Accueil >>  Vos messages de juin 2010

Utilisez ce formulaire pour laisser vos messages
S'ils retiennent l'attention de l'équipe, ils seront publiés ici
 
Titre :
Texte de votre message : (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Vos messages de novembre 2011
Vos messages d’octobre 2011
Vos messages de septembre 2011
Vos messages d aout 2011
Vos messages de juillet 2011
Vos messages de juin 2011
Vos messages de mai 2011
Vos messages de avril 2011
Vos messages de mars 2011
Vos messages de février 2011
Vos messages de janvier 2011
Vos messages de décembre 2010
Vos messages de novembre 2010
Vos messages d’octobre 2010
Vos messages de septembre 2010
Vos messages d’août 2010
Vos messages de juillet 2010
Vos messages de mai 2010
Vos messages d’avril 2010
Vos messages de mars 2010
Vos messages de février 2010
Messages de janvier 2010
Messages de décembre 2009
Vos messages de novembre 09
Vos messages d’octobre 09
Vos messages de septembre 2009
Vos messages d’Août 2009
Messages de juillet 2009
Messages de juin 2009
Vos messages de mai 2009
Vos messages d’avril 2009
Vos messages de mars 2009
Vos messages de février 2009
Vos messages de janvier 2009
Vos messages de décembre 2008
Vos messages de novembre 2008
Vos réactions à "Chomsky et Compagnie"
Vos messages d Octobre 2008
Vos messages de Septembre 2008
Vos messages d’Août 2008
Vos messages de juillet 2008
Vos messages de juin 2008
Vos messages de mai 2008
Réactions à la pétition : Spéculation et crises, ça suffit !
Vos messages d’avril 2008
Vos messages de mars 2008
Vos messages de février 2008
Vos messages de janvier 2008
Vos messages de décembre 2007
Vos messages de novembre 2007
Vos messages d’octobre 2007
Réactions aux révélations de P. Val
Vos messages de septembre 2007
Vos messages d’août 2007
Vos messages de juillet 2007
Vos messages de juin 2007
Vos messages de mai 2007
Vos messages d’avril 2007
Vos messages de mars 2007
Vos messages de février 2007
Vos messages de janvier 2007
Vos messages de décembre 2006

Vos messages de juin 2010

  • oui il y a plusieurs pétitions en ligne :

    http://lapetition.be/en-ligne/petition-7616.html

    je suis assez assidument l’émission depuis 2003. Ca va être dur de s’en passer tout l’été.

    Un des rares lieux de parole pour nombre de dissidents, déshérités, et autres originaux ... des enquêtes (partiales ? peut-être, mais tellement nécessaires pour contrer un peu le bruit médiatique ordinaire)

    merci pour le bonheur d’entendre autant d’artistes, penseurs, économistes, journalistes, chercheurs et simples gens ordinaires,... qui pensent comme moi !

  • incroyablement interessant et aux antipodes de ce qu on entend habituellement ; besoin de reecouter et de le faire savoir autour de nous merci de le laisser quelque temps a disposition sur ce site ; bravo et merci

  • Comment peut-on faire ? Je n’ai pas le talent de François Morel pour évoquer ma longue vie en compagnie de France-Inter, mais je suis outrée des manières de cette nouvelle direction , qui se dit cool et de gauche ! Je suis en province, je ne peux me rendre à la manif de Paris, mais je veux vraiment exprimer mon mécontentement, et il n’y a pas d’espace pour cela. Qui nous entend ? comment avoir du poids ? En plus c’est les vacances qui arrivent, ils vont vouloir noyer le poisson.Pas de réponse du service auditeur. Bon un petit mail à las si j’y suis c’est déjà cela ! Merci

  • Pour ceux qui sont dans les parages et qui peuvent se libérer, je viens de voir que "tout à l’heure" (Jeudi 1er juillet 2010 à 18h) il y a une occasion de se retrouver tous ensemble, auditeurs-trices et salarié-e-s de RF :

    -  Devant les locaux des France Bleu en région et du Mouv’ à Toulouse.

    -  Devant la Maison de la Radio à Paris (116 Av du Président Kennedy, 75016)

    Pour plus de détail, voir par exemple ici . Amenez vos chapeaux il risque de faire encore grand soleil.

  • Bravo pour l’intervention de Bernard Friot. Ce qui m’étonne, c’est qu’il n’a parlé à aucun moment de la mondialisation ? Est-ce qu’un pays peut se permettre d’avoir un coût du travail très supérieur à ceux des autres pays, qui sont des concurrents.

  • J’aimerai savoir si une petition existe pour soutenir D. Porte et les autres exclus de FR inter. Je veux toutefois remercier Didier et Stephane pour tous les bons moments qu’ils nous ont fait vivre et les soutenir dans leur lutte contre le pouvoir totalitaire.

  • ben franchement, 20% du prix d’achat (prix afghan bien sur) au producteur et 80% au(x) trafiquant, je trouve que c’est un ratio comparable voire même bien meilleur que celui entre l’hypermarché et le producteur de melons et de pêches. Ce sont également de fameuses productions afghanes, mais là j’évoque bien la situation en France, pour un commerce parfaitement légal, avec un négociant à l’abri de tous les risques.

  • Je viens de lire de nombreux messages postés sur le site de Là-bas à propos de Didier Porte, Stéphane Guillon et Jean-Marc Four.

    Je ne saurais pas mieux exprimer ma désapprobation que ces auditeurs l’ont déjà fait, et je les remercie d’être ainsi d’excellents porte-parole.

    Je tiens simplement à ajouter ma voix à toutes celles qui protestent contre la déchéance de notre radio.

    Il me tient à coeur également de remercier et d’adresser à Daniel et à toute l’équipe de Là-bas mes sincères félicitations et les plus chaleureux encouragements pour votre émission qui me touche et me nourrit.

  • le 30 juin 2010 - 15h52, par Jean Claude

    A l’occasion de sa réédition (aux Nuits rouges), l’auteure, Gail Holst chantera avec le groupe Sex, drugs & rébétiko le samedi 3 juillet, à l’Olympic, rue Léon, Paris 18e (à 8 h et demie du soir).

  • Moi aussi, je voudrais le retour de Didier PORTE et de Stéphane GUILLON ; cependant, c’est vrai que, quelquefois, je regrette un peu le langage peu châtié dans lequel ils s’expriment ! Mais après tout, il faut bien que certains aillent jusqu’à ce point de la subversion et de la liberté d’expression pour tous les autres (moi y compris) qui n’osent pas toujours s’exprimer aussi fortement... Bien amicalement : H. NICOLAS

  • Dieudonné ira défendre sa liberté d’expression avec Guillon et Porte jeudi 1er à 18H à la maison de la radio ! TOUS LA-BAS AVEC AFFICHES !

    Comme beaucoup de personnalités et jeunes talents, on le sait peu, mais Stéphane Guillon comme Didier Porte ont joué au Théâtre de la Main d’Or de Dieudonné.

    En quelques sortes, ils sont donc deux de ses poulains.

    suite ici :

    http://www.quebecogres.info/article.php3 ?id_article=2047

  • http://video.google.com/videoplay ?docid=-2895355960069342308#

    Lien d’un conférence d’Annie Lacroix-Riz : EDIFIANT !!!!!!

  • Voici une copie du mail que j’envoie ce jour à France Inter. Un grand merci pour votre travail.

    Cher Monsieur Val,

    c’est avec regret que je vous fais part de ma décision ferme et définitive de quitter l’écoute de votre station, que je suivais pourtant depuis de nombreuses années avec assiduité. Mais en tant que citoyen français soucieux des valeurs républicaines et démocratiques et suite aux événements récents ayant secoués les ondes de France Inter, je ne peux que prendre une telle décision.

    La liberté d’expression n’est pas un principe qui doit varier au bon gré du pouvoir en place et s’il en est ainsi dans votre esprit, vous devriez quitter au plus vite votre fauteuil. Renseignez-vous car peut-être que " l’on engage dans la police "...

    Saluez de ma part Monsieur Hesse qui n’a plus aujourd’hui grand chose à voir avec le titre et la fonction de journaliste, ainsi que " l’actionnaire " que vous chérissez bien plus que vos auditeurs.

    A ne plus jamais vous entendre ...

    D.C.

  • le 30 juin 2010 - 09h19, par Jack

    Je pense que le point qui manque ici, c’est qu’il y a des progrès qui sont faits. Si vous mettez à part tous les petits facteurs alors il semble que rien n’a été fait, mais c’est un travail énorme à entreprendre et il ne peut être fait qu’un jour après l’autre avec le financement approprié, qu’ils n’ont pas. michael jackson doctor

  • Monsieur Mermet.

    Toujours sur le pont pour écouter las bas , mais plus sur "France interdite".

    Je suis malheureusement obligé d’écouter les radio locales, tan pis moi aussi je suis puni d’avoir écouté les propos de Porte et Guillon.

    j’ai écouté font et val toute ma jeunesse , je croyais que c’était du 2eme degré, mais non l’un est vraiment un moralisateur minable et l’autre un vrai graveleux.

    J’ai découvert la matinale, il y a presque 20 ans, avec la voix de Jean Luc Hess et je n’en crois plus ma culture de cette aseptisation de l’antenne.

    Bref tout ça pour assurer Mrs Porte et Guillon de mon soutien.

  • le 30 juin 2010 - 09h06, par Jack

    Je pense que c’était très habile de la part d’Orange de monopoliser le marché de l’iPhone en France. D’autres détaillants devraient sentir l’avantage concurrentiel et devraient conserver unprix compétitif. Aussi Apple aurait consenti à cela, donc s’il y a une enquête à ce sujet, Apple serait également responsable. michael jackson doctor

  • je suis pour un vote des Réalisateurs et des Journalistes et autres Reporters de Radio-France pour ÉLIRE leurs REPRÉSENTANTS, c’est à dire la DIRECTION du Service PUBLIC !!! Et Val dehors ! Merci...

  • Daniel, on veux pas de Philippe Val-le-Pétain... Qu’il déménage à Europe1 ou RMC ou NRJ... ON en a marre de son autorité manager-MacDonald ! Val DEHORS ! et c’est tout.

  • Daniel, Daniel !!!

  • Pas étonnant ces "liens extrêmement amicaux, intimes" qui existent entre ton émission et nous tous, Citoyens ; et ce lien n’existe pas sur les autres émissions de Radio-France, voir pas du-tout-du-tout(cf : Sylvestre, Legrand, Guetta, Demorand et autres faux-culs) !!! Ecoute, Daniel. Tu es (bon ou malgré toi) notre porte-parole, nous les gueux, faibles et mal éduqués et carrément forts-en-gueule-mais-sans-pastis-y’a-plus-personne... Moi, je t’aime, et ton équipe toute entière aussi, je l’aime !!! Ces liens intimes, tu sais foutrement les cultiver et c’est si rare et si précieux(cf : Philippe Val-le-tyran). TOUTES tes émissions sont FORMIDABLES et y’a pas d’autres mots pour le dire !Bravo. et merci pour NOUS... rire et pleurer...vive La Bas Si J’y Suis !

  • A propos de Stéphane Guillon.............................

    En avril 2009, Jean-Luc Hees, alors simple candidat à la présidence de Radio France, déclarait, devant la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale :

    « C’est un garçon qui a beaucoup de talent, que je ne mettrai pas à la porte, mais pas simplement pour montrer mon indépendance ou ma liberté, ça n’a rien à voir. Je pense qu’il a du talent et que cette antenne a besoin de talent. »

  • La radyo sé tannou. La radyo sé pa ta yo !!!

  • Comme Fr.Morel Inter était "MA" radio..faites la grève de radio-sarko au moins le 1er juillet(manif.18h)je boycotte car ca pue vraiment trop sauf l’équipe de "là-bas" ...à la porte aussi éric lange .. signez nombreux la pétition(http//petition.harrycow.fr)=infos sur http//france-inter-zone-libre.over-blog.com.. SOS ils sont vraiment devenus fous le tout-petit PDG rigide sans humour super gonflant et l’autre nabot no passaram ! sur internet des radios existent (ici-et-maintenant,RFI,sing-sing.org=tapez radios dans google) c plus possible ca pue trop à part Mermet je peux pas..D.PORTE est tous les jeudis sur www.arretsurimages liberté je te chéris j’écris ton nom rené

  • le 29 juin 2010 - 17h26

    ...un jour.... les victimes des requins (pour moi ils ne sont pas Humains) cesseront de se suicider et agiront...je ne voudrai pas être un patron financier à ce moment. Dans une récente édition de "Ce soir ou jamais" sur France 3 Mathieu Kassovitz a déclaré qu’il était étonné qu’il n’y ait pas encore de patron qui ait été tué par des salariés méprisés/écrasés... il y a eu un grand blanc dans l’assistance.

  • J’ai aujrd 24 ans et j’ai commencé à écouter france inter il y a 4 ans ; ET oui j’ai ouvert les yeux le jour de mes 21 ans. Cette radio à ouvert mon sens critique, ma vision de la société...Bref j’ai trouvé ici la voix de se qu’y n’en on pas dans les médiats. Je suis aujd très triste de constater l’individualisme des jeunes de notre société, se manque liberté, se manque de courage, le manque d’esprit critique...On se fait bouffer par les puissants de ce monde et on cautionne tout ce qui nous arrive par une sorte de fatalisme ambiant. J’ai toujours regretté de ne pas etre né plus tot et avoir connu de leur vivant Desproges, Coluche et autres clown qui nous faisait du bien. Je suis fière d’avoir connut les dernières heures de gloire de la seul radio libre de la bande FM...Que laissera t on à nos enfants ?

  • Monsieur Jean-Luc qu’est-ce ! que cette destruction effectuée par vous-même et monsieur Font et Val ? Comme les milliers (bientôt le million) d’auditeurs de France Libre Inter, j’exige qu’on nous rende notre radio avec ses émissions et ses Stéphane et Didier !

  • c’est étrange on ne peut pas écouter cette émission sur le site de france inter

  • le 29 juin 2010 - 14h51, par Pioche Encore

    J’avais peur que LBSJS passe ce scandale sous silence. Me voilà rassuré. La maison ronde ne tourne décidement plus rond (on déjà du la faire celle là). On est avec vous.

  • bonjour Daniel Bravo, pour cette dernière émission ! j’ai déjà envoyé plusieurs messages de soutien à nos 2 humoristes ; Bonnes vacances à toute l’équipe

  • Que se passe-t-il avec l’émission du 25/06/2010 ? A l’écoute ou en téléchargement, on ne trouve que 6 heures de bruitages.

  • le 29 juin 2010 - 10h24, par grrr

    Sarko le Skyzo Infos Yahoo 29 juin 2010 Le président veut imposer de faire payer les frais privés des ministres sur leus deniers personnels ! Le président dispose désormais d’un jet privé de 176 millions !

    Déja les ministres sont toujours aussi pourris à ce qu’on peut voir, mais notre président ’a pas encore dépassé l’age de raison avec ses petits joujoux...

  • le 29 juin 2010 - 05h40, par nono.mulder

    F.I : OU EST TA DIFFERENCE ?

    Finalement, la scandaleuse éviction de PORTE & GUILLON porte ses fruits, inattendus et au goût amer pour les valets du pouvoir que sont devenus les dirigeants de la station : les fidèles auditeurs sont pour beaucoup -et à juste titre- fâchés, et se sont mis en vacances -définitives pour ma part- quant à leur "ex-radio préférée"...

    Du coup, je redécouvre la magie de la musique que l’on programme soi-même !

  • Daniel ..De l’île de La réunion : mon Rendez vous avec vous à la "bonne heure " ..Pour moi il tient du miracle que vous soyez toujours là : de grâce ne nous abandonnez pas ! ..

  • j’ai été moi aussi sous le charme après avoir écouté Friot et comme c’est un bernard comme moi...ce qui m’a fasciné c’est d’abord comment on peut dire des choses si complexes de manière si fluide et toujours exactement chiffrée. Ensuite le coup de l’emploi qui tue le travail est non seulement tout à fait exquis mais c’est exactement le genre d’évidences que l’on est incapable de penser parce penser c’est justement inquiéter les évidences que l’on nous sert et qu’on ne pense même pas à discuter. chapeau, Professeur !

  • le 29 juin 2010 - 02h15, par Isabel

    Bonnes vacances bien meritées et merci pour nous rendre plus lucides. Resistez dans ce service publique dans lequel les bouffons tristes nous privent des bouffons geniaux On a besoin plus que jamais de vous.

    Merci, merci, merci

  • Interview Siné : Philippe Val, ce sale type

    Il avait annoncé :

    http://www.dailymotion.com/video/xb6hk0_interview-sine-charb-cabu-et-wolins_news

  • le 29 juin 2010 - 00h22

    Car il y a vraiment du "matériel" pour inspirer de bonnes chroniques en ce moment :

    Mediapart a diffusé, lundi 28 juin, de nouveaux extraits sonores des enregistrements effectués par le maître d’hôtel de Liliane Bettencourt concernant un "compte de Suisse", qu’il faudrait, selon Patrice de Maistre, gestionnaire de la fortune de l’héritière de L’Oréal, "enlever" [et en plus une prise d’hotages ?](...)

    Dans un des extraits sonores, on peut entendre M. de Maistre raconter à Mme Bettencourt sa visite en Suisse et sa rencontre avec un certain "maître Schtroumpf" [sans rire], notaire à Vevey, où l’héritière de L’Oréal dispose d’un compte de 65 millions d’euros. "Il faut enlever son compte de Suisse puisqu’il y a une loi qui va permettre à l’administration française de savoir si vous avez de l’argent en Suisse, explique-t-il. Il faut qu’on bouche ce compte [sic - bouche toi de là !]. Je suis en train d’organiser le fait de l’envoyer dans un autre pays, qui sera soit Hongkong, Singapour ou en Uruguay...." [Demander peut être un charter à Besson ?] (Le Monde 28/6)

  • Manif Jeudi 1 Juillet 18H00

    http://www.facebook.com/event.php ?eid=134238273261354

  • Bonnes vacances à vous tous ; vous me manquez déja

    @+

  • voilà ce que je ouhaite pour FRANCE INTER : devenez des LIPS.

    la lutte doit commencer !

  • Ménard vs Didier Porte

    http://www.dailymotion.com/video/xduhx9_menard-vs-didier-porte_news#from=embed ?start

  • Comme beaucoup d’auditeurs cette main mise par le pouvoir me fait peur. J’ai décidé de ne plus écouter France Inter. Il est malheureusement difficile de trouver une radio intéressante. Je ressens un malaise de plus en plus grand devant notre impuissance à faire bouger les choses. Que faire...

  • le 28 juin 2010 - 17h54

    De plus en plus d’entreprises délocalisent le traitement de leur paie. C’est le cas dans la mienne, où cette fonction est partie, il y a quelques années déjà, ... vers l’île Maurice.

    Dans l’entreprise de ma femme, c’est en Inde que les emplois correspondants sont partis.

    Comme on n’arrête pas le progrès, depuis deux mois, nous ne recevons plus du tout de feuille de paie, du moins sous forme papier ; Nous avons à la place un fichier zip en pièce jointe d’un email. Il parait que c’est légal. En principe il faudrait (est-ce vrai ?) que l’entreprise obtienne l’accord des salariés. Rien de tel dans notre cas (PME < 50 personnes). Et autre détail tout le monde chez nous ne dispose pas forcément d’un ordinateur au bureau. Jusqu’ici tout va bien ils n’ont pas complètement délocalisé le reste de l’entreprise...

  • le 28 juin 2010 - 17h08, par Tietie007

    Curieux personnage que cet Henry Ford, féroce antisémite qui détestait aussi, l’établishment washingtonien ...et qui malgré sa fortune, ne réussit pas à se faire élire au Sénat !

    http://tietie007.over-blog.com

  • Oui, "Ils" m’ont dérangée parfois par leur grossièreté mais cependant toujours justes ! C’est souvent Guillon qui me réveillait le matin ! Bon ! T’es là Daniel, j’suis pas toujours ok avec Toi mais tu m’en a tellement appris que je peux juste dire merci à "Là-bas s’y j’y suis" et revenez-nous vite ! Douceur sur votre été.

  • Bravo François Morel tout a été dit et bien dit.Cela reflète le sentiment général de toutes les personnes de ma connaissance qui jusqu’ici ecoutaient FRANCE INTER pour sa "difference". On ne comprend pas ce qui se passe sur cette radio,JL Hees que l’on entendait à l’antenne des années auparavant est il le même homme qu’aujourd’hui ? Idem pour P Val, comment peut-on avoir dirigé CHARLIE HEBDO et venir reprocher aux humoristes leur irrévérence ?(surtout lorsqu’on a occupé le même poste de chroniqueur). Je pensais que FRANCE INTER était une radio de SERVICE PUBLIC, je m’aperçois qu’elle est devenue la radio au SERVICE d’un certain PUBLIC : L’ELYSEE

  • N’ayant que peu écouté france inter ces derniers temps, j’ai été stupéfaite de me rendre compte qu’en plus de Porte et Guillon, "Et pourtant elle tourne" était supprimée et que Vincent Josse était relégué au week end !! Je suis écoeurée, et s’il ne restait pas là-bas, je boycotterais cette radio que pourtant j’écoute depuis mon enfance !

    Je souhaite bon courage à tous et surtout à Daniel Mermet et à son équipe !

  • le 28 juin 2010 - 14h48, par Roland

    Salut Daniel, c’est Roland de Saint-Etienne. Tu ne t’en es peut-être pas aperçu mais depuis une semaine je n’écoute plus France Inter.

    Depuis que vos dirigeants ont décidé de censurer les émissions qui déplaisent à certains j’ai décidé d’entrer en résistance, comme tu le disais récemment, et de ne plus leur prêter mon oreille autrefois attentive. Je te demande de présenter mes regrets et condoléances attristées à tous tes collègues : de service public, du fou du roi, de carnets de campagne, de la tête au carré, de carrefour de l’odéon de là_bas si j’y suis, bien sûr, et de bien d’autres dont j’étais un fidèle auditeur. Je réserverai dorénavant mon attention à d’autres antennes. C’est dommage, je le sais bien, mais si mon opinion vous importe, rejoignez moi en d’autres lieux.

    Je ne saurais jamais si tu passes mon message à l’antenne, puisque je ne l’écouterai plus mais je jette quand même ma bouteille à la mer.

    Salut Daniel !

  • le 28 juin 2010 - 14h25, par Gégé

    Mais quelle déception.. cela fait 30 ans que l’on écoute France Inter avec plus ou moins de satisfaction, mais là, c’est le ponpon : supprimer les humoristes : bien triste et malheureuse idée Messieurs Val et Hees. C’était la soupape de la radio PUBLIQUE (je me permets de vous le rappeler)alors, léchez toutes les bottes que vous voulez (excuses de M. HEES minables et nullissimes) mais laissez nous écouter qui nous avons envie d’écouter. C’est pas fini, vous allez voir.

  • Je confirme bien que cette émission est effacée. brouillage différent de l’émission sur pouvoir et scientologie (l’alinea perdu) ...mais la censure règne, s’étend chaque jour un peu plus ...=) j’en conclus que le pouvoir a peur ! excellente nouvelle ! la situation s’inverserait donc ...[ les mots sont d’une force inouie : ils ont toujours fait peur aux autocrates. //depuis Rabelais, la censure a toujours été contournée d’une façon ou d’une autre ...cela continuera. ] Le pouvoir se ridiculise !

    je n’écoute pas tout. Je ne suis pas toujours d’accord. Mais, j’ai fait de belles découvertes grâce à vous...

    Pas le droit à la retraite pour l’équipe Mermet... Il faudra continuer par un autre biais et nous le faire savoir ...

  • le 28 juin 2010 - 11h30, par Pascal

    Dites.

    Pas moyen de valider sa signature pour la pétition contre l’éviction Porte/Guillon. "403 forbidden" voit-on s’afficher sur son écran... Quelqu’un a-t-il rencontré le même problème ?

    Signé : un ex-auditeur d’Inter passé sur France Cul, et accessoirement au "silence radio".

    A part ça, je suis totalement sur la même ligne que Denis un peu plus bas : moi aussi j’allumais mon poste pour Guillon et Porte (et LBSJS bien sûr). Il ne me reste plus qu’une seule raison de l’allumer...et tellement d’autres de l’éteindre...

  • le 28 juin 2010 - 11h14, par Cosette

    Non, merci, pas avant la rentrée et que pour LA-BAS SI J’Y SUIS.

