Accueil - 2010-11 - émissions de Février
Bread & roses
Le mercredi 16 février 2011


"Du pain et des roses", le grève du textile de Lawrence de 1912. C’est l’histoire d’une chanson, "Bread and roses". En 1912, à Lawrence, Massachussets, une grève éclate dans les énormes usines de tissage. Une grève pour la réduction du temps de travail hebdomadaire : 54 heures au lieu de 56. Une répression très dure, un jeune syndicat, l’Industrial Workers of the World (IWW, auquel Noam Chomsky est toujours inscrit) et cette chanson, "Bread and roses"...
Avec Jim Beauchesne et Giv Anquetil


Programmation musicale
-  Utah Phillips : Power in the union
-  Judy Collins : Bread and Roses
-  Joe Glazer : Dump the bosses off your back
-  Joan Baez & Mimi Farina : Bread and Roses
-  Judy Collins : Bread and Roses


"Une Histoire populaire des Etats-Unis de 1492 a nos jours", d’Howard Zinn (Agone - avril 2003)


Le site de l’IWW




Utilisez ce formulaire pour laisser vos messages
S'ils retiennent l'attention de l'équipe, ils seront publiés ici
 
Titre :
Texte de votre message : (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ecouter en mp3
grâce au player Flash de JeroenwiJering.com

Ecouter en ogg OU en real audio

Télécharger en Mp3, Ogg ou Real
Podcaster cette émission seulement
ou

ou en utilisant l'adresse du podcast :
www.la-bas.org/podcast.php3
pour recevoir toutes les futures émissions

Vos réactions à cette émission

Cliquez ici pour laisser un message

le 18 février 2011 - 12h16, par titi04

La fin du documentaire " les réquisitions de Marseille" montre d’une autre manière ce que dit Noam Chomsky au sujet des élites économiques et leur peur de voir la force des expériences socialistes se répandre comme tâche d’huile.

Pour mettre fin à cet état, à qui font ils appel... hein ? Allez je vous le donne en mille. Et oui, nos amis les politiciens.

Comme le dit si bien Elysée Reclus, VOTER C’EST ABDIQUER.


le 18 février 2011 - 01h31, par Gaelle

Cette excellente émission m’a rappelé la vague de propositions de lois cruelles et ’anti-sociales’ qui fleurit actuellement dans les états américains et au congrès fédéral. Elles s’attaquent particulièrement aux droits des femmes (l’avortement en particulier) mais aussi au travail des enfants.. un symptome du naufrage collectif tragique de la société américaine. le lien en anglais Lawmaker Seeks To ’Modify’ Child Labor Laws

ci dessous une traduction approximative : Une Sénatrice du Senat de l’état du Missouri cherche à « Modifier » Les lois interdisant le travail des enfants

Dans un mouvement qui soulève beaucoup de sourcils, la sénatrice du sénat de l’état du Missouri, Jane Cunningham, a proposé un projet de loi visant à "modifier" la législation interdisant le travail des enfants, en éliminant l’interdiction de faire travailler les enfants de moins de 14. La proposition a suscité un tollé dans l’État, mais Cunningham défend le projet de loi, en disant qu’il est important de cultiver une éthique du travail chez les jeunes et soulignant que les enfants ne seraient toujours pas autorisés à travailler dans les professions dangereuses.

« C’est une sorte de bon sens, dit-elle à The Huffington Post. « À l’heure actuelle, la réglementation est tellement excessive en ce qui concerne ce que peuvent faire les entreprises , les écoles et les parents. Ces derniers devraient être en charge, de déterminer s’il est éthique de faire travailler leurs enfants.."

