définitivement. Toute loi que le Peuple en personne n’a pas ratifiée est nulle ; ce n’est point une loi. »

    Jean-Jacques Rousseau-Du Contrat Social-1762

  • bravo pour cette émission...qui démasque les DSKozystes...et qui engendre des réactions pas piqués des vers...des masques tombent...les soi disants hommes et femmes de gauche...qui en fait ne votent que pour la ploutocratie depuis 37 ans !!! & mieux qui font semblant de ne pas le savoir !!! tro bon !!! encore encore !!!

  • le 13 mai 2011 - 13h37, par Droopy

    DSK C’est exquis... J’ai été un peu scandalisé de l’acharnement de cette emission contre DSK, certes nous savons tous qui est DSK, il a de l’argent c’est vrai mais de toute évidence si c’est le candidat qui sortira vainqueur de la primaire socialiste, ce sera un devoir républiquain de voter pour lui. Il faut savoir ce que l’on veut, nous avons été des milliers à devoir voter Chirac en 2002 et je ne suis pas prêt, comme beaucoup, à voter Sarko pour 5 ans de plus. Si vous passez votre temps à discréditer le futur candidat de gauche vous prenez la responsabilité d’un second tour Sarko Le Pen et de ce qui s’en suivra. Quelque part ceci ressemble a de l’irresponsabilité. Laissez les choses se faire, il y a d’autres candidats et les Français ne sont pas tous des veaux contrairement à ce que disait mon général.

  • Chers z’auditeurs, cher Daniel, et tous les autres,

    Daniel Mermet, Gérard Mordillat, François Rufin, Jean-Marc Daniel et Christophe Clerc.

    Gérard Filoche, Jacques Cossart, Philippe Cohen, Michel Husson, Anaëlle Verzaux, Frédéric Pagès, (et surtout, dans ses exposés) Frédéric Lordon, Bertrand Rothé et Odile Conseil.

    Un vrai délice ! Je ne m’était jamais autant "poilé" depuis des mois !

    Cordialement, Tonton Roland.

  • Pour rebondir sur les émissions sur le Japon, je vous suggère de lire les informations publiées sur le blog de l’association Kokopeli (association pour la défense des semences paysannes libres). Vous verrez, que loin d’être terminée, et ce malgré le silence honteux de nos média, la situation s’aggrave et devient ... apocalyptique (le réacteur 4 est en train de s’enfoncer dans le sol du fait de la fusion totale du corium). Ca fait froid dans le dos (malgré la canicule)

  • Bonjour Antoinette... comme Marie-...(celle du grand Louis bien sur), j’espere ainsi que le peuple aura surement assez de manger des gateaux et de regarder des match de foot a quota plus ou moins bien rempli...et qu’il botteront en touche (ou en charette jusqu’a tres haut et court...) tout ce qui ressemble de pres ou de loin a cette republique qui autorise ceci :


    L’ENVERS DU DECOR DE LA COMMEMORATION DE... by AncFrance

    et aussi au cas ou...

    http://dai.ly/m5K2aI

    A 2012 donc !!! (Devant les urnes de la republique)

  • le 13 mai 2011 - 10h40, par Personne

    Une nouvelle surprenante sur Arte-Journal. Quatre professeurs portugais, ont porté plainte contre 3 agences de notations. Leur argument étant, le conflit d’intérêt et le fait que celles-ci sont juge et partie. Je trouve qu’il faudrait que d’autres pays fassent la même chose. J’ai assisté à un débat, où j’ai posé une question sur ces "agences de notation" à un économiste et il a aussi parlé de ce conflit d’intérêts. Aller voir sur Arte-journal du mercredi 11 mai à 19 heures. Je pense que c’est un sujet dont on parlé très peu et qui serait très intéressant à approfondir.

  • le 13 mai 2011 - 09h49, par Miséreux

    Je viens d’apprendre l’obligation de déclarer la totalité de son épargne pour demander le RSA, vous le saviez ça M Wauquiez ? C’est hallucinant ! Je me prive depuis des années pour mettre un peu d’argent de côté en cas de coup dur, je n’ai pas de voiture, d’i-truc, phone ou Pad, de télé 3D, etc. Je cotise normalement sur mes revenus quand j’ai la chance de travailler, mais là, je n’ai plus droit aux allocation chômage et même pas d’aide au logement car j’étais salarié il y a deux ans (calculé sur les revenus de 2009 pour 2011) il ne me reste que le RSA. J’ai un petit salaire qui ne couvre même pas le loyer de mon petit studio, mais c’est vrai que je pourrais dépenser toutes mes économies, vendre mes meubles, mes livres et mes disques et pourquoi pas vivre dans un carton pour ne pas avoir de loyer à payer et là, on m’aiderait à rester dans la misère au lieu d’essayer d’en sortir ! Et si on demandait aux hommes politiques et autres entrepreneurs pétés de tunes de déclarer le montant de leur épargne ? Et en plus, on est suspectés de fraude, mais bien sûr, comment ces types peuvent-ils imaginer qu’il est possible de vivre avec seulement 400€ par mois, alors qu’ils en gagnent 20 ou 40 000 ?

  • le 13 mai 2011 - 00h56, par Ronan

    J ai été abasourdi d entendre la réclame de Jane Birkin... elle annonce un show avec plusieurs grands du show-biz, surement suivi d un CD, pour récolter des fonds et venir en aide au Japon !

    Le Japon, une des premières puissances économique et technologique est si mal que ça ? A moins que ce ne soient les majors qui profitent de la situation pour lancer un CD qui sera rentabilisé a coup sûr... quand le malheur des uns peut faire le bonheur des autres ... et remplir des poches au passage...

    Ce qui me peine un peu quand même, c est de voir que des chanteurs suivent le mouvement aussi facilement. Pour l’Afrique je comprend, pour l’Indonésie, les pays du tiers monde, okay... mais pour le Japon... STOP ! Que les majors cessent de nous prendre pour des gogos. Si le japon a des problèmes, ils ne sont certainement pas financiers mais plutôt politiques !

  • Frédéric Lordon est brillant ! Tout simplement brillant !

    Ce qui ne l’empêche pas en plus d’être infiniment drôle.

  • J’enrage. Les docteurs n’ont pas voulu me laisser sortir du centre psychiatrique rural pour assister au procés DSK. Je voulais monter à Paris pour apporter des éléments au procureur mais à cause de ma crise de schizomermétomanie (syndrome de plus en plus répendu), je suis interdit de voix public, inconvenant pour autrui, accostant des inconnus en leur parlant d’actualité médiatique tronquée. Je voulais donc transmettre au tribunal un dossier directement copié-collé du livre d’Hervé Kempf "L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie". En effet, DSK a participé au réunion du groupe Bilderberg alors qu’il était ministre de l’économie il ya 11 ans. Il ne s’agit que de réunions de gens de pouvoir élaborant des concensus, soit, mais en toute opacité et là est le délit. Un présidenciable se doit d’être transparent pour gagner la confiance légitime des votants, sinon il pourrait être soupçonné, dans le cas de son éléction, d’avoir obtenu la confiance des citoyens autrement que par la légitimité naturelle de l’honnêteté. Ensuite, il y a l’article de l’Express datant du 23 juin 2010 rapportant qu’en 1984, DSK a conseillé à Pierre Moscovici, fraichement sorti de l’ENA, d’entrer à l’Inspection des finances ou au Trésor, corps d’Etat dans lesquels, d’aprés DSK, "Vous y restez 4 ans et vous gagnez plein de fric". Cela nous démontre encore que ce personnage préfère le fric plutot que l’ éthique (def. : Qui intègre des critères moraux dans son fonctionnement), alors que nous aurions bien besoin d’un président incorruptible financièrement, ou autre. Là, c’est le délit de cupidité. Enfin, voici des faits tirés de "Les vies cachées de DSK" parut au édition du Seuil : DSK a mené plusieurs missions en Allemagne pour convaincre les socialistes allemands de développer un EPR en partenariat avec la France. Il s’était présenté sous sa casquette de membre du parti socialiste,sans indiquer qu’il était mandaté par EDF. Délit d’usupation d’identité politique pour enrichissement personnel. Mais le pire, c’est lorsqu’il était consultant pour les industriels, fait mis en lumière au cours du procés, il mena ,en 1993 à Bruxelles, une efficace action de lobbying contre le projet de taxe sur l’énergie pour lutter contre le changement climatique. Délit d’entrave à la protection de l’environnement (assimilable à un crime contre l’humanté si cette dernière sucombe au changement climatique, l’ avenir nous le dira). Voila, j’enrage de ne pas avoir pu transmettre tout cela au procureur. Le verdict aurait été plus lourd. La condamnation au réel aurait été à perpétuité, en plus de son boulot de livreur de pizza 5h par jour, des TIG lui aurait été imposé (récurer des toilettes publiques à la brosse à dent 3h par jour, en province sans indemnités de déplacement). Quant au défilé solitaire à Bamako et à Athènes avec une pancarte sur laquelle serait écrit "le FMI, c’était moi", il devra les effectuer avec pour seul vêtement la dite pancarte. Si seulement je n’avais pas été retenu par ceux qui pensent que je suis un fou dangeureux, justice aurait pu être rendu. Mais j’y pense, si DSK fait appel, là je pourrait y aller. Il me suffira de dire aux docteurs que je trouve le monde bien comme il est et ils me libèreront. Ouais, ça va saigner...

