Accueil - 2010-11 - émissions de Septembre
Le président des riches
Le lundi 6 septembre 2010


Samedi 4 septembre 2010, manifestation « Face à la xénophobie et à la politique du pilori du gouvernement : liberté, égalité, fraternité ! » En tête de cortège, une délégation Rom...
Un reportage d’Antoine Chao


Enquête sur l’oligarchie dans la France de Sarkozy.
Entretien avec Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, autour de leur livre "Le président des riches", à paraitre le 9 septembre 2010 aux éditions Zones.


A lire également cette semaine dans Marianne, un dossier spécial sur Sarkozy autour du livre de Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon.




Utilisez ce formulaire pour laisser vos messages
S'ils retiennent l'attention de l'équipe, ils seront publiés ici
 
Titre :
Texte de votre message : (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ecouter en mp3
grâce au player Flash de JeroenwiJering.com

Ecouter en ogg OU en real audio

Télécharger en Mp3, Ogg ou Real
Podcaster cette émission seulement
ou

ou en utilisant l'adresse du podcast :
www.la-bas.org/podcast.php3
pour recevoir toutes les futures émissions

Vos réactions à cette émission

Cliquez ici pour laisser un message

le 22 juin 2012 - 00h09, par Estelle

J’ai réussi à lire l’article mais chez moi l’article est affiché bizarrement, c’était juste pour vous prévenir

Les éthylotests obligatoires en france : ethylotests - www


le 4 décembre 2010 - 18h37, par MAT95

Pour tout ceux qui auraient voulu acheter le livre à la maison de la presse à Ermont/95, le dernier livre disponible, planqué dans les rayons est vendu !!! Pour cette maison, ce livre ne fait pas parti des nombreux bestS sellers à faire découvrir. Difficile de cacher ses opinions politiques....


le 2 décembre 2010 - 11h18, par René ALLAIN

Merci,grand merci aux auteurs pour ce livre ô combien instructif du "système" dans lequel on vit et que l’on subit, nous les modestes travailleurs. Jamais je n’aurais cru qu’il fut possible de dire aussi bien ce que je pense profondément. Je partage entièrement leurs analyses et suis très intéressé par leurs propositions. Puis-je leur envoyer quelques lignes "en direct" par mail ? si oui,à quelle adresse ? Bravo,Monsieur et Madame, je suis "bluffé" d’avoir lu autant de vérités si bien décrites et ,modestement, vous félicite.


le 17 septembre 2010 - 20h21, par Kriss

Par expérience, le vote obligatoire comme au Brésil par exemple, a été institué pour favoriser l’élite du pays à se maintenir au pouvoir ainsi que le clientelisme. C’était la stratégie des maîtres au pouvoir. Alors, depuis des années, plus précisement après 2002 avec l’élection de Lula, le vote obligatoire est le cauchemar de la droite ! Aujourd’hui, le Brésil affronte une droite virulente qui joue d’une sale façon avec les médias qui font le boulot plus sale encore en essayant de discréditer la candidate qui succédera Lula et pour aussi blanchir un possible coup d’Etat (comme au Honduras) tel comme l’annulation de son entrée à la présidence si Dilma Rousseff était élue ! Voilà que le vote obligatoire (j’étais contre mais l’histoire m’a fait montrer le contraire) qu’il est très utile dans certains cas et pourquoi pas la France ?


le 16 septembre 2010 - 08h45, par jean

Le vote obligatoire ? Fichtre,la belle façon que voilà d’avaliser l’ensemble du système et précisément la monopolisation de la politique par une petite élite de professionnels. Il est quand même bon de rappeler que les instigateurs du vote à bulletin secret, Seyiès en France, Madison aux USA ne l’ont jamais conçu dans la perspective de la démocratie mais de ce qu’ils appelaient un gouvernement représentatif avec l’idée qu’il faut laisser la politique aux gens qualifiés pour s’en occuper ce qui est antipodes du principe de base de toute démocratie qu’en matière de politique la distinction experts/profanes n’a plus de sens. Je rappelle encore que pour les inventeurs de la démocratie, les grecs de l’antiquité il aurait paru tout simplement risible de fonder la démocratie sur la procédure du vote qu’ils considéraient comme étant de type aristocratique. A mon sens il n’y a que des mesures qui iraient dans le sens d’une déprofessionalisation de la vie politique qui pourraient valoir la peine à condition de croire encore à la démocratie.