  • le 28 juin 2010 - 10h24, par Danielle Michel

    La classe de François Morel qui gardant une quotidienne pendant l’été ,n’a pas hésité dans sa magnifique dernière chronique, à tendre ce miroir cruel à Jean-Luc Hees ! Respect une fois de plus et merci pour nous tous.

  • envoyé au médiateur de radio france :

    bonjour,

    j’ai trouvé votre blog après avoir envoyé le courriel suivant au secrétaire général de radio france :

    "les deux personnes qui me rappelaient d’allumer la radio chaque jour sont stéphane guillon et didier porte, l’intrusion du diktat politique que signifie leur renvoi (avec la justification du directeur (je ne mets pas de guillemet car ce n’est pas une citation exacte) : moi, personne ne sait pour qui je vote, dit donc l’intéressé pour justifier sa décision, c’est fort dommage car s’il prenait la peine d’exprimer ses opinions profondes, il aurait plus de tolérance pour les opinions d’autrui) est un scandale absolu, je prends donc la décision de ne plus écouter france-inter le matin par solidarité avec les deux humoristes,

    croyez en ma profonde affliction,

    bien cordialement,"

    voilà ce que j’ai reçu en guise de réponse :

    Fri, 25 Jun 2010 06:51:35 +0200 (CEST) De : noreply@radiofrance.fr Objet : Votre message sur radiofrance.fr

    Bonjour Denis, Vous venez de remplir un formulaire de contact : Formulaire de contact - Site Radio France Nous nous efforçons de répondre dans les meilleurs délais,

    Cordialement, Radiofrance

    monsieur "noreply" m’appelle par mon prénom et signe "Radiofrance" tout attaché  ???

    ce matin j’étais donc sur RTL : "en exclusivité exceptionnelle sur RTL, des témoins de la fusillade où la jeune policière a été tuée (on entend le témoin :) il y avait du sang partout, elle est restée consciente pendant dix seconde, elle était vivante, elle a dit quelques mots, à propos de son enfant, puis elle est morte" (le présentateur reprend :) en exclusivité exceptionnelle sur RTL, à venir à 8h05, (et puis l’actu suivante :) les préfets et les sous-préfets se voient attribuer une prime annuelle de 30 000 à 80 000 euros en fonction des résultats, notamment concernant la sécurité..."

    hallucinant !!! dans le même temps vous virez guillon et porte parce qu’ils sont "de gauche", comme benassayag en son temps sous le même demorand, vous virez les gens dit de gauche parce qu’ils sont dit de gauche, c’est insupportable, et ceci dans le service public (le même service public qui accorde des primes aux préfets) a-t-on jamais viré un humoriste ou un présentateur ou un journaliste parce qu’il était de droite ? devoir se taper alain-gérard slama tous les matins est une raison suffisante de ne plus écouter france culture, comme devoir entendre dans l’esprit public max gallo expliquer par A+B que Roosevelt n’a jamais pu venir à bout de la crise de 29 (ce qui est vrai), que seule la deuxième guerre mondiale a remis l’économie d’aplomb (ce qui est encore vrai mais comme constat a posteriori), et de conclure que dans notre situation actuelle seul le conflit armé pourrait nous sortir de la crise, ce qui est tout simplement hallucinant encore une fois, et qui me paraît une énormité tellement plus grave que toutes les facéties des humoristes qui, eux, ne se prennent pas pour autre chose que ce qu’ils prétendent être, et qui le faisaient remarquablement bien,

    virer guillon et porte dans les jours de la célébration de l’appel du 18 juin est une autre ironie de l’histoire particulièrement déplorable, quand mermet sera parti , il n’y aura plus qu’à inventer un autre moyen de se réunir et de partager, peut-être sur internet, que proposez-vous à un auditeur fidèle du service public (culture, musique, inter, fip, france info même et qui a jeté la télévision il y a de ça 20 ans) comme avenir pour la radio ?

    j’attends votre réponse rapide,

  • le 28 juin 2010 - 05h36, par ced

    Daniel, tu nous manque déjà...vivement la rentrée !!!

  • Il y a déjà plus de 35400 signatures sur la pétition de http://petition.harrycow.fr/ Edifiant, non ? Et pourtant, ce n’est qu’UNE des pétitions en cours (voir sur http://www.lapetition.be)

    Alors voilà concernant France Inter, je n’ai plus "esprit critique", ni "et pourtant elle tourne", Porte et Guillon sont jetés hors de Radio France et poignardés par quelques judas au passage. Pour une entreprise, se séparer de ses meilleurs employés semblerait un non-sens, mais, après tout, France Inter c’est "la différence". Je suis donc partagé, d’un côté il me reste toi, Daniel Mermet, qui a déjà souffert d’injustice au sein de ta famille radiophonique, sans jamais courber l’échine, intègre et impertinent (je me rappelle en particulier de ton très fameux " Jean-Luc Hees est honnête ! Jean-Luc Hees est bon ! Jean-Luc Hees est juste ! Jean-Luc Hees est un chef avisé, sobre et pondéré ! Jean-Luc Hees est un grand journaliste, il a la Légion d’Honneur, il parle l’américain et il monte à cheval !"), et, d’un autre côté, il y a mon exceptionnelle déception vis-à-vis de France Inter (qui était devenue ma seule fenêtre audio-médiatique sur le monde).

    Alors, je lance un appel à tous les "indésirables", à l’instar de Didier Porte, rendez-vous sur "Arrêt sur image" (indésirables, eux aussi, en leur temps) et montez-nous une web-radio indépendante, libre d’expression, où il fera bon vous retrouver sans crainte de votre éviction. Je voudrais tellement me sentir en démocratie, là où les auditeurs décident et non les chefaillons susceptibles et les traîtres à leurs idéaux.

    François Morel a bien raison de dire que nous allons avoir besoin de vacances (dans sa dernière chronique), car la rentrée va nous faire un choc.

  • le 28 juin 2010 - 01h40, par Fidel

    j’ai trouvé un petit texte d’Al Capone, que peuvent reprendre à leur compte certains de nos ministres : "Toutes mes opérations sont strictement menées en accord avec les règles américaines,et il en sera toujours ainsi.Ce système américains, qui est le notre, appelez le américanisme, capitalisme, comme vous voudrez, nous donne à tous et à chacun d’entre nous d’immenses opportunités si nous savons les cueillir à deux mains et en tirer le plus grand profit." Il convient seulement de remplacer américain par français.La cupidité de nos gouvernants n’a pas de limite.

  • Comme François Morel, j’ai découvert France Inter, radio qu’écoutaient mes parents, en écoutant Jacques Chancel, à 17h, en mangeant mon goûter en revenant de l’école primaire, dans les années 70... Je n’ai jamais quitté France Inter depuis. J’allume la radio dès que je me lève ou que je rentre à la maison. Chaque année, en septembre j’avais cette même appréhension, en découvrant les nouveaux programmes, que lorsque, petit, je faisais ma rentrée scolaire. Cette impression bizarre, je ne l’aurai plus cette année. Je vais me réfugier sur France Culture, qui pourtant est devenue bien médiocre, depuis que Laure Adler l’a dirigée, ce n’est guère mieux depuis... Non au retour de l’ORTF ! Oui à la réactivation du CNR !

  • Je viens de le découvrir, donc je passe l’info pour les distraits comme moi : Didier Porte fera une chronique tous les jeudis sur le site d’"Arrêt sur images". :)

  • merci Daniel pour ta dernière émission de la saison. Comme tant d’autres, je suis atterrée par ce qui se passe à France Inter, ma radio de toujours ; hormis l’évection de Guillon et Porte, je suis consternée par la suppression de fantastiques émissions telles que "Et pourtant elle tourne" "Allo la planète" ou "Parking de nuit", et je ne comprends pas !! Le talent, l’intelligence et l’humour sont proscrits des ondes de FI ? Et impossible d’écouter ou podcaster ces émissions ; d’ailleurs, elles ont disparu de la page d’accueil de FI ; normalement on aurait pu y accéder jusqu’à dimanche minuit, mais là à 22 h, plus rien ! le ménage a été fort rapide

    Tiens bon Daniel, Dieu merci, tu es encore là .., et on est avec toi, cela va sans dire Et bon courage, à toi et à nous tous, car comme tout cela est désolant, affligeant et révoltant ! Soyons tous près à agir, pour la solidarité, la liberté de pensée, et la différence !

  • Salut

    "Quelle autre radio écouter ? Un de ces innombrables robinets à pop-music et à pubs ?"

    Euh, il y a quand même France Culture, où il n’y a pas de pubs et où on peut entendre de très bonnes émissions (CF les pieds sur terre par exemple)

    Cela dit je n’en suis pas moins choqué par ces licenciements inacceptables.

  • Avec l’arrivée de Laurence Bloch sur France-Inter,je peux prédire que ce n’est que le début de la mise à sac .

    Elle a fait un grand ménage sur France-Culture, qui a perdu son âme et mon écoute.

  • Philippe Val, l’Erik Besson de la presse satirique ? Un humoriste qui se recycle en DRH licencieur ! Quelle misère ! Val,comme Besson, expulse,à commencer par Siné. Et c’est à peine moins grave. Dès la nouvelle connue,j’ai basculé sur France Culture,et là surprise : Daniel Mermet sur France Culture ! Alors il m’est venu une idée : pourquoi ne pas demander l’asile politique à France Culture ? France culture : une grande radio populaire,sans les pubs débiles. Bien sur,il faudrait procéder à quelques échanges :Finkelcroutte pourrait passer sur France Inter, il serait ton sur ton avec la nouvelle grille du savant fou, Philippe Val. Plus sérieusement, ne laissons pas le forfait s’accomplir. Inondons de courriers les deux sbires, témoignons notre solidarité avec Stéphane Bern, grève générale illimitée des personnels à la rentrée... Ne lâchons rien ! On peut gagner.

  • le 27 juin 2010 - 21h27, par Phile

    Quel bonheur de vous voir sur la grille de programme pour la rentrée , par contre , il y aura comme un manque concernant Didier Porte et stéphane Guillon , personnellement je n’écouterai plus france inter que de 15h04 à 15h59 ; PS : val est un , oups , j’ai failli être vulgaire , car comment ne pas l’être quand désormais on parlera de lui , enfin , le principal c’est qu’il ait lui aussi sa légion d’honneur (qui par les temps qui courrent ne veut plus rien dire) des mains de son m(è)tre

  • le 27 juin 2010 - 20h27, par GG

    Des centaines d’ouvrières et ouvriers ont vu leur usine fermée et délocalisée dans ma commune .Pas un n’a retrouvé du travail un an après.

    Je constate que GUILLON continuera a se faire grassement payé à Canal + et que comme pour PPDA tous les médias lui sont ouverts pour nous faire pleurer sur son cas.

    Même si la reprise en main des dirigeants de France-Inter est assez pitoyable , ce haut-fonctionnaire de l’humour (eu égard au salaire) qui a besoin de 10 personnes pour écrire ses billets ne me fait pas verser de larmes.

    Didier PORTE curieusement ne fait pas l’objet d’autant d’invitations dans les médias , sans doute parce qu’il ne vient pas manger à la gamelle des télés commerciales .

    Pour en revenir aux ouvriers licenciés de ma commune , je peux vous dire que cette tempête médiatique à propos de ces "bouffons" les laisse complétement indifférents.

  • Je cherche le livre sans succès ! épuisé partout, que faire ?

  • D’accord ! j’avais oublié la théorie de la cage ....un peu trop impulsive quelquefois !, mais la censure sur mes 2 derniers messages ... ?? alors que les 2 précédents étaient ++...m’ enfin, c’est vous qui voyez ! J’en ai profité pour me repasser "Chomsky et le pouvoir", le Pouvoir ! J’espère que l’on aura des nouvelles de la manif prévue le 1er juillet devant la Maison de Radio France. Bonnes vacances à vous tous, Monsieur Daniel Mermet et toute l’équipe de Là-bas ! Merci, d’exister, pour nous tous, et surtout, surtout n’oubliez pas de revenir ! La cage sans vous ... NON !

  • le 27 juin 2010 - 18h35

    La journée sans France Inter

    Soutien à Guillon, Porte et Morel

    Date : lundi 28 juin 2010

    Heure : 00:00 - 23:30

    Lieu : partout

  • Ces jours-ci, je repensais au très regretté GUY HOCQUENGHEM et de son pamphlet consacré à la génération de 68 qui a tourné casaque. Philippe VAL, aujourd’hui, aurait tout à fait sa place aux côtés de SERGE JULY et de GLUCKSMMAN.

  • Merci Daniel d’être encore là voici mon mail expédié à toute ma liste d’adresse "Après l’éviction de Didier Porte de la Matinale (ainsi que de Stéphane Guillon) et du Fou du roi sur France Inter (radio Paris... ;-))) Hess et Val à la botte du gouvernement n’ont fait qu’obéir à Nicolas I (vous savez le nain de service) notre devoir de désobéissance civile a ici toute sa place, je vous conseille de réécouter Daniel Mermet à propos de France Inter ce vendredi 25 à "La bas si j’y suis", le seul survivant à France Inter qui n’est pas politiquement correct, sur http://www.la-bas.org/article.php3 ?id_article=1967 Donc signer cette pétition qui mettra la pression à ces petits nazillons http://www.lapetition.be/en-ligne/non-au-licenciement-de-didier-porte-chroniqueur-sur-france-inter-7602.html

    "je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrais pour que vous puissiez le dire" Vive la liberté et BANZAÏ.... (cf Groland...) Lionel Isa et Louise

  • Je viens d’aller sur le site de france-inter pour podcaster l’émission de Vendredi. Il semble qu’elle soit indisponible. Censure de plus ou incident technique ? Courage à tous

  • le 27 juin 2010 - 14h55, par detournay

    bonjour j’aimerais savoir si une manif est pévue en midi pyrénées devant les locaux de france inter pour dire non au liceciment de porte et guillon

    merci

  • le 27 juin 2010 - 14h45, par CF

    Bonjour,

    Avec beaucoup d’attention, j’ai écouté l’émission sur "l’enjeu des retraites" c’est important que vous donniez la parole à un véritable pro de la protection sociale. Son savoir accumulé par un travail approfondi de dizaines d’années ouvre notre conscience à une autre réalité que tous les discours politiques assenés pour obtenir de chacun de nous l’acceptation de la réforme des retraites. Une émission de très haut niveau et qui décoiffe...

    Espérons que B.Friot soit un jour ministre !

    Merci à M. Friot et à Daniel Mermet.

  • Vous etes sur qu’il y avait greve ? Je demande ça, parce qu’en écoutant les titres du 13h le lendemain, j’ai été effaré : Suicides dans un collège, Anniversaire de la mort de Mickael Jackson, et autres maronniers que j’ai oubliés... Mais sur la greve, et sur les réactions des politiques et/ou syndicats, pas un mot... La mort de France Inter ne commence pas avec l’éviction de Porte et Guillon. Ce n’est que le rale d’une agonie qui dure, qui dure...

  • lettre a phillipe val

    comment peu tu te regarder dans une glace... dans les annees 78 j’ai ete te voir au theatre dezajet ou tu etais avec patrick font je me rappelle l’affiche avec leotard "un must" je me rapelle de vos tirades lors de la mort de C Francois "edf anfin service public"..

    tout cela etait d’un gout discutable mais cela faisait rire ...

    a l’epoque personne ne t’a empecher de faire de tes spectacles ni giscard ni leotard qui visiblement sont des grands democrates/ a ta personne ... comme quoi Brassens avait tort on ne né pas forcement con on peut le devenir

    merci a daniel et son equipe pour leur emission

  • le 27 juin 2010 - 10h53, par la caboche

    En lisant tous les commentaires sur l’affaire Guillon Porte, une chose saute aux yeux :L’énorme déception des auditeurs qui ont vraiment l’impression d’avoir été trahis par Val et Hees, alors qu’il y a quelques années ces deux là se faisaient les chantres de l’insubordination. On se rappelle les saillies de Val contre le pouvoir. Hees ne disait il pas des autres journalistes de France Inter qu’ils étaient des cons ne sachant pas prendre leur espace de liberté ? Quelle mouche a bien pu les piquer ? Est ce les affres de la vieillesse qui lentement pointe son aurore, se traduisant par la peur de l’insécurité matérielle, les forçant à assurer leurs arrières, au détriment de leurs anciens idéaux, ou plutôt convictions, car quelqu’un qui a des idéaux ne se comporte pas de la sorte, soit dit en passant. Quel contrat obscur et scellé les lie avec le pouvoir en place ? Font ils tout cela contraints et forcés, sous la menace, ou bien pour une poignée de dollars, et quelques vaseuses promesses de quiétude pour leurs vieux jours ? Est ce dans la nature humaine de virer casaque et de brûler ce que l’on a adoré plus jeune ? La défaillance physique qui guette les personnes agées va t’elle de paire avec ce besoin maladif de sécurité, pour le plus grand profit des tyrans qu’ils soient petits ou grands pour reprendre les termes de Monsieur Hees. Pour obtenir un début de réponse à cette question, il suffit de relire la comédie humaine de Balzac, dans laquelle les personnages comme Val ou Hees sont légions.Relisons également Tocqueville qui nous éclaire sur les dérives des démocraties qui deviennent des tyrannies institutionnelles et où il y a pléthore de traitres et de profiteurs. Réecoutons la chanson de Jacques Brel, Les Bourgeois, comme sont devenus messieurs Val et Hees, le coeur bien au chaud, les yeux bien sur terre. Val parle de Voltaire et Hees qui est resté le plus fier, et bien il parle encore de lui... Seule consolation : Quand le roitelet au pouvoir s’en ira, ils feront partie de la charrette, le portefeuille bien garni mais avec la marque noire des lâches sur le front. Car les rois s’en vont et les bouffons demeurent...

  • le 27 juin 2010 - 10h40

    Pétition pour le rassemblement du 1er juillet et pour une radio publique indépendante (pas la même pétition que celle pour Porte et Guillon, il faut signer les deux !) : http://www.pouruneradiopubliqueindependante.net/

  • soutien plein et entier a ses deux humoristes , honte a ceux qui briment la libre expression , la france pays des droits de l’homme !!!!ah oui quelle mascarade que ce pouvoir et cette main mise sur les médias ..de tout coeur avec vous .vive la liberté et la ...déconnade ..sandra

  • Merci Mermet pour la place que tu occupes encore avec intelligence et courage dans le paysage médiatique français. Pas forcément que tu fasses un travail extraordinaire, mais les émissions impertinentes brillent par leur rareté, la critique et les contrepouvoirs sont mis au pas ou disparaissent les uns après les autres... France Inter dérive depuis longtemps vers le fait divers et l’insignifiant, le contenu de ses journaux, notamment du matin, avec l’animateur Demorand, qui cultive l’impertinence de surface et contribue à faire de la tranche 7-10 un spectacle de foire, tant il a oublié d’être humble. L’émission de vendredi 25 était à la hauteur de ce qui s’est produit, l’éviction de Guillon et Porte. Belle mise en perspective de la situation, des enjeux. Ton émission disparaîtra tôt ou tard, j’espère qu’à cette échéance, d’autres auront pu naître et trouver une place. Et qui ne s’inscriront pas dans la lignée des chiens de garde du pouvoir.

  • Bernard Friot était là bas, à Montreuil, le 1er juin dernier, et "la Télé de Gauche" y était parmi dix autres personnes et a tout filmé :

    http://www.dailymotion.com/video/xdrm57_la-retraite-c-est-revolutionnaire_news

    La retraite c’est révolutionnaire : fallait y penser !

  • le 27 juin 2010 - 09h52

    Nouvelles démonstrations que dans l’audiovisuel il y a un seuil d’audience (alerte rouge disons vers quelques centaines de milliers) au delà duquel toute émission qui souhaite survivre dans la durée doit respecter certains codes : donner l’impression de participer "avec doigté" à l’amusement populaire, à la critique ou à de vifs débats *sur l’accessoire*, mais rester dans les clous pour l’essentiel et le consensuel. La matinale c’est je crois 2-3M+ , alors des gens mal contrôlés dans ce créneau là, c’est sûr çà inquiète un peu. Amis producteurs, journalistes et chroniqueurs, prenez plutôt exemple sur des émissions qui durent (on a tous des exemples en tête...). A l’occasion, n’hésitez pas à critiquez sur un plateau certains collègues surtout quand ils ne sont pas présents. Et donnez vous pour objectif professionnel de recevoir un jour la légion d’honneur des mains de notre glorieux président. Ou alors fuyez les "pics d’audience". Etre hors norme avec de l’audience, même à 12H10, c’est être plus près de la porte (sans jeu de mot facile) que de l’augmentation. Je crois qu’à l’avenir il va falloir se regrouper pour écouter ou podcaster le plus clandestinement possible certaines émissions afin d’éviter de faire grimper leur stats d’audience et qu’elles ne soient pas supprimées ou marginalisées...

  • le 27 juin 2010 - 06h57, par nono.mulder

    OU EST PASSEE "LA DIFFERENCE" ?

    "Licenciés politiques" : expression d’autant plus juste (d’un AMG à propos de l’éviction de PORTE & GUILLON) que l’on peut repérer l’application d’une façon de faire récurrente de la part du pouvoir : procéder aux mesures impopulaires pendant les périodes de vacances (ou juste auparavant comme ici), pariant ainsi sur le manque de mobilisation... Combien de personnes déjà parties en vacances pourront-être présentes lors de la manifestation (bravo de la mettre en oeuvre dans l’urgence !) du 1er juillet ?

  • Bonsoir,

    Les anciens doivent se souvenir de Peyrefitte et de l’ORTF, les plus jeunes ont intérêt à se mettre à leur histoire...

    Il y a longtemps (si tant est qu’ils l’aient jamais été) que les médias "publics sont plus ou moins contrôlés par le pouvoir en place.

    L’éviction de Guillon et Porte n’est que la partie émergée. Et de toute façon je ne connais personne dans les médias "publics" français qui soit resté bien longtemps quand ses analyses de leur rôle de relais idéologique du pouvoir était réellement mis en évidence et décortiqué sur le fond (cf Acrimed - et (ex)-Plan B).

    Mais il y a depuis quelques années une aggravation très nette des tentatives de mise au pas de toute contestation. Messieurs Val et Hees se comportent en parfait relais et valets cyniques et hypocrites d’un pouvoir puant et prétentieux, à tendance policière ou totalitaire (comme vous voudrez...).

    Les tyrans et hobereaux ont souvent mal fini. L’exaspération pourrait franchir un cran. Ceux qui usent et abusent de leur pouvoir doivent s’attendre à en subir les retombées. S’ils veulent instituer les lois de la jungle, soit... nous devons en tirer les conséquences.

    Sylvain

  • Bienvenue en Berluskozie ! à chaque Kazinky son tupolev, courage

  • Si vous ne l’avez pas déjà vue, la chronique de lundi de SG était particulièrement "déprimante" ... ici. Lire aussi l’édito du malfaisant palmipède de cette semaine ... Toutes ces petites histoires sordides de ministres ou de proches du pouvoir qui vivent sur la bête ne sont que le fruit de l’imgination et du populisme ambiant. La France progresse à grands pas vers une société idéale et démocratique.

  • Daniel, que penses-tu du message qui suit que j’ai trouvé sur internet ?

    "Bon dieu y a que vous pour croire que Guillon est un subversif qui dérange le pouvoir, c’est une blague !

    Ce mec est innofensif, pas du tout dangereux pour l’Etat ! Maintenant le voir se répandre sur Canal + pour dire qu’il est très malheureux d’avoir perdu sa bonne planque, c’est dégoutant.

    Demandez donc à Guillon pourquoi il attaque toujours France Inter et jamais Canal où il palpe ses 40 000 euros par mois pour une pauvre chronique mignonette chez Ardisson. Pourtant il a des choses à dire sur Canal + !