  • Deux super bons moments de radio qui m’ont aidé à lâcher un peu (pour un instant) ma perspective catastrophiste. J’aime bien ce que vous faites, vraiment, mais je me dis souvent ; ils (ceux de Là-bas) nous racontent ce qu’ "ils" veulent bien leur laisser dire.. ("ils" pour moi c’est heux, ceux qui ne comprènent pas La Poésie de La Vie, ou qui croient qu’elle s’achète). Je me dis aussi que c’est mieux que rien. En tous cas, MERCI du fond du coeur, pour votre courage (car je sais qu’il en faut) et la qualité indiscutable de votre travail journalistique. Affectueusement :-)

  • le 12 mai 2011 - 16h30, par Rom

    Bonjour,

    Attention pour votre archivage, il ne s’agit pas du VIIIè reportage sur Fukushima (d’ailleurs il n’y a pas d’épisode VII) mais de DSK n°II.

    Merci pour votre émission, bien que d’un naturel moins extrémiste que les pensées que vous véhiculez, j’essaie d’écouter votre émission religieusement afin de compléter mon érudition politique.

    Merci surtout pour vos reportages de fond, qui me font dire qu’il reste encore des journalistes dans ce très bas monde.

    Salut. Rom : AM et peu être un jour G

  • Bonjour Antoinette Baltus,

    Une bonne nouvelle en chasse une autre : Si vous avez un soucis pour vous déplacer en 2012, penser à faire une procuration de vote pour MONSIEUR Mermet.

    Bien cordialement

    François ;)

  • Merci pour vos émissions que je podcaste régulièrement. Vous n’auriez pas une petite photo à publier sur votre site de votre si sympathique et rigolote traductrice japonaise Atsuko Ushioda ?

  • Mes escuses pour l’erreur de langage, l’info en libre service est celle que l’on nous diffuse de manière continue tendant à guider nos esprit discrètement. En opposition, nous avons l’info alternative qui n’est pas présente sur les étales et qu’il faut donc aller chercher soi-même dans les arrières boutiques. Heureusement, sur le service publique, il y a quelques irréductibles proposant de la qualité et justement du lien avec ces arrières boutiques alors, merci Là-Bas.

  • Strauss Kahn... Strauss Kahn... Kahn... est-il un descendant de Genghis ?

  • le 12 mai 2011 - 11h24, par JuanaSol

    Bonjour à tous. Un immense merci de traiter de ce sujet du nucléaire si occulté en France. J’habite en France, et pourtant là-bas, j’y suis ou c’est comme si, depuis le 11 mars ! Le rejet d’éléments radioactifs dans l’air et en mer continue... Et j’ai un doute depuis quelque temps... Tepco fait-il tout son possible pour empêcher que la catastrophe ne s’aggrave ? J’ai lu que des experts, notamment japonais et américains, préconisent depuis le début de noyer les coeurs ou d’enfermer les réacteurs dans un sarcophage type Tchernobyl. Cependant Tepco continue de tenter de remettre en fonctionnement les circuits de refroidissement. Ne serait-ce pas juste parce cette entreprise commerciale compte remettre en fonctionnement cette centrale ultra-dangereuse, ou au moins récupérer quelques pièces pour bricoler une autre centrale ?

    Il serait urgent que les meilleurs spécialistes du nucléaire se concertent sur cette centrale en perdition ; que le monde cesse de considérer qu’un pays mettant en péril ses citoyens, et même l’humanité entière, puisse continuer d’opérer seul sans tenir compte des avis de spécialistes internationaux ; que l’AIEA, le soi-disant gendarme du nucléaire, ait enfin de réels pouvoirs pour décider du démantèlement des centrales les plus dangereuses, ainsi que des actions à mener pour protéger les populations. Il faut faire pression à tous les niveaux de l’état, des états, pour que tous les moyens scientifiques, technologiques et humains, quel qu’en soit le prix, soient mis en œuvre pour éviter le pire ! La mondialisation des catastrophes nucléaires en cours comme Tchernobyl ou Fukushima est l’affaire de tous. Ainsi que l’arrêt dès que possible de toutes les centrales au monde.

    Liens intéressants www.sortirdunucleaire.org et http://nucleairedanger.blog4ever.com/blog/index-488108.html

  • le 12 mai 2011 - 10h39

    Que ce soit Nicolas ou Dominique, ça ne fera aucune différence, ils sont interchangeables. J’irai à la pêche le jour de l’élection.

    L’humour avec lequel tu as pris soin de rédiger ta bafouille ne casse pas des briques, on dirait un militant socialiste. Je te conseille d’aller faire un stage chez Brave Patrie.

    Alexis

  • Salut. Rétrospectivement, je repense à l’émission du 18 mars,"Comme un lapin dans les phares", spéciale répondeur, commençant par des mots restés depuis accrochés à ma mémoire : "Etrange printemps que nous vivons...". Presque deux mois plus tard, c’est toujours aussi étrange. Cela fait quelques années que j’écoute les Là-Bas et je n’avais jamais entendu autant de détresse dans le répondeur de ce 11 mai. Des personnes en larme, touchées par la précarité, se sentant insultées par les mots laché par Wauquiez : l’assistanat cancérigène. Il est difficile de relativiser le ventre ouvert et les deux mains plaquées contre pour retenir ses tripes mais néanmoins, n’oubliez pas que chaque annonce médiatisée a pour but de nous maintenir dans une ligne cylindrique haut-bas, dans laquelle chacun joue son role. Avec regret, connaissant des gens riches type chef d’entreprise, je vous affirme qu’il y a une partie de nos concitoyens se sentant confortés par l’expositon de l’équation assistanat égale France pas performante. Pour celles et ceux qui saignent, c’est une insulte mais écoutez jusqu’au bout : Le Sarko a remonté les bretelles du Wauquiez. Voila, tout le monde est content. Les socio-frigides de droite ont eu le nonos (à bas l’assitanat), et les autres ont eu une opération zoro sarquo. C’ est discret mais cela va recommencer car la campagne 2012 a débuté et doucement il y aura tentative d’implanter des idées en passant par le ressentiment de façon lancinante, régulière et variée pour ratisser large. L’info en libre service est piégée alors évitez-la, c’est du poison. Tchao.

  • Cher Monsieur Mermet,

    D’habitude je n’écoute pas votre émission, d’ailleurs je n’écoute pas France Inter qui est un repère de gauchistes. Mais là, Lucien (Lucien, c’est mon mari) avait mis ma voiture en révision, et le garagiste a du changer queq’chose au poste, car il était réglé sur France Inter au moment où vous causiez.

    Or justement, je venais de dire à Lucien que je me faisais bien du souci pour notre Président, ce si gentil jeune homme Monsieur Sarkozy.

    Il a bien du tracas avec tout le monde qui dit du mal de lui, alors qu’il est si correct, avec sa si gentille jeune femme et ses si beaux enfants qui promettent.

    Donc, je disais à Lucien que je me faisais du souci pour le Président, que je le voyais mal parti pour 2012, alors qu’il est si rassurant, si ferme face à la chienlit, et qu’il sait parler à la France que nous aimons tous.

    J’étais inquiète comme tout, et v’là que Lucien branche la radio dans la voiture, et que je vous entends dire tout le mal que vous pensez de ce monsieur DSK dont presque tout le monde dit qu’il va gagner contre le Président.

    Je peux pas vous dire le bien que ça m’a fait. Je me suis tourné vers Lucien, et je lui ai dit "Ca fait plaisir de savoir que il y a des gens qui pensent comme nous et qui causent dans le poste. Comment tu dis qui s’appelle ?"

    Mermet, il a répondu. Daniel Mermet.

    Merci M. Mermet, au moment de glisser mon bulletin Sarkozy dans l’urne l’année prochaine, je me rappellerai tout le courage et tout l’espoir que vous venez de me donner.

    Bien à vous.

    Antoinette Baltus

  • le 11 mai 2011 - 16h08

    Et si ? Et si une puissance égocentrique s’était emparée de la Terre, pour asservir à la casserole toutes les espèces vivantes, et à l’argent tous les humains ?