le 15 septembre 2010 - 00h02, par Vinnie

Bravo pour les propositions de réformes sur le vote obligatoire et le non cumul des mandats. J’irai plus loin : tous les mandats ramenés à 5 ans. Pas plus de 2 mandats, consécutifs ou non, dans la vie d’un citoyen. C’est déjà bien de consacrer 5 ans de sa vie à ses concitoyens, sans parler de 10 ans. Comme ça, il y a une vie avant et après. La politique est le seul domaine où le turnover et l’inexpérience ne sont pas des inconvénients mais des atouts, ne serait-ce que pour ajouter du sang neuf et des nouvelles perspectives dans ce qui est la gestion de la vie collective. Bravo à ces deux sociologues, qui rejoignent Fred Lordon dans l’analyse sociale, politique et économique.


le 12 septembre 2010 - 10h38, par françois

Bonjour Comment se fait-il que de la publicité se trouve en début de podcast ? Il me semble qu’avant vous ne la mettiez pas..êtes vous obligés ? si oui, pourquoi ne lançez vous pas plutôt un appel à souscription ?


le 10 septembre 2010 - 23h50, par Cyril

Émission exceptionnelle ! A écouter, réécouter, à déguster en famille, entre amis. C’est de la bouffe intellectuelle qui donne la rage au corps ! Il faut réagir. Il faut continuer ce magnifique travail d’investigation et faire exploser les vérités au grand jour !

Bravo à tous et continuez.


le 9 septembre 2010 - 17h35, par zones

Le texte du livre est consultable en ligne sur le site de l’éditeur : http://www.editions-zones.fr/


le 8 septembre 2010 - 17h12, par alain

j’ai une idée naive : pourquoi avec tous les moyens de communication et techniques actuelles, n’est il pas possible de réorienter les fortunes vers les plus pauvres en piratant les comptes des banques ? "des hackers sociaux " puisque tous les gouvernements ne feront jamais un impot juste.

excusez moi je rêve


le 7 septembre 2010 - 23h58, par Gab

Félicitations à toute l’équipe de La-bas et aux invités, pour cette emission qui remet les "points sur les i" sur la situation actuelle d’extrème collusion entre nos chers politiques et leurs copains milliardaires et autres grands industriels monopolistiques qui délocalisent leurs profits aux Bahamas.

Pas besoin de modifier le régime des retraites, l’argent nécessaire au fonctionnement existe. Il suffit d’élargir à d’autres ressources que les salariés : supprimons le bouclier fiscal, taxons lourdement la spéculation en bourse, taxons les entreprises qui détruisent de l’emploi alors qu’elles font des bénéfices...

Et surtout créons de vrais emplois payés décemment (tout ce que fait ce gouvernement c’est en détruire au nom sacro-saint de la rentabilité et des dividendes servis aux actionnaires) en investissant dans des grands projets publics utiles et dans la qualité de l’enseignement pour tous. Rendons le cumul de mandats, le mélange privé/public impossible. Luttons contre la corruption et les influences. Rendons la justice indépendante et apte à sanctionner tout abus financier d’un politique au mettre titre qu’un simple chômeur de banlieue.

Bizarre, bizarre, le gouvernement actuel fait exactement l’inverse en clamant haut et fort que les seules solutions possibles sont les siennes...

Peut-être faut-il une nouvelle république ? Je pense que celle en cours est usée plus loin que la corde !


le 7 septembre 2010 - 15h17, par manu

je ne laisse pas souvent de message mais je tenais à applaudir cette piqure de rappel . Encore un livre que je lirais avec beaucoup d’intérêt.quant au mouvement de demain , j’approuve ce qui à été dit dans cette émission :je suis une participante régulière des manifestations et effectivement j’ai le sentiment de venir pour rien et manif après manif je me sens plutôt découragée . Alors une question se pose n’est il pas temps de réfléchir à un autre mode d’action ? je ne sais pas lequel mais si manifester ne change rien n’est il pas temps de songer à un autre mode protestation ? si quelqu’un à la réponse...