    Encore une chose, je suis de gauche et je fais l’effort d’avouer que la chronique de Guillon et la radio inter en général roule à fond à gauche. C’est bizarre personne ne critique cela, par contre quand une radio est suspectée d’être de droite alors là on s’indigne haut et fort....." Je viens de lire ce message à "Claude" au tél... (Tu vois de qui je veux parler ?) qui est d’accord sur la partie du message qui concerne les critiques formulées à l’égard de Stéphane Guillon même s’il reconnaît son talent. PS / Claude ajoute "attendons de voir par qui Guillon acceptera de se faire engager à la rentrée" Chantal une amie de "Claude"

  • le 26 juin 2010 - 21h27, par vertamur

    Bonjour très interessé par l’émission sur cette partie de l’histoire française sur notamment les connivences entre le pouvoir patronal et les hommes de Vichy, j’ai donc voulu en savoir plus sur la validité de thèse qui suggère que la France s’est laissé battre pour remettre notre république à plat.. Et pourtant je suis etonné quand je trouvé la conférence d’ Annie Lacroix-Riz sur you tube sur le blog vidéo de Nouvelle Solidarité que j’avais rencontré par hasard qui tel une secte essaye de remobiliser les jeunes dans leurs causes perdues : http://www.dailymotion.com/video/x5njza_le-choix-de-la-defaite-annie-lacroi_news Voila une analyse sur conspiracy-watch concernant la venue de l’historienne à un debat d’ AMD http://www.conspiracywatch.info/Les-Amis-du-Monde-diplomatique-tentes-par-la-theorie-du-complot_a526.html ?com

    Un article de Gilles Perrault qui reprend le livre et reste plutôt mitigé : http://www.monde-diplomatique.fr/2006/08/PERRAULT/13759

    Qu’en pensez vous ?? Est ce du vent Je suis etonné que les journalistes de la-bas ne l’aient pas mentionné.. Difficile d’obtenir une autre version de notre histoire française.. Howard Z revient.

  • Guillon et Porte sont morts, vive Chevalier et Laspales ! De quoi se plaint-on ? D’autres animateurs se sont aussi fait ’tapé sur les doigts’. Des gens très bien, compétents, ni humoristes, ni vulgaires, pourtant.. Le vent est mauvais, très mauvais ! Longue vie à tous les vrais !

  • Merci, merci, merci !

    J’attendais avec une grande impatience la réaction de la "bande à Mermet". Non seulement je ne suis pas déçu, mais l’intelligence de la démarche, la subtilité de la réponse m’a mis un peu de baume au coeur !

    Chapeau les gars les filles.

    Thierry

  • Val et Hees... à la solde du sarkozisme. Vendus.

  • Le bon goût du Second Empire revient en force. Narcoléon le Petit, cocaïnomane surexcité, veille à la bonne tenue de son opéra, et en particulier sur les beaux costumes des capitaines de médias. Jean Luc Hesse a bien mérité une épaulette. Son explication sur France inter était une magnifique leçon de logorrhée patronale d’artillerie : "J’ai de l’honneur moi monsieur !"

  • le 26 juin 2010 - 19h01, par JMR

    Soutien total à Didier Portes et Stéphane Guillon , la droite extrême met la France en coupe réglée avec des valets inattendus(Val Hess pour ceux qui n’avaient pas suivit leur évolution à travers le temps) J’ai pu me rendre compte que l’émoi avait touché beaucoup de monde autour de moi . Jean-Marc auditeur fidèle de FRANCE INTER grâce à des gens comme eux et leurs illustres prédécesseurs ainsi que là bas si j’y suis bien sûr.

  • Le devenir de la radio qui a bercé mon enfance, mon adolescence, ma vie d’adulte me fait monter les larmes aux yeux. Ces décisions iniques me révoltent et je ne peux malheureusement que laisser ma signature sur des pétitions. Que feraient, penseraient Coluche, Desproges, Ferrat... Que veut dire service public ??? école, transports, poste, radio... Ces dérives me laissent sans voix. Et courage à tous, aux virés et à ceux qui ne le sont pas encore...

  • le 26 juin 2010 - 18h41, par mido

    je pense au Val du temps regretté d’avant ! j’aimais ses analyses et les rigolades avec Font - je me sens trahi , trompée , j’ai honte - Son dernier livre ( qui va rejoindre la poubelle, je ne garde pas les traîtres chez moi ) et qui s’appelle : "Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous", on va pouvoir le rebaptiser " Reviens, Voltaire, VAL est devenu fou " -

  • Attention l’équipe de "la bas si j’y suis", à mon avis vous êtes les prochains sur la liste de Val et Hees... Restez vigilant car ça viendra par derrière, c’est le nouveau style de la maison on dirait. Cette affaire est politique bien sur, virer deux humoristes en même temps montre bien qu’il s’agit bien d’éliminer une forme d’humour qui tape sur le pouvoir tout en ayant du succès, et non pas juste un problème "sémantique". Merci pour votre précieux travail.

  • le 26 juin 2010 - 17h52, par yudilka

    Merci Daniel pour cette touchante emission consacrée à ces hommes qui nous font tant de bien et qui parlent pour nous... Ils vont nous manquer ... Petit rappel à faire au mr d’extrême droite dont tu as diffusé le message "Porte n’est pas Stalinien !!! mais Trotskyste" ... C’est tout de même pas la meme chose !!! "La vie n’est pas chose facile... On ne peut pas la vivre sans tomber dans la prostration ou le cynisme, si l’on n’a pas au-dessus de soi une grande idée, qui vous soulève au-dessus de la misère personnelle, au-dessus de la faiblesse et de toutes les félonies et imbécillités... ’ "En politique, même de légères erreurs ne demeurent pas impunies : c’est plus vrai encore pour de grosses erreurs. Mais la pire est de dissimuler ses erreurs, de contrecarrer la critique et d’empêcher de formuler à leur égard un jugement marxiste judicieux." 2 citations de Trotsky Yudilka

  • le 26 juin 2010 - 17h27, par NC
  • C’est une vraie tragédie,a la télé , de voir le désir de pouvoir à l’oeuvre sur le visage de Nicolas de Morand, visage veule de l’homme égoutte sa queue après une petite tournante entre potes, et qui cache sa honte sous des dehors bravaches et indignés.

  • Quel dommage que Bernard Friot ne passe pas à la télé matin midi et soir. En l’écoutant j’ai repensé au vrai faux charnier de Timisoara, au vrai faux cormoran mazouté de la première guerre du golfe et aux vraies fausses couveuses volées au Koweït et enfin aux vraies fausses armes de destruction massive de la deuxième guerre du golfe.

  • le 26 juin 2010 - 16h05

    N’ECOUTONS PLUS FRANCE INTER !!!

  • Pour faire suite au message d’un AMG le 23 juin 2010 - 17h51 , je confirme !

    Ecoutez attentivement les vidéos de ce site, jacques Nikonoff et les autres, et faites passer l’info le plus largement possible !!

    Et vivement les prochains soulèvements populaires, comme dits F. lordon...

    http://j-ai-du-louper-un-episode.hautetfort.com/

  • J’ai essayé ce matin de podcaster (ici) la dernière chronique de Didier P. au Fou du Roi (vendredi 25 à 12H10). Elle était bien marquée comme disponible, mais il n’est pas possible de la télécharger. Il ne faut y voir aucune censure, aucune manœuvre mesquine ; il s’agit très vraisemblablement d’un "problème technique".

    Qu’à cela ne tienne, j’ai malgré tout réussi à l’écouter en téléchargeant l’intégralité de l’émission du Fou du Roi (ici). Là pas de problème technique. La chronique se situe vers la minute 1H10:48.

    Passage marrant. Techniques de lancer de bobards sans sourciller : sur le grand plateau du grand journal de Canal+, Mr JL Hess, président de RF, dont le sens de l’honneur est bien connu, a expliqué à ses interlocuteurs et aux 2 millions de téléspectateurs qui le regardaient, qu’à la suite de l’annonce du licenciement de Stéphane G et de Didier P, que FI avait reçu à peu près autant de messages d’auditeurs furieux de cette décision que de messages approuvant avec enthousiasme cette mesure de salubrité publique. "C’est partagé, moitié - moitié. Si vous voulez je vous amène une pleine caisse de messages de satisfaction" a t’il affirmé, sans que sa voix tremble, ses yeux clignent ou son nez s’allonge. Un test marrant a été effectué avec le public présent dans le studio et le résultat est éloquent...

    Pour ma part, et je pense qu’on est quelques un dans ce cas, j’avais évidemment compris qui et qu’elles étaient les véritables raisons et les forces à l’œuvre derrière la décision de cette semaine. Je n’ai pas de la boue dans les yeux et je n’ai pas la mémoire courte.

  • le 26 juin 2010 - 13h59, par JLD

    Cher Didier,

    Merci pour tous ces moments que vous m’avez offerts. Votre humour n’est pas vulgaire ou outrancier, il est corrosif donc beaucoup plus dangereux. Soyons efficace, lancez une formule d’abonnement dès maintenant nous sommes des milliers à être prêt à payer 10€ par mois pour pouvoir télécharger 5 chroniques par semaine (exemple). Vous savez pour Mermet nous étions plus de 200000 à signer sa pétition et suffisamment pour financer son film sur N Chomsky . Les auditeurs d’Inter sont efficaces, utilisez les. Amicalement JLD

  • le 26 juin 2010 - 13h18, par QuonSeLeDiseEtRépète

    Personne n’a relevé le (presque) lapsus de Monsieur Hees évoquant dans la presse l’affaire Guyon-Porte. Le Président de Radio France résume ainsi sa pensée : "Non aux petits tyrans". Auditeur de France Inter, je n’en ai eu que la version audio qui donnait (pour mon esprit mal tourné) :

    "non au petit tyran"

    ... Etonnant, non ?

    Freud a encore frappé !

  • Attention, Maintenant il s’agit de CONSTRUIRE une alternative au pouvoir en place. Ce n’est pas (encore) gagné. Nous ne gagnerons que si nous avons un projet cohérent à proposer avec des personnalités susceptibles de recueillir plus de 50% des voix. Agissons ! Les résistants de l’Histoire ne se sont pas laissés gouverner par la peur. Ils ont agi ! Agissons tous là où nous sommes. Dans la solidarité, la fraternité, l’acceptation de nos différences !

  • le 26 juin 2010 - 12h06, par adoxatic

    Je ne retrouve pas mon message d’hier qui approuve le licenciement de Porte et Guillon pour vulgarité. Censure ? on ne garde que ce qui va dans le sens du vent ? En écoutant l’émission de vendredi, je découvre que traiter quelqu’un "d’enculé" est de l’humour. Je plains les profs insultés a qui on dira que c’est de l’humour. J’ai travaillé dans l’éducation populaire socialiste il y a 40 ans . A cette époque on voulait sortir la classe ouvrière par le haut. Autres temps , autre humour !!!

  • le 26 juin 2010 - 12h06, par Marie-Claude

    Je suis outrée par l’éviction de Didier Porte et Stéphane Guillon. Dire que dans les années 70, je suis allée à 2 spectacles de FONT et VAL, ils ne faisaient pas dans le politiquement correct. A cette époque VAL défendait la liberté d’expression même si elle était vulgaire. J’ai même acheté un vinyl dont la pochette a été dessinée par Cabu : 1 flic criant "larves gauchistes",1 militaire "couilles-molles apatrides" etc.. Leur mot d’ordre c’était "aimez vous les uns sur les autres". Je suis dégoûtée. Heureusement que vous êtes encore là. Bon courage et tenez bon.

  • Pascale, François, Daniel courage à vous, il ne plus que vous pour informer les citoyens , bises à tous Thierr64

  • je n’ai plus la télé depuis 15 ans. je n’achète plus de presse écrite depuis 5 ans. je n’écoutais plus que France inter... Depuis hier j’ écoute encore France Inter mais un peu moins comme on écoute un ami qui vous a trahi...

  • Je pense que tout a été déjà dit. Je m’associe à tous ces coups de gueules car je suis révolté par ces pratiques. Je ne renonce pas pour autant à rester dans la liste des auditeurs de France Inter : Quelle autre radio écouter ? Un de ces innombrables robinets à pop-music et à pubs ? Me remettre à la télévision après vingt ans de boycott pour cause de propagande insidieuse et d’insultes à l’intelligence et au bon sens commun ? J’ose espérer qu’un changement des têtes dirigeantes remettra un peu de ce désordre salutaire qu’on assuré D. Porte et S. Guillon. En attendant, on jugera sur pièces la qualité du programme de la rentrée à venir.

    Tiens, au fait : Avez-vous remarqué que la dernière chronique de Didier Porte (Le fou du roy du 25/06/10) n’est toujours pas disponible sur le site de FI presque 24 heures après sa diffusion à l’antenne ?

  • le 26 juin 2010 - 11h24

    En nommant certaines personnes à la tête de France Inter et de Radio france, Monsieur Sarkozy, fin stratège ne s’y est pas trompé et applique le vieil adage :Pour bien garder le sérail, il faut de bons eunuques

  • le 26 juin 2010 - 11h14, par Cécile

    Eh Bé ! J’aurai plein de temps pour écouter sur ce site les émissions de Là ’bas que j’ai ratées, maintenant que je boycotte FI. Je viens de lire que Monsieur Val qualifie de "fantasme" le tollé suscité par les coupes ombres dans les programmes... Si j’en crois le nombre de signatures sur la pétition http://petition.harrycow.fr/ on est 24400 à cette minute à avoir un besoin urgent d’un psychiâtre...

  • le 26 juin 2010 - 10h48, par Roland en Provence

    A MM. Ph. Val et J-L Hess,

    Déjà irrité par le déplacement, il y a quelques années, de Daniel Mermet à une heure d’écoute défavorable afin qu’il ait moins d’audience, c’est avec écœurement que j’ai appris le licenciement brutal des humoristes D. Porte et S. Guillon pour avoir été irrespectueux avec M. Sarközy.

    Bien que ces personnes ne me faisaient pas toujours rire, je trouve inadmissible d’écarter des personnes de radio qui ne plaisent pas au pouvoir par lequel vous avez été nommés pour faire le ménage. Les clowns, ce ne sont pas eux ! Il n’y a pire servile qu’un traître cherchant à plaire à son nouveau maître.

    Je n’accepte pas la mise au pas d’une station qui ne vous appartient pas, pas plus qu’au pouvoir ! J’ai été fidèle auditeur de France-Inter depuis mon plus jeune âge, maintenant, c’est fini, sauf entre 15h06 et 16h00 et comme beaucoup d’autres, je m’engage à le faire savoir !!! Si vous êtes payés pour couler le service public, vous allez être servis

    Je ne vous salue pas. Roland MÉLO

  • Deux millions de manifestants d’accord, mais combien de grévistes, beaucoup plus, et surtout dans le "privé" comme on dit...

    Pas besoin de préavis, appel national, si pour une raison ou une autre, vous ne pouvez pas manifester bruyament dans la rue, vous avez parfaitement le droit de faire grève, c’est à dire de rester chez vous, garder vos enfants, ceux de vos voisins qui vont à la manif, ou bien de discuter avec la voisine !

    Bref, AMG ou pas, bougez-vous les fesses, et pour les mois qui viennent !

    FC

  • le 26 juin 2010 - 10h27, par Séb

    Et ces manifs jeudi 1er juillet ? Je suis écoeuré, & Lillois. Et je n’ai pas envie de laisser tomber sans une manifestation de soutien aux deux licenciés politiques. Alors, quid des manifs locales de jeudi ? Je consulterai le site pour en savoir plus !

  • Maréchal vous revoilà. Bégaiement perpétuel de l’histoire, la collaboration est de retour. De nos jours les politiques ne sont plus que des vaches malades qui regardent passer les trains nauséabonds du grand capital. Les petits miliciens sont revenus, fusillant les humoristes, violant par tous les trous notre pauvre Marianne, et confisquant une radio qui nous appartenait à nous contribuables. Que Radio Paris aille se faire foutre, je la laisse aux épiciers de la Matpute et du Crédit Agricide. Je ferai comme mes grands parents, j’écouterai Londres sur mon ordi. Daniel je ne te lâcherai pas...

  • Bonjour J’ai voulu écouter cette émission en différé : elle est inaudible.. ! Ce peut-il que des "malveillants" soient capables de brouiller, de bidouiller, de bredouiller, de gribouiller, de n(v)ous "censure y est", ...mais je suis peut-être parano ?! Merci pour vos émissions résistantes ; courage à chacun

  • Il est dommage qu’une radio publique qui prêche la "Différence" licencie des Humoristes qui de par leur liberté de ton osent dire tout haut ce que beaucoup d’entre nous pensent tout bas.

    Seul écueil, ils le font à une heure de grande écoute et ça ce n’est pas politiquement correct.

    A tout cela je remercie le retour de la censure.

  • A quand un "think tank" de gauche ? Plein de gens, de jeunes friques, pourraient mettre la main a la poche pour aider une organisation defendant le Bien Commun ou les fruits du programme du CNR ? Si La-Bas devait etre de-programme, je prie tous les gens qui peuvent qui se le permettre de fourager dans leurs portefeuilles pour financer un corpus de travailleurs oeuvrants pour la memoire et la promotion du Progres. Bises a tous Keep in touch

  • Ben voilà, je résiste en écoutant las bas j’y suis sur internet.

    Désolé ce matin j’ai pour la première fois depuis 20 ans (pff 20 ans déjà ) tourné la molette de mes radios viré france inter.

    j’ai déjà signé deux pétitions ...

    que faire de plus ?

  • Je recherche désespérément le podcast de la dernière de D.Porte au fou du roi.

    Help

  • Merci à Guillon et Porte et à tous ceux qui sont solidaires avec eux. Plus de rue des entrepreneurs non plus ! snif snif... A quand le retour d’Anastasie ? Zut elle est déjà là...

    Bienvenue en Sarkozie !

  • J’ai déjà laissé un message tout à l’heure mais après avoir écouté la totalité, j’éprouve le besoin d’en envoyer un second pour féliciter Daniel de la formidable émission qu’il nous a offert aujourd’hui.

    Bon courage à tous. Peut-être que pour une fois, en se mobilisant tous, notre voix sera entendue ! Comme dit parfois Daniel « on ne perd pas toujours »...

    Alain

  • le 26 juin 2010 - 03h23, par Pleinelacoupe

    Emissions liquidées : outre Porte et Guilon, il est bon de rappeller l’ampleur du désastre :Et pourtant elle tourne, Allo la planete avec Eric Lange, Nocturne de Brigitte Palchine, Dormir debout de Philippe Debrenne, Parking de nuit Zoé Varier , j’en oublie surement, à vous de completer......cela n’aura échappé à personne que TT ces émission presentent à leur maniere de l’interet culturel....on a tout compris...Que Val soit maintenant un décideur ma rend malade...une personne me demandais ce soir s’il n’était pas un "infiltré" , ça m’a fait rire (jaune)..Courage à tous ! ! !

  • Je n’ai pas fini d’écouter l’émission d’aujourd’hui... j’ai mis en pause aussitôt quand j’ai entendu qu’il y avait une pétition à signer pour Didier Porte, Stéphane Guillon... sans oublier tous les autres qui subissent le même sort.

    Et j’ai signé les pétitions suivantes :
    -  POUR LE RETOUR DE L’INDÉPENDANCE ET DE L’IMPERTINENCE DE FRANCE INTER
    -  NON AU LICENCIEMENT DE DIDIER PORTE CHRONIQUEUR SUR FRANCE INTER
    -  Non au licenciement de Stephane Guillon
    -  Pour une réforme des retraites juste et efficace

    Si j’en copie la liste ici, c’est pour qu’au moins les AMG sachent qu’elles existent afin qu’ils puissent les signer. Elles se trouvent sur "lapetition.be".

    Sauvons notre radio des valets du pouvoir autocrate et caractériel, et préservons Daniel Mermet d’un sort analogue !

    Alain

  • Splendide !!

  • Tenez bon Daniel et toute l’équipe, il ne faut pas lâcher, les franc-tireurs n’abandonnent JAMAIS !!! on vous aime, continuez à résister, à nous faire réfléchir et rêver. Porte a retrouvé du boulot sur Arrêt sur Images.net, l’espoir est permis. Cette bande de pourris ne pourra pas nous avoir tous , à moins de tous nous coller une balle dans la tête c’est pas possible. VAL, HEES >>>>VENDUS ! Vous ne l’emporterez pas au paradis je vous le jure !!!

    NO PASARAN

  • que va-t-ont écouter ? je me sent copletement perdu et triste

  • ça fait exactement 41 ans que ma seule et unique radio est france inter cela dit, depuis certains remaniements , ça a commencé il y a quelques années , avec michel Grégoire , puis entre autres , Meyer , puis les publicités pour les groupes assurances banques qui nous la mettent profond ! et bien j’ecoute de moins en moins il ne reste que mermet sur le web ! chao , ç’est fini pour moi avec vous ! 41 ans , ..... je me souviens de font et val ! leurs spectacles .... quelle déliquescence !!!!!!!!!!!! A MOINS QUE LES AUDITEURS BOUGENT !

  • Hommage à la liberté d’expression ! Hommage au droit d’être. Merci à tous ceux qui font cette émission qui respire tant cette même liberté, qui m’enseigne autant. Bon courage et une longue continuation, s’il vous plait.

  • A pleurer, dans tous les sens du terme.

  • le 25 juin 2010 - 23h38

    Cette été pas de balade musicale "Giv Me Cuba Giv Me Brasil" ? Pas de "rue de la place" ? Bonne vacances quand même... et RV à la rentrée (j’espère !).

  • Je pourrais reprendre à mon compte toute la chronique de François Morel de ce matin. Comment dire mieux que lui ? Pour moi aussi France Inter était ma radio depuis des années. Elle a bercé mon adolescence, ma vie de femme, de mère et maintenant de retraitée... Je vais donc la quitter, sauf de 15 h à 16 h, avec beaucoup de tristesse. Quel vide ! Mais, j’ai encore un espoir, nous nous sommes battus pour toi Daniel et ça a marché alors... j’ai signé la pétition et j’encourage tous les amoureux de l’ex France Inter de la signer aussi.

  • bonsoir, chaque année, le même bourdon quand arrive l’été. Mes émissions préférées cessent jusqu’à la rentrée. Lorsqu’elles reprennent, nouveau bourdon, c’est l’automne et son cortège de feuilles mortes, de pluie, de grisaille. Cette année, en plus, bon nombre de belles émissions seront absentes, par le choix de quelques personnes, peu souciantes des actionnaires que nous sommes de notre station du service public ! "Guillon-Porte", dehors, "et pourtant elle tourne", exit, ""parking de nuit", raus ! Je me suis senti délaissé le jour où je suis allé chercher mon dernier sine hebdo. Aujourd’hui, c’est mon France Inter qu’on démantèle. Pas bonne cuvée cette année. « ne’m touche pas, tu’m salis » qu’il lui avait dit au salon de l’agriculture. Il ne touche personne, mais il salit tout. Ou plutôt, il nous touche tous, sans être touchant, mais en nous salissant tous. J’ai écouté toutes les dernières émissions aujourd’hui, aucune haine, aucun mépris, aucun règlement de compte ultime. Beaucoup de décence de la part de ces journalistes évincés, professionnel jusqu’au bout, jusqu’au bûché... Chapeau bas les artistes !.

  • Bon, bah nous on a bu une bouteille, pour nous aider à rire, et puis cette émission, elle nous a fait du bien, mais en même temps on est triste....je ne sais même pas quoi dire.........si on peut plus rigoler BORDEL !!!!Le rire, moi, ça m’aide à penser !

  • J ai écouté cette émission en pod cast ce qui explique cette reaction tardive. Mrs Lacroix Riz,emploie ou évoque des phases comme : modernisation de l’état, contrôle des journaux etc Si comapraison n’est pas raison il faut bien avouer que les événements declarations et autre passage en force, ont une troublante ressemblance avec cette période noire que fut avant guerre. C’est un peut comme si les maitres de forges modernes, quartels des medias, medef, n avaient pas digerés les reformes du conseil de la résistance. Peut être ont il envie de nous faire payer ces 60 dernières années, j ai eu froid dans le dos durant toutes cette émission. On pourrais plaquer quelques noms d’hommes actuels sur le récit de mrs Lacroix Riz et ne trouver que peut d’anachronismes. Peut être pas de guerre a l horizon mais des batailles a coup sur.

  • Heureusement que tu es encore là à la rentrée, Daniel ! Hein,c’est bien vrai, tu es encore là en septembre ? Figure-toi que j’ai écrit pour la première fois de toute ma vie à un média, et c’était la semaine dernière pour dire mon approbation à Stéphane Guillon pour une chronique (sur la liberté d’expression...), et voilà que cette semaine j’apprends qu’il est viré...En tout cas, bravo pour tes émissions, et bonnes vacances !

  • Et bien oui. De nos jours il vaut mieux fermer sa gueule. Extrême droite ou gauche, fermez vos gueules et faites comme tout le monde, attendez la prochaine guerre puisque que l’on a le Nabotléon qu’il faut pour ça. Et vive la guerre puisque la parole passe de moins en moins. Signé un connard qui subit et qui ne peux même plus en rire.