    Et si cette puissance habitait la plupart des hommes politiques de toutes les nations, tous les menteurs, tous ceux qui se remplissent les poches sur le dos des autres, les spéculateurs, les affameurs, les infâmes, tous les fabricants de chimères, tous les charlatans ?

    Et si la puissance se servait de la télévision, des grands médias, du cinéma, des chocolats glacés, de la nourriture, des hypermarchés, des religions, de la haute technologie... pour endormir les esprits réfractaires ?

    Et si la puissance nous clouait sur nos canapés au point que nous nous prendrions pour un biker, couvert de tatouages, libre, libre au guidon de sa moto, régnant en maître sur le bitume ?

    Et si nous n’étions que des choses entre les mains de cette morbide entité ?

    Des objets ? Des jouets plastique ? Des choses ?

    Attention, messieurs -oui : messieurs !- qui dirigez le monde

    avec le bâton élu par les peuples pour se faire battre,

    sachez que les choses ne se révoltent pas !

    Unités carbone @ssociées

    Chute ? Chuuuttt ! Le je veut dominer le jeu

    Philo au cercle des poètes disparus (1)

    Fruit du mental, l’égo est la conscience de soi. Il est limité dans l’espace et dans le temps.

    L’âme -du latin anima- est le principe vital de tout être. Elle ne connait aucunes limites, ni dans l’espace, ni dans le temps. Elle ne tient pas en bouteille. C’est une grande voyageuse ;o)

    En savoir plus

    (1) Michel Cr. a commenté : « En fait les poètes n’ont pas disparus... simplement en sommeil ou plus véritablement dans l’ombre. Le monde d’aujourd’hui n’est pas fait pour eux. Ils en font partie, font semblant de lui ressembler, mais en réalité se situent hors du temps, hors du monde. Le poète est le chantre de l’imaginaire. Dans un monde tumultueux de plus en plus enclin à là stupidité mercantile et à la corruption légalisée, l’imaginaire n’a plus cours à la bourse des valeurs véritablement humaines. Alors, même au sein de la foule, le poète vie dans la solitude.

    Il n’en souffre pas, loin s’en faut, il ne la subit pas non plus, il l’utilise comme élément de protection afin que, dans son silence intérieur, il puisse puiser la quintessence sublime de futures inspirations. »

  • Salut. En réponse au message d’Antoine et pour toutes celles et ceux pensant qu’il ne faut pas "éxagérer" la catastrophe nucléaire en cours, mais aussi pour les AMG désirant plus d’info. , vous pouvez aller sur Next-up news 2011. Il y a un tas d’articles sur les manifestations anti nucléaire, sur les effets de la radioactivité sur l’humain, sur la vie marine, mais aussi les manipulations médiatiques de tepco ainsi que les conséquences désastreuses à venir. Ces articles transpirent le sèrieux citant des études, donnant les noms des professeurs médicaux, tout est vérifiable. Dailleurs, si le MMG (modérateur modeste et génial) diffuse ce message, c’est qu’il est allé vérifier. Là-bas, c’est une maison sérieuse. Maintenant mon cher Antoine, dire qu’à Fukushima, il n’y a eu que 4 morts et 100 personnes irradiées, c’est certainement vrai aujourd’hui mais demain ? Le temps passe vite et permet à la radioactivité de nous rappeler à l’ordre. Tiens, un article sur Next-up s’intitule : "Fukushima, la catastrophe ne fait que commencée." Sans vouloir faire de catastrophisme, nous pouvons faire le lien avec un recent reportage diffusé sur Arte à propos de Tchernobil. Certains liquidateurs ont eu des enfants. Ils sont tous malades, avec combinaisons de maladies rares, jusqu’à 5 parfois pour les moins chanceux. Il est indescent de dire "n’éxagérons pas". Je préfèrai lire dans ton message : "N’ayons pas peur de nous informer et si cela est anxiogène, surmontons l’angoisse." Le loby nucléaire est un géant seulement si vous le regardez en restant à genoux. Redressez-vous. Merci, tchao.

  • le 10 mai 2011 - 23h33

    JACK JE TRAVAIL A ADREXO EN TEMPS QUE ADJOINT TECHNIQUE ( preparateur de commande ,feuille de route nettoyage du depot ouverture et fermeture du depot ) j etait present tous les jours en semaine de 6h du matin a 19h le soir le samedi de 7h a 13h et jours ( ferie paques) sans je n ai pas ete payer toutes les heures effectues et maintenant que je demande mes heures qu ils me doivent il me jette de mon poste pour me mettre distributeur donc alors que je suis en panne de voiture depuis pusieurs semaine pourriez-vous me donner des reponses que doije faire merci

  • le 10 mai 2011 - 23h19

    MAG moi je travaille aussi a adrexo un boulot d esclave je fait 1700 BOITES AUX LETTRES PLUS JE TRIE MOI MEME POUR 300 E PAR MOIS ET OUI IL Y AS BEAUCOUP DE RETRAITE QUI SONT OBLIGE DE TRAVAILLER LA BAS POUR ARRONDIR LEURS FIN DE MOIS C EST DE L ESCLAVAGE MOI J AI 39 ANS J Y SUIS DEPUIS 18 MOIS JE RESTE QUAND MEME LA BAS CAR JE PEU TRAVAILLER PENDANT QUE MA FILLE ET A L ECOLE DONC JE GERE MON PLANNING

  • bonjour la-bas. j’imagine que vous estes au courant concernant la réaction de Noam Chomsky : ma réaction à la mort d’Oussama Ben Laden. voici la version française. peut être l’aviez vous déjà http://blog.emceebeulogue.fr/post/2011/05/08/Noam-Chomsky :-ma-r%C3%A9action-%C3%A0-la-mort-d%E2%80%99Oussama-Ben-Laden

  • bonjour, un problème technique sans doute, la totalité de l’émission de ce jour ne peut pas être écoutée en mp3 sur le site. Si vous pouvez faire qulque chose merci !

  • Voilà pourquoi « l’homme Noir n’est pas entré dans l’histoire »(Nicolas Sarkozy, Discours de Dakar 2007) ? Grand mystère ! Comment le seul chirurgien Noir spécialiste en transplantation d’organes auteur de 12 publications, et de plus de mille citations sur google, le seul éligible au professorat, a été exclu, par discrimination, allant jusqu’à le faire déclarer fou( !), par le ministre de la santé à la demande du Président Nicolas Sarkozy : 1./ A la suite de cette calomnie, j’ai saisi le procureur de la République à 7 reprises sans suites. 2./ J’ai écrit au Président Sarkozy le 3 mars 2008, qui m’a répondu le 7 mars 2008, m’adressant au Préfet de l’Oise, qui m’a adressé au Commandant de la gendarmerie, qui m’a entendu le 28 juin 2008, et a tout renvoyé au procureur de la République, resté sans suite, malgré 7 lettres et des faits nouveaux. 3./ J’ai ré écrit au Chef de l’Etat à 7 reprises, sans suite. 4./ J’ai dû aller jusqu’à Londres, pour obtenir des preuves écrites de ma parfaite santé, en 2009. 5./ Cette calomnie visait donc comme dans une barbarie, mon internement en psychiatrie et mon élimination physique. 6./ Car, si les autorités n’ont pas réagi, c’est qu’il s’agit d’une politique des quotas, visant le zéro Noir dans les sommets. 7./ Je dénonce donc cette pratique barbare, car la vérité ne peut être anéantie. Dr Serge TUECHE. Email : serge.gabin@live.fr, Tel 33 7 61 53 81 95. PLAINTE A M. CL. LAPLAUD. AU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE BORDEAUX. le 28 mars 2011. 1./ Le Dr Tueche porte plainte pour mise en danger de la vie d’autrui, atteinte à la liberté d’installation et d’exercice, et à la libre circulation des praticiens, faux et usage de faux, discriminations, harcèlement, calomnies et diffamations en réunion. 2./ Le plaignat a reçu le 14 3 2011, du CH de St Junien, une lettre circulante adressée le 19 10 2010 aux hôpitaux, le calomniant : « de conduites inadaptées, voire dangereuses », par le Dr Nicole Klein(DDASS). 3./ Le plaignant nie toute « conduit...