le 7 septembre 2010 - 12h55, par anonyme

l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans, la formation continu devrait l’être jusqu’à 60 ans aussi bien pour les salariés que pour les employeurs par un aménagement du temps de travail (temps partiel, RTT utilisé dans ce but, etc...) pour que les salarié soit réellement compétitifs tout au long de la carrière, pour qu’un jeune qui sort avec un CAP (ou rien) puisse obtenir un Bac, un BTS,une Licence, un diplôme d’ingénieur sur ces 40 ans de cotisations et de temps de travail pour le monde de l’entreprise. Obtenir l’équivalent d’un BAC+5 (ou 8) est ce trop demandé sur 40 ans (42...45) ? Ce serait également le moyen d’avoir un niveau d’excellence des salarié français sur le marché mondial, et une véritable égalité des chances qui est soit disant prônée par l’éducation Nationale. Mais ce n’est pas le cas...que ce soit par les gouvernements de gauches comme de droites, preuve que c’est bien une volonté politique de maintenir une inégalité des chances,de maintenir cette oligarchie à tous les niveaux de la société française. les caisses sont vides (pour la sécu, les retraites, les formations...) ? La bonne affaire : le travail est taxé à plus de 55% dés sa source (sans compter l’impôt sur le revenu,la TVA sur la consommation, les taxes sur les taxes, TIPP, CSG, CRDS....)et il ne faut pas taxé les (haut) revenus à plus de 50% ????? Ah oui, il s’agit des revenus de la spéculations...Ce n’est pas pareil. Taxer à 19,6% des produits venant de chine sachant qu’ils proviennent d’un régime "communiste" dont les usines sont proche du goulag et de l’esclavage ne gène pas plus que cela le patronat et l’Etat, alors que ces m^mes font la chasse aux syndicalistes dans les entreprises ? la peur du "rouge" ???? Allons bon, les lois de la physiques du principe des vases communicants sont appliqué aux moins disant social, ni plus, ni moins, et de l’attraction de l’argent des "moins" vers les "plus" riches. Les politiques sont des pantins, des courtisans, des corrompus, et ne changeront de ce fait rien.


le 7 septembre 2010 - 10h59, par orange212

J’ai eu le bonheur de connaitre ces deux sociologues lorsque je travaillais au CNRS à Paris il y a quelques années... Il faut des personnes comme Monique et Michel pour dénoncer toutes ces magouilles que nous fait subir Sarkozy... depuis 2007... et ce sont nous la plupart des petites et moyennes classes qui payons pour ces riches qui s’enrichissent encore un peu plus chaque jour...


le 7 septembre 2010 - 09h12, par Matthias

Ce qui nous arrive actuellement avec la volonté du gouvernement de supprimer les retraites, de démanteler le service public et les acquis sociaux et le droit du travail c’est bien fait pour notre gueule.

Au lieu de voter pour le PCF, nous votons pour les défenseurs des intérêts de la bourgeoisie et des affameurs.

Là où je travaille nous ne sommes que 3 syndiqués à la CGT sur 50 salariés.

Dans ce cas là impossible de réaliser quoi que ce soit de concret et surtout pas une grève générale !


le 6 septembre 2010 - 21h23, par la patience incarnée - quoi que un peu moins là

simple curiosité : ces braves gens de la haute société ils vivent ça comment l’exhibitionnisme de leur généreux donateur ? parce que normalement, même si ils ne fréquentent pas les mêmes établissements scolaires que le commun des mortels, ils doivent avoir à un moment donné de leur cursus scolaire perçu qu’ils ne devaient le fait de garder leur tête solidaire de leur tronc qu’à une discrétion certaine non ? - même sur leur petit nuage, un vague instinct de survie devrait leur signaler que ça commence à bien faire non ? moi je dis ça ... je ne suis pas une fan de la guillotine mais bon, j’ai des agacements croissant ... pas vous ?


le 6 septembre 2010 - 19h46

Encore une émission très intéressante et très édifiante sur le pillage de la France par un groupe de privilégiés insatiables et sans scrupules. Mais au fait, le vol en bande organisée n’est-il pas un délit ? Ah, oui, j’oubliais, la loi n’est pas la même pour tout le monde !


le 6 septembre 2010 - 18h12, par kawaa

SUPERBE...et cet extrait de la "mixtape" du majordomme ; excellent !!! merci pour ton emission Daniel et bravos aux auteurs de ce livre de "science-facts"qui ouvre encore plus les yeux...

alors c’est pour quand le grand brasier ???


le 6 septembre 2010 - 17h49

Résidente en Polynésie, j’écoute votre émission avec délectation malgré le décalage horaire.

La solution de "rendre le vote obligatoire", pourquoi pas, encore faut-il avoir un minimum d’analyses ; De Gaulle n’a-t-il pas dit :"les français sont des veaux ?"...

Je vais certainement acheter le livre mais en même temps il a un côté exaspérant car il prouve bien que cette oligarchie a verrouillé le système de façon à mettre à l’abri du besoin toutes leurs lignées aussi incultes que puissent être certains (et qui risquent encore un jour d’être au pouvoir)....

Il faut faire lire livre ou faire écouter votre émission à ces "petites gens" qui ont malheureusement voté pour Sarko (par dépit ou ignorance ?)


le 6 septembre 2010 - 16h22, par patrick

Les électeurs ont aimé Sarko ... Et ils plébiscitent Strauss Khan pour le remplacer !!! Tout va bien pour les riches !!!

archives "non-officielles" de l' émission de Daniel Mermet "Là-bas si j'y suis" diffusée sur France Inter

Accueil | Podcast | Plan du site | Autres sites | Contact  | Admin |
 © Copyleft 2004 site réalisé par Franck avec SPIP, hébergé et soutenu par Abeille Informatique