  • elle est ou cette pétition ?

    Hess et Val trahison hess j’avais espéré de ton intelligence val je ne doutais pas de ton attitude .....voir charlie !!! ça y est vous êtes passés de l’autre côté !

  • Daniel, un des derniers survivants résistants !! Bel été à toi & à ton équipe. J’espère vous retrouver dans la cage en septembre, cet esprit et ce souffle unique qui vous animent nous font voir plein de choses les yeux fermés... courage...encore 2 ans !!!

  • bon, et bien je viens de l’apprendre ici François Morel est aussi absent de la matinale à partir de septembre. nous vivons sans le savoir dans un état despotique et policier c’est juste la dernière marche avant la dictature. je me demande comment nous allons faire pour remettre à sa juste place la démocratie qu’ils sont en train de baffouer ? comment casser la fabrication du contentement et l’"aquabonnisme" qui en découle ? j’ai un peu peur de l’avenir proche

  • le 25 juin 2010 - 19h07, par jean-marie

    Un slogan pour les prochaines manifs, qui m’est venu à l’écoute de l’émission avec Bernard Friot :

    "La révolution est dans les potes agés"

    adishats, j-marie.

  • le 25 juin 2010 - 18h58, par Pimousse

    Je soutien Didier Porte et Stéphane Guillon. Ils savent taper du pied dans la fourlillière. Heureusement qu’il y a des gens comme eux pour s’exprimer à notre place car ce n’est pas donné à tout la monde. Vive les résistants d’hier et d’aujourd’hui.

  • le 25 juin 2010 - 11h17, par phamb

    Tout a fait d’accord avec Stéphane. Sommes-nous sur la bonne analyse, on considérant le PIB de la même manière dans le temps ? Quid des ressources naturelles qui disparaissent à vitesse grand V ? Du peak oil qui a été atteint (ou va bientôt être atteint ?). La notion de PIB n’est-elle pas faussée dès le départ ? Je pense que l’on ne regarde pas assez sous tous les angles. Cela n’enlève rien à la pertinence de cette analyse. Mais quand est-ce que l’on va enfin mettre autre chose qu’une valeur monétaire dans le PIB et donc le considérer autrement avec des bases saines (le fait par exemple, que les ressources naturelles soient gratuites et ne rentrent pas dans le calcul du PIB : l’eau, l’oxygène, le soleil, le pétrole généré depuis des millions d’années et "gaspillé" en 1 ou 2 siècles !!), etc...). C’est ce qui manque dans l’élaboration du PIB. Lire les bouquins de l’écologiste Brown (Le plan B) à ce sujet. Très pertinent. Il faudrait que ces 2 personnages se rencontrent. Ecologiste-Economiste avec Economiste-Socioloques. Daniel, ça, ça serait constructif et hyper intéressant pour partir sur la bonne voie.

  • "C’est un grand agrément que la diversité. Nous sommes bien comme nous sommes. Donnez le même esprit aux hommes, Vous ôtez tout le sel de la société ; L’ennui naquit un jour de l’uniformité"

    Antoine Houdar de la Motte.

    France inter, la difference.. ? De moins en moins, non ? Rdv à la rentrée....

  • le 25 juin 2010 - 10h26, par Evelyne

    LE GRAND NETTOYAGE A FRANCE INTER ET BIENTOT SUR LES CHAINES PUBLIQUES TV J’écoute FI depuis plus de 30 ans et c’était mon "cordon ombilical" pendant les 10 années que je viens de passer en Martinique. J’ai détesté l’arrivée de la pub, mais continuais à apprécier FI pour ses émissions intelligentes, ses points de vues variés, et la possibilité qu’elle donnait à TOUS de s’exprimer en laissant l’AUDITEUR libre d’exercer son esprit critique. Je veux que celà continue il y en a marre du FORMATE, du CONSENSUEL et du POLITIQUEMENT CORRECT et même POLITIQUEMENT APPROUVE qu’on nous sert maintenant dans tous les médias. La liberté d’expression est fondamentale (que l’on soit humoriste ou non d’ailleurs...) La direction de FI méprise-t-elle à ce point ses AUDITEURS pour décider à leur place de ce qu’ils doivent entendre ou non ? La liberté d’expression de tous sur FI c’est la liberté de penser et de critiquer de ses auditeurs. Messieurs HESS et VAL si vous préférez la déférence à la différence FI perdra un grand nombre de ses auditeurs. La modeste auditrice que je suis continuera à écouter Daniel MERMET sur LA-BAS.ORG, pour autant que FI ne décide pas de le virer lui aussi, mais je couperais le cordon avec FI. Le test sur la RADIO PUBLIQUE est concluant la suite nous attend sur les CHAINES TELE PUBLIQUES... Tout ceux qui avaient encore des doutes sur l’effet des nominations par le "fait de l’Empereur NS" et "l’indépendance des médias" comprendront peut-être enfin.

  • le 25 juin 2010 - 09h01, par odile

    Non, je ne suis pas d’accord avec vous. Auditrice depuis plus de 35 ans, cette radio je ne veux pas la laisser, j’estime qu’elle m’appartient un peu aussi, même si je ne suis pas actionnaire. Je refuse d’être obligée de supporter la pub, les idioties et tout ce que je fuis à la radio. Ce n’est pas aux auditeurs de partir c’est à la radio de répondre à notre attente. ALORS RÉAGISSONS, une chronique nous déplait envoyons un mail, écrivons au médiateur De Morand nous indispose écrivons lui. je ne veux pas perdre "la-bas", "et pourtant elle tourne", le "crumble", "mangin palace". Les réactionnaires de tout poil eux savent réagir pourquoi pas nous ? Là aussi il faut se battre. transmettons-nous les morceaux de propagande qui auraient pu échapper à certains, ne laissons rien passer.

  • le 25 juin 2010 - 03h38, par Gregory F.

    Oui c’est une main dans la poche et d’un air faussement décontracté que le patron de RadioFrance « Jean-Luc Hees » est apparu lors de l’émission « le G.J. Cannal+ » pour déclarer haut et fort qu’il n’avait subit aucune pression de l’Élysée. Que la suppression des chroniques humoristiques n’était de son seul fait. Que pouvait-il dire d’autre ? Publiquement s’humilier et avouer une inféodation au pouvoir ? Au moins il aurait eu des circonstances atténuantes, une raison rationnelle à cette débâcle. Il reste alors l’auto censure et c’est déjà une petite mort intellectuelle...

  • le 25 juin 2010 - 03h13, par Rainbow

    Les choses se précisent pour la rentrée sur Inter, grille des programme remaniée : Guillon viré, Porte viré, et pourtant elle tourne virée, qui est le prochain : La-bas,L’afrique Enchantée, ... ? Mais pour monsieur Val qui semble être de plus en plus à l’aise dans son rôle de bon petit soldat du reich, voici une idée de jingle pour changer de cet nauséabond et outrancié " la différence", préféré alors : Radio Paris ment, Radio paris est allemand, Radio paris ment, Radio paris est allemand.

  • J’ai été comblé au mois de juin sur l’explication de ce qui se passe en ce moment et des véritables enjeux de société. Bernard Friot a été remarquable et magistral, en particulier sur l’augmentation évidente de la productivité et son rôle dans la régulation des retraites : il n’y a pas eu de problème quand on est passé de 4 pour 1 à 2 pour 1 (actifs/ retraités)en 40 ans, donc pas de problème non plus quand on passera à 1 pour 1, dans 40 prochaines années : c’est très clair, non.J’ai même noté que les profits pourraient devenir ENORMES dans le PIB. On nous mène bien sûr en bâteau et il faudra encore plus se battre.

    Mais j’ai aussi assisté à la conférence de Gérard Filoche à Carnoux. Avec ses deux bouquins (avril 2010), sa démonstration est également très intéressante, d’autant qu’il est Inspecteur du travail et qu’il en connait un sacré rayon sur les exactions des employeurs et sur la main-mise du pouvoir actuel sur le code du travail : à revoir complètement après Sarko. Encore merci pour cette émission et adios attristé, oh combien, à nos deux humoristes dont l’éviction même était contenue dans la nomination PAR LE POUVOIR,foutu POUVOIR, de Jean-Luc Hess et un certain Vial, qui nous ont encore sacrément trompés. C’est presque pire que celle de Besson : c’est dire. Pierre Mouroux de La Ciotat

  • le 25 juin 2010 - 01h37, par florence

    Si si , merci ! Grâce à votre sens des responsabilités, mon fils de 16 ans a encore une petite chance de devenir un ado "normal" avec un cerveau disponible formaté au coca ! Ce rebel goûtait des émissions aussi subversives que Et pourtant elle tourne, Parking de nuit,même Là bas si j’y suis ! Avant d’aller en cours il lui fallait sa dose de Guillon, Porte...et si il les ratait, il allait sur le net ! Un vrai addicte à l’intelligence ce sale môme ! Enfin, il va j’espère s’orienter vers de saines cultures telles que Fun radio, Skyrock, Bigard, les grosses têtes...C’est qu’en 2012 il vote, faudrait pas qu’il se mette trop à réfléchir ! Bon je vous laisse, il faut que je mette au feu ces bouquins et ces mauvais journaux (je donne pas les titres, c’est effrayant)

  • le 25 juin 2010 - 00h02, par nicolas

    Bonjour Daniel et à toute l’équipe. Depuis maintenant 15 ans que j’écoute France Inter j’ai toujours été enthousiasmé par liberté de ton et la qualité des émissions de la station. Mais voilà que depuis des semaines je ressens comme une odeur de pourriture. Est ce l’arrivée de Val (le tueur de Siné) ou Hees (l’opportuniste sarkosien) Je ne serai le dire. Porte et Guillon ne sont plus, enfin pour le moment, Il ne reste que Toi Daniel. Les temps sont difficiles pour les esprits subversifs. Pendant ce temps les accros du pouvoir, les copains du Fouquets continuent de détruire la société construite avec violence par nos ancêtres. J’ai les boules et la haine, faut que ça pète. Courage Daniel et espérons que tu sera là bas dans la maison ronde de Radio (UMP) France.

  • le 24 juin 2010 - 23h58

    Ouaou ! Par curiosité, je suis allé refaire un petit tour sur le site de la pétition () : en seulement quelques jours 13.000 signatures et il y en a encore 2000 et quelques en attente de validation dans les tuyaux ! Il y a des messages bien sentis. J’aimerais être une petite souris à la cellule de FI en charge des relations avec les auditeurs, pour voir la teneur des courriers qu’ils ont du recevoir...

  • le 24 juin 2010 - 16h04, par Thierry ROUQUET

    L’enjeu des retraites, avec Bernard Friot.

    Bravo Daniel pour avoir invité le modeste mais génial Bernard Friot. Pour compléter ton émission, la vidéo d’une conférence qu’il a donné à vannes le 11 juin ainsi que des extraits d’une journée de travail en sa compagnie. On y revient notamment sur : l’argument démographique, comment augmenter le PIB sans augmentation mortifère de la production, salaire continué contre salaire différé, revenu universel ou salaire universel etc....

    C’est ici : http://www.fsl56.org/2010/conferences/debut

    Vous pourrez également trouver des articles du Professeur Lordon : http://www.fsl56.org/les_actualites ?first=5

    Et puis, Daniel moi je signe pour que tu présentes la matinale d’Inter à la rentrée ! Amitiés à tous les AMG.

  • NO PASARAN J’écoute l’émission d’hier sur Internet vu qu’à midi plus une poussière j’ai éteint de rage ma radio. Rage contre Val et Hess, braves toutous à leur mémètre-68. Courage Daniel , continue je compte sur toi pour me donner les nouvelles du front.

  • le 24 juin 2010 - 14h46, par Pascal Castel

    Je viens de prendre connaissance du licenciement de Didier Porte et Stéphane Guillon. Je n’écouterai donc plus France Inter, sauf Là bas... évidemment. J’espère que nous serons assez nombreux dans ce cas pour impacter visiblement les chiffres d’audience.

  • le 24 juin 2010 - 14h35, par catherine

    Il se tiendra à 20.30, à l’Olympic café, rue Léon, Paris 18e, avec le groupe "Sex, drugs & rébétiko" et avec Gail Holst, auteure d’"Aux sources du rébétiko" (les Nuits rouges) qui chantera avec le groupe. Qu’on se le dise !

  • et ce matin, au boulot, deux fonctionnaires de l’EN, non rémunérés car grévistes, mais ayant là du travail à faire qu’ils voulaient "bien faire", deux grévistes donc causaient en s’entraidant, ce que l’on ne peut jamais faire lorsque l’on ait payé...ni se parler, ni s’entraider... "t’as entendu hier l’émission de Mermet avec ce type éblouissant qui racontait qu’y a pas de chomeurs chez les retraités ?" "oui,oui, oui, j’ai adoré ! quelle bouffée d’oxygène...repenser un peu, de temps en temps, quel bonheur...et que de vérité ! "

  • le 24 juin 2010 - 14h03, par Jean-Claude Viallefond

    Je pense qu’il devient maintenant très urgent de faire circler une pétition réclaman le départ en urgence de Philippe Val Avec lui c’est massacre à la tronçonneuse,tout y passe les humoristes de la tranche du matin, Et pourtant elle tourne ,etc en fait tout ce qui fait le plus de la sation , plus fort cerise sur le gàteau on oblige Rebecca Menzoni à jurer(sans que personne la croit d’ailleurs) sue c’est elle qui supprimme sonémission du samedi comme par hasard le plus fraiche et la plus irrévérrencieuse !! consrtvant celle du dimanche , copie du Nonobstant insipide du prententieux Gérard Calvi dans doute le prototype de ce que souhaite Philippe Val dont le courbage d’échine confine maintenant à l’acrobate !! Proprement consternant Accroche toi Daniel !! notre dernier rempart contre la nullité ambiante. Bien Amicalement. Jean-Claude .(bientot 70 ans au compteur mais toujours aussi remonté)

  • le 24 juin 2010 - 14h00, par Philrouge, musicien

    Bonjour, y aurait-il quelque part une pétition à signer pour protester contre l’éviction de nos deux indispensables humoristes que sont Didier Porte et Stéphane Guillon ?

  • j’ai écouté avec passion Bernard FRIOT, il me redonne espoir en l’humanité mais par dessus tout il a dit avec une aisance déconcertante ce que je n’arrivais à traduire depuis des années, c’est merveilleux de s’exprimer comme cela sur des questions aussi ardues Merci Monsieur j’aurais été très honoré d’être un de vos élèves. merci aussi à vous Monsieur Mermet je me surprends à réfléchir en écoutant vos émissions surtout quand je converse avec d’autres personnes, enfin je Gagne ma LIBERTE et je comprends mieux à 48 ans qu’on puisse donner sa vie pour elle !

  • Salut ! Moi aussi j’ai trouvé vraiment brillante l’intervention de B. Friot. J’en vois les limites mais la base est indiscutablement la bonne. Je vais diffuser l’adresse de votre webcast par mail mais est-ce-que, vu l’enjeu, il ne serait pas possible de nous faire un fichier unique reprenant l’interview seulement et qu’on puisse la mettre en pièce attachée dans nos mails ? Merci en tout cas !

  • le 24 juin 2010 - 13h00, par Jocy

    "ECOEURANT" .... !!!! Pour moi, le capitalisme l’est, "ÉCOURANT" ! et aujourd’hui, comme tous les jours, nous profitons des exactions des représentants de ce triste gouvernement, R. Bachelot, tout d’abord je l’ai quittée, elle se débatait avec des vaccins, et je la retrouve à l’Assemblée Nationale en train de s’offusquer à cause des bleus !!!!! j’ai du râter une marche !!! mais de quoi je me mêle ???? il s’agit de foot, de sport !!! qu’est-ce qu’un ministre, quel qu’il soit, a, à s’occuper de gérer une équipe de foot !!! même si elle est "na tio nale" !! mais si ! sous Napo 4, l’état est vraiment partout ! "Écouerée".. ??? à cause des bleus ??? j’ai tellement vomi depuis 2007 !!! que leurs frasques d’aujourd’hui, nouvelles diversions pour masquer leur vile bassesse, ne trompe plus personne !!

  • J’ai appris des choses édifiantes en écoutant votre émission... Merci pour ces informations qui sortent des sentiers battus par les versions officielles !!!

  • le 24 juin 2010 - 11h30, par Jocy

    NON ! Messieurs les journalistes ! Vous n’allez tout de même pas laissez passer cela ! Vous ne pouvez pas accepter ! S’il fallait une excuse... elle est belle, non ? Debout, et tout le monde en grève ! France Inter, toutes les radios, la télé, les journaux,.... debout !!! et ce fabuleux élan va entraîner LE changement !!!!!

  • le 24 juin 2010 - 11h13, par panick

    Allo ici tabac info service... et gnagnagna.... Combien coûte cette campagne publicitaire pour nous empêcher de fumer ? Combien rapporte la pub indirecte de la cigarette dans tous les films et téléfilms. Arrêtons cette hypocrisie. On s’en fout que les gens meurent du cancer, ce qu’il faut c’est que l’industrie du tabac (donc l’état)engrange des bénéfices

  • Magnifique ! Un grand merci, cela fait tellement de bien d’écouter Bernard Friot. Je vais transmettre à tous mes amis. Je pars pour la manif et je suis heureuse ! Enfin j’entends clairement énoncé ce que je pressens et sais, sans parvenir à l’exprimer, je vais le réécouter pour mieux en parler. Merci à ce que vous nous apportez de Daniel Mermet à tous ceux qui relaient, chacun apporte sa pierre à la construction d’une humanité fraternelle, libre et égale en droits.

  • Cher Daniel MERMET Je viens d’écouter votre émission d’hier 23 juin dédiée aux travaux sur les retraites de Bernard FRIOT. Nous militants de base qui bagarrons sur le terrain avec de petits moyens, nous avons besoin de cet argumentaire pour le porter dans les petites communes de la France profonde. Serait - il possible d’avoir le CD -voire le DVD si elle a été filmée- de cette émission, en payant (y compris des droits d’auteurs) s’il le faut. Chaleureusement vôtre

  • le 24 juin 2010 - 08h58, par Poupel

    message à l’ensemble de la population française et plus particulièrement aux auditeurs de france inter :
    -  il est desormais interdit d’ecouter, de lire, de regarder sous quelques formes que ce soit les propos des anciens humoristes de france inter (stephane guillon et didier porte) qui ont par leur insolence répétée et l’ignorance des multiples rappels à l’ordre de la part de Mr Vale et de Mr Hees, contribués à discrediter nos instances dirigeantes qui agissent pour le bien d’autrui même si la plupart continue de feindre de l’ignorer. il ne s’agit nullement de dictature radiophonique ou d’une quelconque forme de censure, mais bien d’eviter en ses temps de crise et d’austérité, toute pollution négativiste à l’encontre des hommes et femmes qui travaillent au quotidien pour "redresser" notre pays. a cette effet, les chroniques humoristiques sur france inter sont donc retirées du programme et un projet, actuellement à l’étude, sera proposé prochainement visant à interdire d’évoquer les sujets economiques, politiques ailleurs que dans des emissions spécialisées ayant reçu l’aval de la direction des programmes et du gouvernement. il est egalement rappelé à la population :
    -  qu’il est obligatoire de posseder une télévision.
    -  que cette télévision doit être obligatoirement allumer entre 20h00 et 20h35 sur TF1 pour le journal de Laurence Ferrari. de graves sanctions seront prise à l’encontre des contre-venants qui seraient pris à cette horaire à ecouter des pods-cast de la bas si j’y suis ou autres emissions subversives dont la liste vous sera prochainement communiquée.
    -  il est egalement obligatoire d’ecouter le carrefour de l’odeon entre 16h00 et 17h00 sur france inter car comme tout le monde le sait , la musique classique adoucit les moeurs.

    tout manquement à ces directives seraient considérées comme une volonté de nuire aux instances dirigeantes et seraient immediatement sanctionnées.

    message en hommage à georges Orwell dont les recits s’eloignent progressivement de la science fiction pour s’inscrire dans un present toujours plus restrictifs en terme de libertés individuelles. stephane guillon et didier porte vous avez tout mon soutien et j’espère pouvoir encore rire à gorge deployée en vous ecoutant, lisant, regardant ....

  • le 24 juin 2010 - 08h06, par Xactus

    Merci Didier, merci Stéphane. Adieu France Inter Désolé Daniel ce sera bientôt ton tour ...

  • le 24 juin 2010 - 03h00, par Alain

    Une bien belle émission encore aujourd’hui. Ça nous change des seuls discours convenus que l’on entend habituellement sur le sujet et qui tendent à nous faire gober n’importe quoi. Entre Friot et Lordon, nous avons d’excellents professeurs. Quel dommage que les pouvoirs publics n’incitent pas plus les gens à écouter ces personnes là plutôt qu’à les conditionner à prendre comme une affaire d’état les insignifiances d’une poignée de connards dorés tapeurs de ballon ! à cet égard, il est scandaleux que ce qui ne devrait susciter qu’un entrefilet occupe les deux tiers d’un journal télévisé comme s’il s’agissait d’un événement majeur, de même qu’il est scandaleux que des ministres se mêlent de ces histoires comme s’ils n’avaient pas beaucoup mieux à faire. Mais je sais bien que ce n’est pas par hasard si on donne tant d’importance à des choses qui n’en ont aucune. Gouvernement de propagande et d’intoxication !

    L’émission d’aujourd’hui, voilà un sujet d’importance, comme beaucoup de celles qui l’ont précédée d’ailleurs, et comme on espère qu’il y en aura encore bien d’autres. Je dis « on espère » car les nouvelles d’aujourd’hui sur France-Inter ne sont pas bonnes : je pense évidemment à Didier Porte en particulier. Aux autres aussi néanmoins, que j’écoutais avec intérêt. L’épuration comme au bon vieux temps ! Que va-t-il rester sur France-Inter si on nous enlève tous ceux qui nous intéressent ? Pour aller vite, il ne reste plus que « Là-bas si j’y suis » ; mais pour combien de temps ? La « différence » va s’amenuiser à l’extrême ! La seule station de radio que j’écoutais jusque là est en train de se vider de tout son sens. Que veut-on ? la transformer en un radis creux comme la télé ? et, de là, perdre tous les auditeurs qui étaient attachés à une vraie radio ? Je triais déjà beaucoup parmi les diverses émissions mais, comme beaucoup d’autres, désormais, je n’écouterai plus France-Inter. À part « Là-bas si j’y suis », évidemment.

    Ce soir, je ne suis pas triste comme d’autres auditeurs ont pu l’exprimer : je suis consterné et en colère. Toutefois, je m’en voudrais d’oublier pour autant de dire un grand merci tout particulier à Didier Porte qui a su nous enchanter et nous édifier de sa verve incisive et si bien construite. J’espère qu’il reviendra quand nous aurons nous-mêmes viré ceux qu’il dérangeait.

    Daniel, accrochez-vous bien, il ne reste plus que vous !

    Alain

  • Une des meilleures émissions de "là-bas" cette année. C’est dire ! Bernard Friot - avec d’autres invités de "Là-bas" - redonne de l’espoir. Nous vaincrons, nous sommes des millions ! Et encore dans la rue le 24 juin... Nous espérons tous que tu pourras continuer Daniel. Soutien à Didier Porte et Stéphane Guillon. Et préciser à J-L Hess que France Inter n’est pas SA radio, mais LA NOTRE.

  • Salut, bravo à Bernard Friot, et Frédéric Lordon il y a quelques temps pour leur pédagogie, la clarté de leur propos, et pour être capable de rendre l’économie captivante pour un public profane... et bien sûr un grand merci à Daniel Mermet pour son travail si utile en cette époque où les médias semblent trop souvent n’être devenus que des instruments de manipulation des consciences. Félicitations pour cette émission passionnante et indispensable !

  • le 23 juin 2010 - 22h50, par Franck Gionovesio

    Bonjour l’équipe de Là-Bas ! M. Val a-t-il prévu de recaser l’émission à 17h00 comme il y a quelques années (rires !!) ou y-a-t’il des menaces de suppression (comme Guillon et Porte, Daniel, je crois que tu ne plais guère au pouvoir en place, désolé !) ? A quand une émission sur les coulisses de France Inter ? Il s’en passe des choses en ce moment !! Continuez, le peuple a besoin de vous !!!