  • le 10 mai 2011 - 18h41, par sergio

    il y a quelques temps il y a eu une émission sur les controles médicaux. il y a une autre race de prédateurs pour le salarié malade : c’est le médecin-conseil de cpam. Actuellement en arret maladie j’ai été convoqué par un médecin conseil.Celui-ci m’a accueilli en me prenant pour un fraudeur. Ces collègues qui me soignent en centre hospitalier, insultés.Moi même mit en situation de moins que rien.il me fallait reprendre le boulot. J’ai repris et suis retombé malade 3 jours après. Ca c’était le 31 mars, depuis plus d’indemnité, pas un rond car ce triste ceaucescu a décidé de bloquer mon dossier et il verrai plus tard. J’ai contesté son autorité et ce sinistre individu a donc décidé de me jeté dans la précarité. J’ai entamé un recours mais je ne connaitrai le résultat que fin juin. Et lui de manière totalement arbitraire a décidé d’attendre en sachant sciemment que cela me mettrai dans une situation de détresse. Ah les beaux discours moraux de ces gouvernants sur les ramiers qu’il remetrent au boulot. De plus, le traitement de la douleur est une priorité nationale. Grace aux medecins -conseil vous faite en plus de la dépression et eux, certainement une jolie prime pour vous avoir couper les vivres. Infect.

  • Bonjour Daniel, Je vis en Argentine et ici les infos qui arrivent de France sont bien tristes... Ou est passé le pays des droits de l’homme. Merci pour tes emissions et merci à tous ceux qui les écoutent, cela me permet d’aimer encore un peu ma nationalitée

  • Grand fan (qui sait être critique quand même des fois...) de l’émission, je me demande depuis pas mal de temps si un projet de CDs (coffret) regroupant les grands moments de Là-bas existe. Avec des rubriques, des thèmes, pour expliquer ce monde comme il va "bien" et pourquoi... Genre des archives quoi... merci, à plus

  • le 10 mai 2011 - 11h58, par A.D.R.

    Pour l’émission "Autour du diplo" de mai, vous pouvez la télécharger ici :

    http://media.la-bas.org/mp3/110506/

  • le 10 mai 2011 - 10h57, par Cosette

    Sur Rue 89, un scientifique explique que la pluie des oiseaux morts, est une possible conséquence due à la pollution produite par l’exploitation du gaz de schiste. A ne pas louper. Un autre sujet pas mal : El Pais, journal espagnol explique que Tepco, demande de l’aide à l’État japonais...pour indemniser les victimes de la catastrophe nucléaire (environ 8300 € par famille). Les vies ont un prix bien, bas par rapport à la perte énorme que celle-ci a représenté.(Perte des vies, des maisons, de repérés, du patrimoine naturel, etc.) Tepco, va baiser les salaires des cadres et employés. Il faut bien que quelqu’un paye ses erreurs répétées.

  • le 10 mai 2011 - 08h21, par GONDOUIN CATHERINE

    Merci, pour toutes ces approches différentes et beaucoup plus plausibles de "toutes les actualités". Cependant, j’aimerais savoir comment s’est passé votre retour du Japon en pleine tourmente nucléaire. Avez-vous subi des tests de radioactivités ?

  • visiblement, il y a du bogue (bug) dans l’air, le lecteur a du être irradié, impossible d’écouter l’émission à partir de la piste 15:09:41 - 2/12. Bon courage pour la "réparrure", Merci pour le cycle nucléaire de Plogoff à Fukujima, en passant par Tchernobil, le Tricastin. et Brennilis. Nous, après les marrées noires, on a les marrées vertes, quoiqu’en dise Le Drian, voire des "algues bleues", en fait, des cyanobactéries au point le plus haut du Canal de Nantes à Brest, comme dirait Jean Kergrist, cet été, le folklore pour les touristes se sera "la gavotte du cochon". Merci pour votre travail, ça nous change des autres çon de cloches. Ah oui, le bonjour à Gégène Riguidel, le prochain coups que Daniel le reverra. Et je crois avoir entendu Prof. Lordon et Denis Robert sur France Culture, y a du mieux !! Pour ma part, je n’ai pas le cul sorti des ronces, et pour cause je suis à côté du roncier (Rostrenen=roz drezenn, le côteau du roncier, l’épicentre de la Contre Réforme en Bretagne, cf Locarn). kenavo, un revenant, ex maccabé "Produit en Bretagne" l’année du "gratter plus pour crever plus" du Naboléon Maggyar

  • Bonjour Franck notre bon ouaibemestre !!!...

    Comment donc : l’émission du lundi 9 mai ne peut tout de même pas faire que 2,9 MO et 3 minutes ? Encore un problème technique ?

    Merci d’avance de la solution.

    Ludo

  • le 9 mai 2011 - 19h37, par Marie

    Toute la série de ces reportages au Japon est formidable. Ça c’est du journalisme d’information ! Bravo à toute l’équipe !

  • le 9 mai 2011 - 19h29, par Antoine

    Pas cool la catastrophe de Fukushima mais n’exagérons pas. Pour l’instant il y a 4 morts (aucun par irradiation) et moins de 100 personnes contaminées. Sauf dégradation, la zone d’exclusion se réduira bien avant la fin de l’année. Nous sommes encore très loin des catastrophes de Bhopal, de tchernobyl voire la rupture du barrage de Malpasset (400 morts).

  • Je ne comprends pas votre émission : qui, selon vous, doit rectifier cette inégalité liée à la naissance (le fait qu’un enfant possède un vocabulaire plus riche et un langage plus sophistiqué du seul fait que ses parents sont d’une classe sociale favorisée par exemple) ? Selon moi, fils d’ouvrier "issu de l’immigration" (comme disent les journalistes), étudiant en master, c’est à l’ECOLE de le faire !!! Dans votre émission, vous ne faites que constater et vous ne proposez aucune explication quant au fait que l’école ne permet pas (plus) de palier aux inégalités dues à la naissance. Comment se fait-il qu’on fabrique autant d’illettrés à l’école primaire ? Comment se fait-il qu’on interdise aux professeurs d’être plus exigeants envers les meilleurs élèves qui s’ennuient à mourir au collège tellement les exigences sont faibles pour eux ?

    J’espère qu’un jour vous ferez une émission pour répondre à toutes ces questions. Et bien sûr pour cela, il ne faut pas interroger ceux qui sont aux commandes depuis 25 ans : ils vous diront que tout va bien et que leurs "méthodes" (moi j’appelle ça des délires) ont permis d’améliorer les choses.

  • Voici un lien qui permet de voir les images de l’animation qui sert à présenter la centrale de Hamaoka...Avec la fameuse bestiole jaune aux sourcils bleus...

    http://www.youtube.com/watch ?v=4kfV-bHSGjE

  • Bonjour à tous

    formidables émissions que celles sur cette autre vision du Japon.

    Voici un lien reçu par des ami(e)s japonais(e)s. Avec les terribles questions sur ce que nous léguons à nos enfants.

    un site à visiter urgemment pour mieux comprendre, mieux s’informer et changer nos comportements face au nucléaire.

    c’est par là-bas : http://mscr2011.jugem.jp/ ?eid=4

    à bientôt.

  • Il y a dans le monde quantité de faits d’injustices qui me flanque le cafard, et nous les citoyens de base (salariés et chercheurs de boulots, de logements et d’un tas d’autres choses plus sociales) ont laissent faire, pourquoi ? Le nucléaire, cette ressource de merde qui consomme pour son fonctionnement autant d’énergie, si ce n’est pas plus, qu’elle n’en produit, nous a été imposé par les militaires, ceci non pas pour produire de l’électricité, c’est le cadet de leurs soucis mais des armes, bombes et munitions Haute Densité. Je suis retraité mais quand je vois ou va le monde, l’envie de vivre encore me manque. ciao à vous tous, en outre je t’envoie des remerciements pour t’es émissions que j’écoute depuis des années.

  • le 9 mai 2011 - 14h52

    Bonjour a tous ! Un ptit message (je suis assez timide) pour vous dire que l’émission du 4 mai avec le monde diplomatique est dispo à cette adresse : http://media.la-bas.org/mp3/110504/110504.mp3.

  • le 9 mai 2011 - 14h40, par louispaul

    ... pour les publicitaires. "On dit que les balles fusent...". Très drôle.

    http://www.dailymotion.com/video/xiklfv_les-balles-fusent-en-tunisie-la-preuve_travel

  • le 9 mai 2011 - 11h08, par Ln

    Bonjour, Pourquoi l’émission du 04 mai autour du diplo n’est-elle pas sur le site ? Snif !! Merci

  • Bonjour,

    Auditeur depuis 1996 de votre génial émission.

    Le monde dérive, certain comme vous, poursuivent dans leurs missions avec brillo et justesse, vos émissions savent me faire tanto rêver tanto me révolter...

    Merci à toute l’équipe et à toi Daniel.

    Cédric

  • le 9 mai 2011 - 08h44, par Yo

    Une nouvelle fois la même information sur le 7/9 de france -inter , cette fois-ci par un sergent présent sur le terrain en Afghanistan. Les Talibans Pakistanais se refont une santé pendant l’hiver dans leur pays et repassent la frontière tranquillement pour aller de nouveau combattre les occidentaux pour l’offensive de printemps . Que les états majors occidentaux ne s’en émeuvent pas et laissent faire et à la limite du criminel . On voudrait faire perdurer un conflit , on ne ferait pas mieux. Etonnant aussi l’information qui indique que nos soldats sont obligés de s’équiper par leurs propres moyens et ainsi grever largement leur solde ( des centaines d’euros) .