Cunningham dit que les enfants seraient encore protégés par le droit du travail s’appliquant aux « travaux dangereux, comme les mines de charbon, avec des animaux, avec des lames ou impliquant des cascades dangereuses." Elle dit que son projet de loi élargit tout simplement une interdiction trop stricte sur le travail des enfants pour permettre aux enfants de travailler dans les cinémas, pour garder les enfants ou pour tondre le gazon. Elle attribue l’hystérie contre cette idée à la "désinformation" que génèrent les syndicats et les politiciens.


le 17 février 2011 - 10h32, par ced

Bonjour à toutes et à tous, J’ai bien réfléchi à la situation de Mme Cassez, et je ne vois qu’une seule et unique solution pour la sauver : Envoyer un corps expéditionnaire au Mexique. La France de Napoléon III l’a déjà fait avec les résultats que l’on sait. Peut-être il faudrait en toucher un mot à MAM !!!! A plus Ced


le 17 février 2011 - 06h31, par Carnalito

CE JEUDI 17 MARS !!

n’oublions pas les peuples du Mexique. Voic un appe,l venant de là bas, à un geste de solidarité ce jeudi 17 mars.

Daniêl,pourrais tu informer de cela 0 l’antenne,car je ne peux vous appeler par téléphone,merci de tout coeur. La mal nommée "guerre contre le narcotrafique", impulsé par le gouvernement de Felipe Calderon qui prétend que l’armée ne quittera pas les rues avant que ne "se rétablisse l’ordre des institution de sécurité", plonge notre pays entre le feu et les armes, la violence du régime, et le sang versé de plus de 32 mil morts.

Cette guerre touche directement aux libertés et aux garanties des jeunes mexicains.Le manque d’accès a l’éducation et a l’emploi s’aggrave de jours en jours ; le chômage et le sous emplois jettent chaque années dans les cartels du narcotrafique une grande quantité de personnes, dans laquelle certaines sont mineurs.

La violence d’état est entretenue structurellement , non seulement par la présence de l’armée dans les rues, les opérations conjointes, les polices de commandement unique, le renforcement de la marine, la présence des service d’intelligence nord américain a la frontière ; la repression de l’état envers le mécontentement social, ainsi que ses méthodes pour maintenir la population dans la peur sont évidentes. Nous les jeunes, sommes des proie facile pour le crime organisé, sans aucune possibilité d’étudier ou de travailler, et pour autant nous sommes pour le gouvernement un nombre préoccupant de potentielles criminels qu’il faut combattre de manière anticipée.

Face a ce contexte, distinct groupes, collectifs, organisation sociales y figures indépendantes du Mexique, voulons vous convoquer a manifester votre rejet face a cette politique de guerre et a vous solidariser avec nous, avec nos morts et notre douleur.

Nous voulons vous inviter a sortir dans les rues pour manifester votre solidarité avec notre mouvement et rejeter la guerre dans laquelle des millier de jeunes, femmes et citoyens innocent sont entrain d’etre assassiné.

nous vous invitons le 17 février a vous diriger vers les ambassades, les consulats ou les maison de représentations du mexique ou n’importe quelle place publique de votre pays. et allumer des bougies pour symboliser la résistance qui est entrain de s’alumer.

Attentivement

COORDINADORA METRÓPOLITANA CONTRA

LA MILITARIZACIÓN Y LA VIOLENCIA

*http://jovenescontralamilitarizacionylaviolencia.wordpress.com/*

*juareznoescuartel@gmail.com* *http://twitter.com/juareznoescuart*

Facebook :* *Pueblo Organizado Pièces jointes :


le 16 février 2011 - 18h48

le billet de François Morel du 11/2

"il était une fois ... un roi" (4mm ..)

http://www.dailymotion.com/video/xgzi9r_il-etait-une-fois-un-roi_fun

archives "non-officielles" de l' émission de Daniel Mermet "Là-bas si j'y suis" diffusée sur France Inter

Accueil | Podcast | Plan du site | Autres sites | Contact  | Admin |
 © Copyleft 2004 site réalisé par Franck avec SPIP, hébergé et soutenu par Abeille Informatique