  • Merci Monsieur Guillon, et Merci Monsieur Porte, moi aussi je quitte France Inter sauf la bas avec qui je reste

  • Daniel, merci pour cette émission

    Cela fait 3 semaines que je n’écoutais plus la radio - une pause salutaire. Je suis si surprise d’entendre un discours tel que celui de Bernard Friot ! Je vais le reprendre, l’étudier. Il se peut que j’aille manifester demain.

    Bonne journée à vous Daniel.

    Isabelle

  • le 23 juin 2010 - 22h06, par luc le balafrais

    « La réforme que le gouvernement porte aujourd’hui est une réforme juste. La question est de savoir si nous avons la volonté, ou pas, de sauver notre régime de retraite par répartition. Du côté du gouvernement, nous y sommes absolument résolus.

    Le principe de cette réforme est simple. C’est un droit nouveau qui est désormais offert à tous les salariés : celles et ceux qui n’auront pas, au moment de leur décès, travaillé jusqu’à 70 ans ET cotisé leurs 50 annuités, auront désormais la possibilité, s’ils le souhaitent, de rattraper le reliquat après leur mort.

    Toutefois, au cas où ils ne le feraient pas, au cas où ces morts -de bonne foi ou non- ne trouveraient pas d’emploi, la charge du rattrapage incomberait à leurs descendants, faute de quoi les droits à la pension de ces descendants seraient eux-mêmes soumis à une décote correspondante aux manquements cumulés de leur ascendance. Cette réforme renforce ainsi le principe de solidarité intergénérationnelle auquel nous sommes attachés.

    Elle le renforce, et elle l’approfondit, puisque nous instaurons ici une solidarité d’outre-tombe au service de l’effort de financement des retraites, une solidarité post-mortem pour l’équilibre des comptes de la Nation : « A la vie, à la mort ».

    Cette réforme est juste, cette réforme est équitable. Nos défunts ont l’éternité devant eux et, de surcroît, une espérance d’éternité qui s’allonge, les démographes zé thanatographes sont formels ! Or, le gouvernement a décidé de ne les mettre à contribution qu’au niveau -somme toute modeste- de 3.47% de cette éternité (ce qui laisse de la marge pour une réforme ultérieure, au cas où elle serait nécessaire ; ce qui laisse encore de beaux jours devant eux aux générations actuelles de trépassés).

    Pour permettre aux morts d’exercer ce droit (qui, rappelons-le, est un droit nouveau !), qui complète la panoplie de droits sociaux de tous les citoyens, le chef de l’Etat a prévu la création d’un sous-secrétaire d’Etat à l’emploi des défunts. Le chef de l’Etat est déterminé à ouvrir ce chantier au plus vite, car de véritables gisements d’emplois existent pour les disparus en quête d’annuités manquantes.

    Le sous-secrétariat aura la mission de simplifier les démarches à entreprendre pour celles et ceux des défunts qui ne disposeraient plus de toutes leurs capacités (il est vrai que notre pays doit en finir avec les tracasseries administratives !).

    Dévoué à cette tâche d’intérêt national et, pourquoi ne pas le dire, d’essence humaniste, le MEDEF s’est déjà déclaré comme une force de proposition et de progrès, véritable levier de l’innovation, champion de la lutte contre les frilosités et les conservatismes. Parmi les pistes qu’il propose dans son Livre Noir « L’entreprise, c’est la vie... jusqu’après la mort », nous retiendrons ici à titre d’exemples des offres d’emplois pour morts telles que :

    -  Pilote crash-test dans l’industrie automobile (aucune expérience requise ; possibilité de rouler à tombeau ouvert ; prime de risque).

    -  Réalisation de bandes décimées et de défunts animés pour amuser les enfants.

    -  Banque d’organes (pour ceux qui sont attirés par les carrières humanitaires ; 1 organe = 1 trimestre d’annuités).

    -  Matière première de substitution des industries chimique et agro-alimentaire (les morts aussi peuvent faire un geste pour la planète !).

    -  Testeur volontaire des technologies de pointe de l’industrie d’armement.

    -  Permanent syndical UNSA ou CFDT.

    -  Figurant docile pour les déplacements en province du chef de l’Etat (attention : cadavre mesurant impérativement moins d’1m70 !).

    -  Gardien en faction à l’entrée des écoles, collèges et lycées (agent de réduction des risques d’intrusion d’individus étrangers dans les établissements scolaires ; profil recherché : dissuasif, décomposition acceptée).

    -  Idem, dans l’Education, agent de vie scolaire peuplant les bureaux vides (permettant de passer en non-remplacement de fonctionnaires de 1 sur 2 à 2 sur 3).

    -  Bouc-émissaire présent dans les salles de repos des salariés vivants, notamment sur tous les lieux de travail où l’intensification liée à la modernisation incontournable cause quelquefois (hélas) une augmentation considérable du stress.

    -  Electeur (déjà testé il y a plusieurs années par M. Tibéri à la Ville de Paris ; fonction civique qui aura le mérite de réduire l’abstention nuisible à notre démocratie).

    -  Candidat associé pour participer à des émissions de télé-réalité (société endemort).

    -  Services à la personne : présence complice pour personnes âgées seules.

    -  Petite enfance : référent fixe en crèche et jardin d’enfants (où les effectifs d’enfants sont en hausse pour un nombre d’agents vivants et qualifiés en baisse).

    Au travers de cette liste (non exhaustive !), chacun aura constaté que les possibilités sont nombreuses, qu’il ne s’agit absolument pas d’une réforme squelettique, ni d’un os à ronger. Le choix des emplois est très ouvert, afin de tenir compte des goûts et des inclinations de tous les trépassés.

    Cette réforme est une réforme juste, équitable, efficace, durable, selon un avis largement partagé. D’ailleurs, un syndicat constructif et moderne comme la CFDT y a d’ores et déjà souscrit, pour peu que certaines contreparties soient négociées dans l’intérêt des morts sur le plan de la pénibilité de certains emplois. Le gouvernement, qui a toujours laissé la porte ouverte aux partenaires sociaux, morts et vivants, se déclare tout à fait disposé à de tels aménagements.

    Refusons l’immobilisme !

    Debout, les morts ! »

  • le 23 juin 2010 - 21h07, par emm

    à l’accrobelge : Tu peux trouver des extraits du dernier numéro de fakir et des articles des anciens sur le site http://www.fakirpresse.info/ Franchement, essaye de t’abonner, je serais très étonnée que tu sois déçue. Le contenu est bouillant, réjouissant et ébouriffant, très documenté, convaincant et sans pitié. Non, je ne travaille pas pour la maison du François, mais honnêtement, le dernier numéro était excellent. Esssye, je te jure.

  • le 23 juin 2010 - 20h46, par une accrobelge

    Chers Daniel et l’Equipe,

    J’écoute fidèlement tes émissions bien qu’avec retard. Je viens d’écouter ton émission sur l’Afrique du Sud et j’en suis encore bouleversée. Merci de tout cœur pour toutes tes émissions. A toi bien sûr et à François F., (dont j’aimerais lire Fakir mais introuvable à Bruxelles) et Pascale P..., Antoine et les autres sans oublier Zoé dont j’aime beaucoup les émissions du vendredi soir. S’il fallait resigner une pétition compte sur moi et j’essayerai d’en entraîner d’autres pour que tu puisses continuer, car comme le disait une AMG, il y a quelques mois "on a besoin de toi". Merci pour la différence.

    Une accrobelge

  • Une émission intéressante avec une brillante analyse. Mais, sauf erreur de ma part, à aucun moment M. Friot ne remet en question le PIB et sa croissance. Il ne nous dit pas ce qu’il mesure ni sur quoi il repose. Il semble d’ailleurs considérer que cette croissance va se poursuivre indéfiniment en oubliant que la biosphère ne le supportera pas. Nous habitons un monde fini aux ressources limitées, à commencer par le pétrole. Mais bon, tout ça c’est des lubies d’écolo bien entendu. L’important c’est de se partager le gâteau pas de changer la recette...

  • le 23 juin 2010 - 20h28, par Aucun

    Val n’est que le cheval de troie de Naboléon. "Un bon à rien prêt à tout" comme dit mémé. Avec autant de crétin (avec un Hees) dans le fromage, faut pas s’étonner que sa fasse des salades.

  • Merci à Bernard FRIOT, pour ses arguments si convaincants et pourtant tellement à contre-courant du discours du pouvoir et des médias. Nous sentons bien qu’il leur dit leurs quatre vérités.

    Je suis convaincu que "l’emploi" dans les grandes entreprises mène souvent au travail et aux produits absurdes (je crois que c’est différent dans le monde des artisans et des petits commerçants... ils existent encore !). L’âge du mésusage comme dissent certains, nous payons de plus en plus pour ce qui est inutile ou de mauvaise qualité. Ce qui est utile et bon, est bien souvent issu d’un travail gratuit.

    J’apprécie particulièrement deux idées que j’avais en moi, mais dans le flou :
    -  Le "salaire" à vie selon la qualification et non selon le poste.
    -  Les grands investissements basés sur les cotisations plutôt que sur la capitalisation. C’est génial et bel et bien révolutionnaire.

    Je vais faire connaitre et écouter autour de moi, cette émission jubilatoire...

    J’ai 60 ans, encore au boulot pour un moment, en indépendant. J’ai la chance d’être encore en forme, donc pour moi ça va. Mais je regarde autour de moi...)

  • le 23 juin 2010 - 18h52

    Eh ben mes enfants...à FI vous avez hérité d’une sacrée équipe de nettoyeurs. A quand la dissolution à l’acide dans la baignoire ? En passant vous avez lu la presse française aujourd’hui sur le procès débâcle Vivendi à l’ère Messier ? le procureur qui demande la relaxe. Les comptes qui n’ont pas été truqués ; Et il n’y a pas eu de diffusion d’informations fausses ou trompeuses sur la santé financière du groupe. Donc tout va bien. Sans doute la SEC américaine avait mal vu (lire qq vieilleries vite oubliées ici ou ici). Petit air sympa des malpolis que je viens de découvrir ici. J’adore !. A demain dans la manif.

  • Bonjour, Je suis tombé par hasard sur l’émission. Remarquable de clarté et de pédagogie sur la question du financement des retraites, Je n’arrive pas à comprendre que tout le monde gobe cette fiction démographique alors qu’il s’agit à l’évidence d’un problème de productivité (dommage que ce mot ne soit pas prononcé), et que comme la productivité est croissante...

    À rapprocher de l’excellente émission du 8 juin (dans Service Public) où Philippe Moati défendait l’extension des garanties à 10 ans. Doubler la durée de vie d’un produit ne coûte guère, mais double la productivité et aide donc à résoudre le problème des retraites : si deux actifs peuvent nourrir 1 inactif (donc 3 personnes au total) alors, en doublant la productivité, un seul actif peut faire la même chose (nourrir 3 personnes) et peut donc nourrir 2 inactifs. C’est donc bien au delà du besoin pour 2050.

    Un peu dommage de gâcher cela avec une vision un peu trop utopiste de l’organisation future du travail. Que ce soit vrai ou faux, c’est très largement prématuré et trop facilement utilisable pour disqualifier le plus urgent du discours. Qui trop embrasse mal étreint.

    Mais merci.

  • le 23 juin 2010 - 18h20, par MPioche

    Pas un petit mot là dessus non ? LBSJS n’est quand même pas complice ?

  • le 23 juin 2010 - 17h58, par Toh

    Désolé ce n’est pas le sujet adapté pour parler de ça ("l’enjeu des retraites", remarque pourquoi pas ?...), mais je souhaitais simplement signifier mon opposition aux renvois de Guillon et Porte.

    Je continuerai à t’écouter Daniel, mais sur internet.

  • "vieille" retraitée de 68 ans...avec tous mes trimestres !.. et 610 € de retraite... car : ( 3enfants - femme d’agriculteur 15 années - diplome de biblio. à 45 ans - et quelques 10 années de cotisations... ) Trés intéressant B.Friot, comment se fait-il, que à part D.Mermet si peu de journalistes parlent de ses analyses et propositions ?... Où peut-on le contacter ? merci !

  • je viens de finir d’écouter l’émission, je l’ai trouvé bien laborieux. Y’a de bien meilleurs argumentateurs, Nikonoff par exemple, qu’on peut écouter :

    http://j-ai-du-louper-un-episode.hautetfort.com/

    J’aime beaucoup l’émission en général, mais son truc contre le revenu universel et pour le salaire a vie en fonction de la qualification, je trouve ca un peu poussif.

    M’enfin.

    bonne soirée

  • Si c’est comme ça y a plus qu’à : Ce message de contestation est destiné à Mrs Val et Hees. Une preuve de bonne foi, serait d’en accuser réception.

    Voilà conséquences d’une loi, d’un décret, voilà France inter hors des ondes que j’écoute, un bon concept de protestation à vos décisions.

    Mis à part entre 15h et 16h... A moins que....

    En attentes de votre réaction écrite.

  • Merci pour cette éclairage édifiant... Mais à vrai dire je m’en doutais un peu.

  • le 23 juin 2010 - 17h04, par nono.mulder

    DIDIER PORTE & STEPHANE GUILLON VIRES

    Là, c’en est trop : Véro et moi, cela fait plus de 20 ans qu’on écoute Inter, mais on ne peut plus continuer... Grâce aux podcasts, on restera en compagnie de Daniel et de ceux qu’ils nous fait rencontrer, mais Inter, c’est fini : on ne peut cautionner que notre radio devienne aussi servile. Et on va répandre autour de nous l’idée : on est nombreux à podcaster "là-bas..." tout en ne supportant plus le manque de différence d’Inter.

  • le 23 juin 2010 - 16h48

    Didier, Stèphane, je suis triste, vraiment triste, pas que pour vous étiez un rayon de soleil le matin et le midi. Ras-le-bol de ce climat empoisonné, comme une rue de ville industrielle en 1800 et quelque. Mais ce quoi ces gens. Moi je voudrais proposer qu’on les vire tous. Avez-vous entendu J.L.Hess et l’autre ancien rigolo, son comparse celui qui enculait un homme politique connu. C’est un coup d’état radiophonique ! Je voulais aussi demander que quelqu’un se renseigne sur l’audit pour l’équipe de France. Combien va couter la petite sauterie, au contribuable qui se serre de plus en plus la ceinture. Que on les vire tous !

  • le 23 juin 2010 - 16h43, par PAT

    Je n’ai pu écouter cette émission que mon fils de 29 ans a trouvé extraordinaire ; il a bcp appris grâce à l’auteur ; il a acheté son livre Remarquables vos émissions Daniel !

  • le 23 juin 2010 - 16h39, par PAT

    magnifique et géniale émission ; M Mermet invite toujours des interlocuteurs de grande qualité ; bravo encore et encore ; j’adore vos émissions ; j’essaie de les écouter furtivement au bureau ; quand je ne le peux pas , je les podcaste, bien sûr. Aujourd’hui je suis attristée d’apprendre le licenciements de vos confrères : Porte, remarquable aussi et Guillon

  • Merci Daniel, pour le clin d’oeil à Didier Porte en fin d’émission. Surtout, ne t’en vas pas !!! Même si on change d’horaire, maintenant on sait comment faire....... Comme je change de radio, sauf pour là-bas, je veux être sure de l’allumer à la "bonne heure". Bon été à toute l’équipe, tenez bon même si vous êtes l’alibi qui fait la "différence", je veux pouvoir continuer à être curieuse, enthousiaste ou écoeurée, mais VIVANTE......

  • le 23 juin 2010 - 16h36, par Lone

    Je viens d’écouter les messages de soutien à Porte et Guillon. Il y a longtemps j’avais vu Val avec son collègue Font. Devinez ou : Au théâtre libertaire Il m’avait bien fait rire le Val, Mais c’est vrai que c’était il y a longtemps. La seule chose de drôle la dedans c’est de penser que Val est passé au TLP-Déjazet

  • C’est pas facile de quitter sa banque ! Pour peu qu’on ait un prêt en cours, il est garanti par le versement du salaire, etc... J’avais quitté, avec lettre recommandée à la direction, une banque qui piégeait ses clients sans-papiers en appelant la police. Mais je n’avais pas de prêt en cours dans cette banque. On ne fait pas ce qu’on veut ! Ils se disent "partenaires", on se sent plutôt PRISONNIER !

  • le 23 juin 2010 - 03h20

    http://www.article11.info/spip/spip.php ?article845

    introduction "On l’a presque oubliée, comme s’il ne s’était rien passé. La crise des subprimes n’est pourtant pas si loin, non plus que l’indécent plan de sauvetage des banques auquel elle a donné lieu. Pour se la remettre en mémoire et revenir sur les malversations et fraudes des acteurs du marché, voici la traduction (par T.) d’une passionnante interview télévisée de l’économiste William K. Black."

  • le 23 juin 2010 - 00h36, par Aucun

    Le message "Bette en court". C’est vraiment du miel en barre.

  • Bonjour Daniel,

    Un message pour exprimer ma colère :

    La politique de périnatalité n’annonce rien de bon :
    -  restructuration
    -  non renouvellement de postes
    -  fermeture de maternités
    -  la prévention est relayée au plan secondaire.
    -  Assurer le minimum : les urgences

    Anticiper, éviter les urgences devient inintéressant car cela ne se quote pas en actes donc ne se traduit pas en chiffre d’affaire car c’est bien comme cela que l’on calcule maintenant à l’hôpital.

    -   les sages-femmes ont manifesté Vendredi dernier pour dénoncer la mise en place de ces usines à bébés.

    -   L’humanité perd sa place dès son berceau !

    Ma colère car cela n’interesse personne. Quel média viendrait couvrir une manifestation de 2000 sages-femmes ?

    He oui, une fois réquisitionnées, il ne reste plus grand monde pour manifester... (De toute façon, les médecins généralistes faisaient grève aussi ; un sujet de santé suffit ? )

    Et pourtant, 17000 hommes et femmes dénommés sages-femmes sont présents jours et nuit , pour accompagner, suivre, surveiller, accoucher, sauver des vies !

    A l’écoute, experte de la physiologie, de la déclaration de grossesse à la consultation du post partum en passant par ’accouchement, notre consultation rend bien des services à la sécu et au femmes,

    5 ans d’études, reconnues bac +3, des compétences qui ne cessent d’âtre augmenter et un salaire qui reste bas.

    La morbidité périnatale est en France plutôt mauvaise comparée à nos voisins du nord.

    Mais cela n’interresse personne qu’elle chute, qu’au lieu de la reconstruire et l’améliorer , nous lui tirions une balle dans le pied.

    Et pourtant, ce sont vos vies !

    Ma colère car nous sommes là malgré tout, à donner le meilleur de nous même ; métier passion est-il synomyme de métier sacrifice ?

    (Faut-il se mettre sur les voies ?Refuser d’accoucher, suivre surveiller... réanimer ? Pour attirer votre attention ?)

    Ma colère car même là bas si j’y si suit à ignorer nos message lancer sur la boite vocale vendredi et lundi !

    Soutenez nous ! http://petitionsagesfemmes.zigszags.org/

  • J’ai entendu il y a quelques jours, chez Mermet sans doute, (je vois pas ou ça sinon, nos deux grands journaux satiriques Siné & Charlie Hebdo ayant disparus, une pensée émue pour eux), une femme qui proposait qu’on se rende tous à la garden party de l’Elysée le 14 juillet. Ça m’a fait sourire j’ai trouvé l’idée sympa. Et depuis j’y pense.

    Et plus j’y pense, plus je pense aux cigares d’Estrosi, aux appartements des différents ministres, aux nuits d’hôtel à 800€ de Mme Yade, à ce brave couple Woerth si intègre avec Mme Bettancourt, au défraiement de 9500€ par mois de Mme Boutin. Allez savoir pourquoi, c’est plus fort que moi. Je me dis chiche ?

    Et si on s’y pointait vraiment à 100000 ou à 1 million, il y a certainement dans ces salons de quoi nous nourrir tous.. Et si on allait le 14 juillet récupérer la main sur nos finances, s’en ressaisir et siffler la fin de la récré ? Juste comme ça à titre personnel & collectif, sans se soucier des penseurs et intellos médiatiques, des syndicats et de leurs négociations, ni de la « gôche » en général, on pourrait juste venir prendre du bon temps sur les pelouses, papoter entre gens normaux, en grignotant quelques clapiotes, une sorte d’apéro citoyen géant ce serait l’occasion de discuter tranquillement de choses et d’autres, de sujets simples bien sur, comment vivre mieux en travaillant le moins possible par exemple...

    J’amène des cure-dents, si y’a plus rien à manger on les embrochera avec...

  • Affaire du Sentier II : le procès en appel se tiendra début décembre

    PARIS, 21 juin 2010 (AFP)

    Le procès en appel de l’affaire de blanchiment dite du "Sentier II" se tiendra du 29 novembre au 15 décembre, a tranché lundi la cour d’appel de Paris à l’occasion d’une audience de fixation.

    Les audiences se dérouleront devant la chambre 5-12 les lundi et mardi toute la journée, ainsi que les mercredis matins.

    Sur la centaine de condamnés, dix ont fait appel. Mais ce second procès ne devrait pas attirer les foules, les grandes banques comme la Société Générale ou Barclays France ayant été relaxées en première instance et le parquet n’ayant pas fait appel.

    Le 11 décembre 2008, à l’issue d’un procès-fleuve, le tribunal correctionnel de Paris avait condamné la Société Marseillaise de Crédit et la National Bank of Pakistan pour blanchiment aggravé à respectivement 100.000 et 200.000 euros dans ce dossier de trafic de chèques entre France et Israël entre 1996 à 2001.

    En revanche, le tribunal avait exonéré de toute responsabilité la Société Générale et quatre de ses dirigeants auxquels il était reproché d’avoir abrité en connaissance de cause, de 1998 à 2001, plus de 210 millions de francs (32 MEUR) provenant d’abus de biens sociaux et de fraudes fiscales.(...)

  • le 22 juin 2010 - 22h01

    Une captivante exposition a lieu actuellement à Loctudy (en Bretagne, à côté de Quimper). Intitulée L’aventure industrielle en Bretagne au 19ème siècle, elle nous permet de plonger dans les logiques du capitalisme industriel naissant ;

    on constate ainsi que si les forges de Trignac, à côté de Saint-Nazaire, sze sont mises en grève en 1894, c’est parce qu’une partie du personnel avait été licenciée et que les salaires de ceux qui avaient conservé leur boulot étaient diminués ; et pourquoi ? parce que les actionnaires ne gagnaient pas assez. Ca ne vous rappelle rien ?

    C’était il y a cent vingt ans. Comme quoi ... Expo aussi très intéressante sur les conditions de vie des ouvriers bretons, le syndicalisme, les contraintes - déjà - de la mondialisation, les premiers scandales politico-financiers ... Une expo à ne rater sous aucun prétexte.

  • le 22 juin 2010 - 19h45, par Aucun

    Franchement les commentaires du speakrin de Khô-Lantha en pro du foot ou de Mr Prot,ancien lèche-cul de la même écurie étaient aussi bon que les joueurs avec la haine en plus ; c’est dire.

  • le 22 juin 2010 - 19h14

    http://www.finance-watch.org/ "Nous, élus européens en charge de réglementer les marchés financiers et les banques, constatons tous les jours la pression exercée par l’industrie financière et bancaire pour influencer les lois qui la régissent. Il n’est pas anormal que ces entreprises fassent entendre leur point de vue et discutent régulièrement avec les législateurs. Mais l’asymétrie entre la puissance de ce lobbying et l’absence de contre-expertise nous semble un danger pour la démocratie. .... En matière environnementale et de santé publique, en face des industriels, les organisations non gouvernementales (ONG) ont développé une véritable contre-expertise. Il en est de même en matière sociale entre les organisations patronales et syndicales. Cette confrontation permet aux élus d’entendre des arguments contradictoires. En matière financière, ce n’est pas le cas. Ni les syndicats de salariés, ni les ONG n’ont développé d’expertise capable de rivaliser avec celle des banques.

    Il n’existe donc pas aujourd’hui de contre-pouvoir suffisant dans la société civile. Cette asymétrie constitue à nos yeux un danger pour la qualité des lois, et pour la démocratie.

    Car cette asymétrie s’inscrit dans un contexte de forte proximité des élites politiques et financières. ... En tant qu’élus européens en charge de la réglementation financière et bancaire nous appelons donc la société civile (ONGs, syndicats, universitaires, think-tanks...) à s’organiser pour créer une (ou plusieurs) organisation non gouvernementale capable(s) de développer une contre expertise sur les activités menées sur les marchés financiers par les principaux opérateurs (banques, compagnies d’assurances, hedge funds, etc...) et de faire connaitre de manière efficace cette analyse aux medias.