  • le 9 mai 2011 - 01h33, par jonaas17

    Merci... pour suite de votre reportage hors du commun... Autres pensées qui en découlent... :

    1° Lire “Tu n’as rien vu à Fukushima” de D. de Roulet, un récent texte hors du commun, militant, pudique, d’un grand respect intercuturel... d’une nécessité vitale, dont on n’a pas fini de parler... Extraits =

    “La centrale de Creys-Malville en 1977 est sortie à l’endroit même où le sang à couler (allusion à l’assassinat de Vital Michalon, lors des manif. antinucléaires de 1977). Je pense à ce temps là, nous nous voulions héroïques, ceux qui avaient des enfants disaient faire ça pour eux, pour qu’ils puissent un jour les regarder dans les yeux. Mais nous avons perdu et pendant 40 ans,avons dû assister à la construction de ces dômes le long des fleuves & des océans. [...] La défaite des antinucléaires a permis l’arrogance de la technoscience....”

    Bravo de faire parler ceux qui, de Plogoff à Hamaoka, “peuvent regarder leurs enfants dans les yeux” ; Se souvenir que “Mieux vaut avoir de bonnes interrogations que de mauvaises certitudes” (comme disent les “Petits Débrouillards” assoc. d’éduc. populaire scientifique)

    2° Quant à votre “...fruits et des légumes dont on se demande s’ils sont irradiés...” (+ les “fruits de mer”...), lire le manga les “Fils de la terre” (de J.Mori & H. Hataji) sur “agriculture, sécurité alimentaire, “bio.” au Japon” + visualiser ce que peut être, va être les conséquences de “radioactivité en mer” sur la vie des communautés de pêcheurs/aquaculteurs avec le fabuleux “Manabeshima” de F. Chavouet, chronique en dessins de la vie ordinaire d’une île ordinaire du Japon, + sans parler de la pollution éventuelle via les chaines alimentaires de tout le Pacifique...

    3° Il est exaspérant de lire ou entendre en de nb média (pas LBSJS...) que “...les Japonais n’avaient pas l’habitude de manifester, & les Japonais & leur fatalisme ancestral, gnan, gnan...” ou ceci : “Les gens du lobby nucléaire qui les ont mis dans cette panade feraient bien de garer leurs fesses, s’ils ne veulent pas que les bouseux du Tohoku leur lardent la chair du derche..." =

    Non... Il y a bien longtemps que les "bouseux japonais du Tohoku" ou d’ailleurs savent “larder la chair du derche” de ceux qui les cherchent comme en témoigne "Kashima Paradise" (de Yann Le Masson, Benie Deswarte, 1973) ...sans doute l’un des meilleurs documentaires jamais réalisés, qui en dit long sur "Comment en est-on arrivé là au Japon"... comme ailleurs...fort opportunément réédité récemment...

    ...Voilà ce que suscite l’écoute stimulante de vos fabuleux reportages... , ne serait-ce que pour avoir eu la chance ( ?), au cours de hasards de vie..., d’avoir vécu en Alsace vers 16-18 ans et fait mes 1ère manif. à Fessenheim, de, un jour, avoir plongé dans les forêts sous-marines de wakame (laminaires) sur la côte du Sanriku entre Sendai & Iwate, et d’avoir, un autre jour, élevé des bars & daurades dans les eaux réchauffées par la centrale nucléaire de Gravelines...

    Oui, alors je partage les sentiments si bien exprimés par Daniel de Roulet dans ses 25 pages... et sans doute ne suis-je pas le seul...

  • le 8 mai 2011 - 22h59, par jonaas17

    “Depuis toujours, il y a au Japon une vague”...+ ”...les 6 000 habitants d’Idate apprennent que leur village est désormais dans la zone à évacuer...”...dites-vous...,

    alors voici ce que suscitent vos fabuleux reportages sonores :

    ”...A force de rames

    Cette île inhospitalière

    Certes nous fuyons

    Mais ne sachant en quel havre

    Nous pourrions trouver refuge

    En barque voguant

    Sur la route incertaine

    Des vagues marines

    Les vents désormais se jouent

    De ma triste destinée...”

    dans “Genji Monogatari”, écrit vers l’an 1000, (traduction R. Sieffert)...

    Merci pour vos sons...

  • Merci à toute l’équipe de "là-bas" pour votre travail de service public.. A voir sur Youtube : le grand stratège du "bien" Z.B avoue qu’il a sans doute fait une bêtise en publiant son livre "LE GRAND ECHIQUIER". Ce livre raconte les grandes lignes de la mise en place du 4ième R..heuu, du Nouvel Ordre Mondial, ce chèr Z.B pensait que les américains ne le liraient pas.Moi je l’ai lu en tous cas, et franchement ça fait peur car à peu de chose près, c’est exactement ce qui se passe depuis une quinzaine d’années géopilitiquement parlant (tout est prémédité, ou presque). Dans la même conférence il explique que les attentats du bip bip censuré on servi de cataliseur, mais qu’ils ont sans doute un peu sous-estimé la crédulité du peuple.. mais pas celle des journalistes ni celle de N.Chomsky apparemment.. Merci de bien vouloir tenir compte de mon message. HASTA LA VICTORIA SIEMPRE !!!

  • le 8 mai 2011 - 15h35, par yoyo

    Bonjour à toute l’équipe,

    je recherche le titre de musique qui passe au milieu de l’émission du 15 avril 2011 (au moment où les actionnaires se dirigent vers le buffet..) : c’est un morceau de rap ("v’là le retour du prolo.. la peur la peine la rancoeur la haine... tapage médiatique pour endormir la critique...")

    C’est de qui svp ? ce serait super de me donner la réf, voilà un morceau qui en vaut la peine...

    merci....................

    yoyo

  • le 8 mai 2011 - 14h28, par supraconducteur

    Voci le récit de Takeshi Kawakami, un "gitan du nucléaire", équivalent du "jumper" en France :

    Voir le texte

  • le 8 mai 2011 - 12h51, par Yo

    Au temps de la guerre froide , l’armée secrète de L’Otan Stay- Behind sévissait partout en Europe, ( Suisse avec le groupe P26 et Autriche comprise ).La france n’était pas épargnée jusqu’à l’arrivée de De Gaulle. Après ?

    Un très bon reportage sur Arte a expliqué les agissements de cette armée , le scandale des armées secrètes de L’OTAN, documentaire case du siècle.

    Elle avait pour but d’annihiler toute contestation de gauche, syndicale ou politique . Elle fut responsable de concert avec les groupes d’extrêmes droites ( Glavio et loge P2, Italie, groupe Hoffmann RFA , WNP Belgique ) d’attentats sanglants qui avaient été attribués à l’époque aux gauchistes. Attentats de la fête de la bière Munich , des tueurs du Brabant , de la gare de Bologne . Il a été prouvé depuis qu’il s’était agi de crimes d’états .

    De nos jours, on pourrait se poser la question de savoir si certains attentats attribués à Al Quaïda ne sont pas du même acabit ? Peut - on d’emblée écarter la possibilité de l’existence d’une structure type Stay-behind, dévolue à la lutte contre l’islamisme ? Le fait qu’à Marrakech des coupables soient désignés et l’attentat non encore revendiqué devrait amener nos jounalistes perroquets des médias assermentés à être un peu plus circonspects. Les services secrets sont partout en action et peuvent tromper les opinions publiques aisément . Un attentat peut comme par le passé être le bien venu et permettre à un régime politique contesté de renforcer les mesures sécuritaires donc son pouvoir ( but de la naissance de Stay-behind en Europe ) . Il ne s’agit pas là de théorie du complot mais bien de faits historiques, reconnus des années après l’ouverture des archives de la Stasi (ex RDA ) . L’ouverture à venir d’autres archives nous promet des surprises. L’histoire est parfois ce que certains veulent bien en faire. L’éxécution du criminel Ben Laden semblerait en être à nouveau un exemple inquiètant.

  • le 7 mai 2011 - 22h45, par Pulsar

    ça y est, enfin des infos sur les manifestations des japonais dans les JT. Le nombre de manifestants tend à être minimiser puisque le chiffre avancé est "quelques milliers" alors que sur Next-Up, et il me semble dans Là-Bas, il s’agit de 13 000 puis 20 000 manifestants rien que pour Tokyo. Pas de précisions non plus sur le nombre de manifestation anti-nucléaire dans différentes villes du Japon. Néanmoins, un manifestant s’exprime affirmant que les japonais sont préts à réduire fortement leur consomation électrique pour se passer des centrales. Ce n’est que le début, le nucléaire est sur la fin, s’effritant comme le rêve américain. Ouais.