  • le 22 juin 2010 - 19h11

    La pétition que Nicolas, Angela et les autres membres du G20 recommandent vivement de signer est ici. 48.850 signataires + moi aujourd’hui. J’ai confiance en la parole de notre Président et lui apporte tout mon soutien dans sa nouvelle croisade en faveur d’une taxe sur les transactions financières et plus généralement dans la moralisation du capitalisme...

  • Incroyable effectivement que ces personnes pour qui j’ai de l’estime intellectuelle ne soient pas, comme je le suis, sociétaires de la Nef... ça ne révolutionne pas le système mais voilà au moins une alternative qui permet à chacun de ne pas remettre au lendemain ce qu’on peut faire dès à présent. Bougez vous messieurs, et vos comptes bancaires avec pour financer des projets, culturels, sociaux et écolos !

  • le 22 juin 2010 - 16h42, par MACNA’BEJUBAT

    Daniel, s’il te plaît, tu n’aurais pas un traitre qui pourrait nous expliquer la différence qu’il y a entre " casse-toi pauvre con " et " vas te faire enculer fils de pute " ?

    Ah ! C’est pareil ? Il nous semblait bien que ça sortait du même tonneau. Le bon exemple doit toujours venir du haut.

    Merci Daniel, continue tes émissions .

  • Dans le cirque ambiant, Bachelot s’ag"GRIPPE A" l’équipe de france de foot. Grâce à cette magnifique prestation, elle a trouvé le moyen de fourguer ces millions de masques. En effet, 60 millions de français vont être obligés de porter ces masques tellement nous sommes honteux !

    Autre désicion : Les vaccins contre la" Grève A" Evra et cie sont désormais disponibles. La vaccination se fera dans les stades de foot par les bénévoles qui s’occupent de nos équipes amateurs !!!!

  • Un peu de sémiologie : « on BOSSE ici... » « les TRAVAILLEURS sans papier »

    En creux, les immigrés MERITANTS, auquel les Français opposent les immigrés qui « viennent voler le pain des Français ». Les bons et les méchants étrangers justement. « ils sont comme nous : ils sont pour l’équipe de France, etc. »

    Et la solidarité avec toutes les exploitations ?

    Moi je m’en fous qu’ils soient travailleurs ou pas.

    J’étais présent à la Bastille ce jour-là comme tout le monde, car oui ce siège a commencé, le reportage ne le dit jamais, à l’occasion de la première manifestation sur les retraites.

    Ce soir là j’ai entendu les manifestants autres que sans papiers dirent : « je suis solidaire avec les sans papiers, mais les sans papiers sont-ils solidaires avec moi ? », je me rappelle aussi avoir entendu un urgentiste de la CGT dépité dire « la CGT a abandonné la lute des classes et ne soutient plus que les sans papiers »

    J’espère que la grève des sans papiers va servir d’exemple aux autres lutes. Je tiens seulement à signaler cette césure dans le front syndical qui grossit de plus en plus alors que la technique de monter les pauvres les uns contre les autres fait flores.

    Les autres catégories se sentent de plus en plus négligées, attention à la division, elle est là je l’ai vue et entendue ce jour-là.

    Une fois qu’ils auront des papiers ils n’hésiteront pas à se mettre en grève pour faire aboutir les revendications comme tout autre travailleur conscient et apporteront leur expérience acquise dans cette lute exemplaire.

  • le 22 juin 2010 - 13h44, par rakle

    Qu’est ce qui vous arrive monsieur Demorant, on vous a donc promis le 20h de TF1 ? que vous soyez si doux avec Copé.

  • On en reparle en 2010, et ce n’est probablement pas fini... Aux Antilles, le scandale sanitaire du chlordécone (AFP, Le Monde etc. 21/6) - Une étude, publiée lundi 21 juin en Guadeloupe et dans le Journal of Clinical Oncology, confirme que le chlordécone est responsable d’un accroissement significatif du risque de cancer de la prostate, lequel représente 50% de l’ensemble des cancers dépistés en Guadeloupe et à la Martinique. L’étude valide donc les signaux d’alerte que les autorités ont longtemps ignorés (...) "De la présomption d’innocence, on est passé à la présomption de culpabilité", a affirmé, au cours d’une conférence de presse lundi à Pointe-à-Pitre, le professeur Pascal Blanchet (CHU de Pointe-à-Pitre et Université des Antilles-Guyane), coauteur de l’étude avec le Dr Luc Multigner (Inserm U625, Rennes et Pointe-à-Pitre). (...) Le chlordécone est un pesticide agricole qui a été couramment utilisé dans la production bananière aux Antilles françaises bien après son interdiction en France métropolitaine, ***par dérogation ministérielle spéciale***. Sa rémanence dans les sols contaminés est de plusieurs siècles... Enjoy !

  • le 22 juin 2010 - 12h24, par Matthias

    Je ne travaille pas aujourd’hui, cela me permets de m’exprimer.

    Un gouvernement comme celui que nous avons ne demande qu’à être renversé.

    C’est dégueulasse de s’attaquer au principe des retraites à 60 ans après 40 ans de cotisations !

    Ca emmerde aussi les patrons.

    De l’argent pour financer les retraites il y en a : il suffit de le prendre où il est.

    Nous ne sommes plus après la guerre où tout était à faire et à construire.

    Le TRAVAIL, il faut se le partager entre toutes les personnes en âge d’être dans la vie active et inventer d’autres formes d’activités utiles à tous !

    Cela ne veut pas dire qu’après 60 ans on devient inactif ou inutile : les retraités n’ont jamais été aussi nécessaires au bien commun !

  • le 22 juin 2010 - 11h38

    On va leur mettre la pâtée, la déculottée, la misère, la honte !!

    TOUS ENSEMBLE, TOUS ENSEMBLE... OUAIS ! OUAIS !

  • le 22 juin 2010 - 10h26, par charere


    Message original------- Sujet : TR : Gonflé le toubib, il faut le faire !!...=réalité Sujet : Gonflé le toubib, il faut le faire !!...=réalité J’ai vérifié dans l’annuaire, ce médecin existe bien. Bonne journée, Marie Hélène

    Enfin un français qui se réveille !!!! belle lettre a Monsieur Nicolas SARKOZY

    docteur Christian SADEK Médecin généraliste Les Prades 46250 CAZALS à Monsieur Nicolas SARKOZY Président de la République Française Cazals, le 08 Mars 201

    Monsieur le Président de la République Avec tout le respect que je vous dois dû à votre fonction, je me permets de vous adresser ce petit présent : un croc de boucher. Ce n’est pas pour y suspendre Monsieur Dominique de VILLEPIN et n’a rien à voir avec les balles de 9mm qui vous ont été adressées anonymement.Moi, je vous dis qui je suis, et pourquoi je vous adresse cet objet. En temps que médecin de campagne, je suis tous les jours au contact de la France « d’en- bas », des agriculteurs, des artisans, des professions libérales, des commerçants, des employés salariés qui doivent travailler toujours plus pour en fait gagner de moins en moins. Je côtoie aussi des personnes au R.S.A. qui travaillent au noir, arrivent à toucher de nombreuses allocations diverses et variées et qui en fait ne payent pas d’impôts et s’en sortent beaucoup mieux que ceux qui sont au SMIC, et qui travaillent 7 H /jour, et bien mieux que de nos agriculteurs qui eux travaillent plus de 60 H/ semaine et 365 jours par an et qui parfois sont obligés de fréquenter les Restos du Coeur pour nourrir leurs enfants.Et que dire de nos retraités qui ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts.Tous les jours, je mesure la température de la population de notre canton et, je ne sais si c’est une conséquence du prétendu réchauffement climatique, mais la température monte, monte lentement mais sûrement et un jour cela va éclater.Je pense que c’est comme le « big one » sur la faille de San Andréa : on sait que cela va arriver mais on ne connaît pas la date. C’est ce que je perçois sur le canton de Cazals et aussi ce que je pressens dans les autres cantons de France.Il serait dommage que notre Pays qui est au bord de la faillite, faillite en grande partie liée à l’incompétence et à la corruption de nos énarques, soit victime d’une troisième révolution qui achèverait de le ruiner.Comme en 1789, la Révolution pourrait éclater pour une parole de trop : en 1789 ce serait Marie-Antoinette qui l’aurait prononcée « Ils n’ont plus de pain alors qu’ils mangent de la brioche ». L’ENA n’existait pas mais déjà nous avions une énarque qui ignorait comment se faisait le pain et la brioche : aucune réalité de la condition de vie des gens sur le terrain. C’est peut être pour éviter cela que nos énarques et hommes politiques fontde longs discours qui nous endorment et ne veulent plus rien dire : au moins cela évite de mettre le feux aux poudres et ils se sont fait plaisir en alignant des mots mais aucune idée.Nous sommes en présence d’un Etat qui devient de plus en plus inquisiteur envers ses citoyens, de plus en plus répresseur envers les honnêtes gens, de plus en plus laxiste pour les voyous : auriez-vous peur des voyous Monsieurle Président ? Pourtant ce sont les honnêtes gens qui feront la prochaine révolution parce qu’ils en ont assez que 1789 ne serve à rien et qu’ils ne soient bons qu’à payer des impôts. Je pense, en tant que médecin, que la révolution c’est comme le vaccin : de temps en temps il faut des rappels. Il y a trop longtemps maintenant que le dernier rappel a été administré. Après le dépistage des délinquants à l’âge de 3 ans, la taxe carbone qui épargne les plus pollueurs (vos petits copains), les radars « pompes » à fric, qu’allez vous nous pondre : le rétablissement des lettres de cachet ? Pourvu que je n’en sois pas la première victime ! Vous êtes en train de nous faire un France à l’Américaine. Mais pas celle d’Obama ! Celle de Bush, marionnette de la C.I.A., des lobbies del’industrie et de l’armement. Votreidole était G.W. Bush  : cela « crevait les yeux. L’Europe géographique avait un pays à la botte des américains (l’Angleterre), maintenant elle en a deux. Lors de l’invasion en Irak, par les américains, je devrais dire par la C.I.A. et les industriels de l’armement et accessoirement G.W. Bush, Jacques CHIRAC a eu probablement la meilleure initiative de ses mandats : ne pas y aller. Sil n’en avait pas été ainsi, je pense que notre pays, qui compte 1/6 de musulmans explosait de l’intérieur. En médecine il y a un dicton qui dit « primum no nocere » - d’abord ne pas nuire- et il a su l’appliquer. Vous êtes, lentement mais sûrement, en train de transformer le pays en dictature car vous avez l’esprit d’un petit dictateur ; il existe une grande similitude entre vous et Napoléon III dit Le Petit (dixit Victor Hugo). Mis à part quelques ministres, vous vous êtes entouré (mais cela est peut être voulu) d’incompétents notoires qui n’ont aucune réalité du terrain, comme par exemple Madame R. Bachelot qui nous a montré ses talents dans la gestion de la « grosse » épidémie de grippe A. Heureusement que le virus H1 N1, quant à sa virulence, n’avait rien à voir avec le H5 N1, auquel cas elle aurait participé à décimer le pays : elle aurait peut être résolu le problème de chômage en créant un maximum d’emplois...dans les funérariums. Il y a un proverbe qui dit « au royaume des aveugles, les borgnes sont rois » : je crains que vous l’ayez fait vôtre. Mais au fait, cette épidémie de grippe, n’était-ce pas une diversion, pour faire parler d’autre chose que de la crise ce qui aurait risqué d’échauffer les esprits ? En vous adressant ce présent, je ne fais pas de menaces, je m’inspire un peu de vous - après tout c’est vous qui en avez parlé le premier, du croc de boucher - Je fais seulement de la prévention. Il serait en effet regrettable que votre absence de bon sens, votre éloignement de plus en plus grand de la France « d’en bas », comme avait dit Jean Pierre Raffarin, vous conduise à vous y trouver suspendu par le peuple, ou pire encore, que la Guillotine, reléguée au musée par Robert Badinter, reprenne du service et fonctionne au rythme qu’elle a connu sous la Terreur. Je vous rappelle que vous êtes le Président de tous les Français même si tous n’ont pas voté pour vous et que vous avez été choisi pour vous occuper de notre Pays, pas pour l’anéantir. Je suis un libéral, mais je suis pour le libéralisme choisi et non subi et imposé. Vous êtes en train de créer un système de santé à l’américaine, c’est-à-dire à deux voire trois vitesses, alors que Monsieur Obama lui veut faire machine arrière et rendre l’accès aux soins à tous les Américains qui en étaient exclus. Vous êtes en train d’anéantir l’enseignement qui est le type même d’investissement à long terme où l’on dépense aujourd’hui de l’argent (nos sert à former les cerveaux qui feront l’élite intellectuelle de demain. Les pays nordiques comme la Finlande l’ont bien compris. Avec la suppression du juge d’instruction, vous êtes en train de créer une justice aux ordres du pouvoir : la France va devenir une République Bananière si elle ne l’est pas déjà.

    A l’allure où vous allez, la France sera le premier pays sous développé d’Europe : plus d’université, plus d’hôpitaux, plus d’industries, plus de services publics, plus d’agriculture.,. une réserve de gaulois pour touristes étrangers tout au plus. Attention ! Les Gaulois à l’image d’Astérix et Obélix pourraient bien entrer en Résistance ... Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy Dans 15 jours j’adresse cette lettre à N. Sarkozy accompagnée de son"cadeau" le crochet de boucher.

    diffusez la à un maximum de vos contacts, qu’elle fasse le tour du pays. Si un maximum de gens sont informés je ne risque rien. Je compte sur vous et ............ Vive la liberté

    d’expression !!!!! Docteur Christian SADEK Médecin généraliste Les Prades 46250 CAZALS

    moi charere je rajoute que la "chose"ci dessus citée donne la temperature d une france qui a la fievre surtout venue d un corps social ( profession liberale et revendiquée comme tel par notre toubib) pas particulierement reputé pour ses élans revolutionnaires

  • le 22 juin 2010 - 09h30, par Patrick

    J’ai également le même problème, pouvez vous me conseiller un autre moyen d’écouter ces transmissions audio ? Je serais très reconnaissant pour toute aide. fifa world cup

  • le 22 juin 2010 - 09h21

    Monsieur Nicolas Demorand Vous auriez pu demander à F Coppé comment expliquer que dans une cellule d’expert de 5 personnes Madame Woerth (qui n’est pas une simple secrétaire) n’a rien vu. Pendant trois ans. Incompétence ? Mais alors pourquoi un groupe comme Hermes fait appel à ces services. Lesquels ? C Chabin Ancien directeur general pour info : Madame Woerth entre au conseil de surveillance d’Hermès

  • Bonjour, Merci à toute l’équipe :
    -  de nous avoir fait connaître cette historienne
    -  de nous faire réfléchir avec une émission dense qui demandera plusieurs écoutes.
    -  de nous avoir donné de nouvelles raisons de nous battre contre le "ghetto du gotha". Nous ne pouvons pas rester sans rien faire le 24 juin. Nous n’avons pas le pouvoir nous devons être nombreux et unis. Je suis sûre que notre gouvernement a quelques "mesurettes" dans son sac prévues au cas où. A nous de les faire sortir et en grand nombre. COURAGE !

  • Découvrez avant l’heure la composition de l’équipe de France, communément appelée la selection "Bling Bling" qui affrontera le FC GG (grève générale), le 24 Juin 2010. Le match sera diffusé en intégralité dans toutes les rues de France.

    Gardien de but : N°1 : Brice HORTEFEUX Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux a été condamné à 750 euros d’amende et 2.000 euros de dommages et intérêts pour injure raciale pour les propos qu’il a tenu lors de l’université d’été de l’UMP à Seignosse en 2009. source : http://www.lepost.fr/article/2010/06/04/2100344_paille-je-ne-comprends-pas-la-condamnation-hortefeux-est-tout-sauf-raciste.html

    Défenseurs : N°2 : Christian Estrosi Le ministre de l’industrie, Christian Estrosi, accusé par Le Canard enchaîné de disposer de deux logements de fonction à Paris, dont l’un serait occupé par sa fille, a fait visiter, mercredi 19 mai, l’un de ces deux appartements à la presse, affirmant qu’il y vit "avec sa famille". Christian Estrosi a invité les médias afin de répondre "aux informations mensongères et malveillantes publiées par Le Canard enchaîné". la suite : http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/05/18/christian-estrosi-beneficie-de-deux-appartements-de-fonction_1353676_823448.html

    N°3 : Fadela Amara Le cabinet de la secrétaire d’Etat à la ville a admis, mardi 1er juin, que Fadela Amara hébergeait "occasionnellement" des membres de sa famille dans un logement de fonction d’un quartier huppé de Paris. Il réagit à un article du Canard enchaîné, qui écrit dans son édition de mercredi qu’un frère de Fadela Amara vit dans ce logement de 120 m2 donnant sur la tour Eiffel et situé dans le 7e arrondissement, où il bénéficie des services d’un cuisinier et d’un maître d’hôtel. Un autre de ses frères y a également séjourné l’an dernier, précise l’hebdomadaire satirique. Les membres du gouvernement ne peuvent en principe faire profiter les membres de leurs familles de ces avantages en nature. lire : http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/06/02/fadela-amara-admet-heberger-son-frere-dans-un-logement-de-fonction_1366428_823448.html#ens_id=1353679

    N°4 : Christian Blanc le secrétaire d’Etat au Développement de la région-capitale, entre, lui aussi, dans une zone de turbulences, en étant épinglé par le Canard enchaîné à paraître mercredi.

    Le journal satirique rapporte que le secrétaire d’Etat fume le cigare aux frais de l’Etat. D’après le Canard enchaîné, le ministre s’est vu offrir par l’Etat 12 000 euros de cigares en dix mois et en a remboursé 3 500 euros le 10 juin.

    la suite : http://www.leparisien.fr/politique/christian-blanc-epingle-pour-ses-cigares-payes-par-l-etat-15-06-2010-965815

    Milieux de Terrain :

    N°5 : Alain Joyandet "Je ne suis pas connu comme quelqu’un de dépensier. Je regrette beaucoup si cette somme choque", s’est-il défendu mardi à propos des 116.500 euros versés pour l’utilisation d’un jet privé pour aller présider à Fort-de-France une conférence internationale sur Haïti, voulue par le chef d’Etat français. lire : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/premiere-secousse-pour-alain-joyandet-fidele-de-nicolas-sarkozy-30-03-2010-868041.php

    N°6 : Rama YADE La chambre d’hôtel prévue pour Rama Yade plus chère que celles des Bleus. http://www.liberation.fr/sports/0101641594-la-chambre-d-hotel-prevue-pour-yade-plus-chere-que-celles-des-bleus

    N°7 : Eric Woerth La polémique autour de la double casquette d’Eric Woerth n’est pas close. http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/la-polemique-autour-de-la-double-67683

    N°8 : Christine BOUTIN Le ministre du Travail et des Affaires sociales demande à l’ex-ministre du Logement de renoncer à ses 9500 euros de rémunération dévoilés par Le Canard Enchaîné pour une mission confiée par l’Elysée sur la "mondialisation". http://www.latribune.fr/actualites/politique/20100610trib000518583/polemique-sur-la-remuneration-de-christine-boutin-eric-woerth-enfonce-le-clou.html

    ATTAQUANTS

    N°9 : Roselyne BACHELOT En pleine polémique sur le trop grand nombre de vaccins contre la grippe A-H1N1 achetés par la France, Roselyne Bachelot a annoncé lundi soir sur TF1 la résiliation de la commande de 50 millions de doses, soit, selon elle, une économie de 350 millions d’euros. Les médecins généralistes vont par ailleurs être autorisés à vacciner dans leurs cabinets, ce que le gouvernement refusait jusqu’à présent. http://www.lejdd.fr/Societe/Sante/Actualite/Grippe-A-Bachelot-arriere-toute-162464/

    N°10 : Rachida DATI « Elève Rachida, au piquet ! » L’injonction est du Canard Enchaîné, qui publie aujourd’hui l’extrait du curriculum vitae qui figure au dossier administratif de Rachida Dati. Un CV qui indique, pour l’année 1993, « M.B.A. du groupe H.E.C. » avec la mention « ancienne élève de l’Institut supérieur des affaires ». En réalité, comme L’Express l’a révélé, la Garde Sceaux n’a jamais obtenu le diplôme. http://www.liberation.fr/politiques/010121052-diplome-de-rachida-dati-le-canard-enchaine-sort-le-document

    N°11 : Bernard KOUCHNER La libération de Clotilde Reiss s’est-elle faite en échange de contreparties ? Non, assure le gouvernement. "Il ne faut pas nier l’évidence", répond l’opposition. En attendant, Brice Hortefeux a signé lundi le décret d’expulsion d’Ali Vakili Rad, cet Iranien emprisonné en France depuis 1994. L’hypothèse d’un "échange" semble se confirmer. http://www.lejdd.fr/International/Actualite/Reiss-Douteuses-coincidences-193702/

    Cette équipe sera entraînée par Nicolas SARKOSY, dit le président ! Le palmarès de l’entraîneur :
    -  Casse toi p’ve con http://www.youtube.com/watch ?v=axDyUNWyuw8

    -  Le mur de Berlin http://www.lefigaro.fr/politique/2009/11/09/01002-20091109ARTFIG00510-mur-de-berlin-sarkozy-se-tromperait-d-une-semaine-.php

    -  la retraite à 60 ans http://www.liberation.fr/politiques/0101637737-sarkozy-mitterrand-et-la-retraite-a-60-ans

    -  Travailler plus pour gagner plus http://www.europe1.fr/Politique/Nicolas-Sarkozy-reexplique-son-travailler-plus-pour-gagner-plus-a-Lyon-28224/
    -  Le fouquet’s, le yacht, etc...

    Bon match...

  • Chose qui appui ce que dis Annie Lacroix-Riz

    lien vers Rue89 ici

    Sans ca on peut avoir quelques doutes, mais là... On est quand meme un peu obliger de constater.

  • ’Le Bon Plaisir de...’ tres bien ces integrales,ca me rappelle l’epoque ou je vivais en France et ou j’ecoutais France Culture, continuons !

  • le 21 juin 2010 - 22h30, par GG

    Votre compte-rendu tout en " finesse " de l’intervention de FINKELRAUT dans l’émission de DEMORAND est un modèle du genre.

    Moi qui suis né dans un milieu oh combien plus modeste qu’ANELKA , lui qui est issu des classes moyennes , j’ai au moins été éduqué donc je parle de DEMORAND et FINKELRAUT ( dont je suis loin de partager les opinions ) .

    Ce matin en tout cas FINKELRAUTétait loin de dire des conneries .Ce dernier a AUSSI insisté sur le fait que certains joueurs de foot comme ANELKA étaient à l’image de l’idéologie de la réussite par le fric qui prévaut dans notre société avec son cynisme bling-bling , ce qu’aurait pu dire Daniel MERMET.Mais ce n’est pas Daniel MERMET qui l’a dit ,donc c’est une connerie pour les fidèles paroissiens AMG je suppose .

    A ma connaissance ,ce triste sire d’ANELKA a répondu par des injures à une directive de son entraîneur et non pas à une humiliation ou une injure.C’est un caractériel inculte point final.

    Quant à insulter un chef d’ Etat que l’on déteste , tu parles d’un exploit de résistance en France même si le chef d’ Etat en question devrait rester zen. Encore qu’en ce qui me concerne , même bien élevé , celui qui me traite de " fils de pute " se ramasse un bourre-pif. , mais je ne suis pas Président de la République . Je simplement un auditeur intéressé de l’excellente émission LBSJS qui essaie de garder son esprit critique.

  • le 21 juin 2010 - 21h04, par Matthias

    Moi, personnellement, j’ai honte d’un philosophe qui dit :

    "L’esprit de la Cité est en train de se faire dévorer par l’esprit des cités !".

    C’est une ordure ce type qui insulte les banlieues.

    Il n’a qu’à y aller dans les banlieues défavorisées voir combien gagnent les parents d’élèves.

    C’est plutôt l’esprit du fric et de son inculture qui peut polluer les banlieues et non l’inverse !

  • le 21 juin 2010 - 15h35, par sc

    trop fort le demeuré, pardon pour la faute de frappe, le demeurand, avec son chouchou d’invité finkelkraut ce matin (kraut= chou en all).