  • Interessant... malheureusement ça se passe chez Casino, je ne suis pas sûr que ce soit mieux chez monsieur Leclerc et ses barons affiliés (ou ceux d’intermarché ou U)... quant à la multinationale Carrefour j’en parle pas !!!

  • La révélation par le site MEDIAPART, dirigé par Edwy Plénel, que la Fédération Française de Football aurait l’intention d’instaurer un quota de 30% de Noirs et d’Arabes chez « les Bleus » a déclenché une vague d’indignation sans précédent sur l’Internet comme si le foot était la chose la plus importante du monde et comme si les Nègres et les Arabes n’étaient voués qu’à s’exprimer dans ce seul secteur (avec celui de la musique.

    Comme des gogos, tout ce que le Net compte d’aficionados antillais et autres drogués de Facebook ou de Tweeter, a dénoncé le racisme de la société française (comme si c’était une nouveauté !), cloué au pilori Laurent Blanc et les autres responsables du foot français, sans jamais se rendre compte que toute cette affaire n’est que de la poudre aux yeux. Il ne s’agit là en effet que d’un moyen habile pour certaines élites françaises dites de Gauche de masquer le fait qu’elles-mêmes pratiquent des quotas. Certes de manière non-dite, de façon inavouée, mais ces quotas-là (à Normale-Sup, à l’ENA, à Polytechnique etc...) sont cent fois plus féroces que ceux que la FFF s’apprêterait à instaurer chez « les Bleus ».

    Car même à 30% de Noirs et d’Arabes chez « les Bleus », c’est déjà autrement plus appréciable que le 0,5% de ces mêmes personnes dans les grands journaux français, les grands éditeurs, les grandes écoles ou le grand patronat. Même en instaurant ce quota de 30%, la FFF serait moins pire que...MEDIAPART. Eh oui, ce dernier dénonce la paille qui est dans l’œil des « Bleus » mais il ne voit pas la poutre qui est dans le sien, comme disent les Evangiles.

    En effet, il suffit d’aller sur leur site et de consulter la liste des journalistes qui y travaillent : 29 Blancs et 1 Beurette. 0 Noir ou Noiraude. Jetez un œil au lien ci-après !

    http://presite.mediapart.fr/atelier-journal/equipe

    BRAVO MEDIAPART !

    BRAVO MEDIAPART !

  • le 7 mai 2011 - 08h43, par Pulsar

    Profondément ému par la situation des japonais, plus particulièrement encore par celle des paysans devant abandonner les terres léguées par leurs parents, étant moi-même paysan cultivant des terres transmises depuis 5 générations, je rejoint l’idée qu’effectivement, s’il n’y a pas de responsables du tsunami, il y a tout de même des personnes identifiables responsables des centrales et de leur sécurité. Ne serait-il pas logique de les soumettre au fait d’assumer les conséquences produites par leurs centrales maintenant défectueuses, puisqu’ils assumaient trés bien leur role lorsque les centrales fonctinnaient et rapportaient beaucoups d’argent ? Comble de l’ironie, l’idée de nationaliser tepco a été évoqué. Personellement, il m’arrive parfois de faire des cauchemars et quand l’horreur atteind son point culminant, c’est là que je me réveille.

  • le 7 mai 2011 - 08h42, par ambroise

    Merci pour ces émissions que j’envoie à mon amie japonaise afin qu’elle les écoute et qu’elle puisse entendre un autre point de vue que la télé NHK !

  • le 7 mai 2011 - 04h56, par GOBIN

    CONCERNANT LA PHRASE :SOIT LE NUCLEAIRE OU LA BOUGIE... je pense que ce ne sera pas la bougie mais les grottes de la prehistoire qui nous attendront... il serait certainement utile de savoir ce que pensent les ukrainiens de la situation au japon... sont ils devenus anti nucleaires pour autant ? j espere que les japonais se revolteront contre le cynisme detestable des responsables de cette catastrophe.tepco areva meme combat pour la destruction du monde ;autodestruction de l humanite pour toujours et encore l appat du gain.on peut se demander ce qu est le progres quand il met en danger les etres vivants.c est encore dans tes emissions daniel que j apprends,decouvre,me revolte,me donne envie de continuer le combat pour la vie et non la mort.VIVE LE TEMPS DES CERISES !

  • le 7 mai 2011 - 00h46, par Chipotte

    Quand Daniel Mermet a annoncé qu’il se rendait au Japon, je me suis demandée ce qu’il allait y faire ! C’était un sujet couvert me semblait-il ! couvert d’une chape de plomb aussi et du coup les infos me semblaient autant à chercher ici, du côtés d’organismes indépendants, si rares et si précieux, comme le Criirad !

    Et puis on a arrêté de parler du Japon, circulez y’a plus rien à voir ! ni surtout à regarder ! oubliez bonnes gens ! vous irradierez de bonheur, vous irradierez de bonne heure !

    Et puis les premiers reportages de l’équipe de Là-bas sont arrivés sur l’antenne ! Du boulot de journaliste tout simplement ! du bon boulot de journaliste suggérant en creux tout ce travail de journaliste qui n’est pas fait par les autres, qui aurait dû être fait par tous les autres occupés pour beaucoup à se faire le relais de la moindre bêtise prononcée par nos guignols sans même effectuer un minimum de tri sélectif ! nos ordures ménagères sont finalement mieux traitées !

    Continuons à vivre à l’ombre de nos centrales ! Et puisque qu’ici c’est sans danger, Areva et tous ses collègues travaillant dans ce secteur de pointe (de radioactivité bien sûr) ne verront aucun problème à s’engager de manière ferme, contractuelle et claire pour assumer la responsabilité, les frais d’évacuation, de relogement, de travail, de réparation, et tout autre frais en cas de catastrophe nucléaire. Vu que cela ne peut pas arriver, ils peuvent signer sans problème ! Vu que ça n’est pas pris en compte par les assurances (pas folles !) ils doivent prendre le relais !

    Par qui vont être pris en charge les frais immenses de la catastrophe de Fukushima ? Tepco ?

  • le 7 mai 2011 - 00h28, par Le combat continue

    En 2003, les 3 usines Daewoo de Lorraine ont fermé. La dernière, Daewoo Orion à Longwy a fini dans un incendie criminel en pleine grève, attribué à des syndicalistes absents du site au moment de l’incendie. Par contre, cet incendie, par la force des choses, a mis fin au mouvement et a permis à Daewoo de toucher le pactole du côté des assurances. Chercher à qui le crime profite... Durant ces ultimes conflits des Daewoo, une militante exceptionnelle s’est faite remarquer, Isabelle Banny. A l’époque, Isabelle avait participé brillament à quelques émissions de Là-bas si j’y suis. Après 10 années de galère consécutives à la disparition de son usine, Isabelle a décidé que ça suffisait. Le 30 avril, veille de la fête des travailleurs, elle s’est suicidée. Elle avait 47 ans. Un crime de plus de la cupidité patronale...

  • Eh bien, Franck, notre ouaibemestre !!!

    Où est donc passée l’émission mensuelle avec " Le Diplo , le journal pas si diplomatique que ça" du mercredi 4 mai 2011 ?????.....

    Elle est bien sur le site de France Inter, mais qu’est-ce qu’elle peut nous y faire ??? puisqu’on ne peut même pas la télécharger (pour la réécouter plus tard)

    On la veut sur là-bas.org, on l’y veut, on l’y veut !!!!!!!!...

  • le 6 mai 2011 - 18h25, par Séb Vagner

    Je viens d’interviewer (pour le journal pour lequel je bosse) une Japonaise de Tokyo présente en France, à Metz, pour du théâtre. Elle est administratrice de la compagnie de Shiro Maeda. Elle était à Sendaï, près de Fukushima, au moment de la catastrophe. Elle m’a dit : "avant ce 11 mars, nous gaspillions l’énergie à Tokyo et ailleurs dans le pays, et depuis, on est obligés de faire attention. Je crois que les Japonais vont changer, et faire aujourd’hui attention à l’environnement." Elle m’a dit être devenue anti-nucléaire. Un peu d’espoir dans ce drame ?

  • J’ai écouté ce reportage sur ces gens qui assistent au conseil municipal du village d’Idate où on leur annonce l’étendue du désastre et les recommandations de partir. J’ai fait cet exercice mental qui consiste à me mettre - tout simplement - à la place de ces gens. Et leur incrédulité était mon incrédulité, et leur douleur était ma douleur. J’en ai pleuré. Ami, fais cet exercice, gomme ces visages étrangers, oublie cette langue inconnue, et mets-y tes enfants, tes parents, tes grands-parents, et pleure, pleure toutes les armes de ton coeur. Et quand tu auras pleuré tout ton soûl, tu auras peut-être, toi aussi, comme moi, envie d’aller frapper à la porte des responsables de ces meurtres prémédités. Construire des centrales sur des failles ! Il faut être un assassin, ou un financier de Tepco ou d’Areva, ce qui est la même chose.

  • Curieuse matinale de France Culture, où l’invité du jour, Denis Robert, explique qu’il est en rien un pourfendeur du capitalisme, mais que le libéralisme a besoin de transparence afin de laisser jouer pleinement la concurrence. Face à lui, l’inépuisable Alain-Gerard Slama, visiblement offusqué qu’une enquête journalistique ait découvert le lieu où le contrôle des flux financiers est réellement possible : les caisses de compensation qui enregistrent la plupart des grandes transactions. Pour Slama, véritable Ben Laden du capitalisme (ceci n’est pas une invite à lui flanquer une balle dans l’œil), montrer par où le grand capital prend la poudre d’escampette est d’une impudeur intolérable. On pouvait s’en douter. En revanche, il était plus étonnant d’écouter Denis Robert, le héros solitaire face à la machine financière, défendre « l’air qu’on respire » du capitalisme. Son enquête aurait uniquement servi à permettre une « concurrence non faussée »... j’avoue une certaine désillusion.

    http://www.franceculture.com/emission-les-matins-tout-sur-clearstream-2011-05-06.html

  • le 6 mai 2011 - 16h19, par Un AMG

    Bonjour,

    je suis « l’AMG » qui a laissé le message diffusé dans les deux premières minutes de l’émission d’aujourd’hui (la lecture d’un extrait des Commentaires de Debord). J’avais réalisé la veille un petit montage vidéo avec ce même texte : le voici.

  • Six cents personnes ont défilé hier silencieusement pour honorer la mémoire de leur collègue qui s’est suicidé le 26 avril.

    Certains l’ont côtoyé, d’autres l’ont croisé, beaucoup ne le connaissaient pas. Mais ils sont tous là, en ce début d’après-midi, sur la place de la République à Bordeaux, pour se souvenir de Rémy Louvradoux, l’un des leurs, qui s’est immolé par le feu la semaine dernière sur les lieux de son travail à Mérignac. Cette marche silencieuse a été organisée spontanément et n’est revendiquée par aucun des syndicats maison, tous confondus dans cette foule recueillie et triste. Il n’y a pas un seul drapeau. Juste un petit comité chargé de la logistique : un salarié tient le mégaphone, un autre une urne destinée à une collecte pour la famille, absente car trop éprouvée par les funérailles de la veille. Le salarié de 57 ans a laissé une épouse et quatre enfants. L’argent servira à donner un coup de pouce à leurs études.

    Quelques-uns ont une rose blanche dans la main. « On est solidaires de sa souffrance et de celle des siens », murmure Patrick Cassol. « Son message était clair. Son geste ne nous a pas surpris. Ça fait des années qu’on lutte contre la pression. » Alain Laborie évoque la suppression de la mobilité forcée avant d’ajouter : « Mais le fond et les objectifs sont restés les mêmes. Et le dialogue est toujours tendu. »

    Deux registres, trois discours

    Ils viennent de tous les sites du département, aussi de Dordogne dont Rémy Livradoux était originaire. « C’est un moment de recueillement, pas d’expression », précise François Deschamps. Roselyne parle de déshumanisation, d’ambiance invivable, de comportement innommable : « Dès qu’il est mort, on a enlevé sa photo de l’annuaire interne ! » Dans chaque établissement, la direction a fait savoir que chacun était libre d’aller rejoindre ce rassemblement.

    Le cortège s’ébranle sur le cours d’Albret, dans un silence quasi religieux, partagé par les piétons qui ne savent peut-être pas mais comprennent que l’heure est grave. « C’est le temps de l’hommage, le temps de la révolte viendra après », assure un ami.

    Une heure plus tard, les six cents salariés de France Télécom arrivent devant le siège de la direction Orange Sud-Ouest, rue du Château d’eau. Sur un pupitre, deux registres ont été ouverts pour que chacun puisse adresser un ultime message à leur collègue, qui sera remis ensuite à la famille. La minute de silence est lourde de chagrin. Puis des voix vont s’élever pour dire la compassion mais aussi la colère.

    Le message de Rémy

    Philippe Tryzna avait sympathisé avec Rémy Livradoux, leurs filles étant amies. « Un homme éminemment humain. Un jour, il a décidé d’en finir pour nous dire que ça peut arriver. Dieu reconnaîtra les siens et la justice viendra un jour ! » Catherine Poch se souvient de ce camarade qui saluait chacun, le matin, sur le plateau. Qui se battait pour les autres parce qu’il « était épris de paix ». « Quelqu’un de bien. » Joël Galineau s’avance, tremblant de tout son corps, une feuille dans les mains. Il s’est mis dans la tête de son collègue pour rédiger cette lettre, utilisant les termes qui, il en est sûr, auraient été les siens : « Je veux dire à mon épouse et à mes enfants que mon acte est acte solennel, commis dans une folie meurtrière de destruction mais aussi de construction de l’humanité. Mon acte est désespéré mais c’est aussi un acte d’amour pour ceux qui ont eu la bienveillance de me parler. Je demande le retour de France Télécom vers un service public, au service de tous. Portez cette demande aux élus, aux syndicats et au président de la République ! »

    Les yeux se mouillent, les gorges se nouent. L’émotion est à son comble.

  • Et si le passage du nomadisme au sédentarisme nous avait rendu moins intelligents à cause du manque de stimulations sensorielles d’une vie sédentaire, à cause de l’avilissement et la monotonie du "travail" ? (le travail étant né avec le sédentarisme qui a remplacé la cueillette et la chasse par l’agriculture) Grâce au progrès de l’imagerie médicale, on a pu reconstituer très précisément le cerveau d’un homme de Cro-Magnon à partir de son crâne. Il semble que depuis cette époque, le cerveau humain a retréci d’environ 10%...

  • le 6 mai 2011 - 10h40

    Très touchant, merci pour ce reportage au coeur du drame. Je n’écoute pas tous les médias, mais j’ai l’impression qu’on parle si peu du peuple japonais. De la catastrophe de Fukushima, on nous donne des données techniques, le nombre de mois pour arrêter la centrale, des chiffres de radiations, des infos de TEPCO, du gouvernement... mais concrètement, combien de personnes évacuées pratiquement "à tout jamais" ? combien d’hectares agricoles contaminés ? combien de personnes qui ont perdu leur boulot, leur entreprise ?? où vont-ils ? comment envisagent-ils l’avenir ? quels sont les défis du relogement pour le gouvernement ? tous ces drames personnels permettent de réellement prendre conscience de la réalité de la catastrophe.

  • le 6 mai 2011 - 08h52, par Botta Yves

    Bonjour Maintenant que l’armée française mène des actions guerrières où vous savez. Pourquoi ne pas parler de la gloire et de l’honneur des chefs d’état-major pendant la deuxième guerre mondiale en vous aidant du film Le Camp de Thiaroye" d’Ousmane Sembène . Ça rabaisserait le caquet de l’extrême droite et de la sarkozie ! Salut

  • le 5 mai 2011 - 17h38, par kriss

    Bonjour ! Merci Daniel et toute l’équipe ! :-) Je voudrais bien savoir si vous allez mettre dans le site l’émission autour du Diplo de ce mercredi ! Merci beaucoup, Kriss

  • Le documentaire relatant le travail de Dominique Strauss-Kahn au FMI, diffusé dimanche 13 mars sur Canal+, était avant tout destiné au public français. Considéré par beaucoup comme un élément de la communication préalable à un retour en France de plus en plus probable de M. Strauss-Kahn, il montrait un directeur occupé, rencontrant les dirigeants du monde entier, sans oublier la France.

    Au cours de cette émission d’une heure aux scènes savamment construites, Dominique Strauss-Kahn évoquait la situation grecque avec un franc-parler certain, et probablement destiné à mettre en avant sa franchise. Le directeur du FMI expliquait : "La réalité, c’est que ces gens-là, ils sont dans la merde. Et y sont gravement. Ils ont beaucoup bricolé, ils savent très bien qu’ils ne paient pas d’impôts, que c’est un sport national de ne pas payer d’impôts en Grèce, que ça truande un maximum."

    La phrase a été diffusée telle quelle. Mais DSK avait sans doute sous-estimé l’impact qu’elle risquait de provoquer non pas en France, mais en Grèce. Dans ce pays, à qui le FMI a imposé un plan de rigueur très sévère en échange d’un prêt, la séquence a été reprise par les médias, et a ajouté encore au ressentiment contre le fonds monétaire.