    On a le droit d’insulter si on est chef d’etat- français, (ou blanc ?), mais pas si on est black racaille et qu’on joue au foot... c’est un extrait, ça, de la philosophie de caste du si fameux "philosophe" finkelchou ? chouchou des médias, le finkel ? qui veut des chouchous-finkel, qui ?? (bientôt la plage, bientôt d’autres chouchous frits)

  • Qu’est-ce que c’est que cette histoire, Daniel ? Tu bosses le dimanche, maintenant ?!!

  • le 21 juin 2010 - 13h37

    Les médias vont finir pour nous faire oublier que le 24 juin est aussi une journée de mobilisation pour les retraites. Le foot pourrait le faire oublier. Même si on nous repète que l’age légal à 60 ans est finie, je rappelle qu’elle n’est pas votée et que une forte mobilisation peut changer les cours des choses.

  • Merci !

    Il faut absolument poursuivre cette habitude d’offrir les entretiens intégraux. L’un des plaisirs de "Là-Bas", c’est qu’on laisse les invités développer leur pensée tranquillement.

    N’y aurait-il pas quelque chose de similaire pour l’émission de Franck Lepage ?

  • Enfin Annie Lacroix-Riz à La bas si j’y suis. Trop court, il reste tant à aborder, une autre émission ne serait pas de trop. Son livre est édifiant et je comprends la densité par rapport aux 7 années pour l’écrire. Respect Madame. Merci Daniel et toute l’équipe. Bonnes Vacances et SURTOUT A LA RENTREE BV AUX AMG et retrouvons nous fin août dans le marais poitevin en réponse au message de Jean-pierre repaire de Bressuire.

  • le 21 juin 2010 - 10h57, par JP

    Je crois que le temps est venu de militer pour un seul état plu-ri ethnique et Multi-confessionnel sur l’ensemble ISRAËL/TERRITOIRES PALESTINIENS

    A écouter jusqu’au bout :

    http://www.dailymotion.com/video/x [...] 1_politics

  • le 20 juin 2010 - 23h13, par Bzhsojo

    Français, Françaises, levons nous pour décréter la retaite à 32 ans, comme les joueurs de football à 300 000 euros le mois !!!! Aux Armes citoyens !

    Merci encore pour cet espace de liberté d’expression et à la qualité des émissions aussi diverses que qualitatives..Amitiés d’un AMG fidèle (valeur à la bourse en pleine CRASH, quoi que ?!)

  • Bonjour Daniel,

    "La bas si j’y suis" soutient-elle ses confrères saqués par Val, et notamment l’excellente émission "Et pourtant elle tourne" ? Ce serait bien, si ce n’est pas déjà fait ! Et ce serait bien à l’antenne. Y’a pas que Mermet sur France Inter, et c’est pour ça qu’on aime (encore) cette radio ! (mais plus pour longtemps, si ça continue !) Allez, Mermet, j’adore ton émission, et pour une fois, fais un peu preuve de confraternité ! Et voilà un message qui ne passera pas.

  • le 20 juin 2010 - 20h43, par Myriam

    salut de Roubaix, à lire : un article du nord éclair du dimanche 20 juin 2010 sur l’ouvrage venant de paraitre à l’occasion de l’anniversaire de l’appel du 18 juin, d’un vieux Mulliez (de cette grande famille bourgeoise....)se définissant comme un "vichysto-résistant" !!!!!!!! la ré-ré-réécriture de l’Histoire, à vomir ! Myriam

  • le 20 juin 2010 - 20h30

    Le temps des cerises n’est pas venu avant qu’il n’ait pris son dernier train ..... loin s’en faut !!!. Mais ses chansons demeureront, comme celle de Brassens, Brel et Ferré, des monuments de la poésie française.... Les eaux de la Volane passerons longtemps sous le pont d’Antraigues avant qu’un poète aussi grand que ces quatre là ne se lève, dans notre société uniformisée.

    Ou que vous soyez, préparez-nous des textes et des concerts dans cet ailleurs ou nous irons tous quand la camarde nous aura aussi touché de sa faux !!!!

  • le 20 juin 2010 - 19h33, par Cosette

    Magnifique émission. Ce sont des grands moments de radio et d’histoire comme nous les aimons. Il faut aussi lire Hommage à la Catalogne de Georges Orwell, où il parle aussi de la trahison de la banque pendant la guerre d’Espagne, entre autres (trahisons, bien sur). Merci et restez très longtemps avec nous. Nous sommes si heureux "tous ensembles, oui, oui !" Le 24 n’oubliez pas !

  • le 20 juin 2010 - 13h24, par jolysable

    Bravo à Franck Lepage que je ne connaissais pas du tout. Merci LBSJS pour cette découverte !

  • Bonjour,

    Je suis également surpris que M. Lordon ait son compte à la Société Générale, et que M. Mermet soit au Crédit Lyonnais.

    J’ai pour ma part quitté la Banque Populaire pour aller au Crédit Coopératif dont la politique me semble plus éthique et ce depuis longtemps...

    Si de telles personnes, engagées et averties, ne sont pas dans des banques plus solidaires, est-ce par choix ? M’auto-illusionné-je en pensant faire un acte citoyen ? Cela reviendrait-il au final à la même chose, c’est-à-dire que l’alternative restante serait d’avoir une banque ou ne pas en avoir ?

    Vive les reportages de Là-bas si j’y suis !

    Vive l’information, la contre-information, la contradiction et les investigations face à cette tendance à la communication unilatérale et biaisée.

  • l’émission date donc du 25 janvier 2008, vers juin, juillet 2008 un autre grand procès, dont il fut peu question dans les media, l’Affaire « Sentier II » a débuté, elle fut conclu par la relaxe des 4 dirigeants dont Daniel Bouton de la Société générale.

    Pour les mêmes faits

    La Barclays ainsi que quatre de ses dirigeants ont été relaxés, conformément à la requête du parquet, estimant que la réglementation concernant le contrôle des chèques n’était « pas particulièrement claire » à cette époque.

    En revanche :

    Mais toutes n’ont pas été blanchies. La Banque nationale du Pakistan a été condamnée à 200 000 euros d’amende pour « blanchiment aggravé » de 12,4 millions de francs, soit 1,8 millions d’euros et deux de ses cadres ont été condamnés à deux ans de prison avec sursis et à 20 000 euros d’amende chacun. Deux autres dirigeants ont été relaxés.

    Une filiale d’HSBC, la Société Marseillaise de Crédit, a elle aussi été condamnée à 100 000 euros d’amende et un dirigeant de la banque a écopé de huit mois de prison avec sursis pour « blanchiment aggravé » portant sur une somme de 12,5 millions de francs soit 1,8 millions d’euros. Le parquet n’avait pourtant pas requis de peine contre la banque, laissant le soin au tribunal de statuer.

    Est-ce que cela a un lien et pourquoi n’évoque-t-on pas ce précédent procès (qui lui-même faisait suite à l’affaire Sentier 1) ?

    Pourquoi la Société générale a une telle poisse judiciaire ?

    parce qu’elle s’en fout, elle est relaxée de toute façon et Lordon garde son compte chez elle...

  • le 19 juin 2010 - 21h26, par Lionel

    Il existe des conférence sur la toile qui vous permettront de mieux comprendre ce dont il s’agit... Considérez aussi les travaux d’Antony C. Sutton... Respect

  • le 19 juin 2010 - 15h34, par Matthias

    Il y a deux possibilités :

    Soit on attends 2012 en espérant que la gauche passe et puisse avoir une rétroaction sur ce qui va être voté à la rentrée (suppression de l’âge légal des retraites) ;

    Soit on bloque tout à partir du 24 juin prochain.

    Après c’est le gouvernement qui voit !

  • le 19 juin 2010 - 12h24, par Marc Dumont

    A propos de la 7è de Chostakovitch : Les derniers mots de la traductrice sont inexacts : il est bien sûr impossible que la Symphonie ait été diffusée en France en pleine guerre contre l’URSS. Par ailleurs, cette symphonie a une histoire très partiiculière : après la création, la partition a été mise sur microfilm, puis acheminé via la Turquie et un vaste périple, vers les USA où Arturo Toscanini (qui avait quitté l’Italie par anti-fascisme) dirigea la première américaine de l’oeuvre, retransmise à la Radio. Vous avez dit Résistance ?

  • frederic lordon , président !!!!

  • le 19 juin 2010 - 10h24, par Max

    Hier soir, réunion dans une petite ville du Sud-Ouest.

    Quelques citoyens demandent à plusieurs reprises que soit créé un collectif pour la défense des retraites.

    Et à plusieurs reprises, les "chefaillons" de la CGT et de la FSU ont repoussé l’idée par des pirouettes (cacahuète !) et des sourires méprisants, en continuant à prôner l’unité !

    Ceci m’amène à quelques réflexions :

    Je comprends pourquoi les salariés se syndiquent de moins en moins (quand on voit comment agissent quelques secrétaires départementaux, on a envie de fuir très très loin)

    Les idées qui ne viennent pas de la CGT ou de la FSU seraient-elles directement rejetées ?

    Comment arriver à défendre les retraites si déjà , à la base, on a du mal à s’entendre !

    MERMET, QUAND VAS-TU NOUS PARLER DE CE SUJET BRÛLANT ?

  • le 19 juin 2010 - 10h06, par Marie

    à Robert

    Tu as bien raison

    Tu n’es ni modeste, ni génial !

  • Intéressant mais évidemment en 45 minutes il est difficile de faire un résumé. Je dois avouer que je n’ai pas compris certaines allusions faites rapidement. Sinon, oui, c’est vrai qu’il y a des similitudes entre la situation d’aujourd’hui et celle d’avant guerre. En fait c’est une très vieille histoire ininterrompue. Une grande partie du patronat français d’avant guerre ayant rejoint la collaboration sous Pétain, ils ont ensuite après guerre seulement fait une pause, "profil bas" comme on dit. Et puis progressivement, une fois amnistiés, réhabilités, oubliés, ils sont repassés à l’offensive. Plus forts que jamais. Il faut lire aussi le bouquin "Histoire secrète du patronat" de Servenay et al. qui complète le tableau. Amitiés.

  • le 19 juin 2010 - 00h33, par bruno granouillac

    enfin franck lepage à las bas ... pas trop tôt bruno granouillac

  • J’ignorais que l’historien Marc Bloch, dès 1940, soupçonnait Pétain, Laval et une bonne partie de la droite française d’avoir voulu et sciemment préparé la défaite de la France. Merci beaucoup à Mme Lacroix-Riz de le rappeler et d’étayer cette thèse sur une documentation solide. Tout cela confirme ce que Henri Guillemin affirmait en 1981 à l’encontre de ceux qui tentaient alors de réhabiliter Pétain. On peut voir et entendre Guillemin démontrer avec force la trahison pure et simple dont Pétain s’est rendu coupable dès 1934, sinon plus tôt, en consultant le lien suivant : http://archives.tsr.ch/dossier-histoirepetain

  • le 18 juin 2010 - 21h34, par riri et Josette

    Nous voulons vous dire que nous avons lu le livre de Michel Valette "Jean FERRAT tout simplement" C’est un bijou de simplicite et de sincerite vraie, qui fait cruellement defaut dans ce monde actuel C’est l’amitie sans faille de Michel Valette et de Gerard Meys, qui ont cru en lui dès ses debuts,et qu’ils n’ont cesse d’exprimer pour Jean tout au long de sa vie, ainsi qu’isabelle Aubret et Christine Sevres,qui fut le grand Amour de JEAN. Quand on lit le livre on s’apperçoit des difficultes qu’a eu Jean pour exister dans ce milieu, mais nous les gens simples, nous l’avons compris et aime, c’est l’essentiel.

  • le 18 juin 2010 - 21h31, par teresa

    super émission !Je l’écoute depuis ses débuts et il se fait qu’en belgique on organise un festival international de théâtre action où on a programmé plusieurs fois Incultures de F lepage.Il nous a sckotché littéralement. En 2010 nous invitons la conférence gesticulée sur la Faim de pétrole de la bande à Lepage du Pavé à Liège du 14 au 23 octobre pour la 13é édition du festival dont la symbolique sera Est-ce ainsi que les hommes survivent.On adore les conférences gesticulées et on pratique l’éducation permanente,terme belge équivalent à l’éducation populaire en france. Salut à tous et bravo.

  • le 18 juin 2010 - 19h31, par vincent.

    émission très intéressante,les témoignages de ceux qui ont vécus ce drame sont émouvants.

  • le 18 juin 2010 - 16h33, par François

    Ca ne vous rappelle pas Guy Moqué ? Tous les "résistants" dans le même sac... Ce matin sur Inter, la défense du consommateur, c’est de la résistance ! Alors, surtout, pas la peine de faire la révolution, hein ! On résiste pour vous, vous pouvez dormir tranquilles !

  • le 18 juin 2010 - 15h58, par borredon sylvie

    Merci pour cette magnifique émissionce ce 18 juin. Suberbes témoignages de tous ces résistants du monde. Une fois de plus, et c’est tant mieux, vous relevez le niveau de toutes ces émissions sur la commémoration, un peu "tarte à la crème" où on entend tjs les mêmes... Merci, pour l’excellente introduction de et par Daniel Mermet. Continuez, nous avons besoin de votre travail. Sylvie

  • le 18 juin 2010 - 15h14, par Probin

    Formidable émission ! Je ne peux que recommander l’intégrale du spectacle de Franck Lepage sur :
    http://tvbruits.org/spip.php ?article981
    Et dire qu’il date de 2007 et que je n’en avais jamais entendu parler...
    On ne le dira jamais assez : MERCI à Daniel et à toute son équipe de continuer à nous aider à nous prémunir contre l’avachissement cérébral.

  • le 18 juin 2010 - 12h41, par Cervin

    Merci à vous

  • le 18 juin 2010 - 11h25, par Mimile

    Merci pour votre émission pour ce sujet passionnant avec une historienne tout aussi passionnante : quel cours d’histoire, trop rapidement passé. Vite, vite, une suite avec Mme Lacroix-Riz, svp M. Mermet !!!

  • le 18 juin 2010 - 11h16, par Souad

    Bonjour Comment faire pour telecharger toute l’emission Merci de votre collaboration

  • Bonjour, J’écoute france-inter et sa logorrhée autour de l’appel du 18 juin. Voilà que nos élites se bousculent dans le poste pour affirmer leur résistance d’aujourd’hui comme celle d’hier en juin 40. Tout celà est sans importance le peuple dans ses profondeurs résiste à ses oppresseurs et dans sa masse le sait. Merci pour votre émission et ce dernier entretien avec Annie Lacroix-Riz dont les livres sur la collaboration et la trahison des élites sont évidemment tenus dans l’ombre. Amicalement, Jean-Louis

  • le 18 juin 2010 - 10h01, par Pascale

    Quelle chance avons nous de pouvoir écouter de telles émissions ! MAGNIFIQUE ! Merci beaucoup à toute l’équipe et à vos chers invités.

  • le 18 juin 2010 - 09h56, par jo

    La France éliminée du mondial de foot : c’est le gouvernement qui doit faire la gueule ! Les français vont pouvoir penser à autre chose, comme par exemple aux négos sur les retraites... XD

  • le 18 juin 2010 - 09h44, par Lolo

    Je tiens à féliciter la démonstration de cette historienne. Certes , sans extrapoler , puisque l’histoire circonscrit par définition un événement dans un contexte bien précis , force est de constater que d’étranges similitudes nous font échos dans notre contemporain. Ce point à le mérite de souligner deux choses. D’une part qu’il existe bien une certaine pérennité dans l’espèce humaine. D’autre part , que le grand capital et le fascisme ont une racine commune qui s’appuie sur le Darwinisme social. Nous comprenons mieux dès lors , pourquoi certaines de nos élites s’acharnent à supprimer l’histoire-géographie obligatoire dans certaines filières. La "novlangue" est bien ficelée à coup de propagande . Et à ce niveau , rien de nouveau sous le soleil , seul les outils changent. Je terminerai par une citation du philosophe écossais David Hume tiré de l’Enquête sur l’Entendement Humain : "Les hommes sont si bien les mêmes, à toutes les époques et en tous les lieux , que l’histoire ne nous indique rien de nouveau ni d’étrange sur ce point...".

  • Radio-Paris ment ... radio-Paris ment ... Radio-Paris est au gouvernement :-) ... lalala

    Heureusement, une petite emission fait de la résistance. Mais pour combien de temps encore ?

  • le 18 juin 2010 - 07h39, par Medrawt

    Aucune réaction sur cette brillantissime émission, c’est quoi ce délire ? Annie Lacroix-Riz est à écouter, à réécouter et surtout à lire d’urgence. A voir aussi ses conférences passionnantes et facilement trouvable sur le net.

  • le 18 juin 2010 - 00h14, par alphonse

    Toute ressemblance avec notre epoque serait purement fortuite ... Excellent enquete/recherche

  • le 17 juin 2010 - 22h58, par johana L

    Là bas si j’y suis vous êtes notre démocratie !!!! Merci infiniment ainsi qu’à Franck Lepage !! Coincidence, hasard, mais le hasard n’existe pas, je travaille à l’élaboration d’une pièce de danse contempourienne qui questionne la place fantôme du bulletin blanc. Un ami me propose de me renseigner sur l’éducation populaire et un certain Franck Lepage. c’était avant hier !! Alors que de résonances...

  • le 17 juin 2010 - 22h27, par Panxoa

    Ce qui fait peur, ce sont les similitudes avec l’époque actuelle, et depuis les années 80, si l’on réfléchi un tout petit peu...

    Financiers et banques, groupes industriels, politiques corrompus et/ou complices, destructions sociales diverses pour payer la "crise" économique, etc...

    SVP, une autre émission pour demander à Annie Lacroix-Riz ce qu’elle en pense !

    FC

  • le 17 juin 2010 - 22h05, par aldo

    très très très intéressant ! merci ! comme d’habitude..... IL Y A des analyses du passé qui font froid dans le dos au présent !

  • le 17 juin 2010 - 22h00, par Totam

    Je suis impressionné par cette émission. Il suffit de changer les dates et les noms et ce n’est plus de l’histoire mais une description de l’état du monde actuel.

    En fait depuis l’avènement du gouvernement Bush aux U.S. puis l’arrivée de Sarkozy en France ,il y a tellement de similitude avec la période d’avant guerre que je me demande vers où l’on va.

  • le 17 juin 2010 - 20h46, par LAMBERT

    Très impressionné par l’entretien avec Annie Lacroix-tiz. J’ai suivi des études supérieures d’histoire et son analyse critique au sens des Annales et de Bloch m’a enthousiasmé et j’ai foncé acheter son bouquin. D’origine nordiste, elle conforte la tradition orale et les récits parlant de trahison du quartier général et du millier d’avions basés près de Compiègne qui n’ont jamais décollé. Réigs, Aix-en-Provence

  • le 17 juin 2010 - 20h42, par Hugo N.

    Merci encore une superbe émission, étudiant en Histoire je suis content d’entendre parler de "L’Étrange défaite" et je ne manquerai pas de lire le livre de Mme Lacroix-Riz qui met l’eau à la bouche.

    Bonne continuation et longue vie à "Là-bas si j’y suis" !

    Hugo

  • le 17 juin 2010 - 20h00, par Phil44

    Bonsoir, Ce n’est pas UNE émission qu’il faut sur ce sujet, mais au moins 2 ou 3 ! Résistance oblige, pour comprendre notre présent...

  • Passionnant ! Vite vite l’entretien intégral :)

  • Les travaux d’historienne d’Annie Lacriox-Riz sont très intéressants. Ses opinions politiques le sont déjà beaucoup moins. Il faut l’entendre, à la fin de conférences, faire l’éloge de l’URSS (celle de Staline, même pas celle de Lénine), justifier Katyn, justifier l’écrasement de la révolte de Cronstadt ou la position de l’URSS pendant la guerre d’Espagne, tout ça en camouflant maladroitement son idolâtrie stalinienne sous des arguments d’autorité. Fous-rires garantis !

  • le 17 juin 2010 - 18h46, par robert

    Je ne suis ni modeste ni génial... Je me suis simplement adapté à la société dans laquelle je vis et même très bien adapté. A 17 ans, j’étais à l’usine et c’est là que je me suis dis que jamais je n’accepterai cette vie au smic. Je me suis battu et à bientôt 50 ans je n’ai plus aucun problème de fin de mois et je me paye tout ce dont j’ai envie sans me poser de questions et fais parti des 1% de français les plus riches. Mais quand je vous entends c’est toujours les sempiternelles rangaines,toujours les mêmes expressions, les mêmes mots qui reviennent. Vous êtes vraiments des losers et je n’ai surtout pas envie de partager ce que j’ai mis 30 ans à acquérir avec vous quémendeurs professionnels. Je passe 2 week end par mois dans mon ryad de Marrakech et là oui, je finance des écoles, des dispensaires, des associations... En fait vous avez des problèmes de riches et en plus vous êtes des jaloux et des aigris qui voudriez tout avoir sans rien faire... Allez j’arrête là et vous laisse dans vos délires archaiques..

  • Un livre que j’attendais. Il répond à des doutes que nous avons, bon nombre d’entre nous, mais que nous ne pouvons pas formuler clairement faute de points précis pour être sûr de ce que l’on avance. Merci Madame.

  • le 17 juin 2010 - 16h28, par cassis

    Quand on lit Lacroix-Riz,on est frappé de retrouver dans la période d’avant guerre les mêmes ingrédients qu’aujourd’hui : prédominance des intérêts financiers, gouvernement par les banques, manipulation de l’endettement public, diminution des salaires, chômage, crises économiques, inféodation des journalistes au pouvoir...Meme en repoussant toute idée de déterminisme historique, force est de constater que pour les fondamentaux, rien n’a changé.

  • Indignation face au Hyper U des Arcs sur Argens Je trouve absolument désolant que les sinistrés des arcs et ses alentours, hébergés hier soir à Hyper U est du payer l’ensemble des consommations (sac de couchage, matelas, nourritures) !!!! Où va t’on ? Cela est de la non assistance à personne en danger dans ce cas la !!!!! C’est inadmissible !!

  • le 17 juin 2010 - 15h31, par jeanne 70

    Détourné ou fait perdre ce n’est pas la même chose sauf pour nous. J’avais écouté l’année dernière , il me semble ,F Lordon : j’avais été subjuguée.

    La retraite et les femmes : pauvres femmes , misère.....

    Les "professeurs des écoles" on les supprime : avoir la tête bien pleine n’apprends pas du tout à enseigner : dans ma famille , l’enseignant était sacré ( !) mais d’abord laïque , me^me en étant croyant ; dire que le curé prime sur l’instit ..... Les cours de pédagogie sont absolument indispensables, les stages en classe également : en fait , supprimer les IUFM revient à dégraisser le mammouth puisque les futurs instits sont payés dès leur admission en école normale , donc aussi retraite depuis cette date etc etc etc : quelles économies réalisées !

    Encore autre chose, je m’épanche auprès de vous : Nous allons avoir une belle autoroute contournant Strasbourg, appelée GCO (grand contournement ouest) : 400ha de terres agricoles vont partir en fumée, viaduc, parties en tunnel , péage bien sur, bruit et pollution seront déplacées de quelques kilomètres tout cela pour éviter les bouchons que toute grande ville connait ( et Strasbourg depuis que les allemands ont instauré un péage pour les camions sur leurs autoroutes) : ce GCO va soulager l’existant de quelques 5 à 6% des véhicules : quel immense gachis surtout par les temps qui courent !! Cout des carburants, meilleure économie agricole privilégiant la proximité ( Fraises espagnoles par ex) et cette cicatrice sera la pour l’éternité ......