    Selon la correspondante en Grèce du Figaro, la séquence incriminée "passe en boucle sur les télévisions grecques". "Venant d’un socialiste, qui en plus, veut être président de la République française, c’est trop !", commente Notis Papadopoulos, directeur de la rédaction du quotidien Ta Nea, cité par Le Figaro. Le premier ministre grec aurait demandé des explications au FMI, selon TV-Mag.

  • le 5 mai 2011 - 12h31, par Lidia

    Reportage à écouter, car nous nous engageons dans une lutte semblable contre le gaz de schiste.

    Deux facteurs principaux ont contribué à la victoire :

    La détermination populaire, d’où l’importance de continuer à mobiliser et informer pour obtenir une résistance totale de l’ensemble de la population

    L’échéance électorale : comment interpeller tous les partis pour qu’ils se positionnent clairement sur l’exploitation du gaz de schiste dans notre pays, pour que cette question devienne un enjeu dans les prochaines élections ? Il me semble que ce point est crucial : sans l’enjeu des élections qui approchaient, Mitterrand ne se serait jamais prononcé en faveur du retrait du projet de la centrale de Plogoff.

    P.S. Enregistrez bien la déclaration de M.Sarkozy dans les nouvelles qui suivent le reportage : Il faudra le citer pour qu’il n’oublie pas qu’on ne tire pas sur des manifestants...

  • le 4 mai 2011 - 20h08, par Melbox

    Pour les férus de la didactique jouissive de Frédéric Lordon suivre le lien : émission su 04/05/2011 sur France Culture ; un Alain-Gérard Slama assez exsangue d’arguments percutants ; savoureux.

    Suivre le lien

  • le 3 mai 2011 - 13h14, par Pulsar

    En effet, les images de dévastation du Japon que nous avons vu étaient généralement des plans de vue aériens, alors que nous sommes fait pour interpréter des images à la hauteur de nos yeux. Idem pour les commentaires des présentateurs tendant à globaliser la détresse des japonais alors que nous sommes fait pour être sensible à quelques individus et non à une multitude. Pire encore, nous sommes receptifs aux histoires car les lien narratifs sont les ciments de nos concept. Bref, dans les JT c’est : "Vous avez vu, on y peut rien alors on passe à autre chose" et dans La-bas c’est : " Vous entendez, je vous raconte ce que je vois à hauteur d’homme, et cette dame fouillant dans les débris, que cherche-t-elle ? Des souvenirs, pourquoi ? C’ est tout ce qui lui reste comme lien par rapport aux êtres chers qui sont partis." Et là, chaque auditeur se dit, comment pourriont-nous faire pour absorber un peu de leur souffrance ? Il est évident que les JT étouffent notre compassion, notre sens de la collectivité. Merci d’entretenir la flame qui fait de nous autre-chose que des consomateurs égo-maniaques.

  • Les obsèques du salarié de France Télécom-Orange de 57 ans, qui s’est immolé par le feu le 26 avril sur un parking de l’entreprise à Mérignac (Gironde), seront célébrées mercredi, a annoncé la famille du défunt qui demande « qu’en aucun cas la presse ne soit présente ».

    « Les obsèques auront lieu mercredi, l’avis est paru ce lundi dans la presse locale », indique un communiqué de la famille reçu à l’AFP. « La cérémonie sera un moment de recueillement, en conséquence nous demandons qu’en aucun cas la presse ne soit présente, sous quelque forme et à quelque moment que ce soit ».

    La famille a souhaité « remercier les médias pour avoir respecté jusqu’à présent notre intimité et nos choix », ajoutant souhaiter « qu’il en soit de même en ce jour de deuil ». « Nous nous exprimerons le moment venu », conclut le communiqué des enfants du salarié.

    Le fils aîné de la famille avait auparavant indiqué que « son suicide est lié à son travail ». « La raison de son suicide, c’est clairement la manière dont France Télécom-Orange a fait dérouler sa carrière », avait dit son fils, l’un des quatre enfants de ce cadre qui était depuis six mois « préventeur » à Bordeaux.

  • Je vous invite à faire une comparaison entre ces deux photos qui les séparent de dix années (pas rien pour un homme malade devant faire des dialyses tous les deux trois jours, ce qui augmente considérablement la santé physique de l’intéresser) ! ... Je ne suis ni un adepte ni un fan de Ben Laden, que les choses soient claires ! ... Je vous donne, juste, une comparaison entre les deux photos, l’EXPRESSION de la BOUCHE, qui est totalement identique, dix ans avant sur une photo de lui en toute tranquillité, pas mal pour une personne qui vient d’être abattu par balle ! ... Je vous laisse voir certains reflets, lumières notamment au niveau de l’oreille (identique), autant vous dire, que la mort de Ben Laden est aussi transparente que les événements du 11 septembre (dommage, nous avions l’occasion de voir des images (sans aucune ambiguïté), de Ben Laden mort, en cette ère, ou l’image fait partie intégrante de notre vie) ! ... A QUI PROFITE LA "MORT" de BEN LADEN ? ...

    1) Meilleure définition sur la partie haute du visage ! ...

    2) La partie basse est plus pixélisée que la partie haute (moins bonne définition) la couleur de peau est différente ! ...

    3) Détourage grossier de la partie basse (les contours de la barbe) ! ...

  • le 3 mai 2011 - 09h57, par Phaia

    Quelle insulte pour les peuples indiens d’Amérique du Nord, et les descendants des Apaches en particulier, que d’avoir attribué à Ben Laden le nom de code de Geronimo.

    Barack Obama qui n’en est sans doute pas l’initiateur, aurait pu s’en soucier, les indiens n’ayant rien à envier aux noirs dans le traitement que les américains blancs leur ont réservé.

    La vie de Geronimo est plus qu’éclairante sur la stature, la dignité et le courage du personnage. Que dire lorsqu’on apprend par ailleurs que le grand-père de Georges W. Bush aurait contribué à la probable profanation de la tombe du chef apache. Sinistre acharnement.

  • le 3 mai 2011 - 08h54

    on peu pas lire les messages de mai

  • le 2 mai 2011 - 21h10, par Eric

    On recommence à -1 !!!

    Magnifique reportage... Pour ceux dont l’empathie n’est pas un sentiment étranger, une image sonore du désastre qui parle mieux que les images tournant en boucles dans les éditions du spectacle.

  • C’est agaçant ce genre de reportage ... c’est frustrant, et on se demande l’objet de tout ça. Prouver que vous ne savez pas présenter votre cas devant une personne habituée à répondre de manière honteusement biaisée (Mr Naouri) ? Prouver qu’il est tout puissant et qu’on ne peut rien y faire ? Rhhhaaaaaa !

  • le 2 mai 2011 - 16h38, par Météor

    Oui, on se sent bien petit face à la nature.

    A ce propos, je me demande ce qu’il adviendrait des centrales nucléaires du monde entier en cas d’une éruption solaire comme celle de 1859.

    Qui prend les paris ?

  • le 2 mai 2011 - 16h32, par Philippe Chemin

    Cher Daniel Mermet,

    Permettez-moi de porter à votre connaissance le document suivant : Le soleil en face, ou pourquoi il faut fermer le CEA [http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/Solaire.pdf] qui pourrait peut-être changer, quelque peu (c’est un euphémisme), votre point de vue sur le sujet.

    Merci pour votre travail.

    Continuez !

    Cordialement

    Philippe Chemin

  • le 2 mai 2011 - 16h21, par ginkgo

    un petit lien pour mesurer l’état de la désinformation sur Fukushima et surement les autres centrales... http://next-up.org/pdf/Makiko_Segaw...

    merci pour l’émission, la voix du Daniel elle m’accompagne depuis la ville de Paramaribo et même avant bisous

  • le 1er mai 2011 - 23h10

    Idem. J’ai trouvé que ce reportage était vraiment édifiant. Toujours la même chose : les Proglio, Sylvestre, Besson et Lauvergeon font de belles déclarations à la TV pour minimiser, relativiser les risques liés à leur business certainement très lucratif mais au final ce n’est jamais eux qui habitent autour des centrales, et ce n’est pas eux non plus qui feront le démantèlement avec les risques associés !

  • le 1er mai 2011 - 05h27, par hampig949

    Bonjour Daniel.Tes podcasts a France-Inter ne sont pas a jour,comme frequement-a trois reprises ce mois-ci.Merci pour tes emissions qui restent le seul vestige d"orgueil du service public des ondes françaises.Bisous du Bresil.

 
 

archives "non-officielles" de l' émission de Daniel Mermet "Là-bas si j'y suis" diffusée sur France Inter

Accueil | Podcast | Plan du site | Autres sites | Contact  | Admin |
 © Copyleft 2004 site réalisé par Franck avec SPIP, hébergé et soutenu par Abeille Informatique