    Nous manquons de gens sensés , tout simplement , un peu plus soucieux de la chose publique et non de leurs propres interets

  • le 17 juin 2010 - 11h32

    Bon, super émission mais en même temps ça m’a embrouillé la tête. Parce que l’Art oui c’est de l’ardeur, oui c’est accessible à tout le monde et nous faire croire le contraire est stupide. MAIS c’est à cause de cela que par exemple on voit Marcel Duchamp comme un imposteur. Mais Duchamp ce qu’il voulait montrer en disant "cette pissotière est une oeuvre d’Art" c’est pas de dire je suis artiste donc je peux me faire du fric avec n’importe quoi mais c’est justement de dénoncer cette sacralisation des musées (dans les années 10 s’il vous plaît), c’est de dire : regardez, on vous prend pour des cons, mieux, vous ETES des cons à aller vous extasier devant des trucs pour faire cultivé alors que vous ne savez rien de ce qu’est la création. TOUT LE MONDE peut créer. C’est ça qu’il faudrait dire aux gosses en cours d’arts plastiques (je déteste ce mot) il suffit d’une envie d’expression, d’amusement. Le sacré est là et pas ailleurs ("les choses qu’on peut imaginer de faire avec après"). Ne bannissons pas le mot "artiste", donnons lui son vrai sens !!!

    ps : je peint et je signe "l’art est niais" ;-)

  • le 17 juin 2010 - 09h00, par bernard chastre

    Merci Daniel de nous avoir fait decouvrir cet étonnant Franck Lepage...quelle lucidité , quelle intelligence et quel humour ! Je me suis régalé a l’écouter et maintenant suis en manque d’une autre émission sur lui, car je ne peux aller a Paris pour ses spectacles. Bernard

  • le 17 juin 2010 - 04h53, par Matthias

    Désormais, mis à part les socialistes qui reprennent le pouvoir en 2012, je ne vois pas trop qui peut être en mesure de conserver l’âge légal de la retraite à 60 ans !

  • le 17 juin 2010 - 00h37, par Florian

    Bravo Mermet, Bravo Franck Lepage !

    Un délice !

    Suite à l’écoute de cette émission, et étant particulièrement concerné car intermittent du spectacle, je me suis passionné pour le travail de la Scop, je me suis tapé à suivre les deux premières conférences gesticulées et en redemande !

    Vraiment, une deuxième émission s’impose voir plus non ?

    En tout cas merci encore d’exister, je vais tenter de faire rentrer cette éducation populaire dans mes "projets" :p.

  • le 17 juin 2010 - 00h09, par dietrich

    "CULTURE" = "beaux arts". Evidemment ! Mais à force de répéter ce jargon, on a fini par entourlouper tout le monde.

    Juste un mot ensuite pour introduire le terme de jacobinisme.

    En France tout est commandé depuis deux siècles par une oligarchie qui essaie de piloter les esprits depuis Paris, en fonction des modes parisiennes, des idées parisiennes, etc. A force et à force, les habitants des régions en sont venus à se considérer eux-mêmes commes des nuls, avec une presse "régionale" médiocre, des télés locales inintéressantes, des "petites" universités tandis que pour les "grandes écoles" il faut "monter à Paris, etc. etc.

    Comme les grands moyens de communication télé et radio sont basés à Paris, tout le pays est inondé en permanence par les schémas de l’enarchie et du microcosme parisien.

    La pédanterie, la cuistrerie "culturelles" sont déversées en continu par les radios parisiennes, qui à longueur d’année nous tannent avec les romans qui sortent, comme s’il fallait en permanence vivre dans l’illusion ou dans la fiction. Idem avec toutes ces émissions sur du théâtre, des concerts ... que pratiquement personne en fait dans le pays réel ne pourra aller voir, vu que c’est toujours dans la région parisienne ou à la rigueur dans les métropoles régionales que ça se passe .

    A toutes ces émissions de radio-télé on invite des gens du spectacle, de la littérature de fiction... à longueur de journée pour nous donner leurs points de vue personnels ou raconter leur existence, mais jamais un boucher, un maçon, un garagiste, un paysan, etc. comme si toutes ces activités ne relevaient pas de l’intelligence humaine. Nulle émission n’est consacrée à aider les enfants ou les adultes à approfondir leurs études, ni à faire des problèmes de maths, ni à apprendre l’italien ou le russe , ni l’arabe, ni même le breton, l’occitan ... ( tous étrangers dans leur propre pays ) . Il n’existe aucune émission destinée à apprendre à construire sa maison, à réparer sa voiture, à cultiver la terre, à préparer ses aliments, ou à améliorer ses revenus... Il n’existe aucune émission de droit pour aider les gens qui veulent se défendre dans des litiges , faire respecter leurs droits, ou s’engager sérieusement dans la politique en connaissant la législation , l’administration, la gestion, etc. Tout cela n’est pas censé être de la "culture"...

    Ces absences confirment que la "culture" au sens jacobin du terme est en fait du pur divertissement, ou de la diversion, destinée à éviter précisément un développement excessif de la conscience et de l’action des gens en vue de changer le système social.

    "Education populaire" n’est d’ailleurs pas non plus un bon terme, puisqu’il sous entend que le peuple est bête et lui revenir à l’école, parce qu’ ... "Education nationale" ! A force de jargonner, le stock de mots justes a fini par s’épuiser ...

  • le 16 juin 2010 - 23h57, par Joce

    Jolie Coïncidence pour moi aussi (en est-elle vraiment une ?), ayant découvert les 2 conférences de Franck Lepage une semaine avant l’écoute de cette émission sur le site Xiberia. Incultures 1 et 2 m’ont tellement plus que je les ai revu très vite une seconde fois...

    (mon site : http://www.myspace.com/onvatousmourir)

  • le 16 juin 2010 - 23h55, par moé

    quelle surprise d’entendre franck Lepage. Auriez vous notez mon message en Mai ou est ce le hasard ? En tout cas vraiment bravo ça valait le coup.

  • le 16 juin 2010 - 22h21, par My name is nobody

    Cela a toujours été : Ce n’est pas pour rien que la messe était dite en Latin, de l’art abstrait pour la populace entretenant le mystère et les croyances de bonnes femmes.On craint ce que l’on ne comprend pas, cela impressionne ! car seul l’Élite Bourgeoise et la noblesse comprenait ces paroles et leurs contenus, pas les pauvres gueux à la culture et l’intellect limité. les idées de gauches, humanistes ne sont pas des idées, justes un ramassis de rêves utopistes sans fondement(dixit les Élites)logiques. Comme la culture populaire (traditionnelle) : les danses populaires ne sont pas de la "danse", la musique populaire n’est pas de la "grande musique", etc...Le rock n’roll n’est pas de la "grande" musique (on ne joue pas du rock en queue de pie à l’Opéra Bastille !). j’adore la culture populaire, elle me fait passer du bon temps, et l’"Art" avec un grand A me fait chier ! Par contre depuis quelques années, la télévision, les médias de masse nous inculquent de force une autre culture populaire (minutes de temps de cerveaux disponibles...) franchement aliénante. Ceci allié à une Education nationale qui s’efforce à creuser les inégalités sociales en "Latinisant" le savoir...

  • le 16 juin 2010 - 22h18, par Julien

    Merci, ça fait du bien, mais alors beaucoup de bien ! Déconstruction d’un monde construit pour nous et non par nous.

  • le 16 juin 2010 - 21h52, par Youenn

    Merci Las-bas !!

    Franck Lepage à 15h sur les ondes !!! SUPER Daniel tu pourrais lui ou leurs consacrer encore quelques émissions .

    un AMG du 29

  • le 16 juin 2010 - 21h45, par titi04

    Que du bonheur de savoir que certains savent beaucoup mieux développer des idées qui ont été tellement enfouies dans la poche sous le mouchoir !

    Je suis vraiment heureux d’entendre des intervenants de la trempe de LEPAGE et tiens à remercier grandement tous les acteurs de cette belle émission qu’est LA BAS SI J’Y SUIS.

  • le livre n’est que peu intéressant. Il décrit qu’une vision particulière d’Israël. Monsieur Burg parle, à mon goût, bien trop de sa vie, de sa famille, de ses rêves et les idées développées sur la fin pour changer Israël ne sont que purement utopiste. Même sa vision de Dieu, quoique intelligente, est utopiste. 50 pages auraient suffit à argumenter sur le sujet principal (partie intéressante du livre) : Israël n’arrive à se détacher du souvenir d’Hitler.

  • Le 16 juin 2010 : Dans 20 minutes, un article sur le procès Kerviel...Compte rendu de témoins trader travaillant avec Kerviel en 2007 : Jérome Kerviel maniait en moyenne 55 millions d’euros par jour, quand ce n’était pas 1,4 milliards d’euros.Sur la seule année 2007 il a vu passé entre ses seules mains 125 Milliards d’euros ! 125 Milliards en 1 ans pour un seul trader dans une seule banque ! Au faite que représente le budget des retraites à verser en France par ans (pour les VRAI travailleurs) ? Que représente en euros 2, 3 ou 5 ans de travails supplémentaires pour des millions de français ? Combien de Jérome Kerviel dans combien de banques Françaises ? combien de Millions de Milliards d’euros au final ? Et la droite, le gouvernement veulent nous culpabilisé sur nos retraites ? Combien de milliers d’euros par travailleurs cotisants, combien de milliards de milliards d’euros par le monde sur le dos des exploités ? Depuis deux siècles, le capitalisme n’a jamais été aussi près, et aussi vrai que sa définition marxisme : l’exploitation du plus grand nombre au profit d’une minorité. Je dirais m^me une caricature : un esclavage de masse démocratique (sous un régime pseudo-démocratique : l’essentiel est de nous faire croire à la Liberté,Égalité et Fraternité frappé sous nos ancienne pièces de monnaies en francs : preuve que sans elles nous ne sommes rien).

  • le 16 juin 2010 - 20h54, par NC

    Une émission s’appelle Work hard play hard, elle a été diffusée en 2005 et en 2009. Sur ce lien vous avez les différentes diffusions http://www.la-bas.org/recherche.php3 ?recherche=work+hard. Il s’agissait ici de consultants/audit repentis, je ne sais pas si c’est cette émission que vous cherchiez, mais celle-ci (en 2 parties en 2005) est vraiment remarquable.

  • le 16 juin 2010 - 20h53, par Laure

    Que ça fait du bien de vous écouter. J’ai déserté les bancs de l’école assez jeune. J’ai pendant mes longues périodes de chômage eu le temps de lire,de faire de la peinture, de découvrir la poésie.Peindre quand on n’ai pas friqué,c’est pas facile,exposer avec mon maigre salaire d’assistante maternelle et un statut pareil , c’est quasiment impossible.

    Un grand merci pour vos émissions.

  • le 16 juin 2010 - 20h44, par XL64

    Bonjour à tous,

    Il y a quelque chose que je n’ai pas compris dans cette émission.

    Quel aurait été l’intérêt de l’empereur de demander aux habitants d’Okinawa ?

    Juste ça, merci d’avance pour vos réponses.

  • le 16 juin 2010 - 20h26, par Max

    Dans la section "à lire" il ne faut pas oublier "L’éducation populaire monsieur il n’en ont pas voulu" qui est un texte qu’il à écrit pour le jouer. Je l’ai découvert il y a 3 ans et depuis j’ai préféré le social au culturel sans pour autant l’éluder complètement. Merci pour cette émission sur Lepage, il y a tout fait sa place !

  • le 16 juin 2010 - 20h14, par ced

    franchement, de mieux en mieux ! Daniel, tes émissions sont Géniales !!! que dire de plus...ENCORE PLUS ! merci

  • le 16 juin 2010 - 20h12, par bob

    superbe je fait passer a tous,je cherchais ce genre de réflexion, merci Daniel.

  • Bonjour,

    Le Diplo a parlé du livre de Franck Lepage :

    http://www.monde-diplomatique.fr/2008/06/SELLIER/15995

    JJK

  • le 16 juin 2010 - 19h24, par Djac Baweur

    Excellent et lumineux Franck Lepage - et coïncidence étrange, je l’ai découvert ce lundi, dévorant la vidéo du spectacle (présente sur daylimotion, et sur le site du PAvé) sans savoir même que ce serait diffusé sur Là-bas ! Les grands esprits, forcément...

    Prochaine étape : il faut, il FAUT, à Là-Bas, un entretien avec Jean-Claude Michéa - auteur de la "Double pensée", et de "l’Empire du moindre mal", qui remet tout ça en perspective, en définissant le libéralisme, ses origines et son devenir.

  • c’est tout de meme surprenant qu’avec mon CAP d’ebeniste et sans aucune base en economie, je soit capable de voir qu’on ce fout de notre geule.Peut etre est ce du bon sens, de l’instinct ou tout simplement la force de l’habitude...

  • DAILYMOTION CENSURE ILLÉGALEMENT DES CITOYENS ! Ne ratez pas cet article MAJEUR. Le facisme est en train renaître partout sur la planète :

    http://www.blueman.name/Dailymotion_censure_des_citoyens.php

  • le 16 juin 2010 - 18h01, par emmanuel lahaie

    dommage, je pars au venezuela et j’aurais bien podcasté toute la série... mais pas possible apparement...

  • le 16 juin 2010 - 17h00

    Excellent et bravo pour l’émission, Franck Lepage et ses amis commencent a se faire connaitre, tant mieux, car c’est vraiment bien fait et foutrement utile et intéressant.

  • le 16 juin 2010 - 16h24, par Annie Huet

    Alors là trop fort, cette émission,faut que je la réécoute, trop de choses dites à toute vitesse. Hyper importante. J’envoie le lien à la France entière de mon carnet d’adresse et au-delà pour qu’elle soit écoutée et réécoutée. A 60 ans, je suis sur le cul ! Aujourd’hui est un jour nouveau, depuis le temps que je galvaude des conneries sur la culture, je me demande si je vais m’en remettre. Bon, j’avais bien quelques points communs avec Frank Lepage, quelques sensibilités, mais tout de même d’un seul coup, tout s’éclaire dans ma petite tête. Suis pourtant une rebelle, mais j’avais des vieux adages à la con. Aujourd’hui, je le suis moins grâce à vous. Merci, merci, merci. Je diffuse. J’organise un stage de "désintoxication langagière" hyper important ! non Mais Daniel y’a plus que vous pour nous éduquer sur France Inter ! Z’êtes d’enfer. Suis vraiment contente.

  • le 16 juin 2010 - 15h34, par Tom

    Bonjour, Je n’arrive pas à podcaster cette émission. Les autres marchent parfaitement ! il n’y a que celle-ci qui ne fonctionne pas ! Une idée ? Merci d’avance

  • le 16 juin 2010 - 10h09

    Je ne suis pas sociologue mais en écoutant l’émission je me demande plus généralement quelles sont les raisons qui poussent les écoles de commerce à inciter certains de leurs élèves à faire un parcours dans "l’humanitaire", à participer à des opérations de "bénévolat", à faire un service "civique" etc. Et à le faire savoir. J’ai l’impression que c’est très "tendance" et naturellement il doit y avoir une raison symbolique ou autre : cf. opération les HEC aident les restos du cœur (dans les années 80-90), ou tiens aujourd’hui un nouvel exemple encore ici (nouveau programme baptisé "SolidariFrance", "dispositif innovant qui encourage les jeunes diplômés à s’engager au service de l’intérêt général avant leur entrée dans la vie active"). Alors que ces établissements tout de même visent surtout à former des cadres commerciaux et l’"élite dirigeante", assurent une fonction de reproduction sociale et sont un lieu de résistance à toute action visant à réduire les inégalités sociales. Paradoxal non ? A 23 ans, tu participes aujourd’hui aux restos du cœur comme dans le temps on faisait ses humanités religieuses. A 40 tu es l’apôtre de la marchandisation, du pognon roi et des plans de délocalisation qui fourniront aux restos du cœur des bataillons de "clients". Et les grandes entreprises de reprendre en cœur le refrain que ce sont "des compétences phares qu’elles demandent à leurs futurs managers" ( !). N’est-ce pas un peu le même genre de tartuferie que celle à l’œuvre avec l’écologie (patronat qui se repeint en vert) ?

  • merci a Mr Lordon ,je voulais ajouter que je regarde souvent la chaine LCP et j’ai souvent entendu dire de la bouche d’attali , qu’il devait avoir en France un islam bourgeois , après votre décryptage je comprends pourquoi , ca m’amuse mais je comprends le puzzle politique et les idéologies politique.internet c’est super pour comprendre le monde .

  • tic tac tic tac, la machine avance, un cliquet après l’autre : Les députés adoptent la réforme du marché de l’électricité (AFP, Le Monde 15/6)

    Transposition d’une directive européenne : les députés ont adopté mardi le projet de loi dit de "Nouvelle organisation du marché de l’électricité" (NOME), qui va obliger EDF à céder une partie de sa production nucléaire à ses concurrents (...)

    Le gouvernement a assuré que le projet de loi n’entraînerait pas de hausse des prix pour les entreprises et les particuliers (...).

    Pour le député Nouveau Centre Jean Dionis du Séjour, "ce texte va clairement dans la bonne direction, celle de l’Europe" (...)

    L’opposition conteste vivement ce projet de loi en affirmant que la réforme, qui doit entrer en vigueur début 2011, se traduira par une augmentation de 11 à 15 % des tarifs. "Nous votons contre ce texte qui instaure, à très court terme, une augmentation des tarifs pour tous les consommateurs".

    Le projet de loi prévoit que les tarifs devront à terme être alignés sur le prix de gros auquel EDF va céder son électricité à ses concurrents. Selon des hypothèses de travail de la Commission de régulation de l’énergie, cela pourrait provoquer une hausse des tarifs de 11,4 % puis de 3,5 % par an, soit jusqu’à 25 % d’ici à 2015...

    "...Voici l’AGCS et toute la clique,

    Pour mater le service public,

    On dit qu’il est caduque, inique

    Pour les libéraux les plus cyniques

    Tout passe par l’économique

    Ils nous créent les sigles qui compliquent

    pour que le quidam n’y comprenne quick

    Tout çà finit par laisser croire

    Que le temps est bien à l’argent roi..."

    Barataclau (André Minvielle)

  • bonjour je cherche une émission qui est passée il y à quelques années sur l’expérience d’un ancien trader "repenti" qui raconte le monde virtuel et décalé dans lequel vivent tous ces gens de la finances qui influent sur notre vie quotidienne. merci d’avance à celui ou celle qui me donnera cette indication daryl

  • le 15 juin 2010 - 23h13, par RéCiF

    Salut les AMG,

    Martine et Philippe qui vous convient d’habitude au Café Repère du 14e ont laissé carte blanche à l’association RéCiF (Résistance citoyenne à la finance) pour le prochain rdv du dimanche 20 juin.

    Grèce et autres "Pigs", plans de sauvetage - ou plans d’ajustement ? -, rigueur... comme on le sait, ces temps-ci, il y a de quoi faire couler de l’encre, ou faire cliqueter les claviers. C’est le cas justement sur le blog de Frédéric Lordon, "La pompe à phynance", que vous trouvez sur le site du Monde diplomatique http://blog.mondediplo.net/-La-pompe-a-phynance-

    A partir des 4 articles de Lordon mis en ligne au mois de mai : "La dette publique, ou la reconquista des possédants", "En route vers la Grande Dépression ?", "Sauver les banques jusqu’à quand ?" et "Crise, la croisée des chemins", RéCiF vous propose de mettre au pot commun, en vrai et en direct, ce qu’on y comprend, ce qu’on n’y comprend pas, et d’avancer... D’un millimètre, peut-être, mais ensemble !

    Programme chargé et passionnant donc pour ce 20 juin prochain, à 20h30 au Magic, 42 rue de Gergovie, métro Plaisance ou Pernety.

  • J’en reviens pas !!

    F. Lordon a son compte à la SG ??? Comment se fait il qu’un homme si alerte sur le sujet n’est pas tout ses comptes dans des "banques solidaires" comme la Nef ??

  • le 15 juin 2010 - 21h20, par Matthias

    Le foot-ball est une passion collective.

    S’il y a des gens qui aiment ce sport et bien c’est tant mieux pour eux.

    Il vaut mieux voir s’affronter sur un terrain des équipes internationales que de se faire la guerre quand même !

    Ce qui est détestable ce sont les sommes colossales mis en jeu ainsi que les salaires des joueurs (français en particulier) ainsi que le fait de savoir que les retombées économiques pour le pays d’accueil et pour la population locale sot faibles voire nulle et même finalement couteuses.

    Ce qu’il y a d’assez pitoyable aussi à chaque fois c’est cette polémique sur le fait que certains joueurs ne chantent pas la Marseillaise en début de match.

    En ce qui me concerne je pense que passer l’air des hymnes nationaux pour présenter l’équipe pourquoi pas. Mais de là à chanter :"qu’un sang impur abreuve nos sillons" ainsi que "as armas, as armas ! (Portugal)" c’est préférable, au contraire de ne pas le chanter.

    L’air suffit !

  • bonjour, je souhaiterais savoir comment retrouver une vidéo ou un enregistrement audio de l’engueulade d’économistes sur la chaîne économique ncbs, que vous avez diffusé dans cette émission, ou alors des références pour la retrouver sur internet, merci ! surtout n’arrêtez pas !

    un fidèle AMG grenoblois

  • le 15 juin 2010 - 16h18, par Alain

    Bonjour,

    Un coup d’état en Grèce ? un tremblement de terre cataclysmique à l’autre bout du monde ? une révolution anarchiste aux États Unis ? Ben non... simplement vingt-deux connards que l’on couvre d’or pour foutre des coups de pied dans une baudruche peinte en noir et blanc et abrutir les foules ! Et c’est ainsi que le journal télévisé de 13 heures du service public se retrouve tronqué à guère plus d’une dizaine de minutes, dont près de la moitié pour parler de quoi ? de foot ! L’intoxication généralisée se porte vraiment à merveille ! J’ai également noté que l’on diffuse depuis quelques temps la petite phrase historique du jour ayant fait date dans les anales du genre... on s’attend à chaque fois à quelque déclaration percutante mais on découvre une platitude quelconque dénuée de sens, de mots ternes alignés les uns au bout des autres. De la vraie littérature ! Mais il est vrai qu’on ne peut guère demander mieux à des gens qui réfléchissent avec leurs pieds ! et il est souligné à chaque fois que ça peut resservir pour briller en société ! à moins qu’il ne s’agisse d’une appréciation ironique au deuxième degré que je n’ai pas perçue... C’est certainement très bon pour l’élévation intellectuelle des masses populaires !

    Ça ne fait rien : être contraint de se rabattre sur TF1 pour avoir quelques nouvelles constitue quand même un paradoxe ! Je sais bien qu’il reste toujours la radio... mais je voulais voir. J’ai entendu dire qu’il y a environ 60 % de Français, dont je m’abstiendrai de blâmer l’inconséquence puérile, qui oublient tout pour aduler ces bandes d’escrocs et les organisateurs voyous qui les mènent. Si je compte bien, cela laisse encore tout de même une petite moitié de nos concitoyens et concitoyennes qui attachent plus d’importance aux vraies valeurs et probablement, en conséquence, aux sujets d’actualité autrement plus considérables dont dépend l’avenir du pays, voire du monde. Ceux-là peuvent-ils aller se rhabiller ? quelle occasion en or de tripatouiller par derrière sans la moindre résistance ! Même les femmes, jusque là rétives à cette hystérie « virile », sont entraînées petit à petit dans la même déchéance par un battage médiatique qui leur enjoint de faire comme tout le monde sauf à passer pour des ringardes. C’est désormais elles qu’on interroge de préférence, histoire de bien montrer par exemplarité qu’il est moderne et de bon ton que les fouteuses soient aussi cons que les fouteux. Vive les moutons ! un seul chien suffit à les mener à l’abattoir.

    J’espère qu’on ne va pas continuer trop longtemps à chercher des noises à Didier Porte pour lui permettre de nous rédiger un papier bien senti sur le sujet, ainsi que je l’ai entendu déjà si bien le faire, avec largement plus d’audience que moi, lors de l’évocation, par exemple, de l’inénarrable Jean-Claude Gaudin exaltant le délire fouteux marseillais et tournant par comparaison l’épisode de la libération de la ville en dérision.

    Daniel n’a pas pour habitude de ne se faire que des amis... il doit être blindé quant aux réactions d’auditeurs furieux... pourquoi pas une émission dans ce sens ?

    Mais faites attention quand même... je ne cesse de redouter le jour où l’on vous coupera le sifflet pour subversion. Et oui, précisément, je parlais juste avant de Didier Porte...

    Bon courage,

    Alain

  • le 15 juin 2010 - 15h43, par Matthias

    Croyant, agnostique, athée.

    S’il l’on peut assister ça et là à un retour du fait religieux, il est bon de rappeler la distinction entre ces trois positions.

    Le croyant croit.

    L’agnostique de se dire que comme on ne peut pas savoir on ne s’en occupe pas et l’athée un rejet volontaire de Dieu et surtout des institutions religieuses.

    Ma position personnelle (bien qu’étant à peu près d’origine mi protestante, mi catholique) c’est de dire comme Héraclite d’Ephèse (-576 /-480 av JC) : « les hommes doivent s’attendre, morts, à des choses qu’ils n’espèrent ni n’imaginent ».

    Comme ça tout le monde est content !

  • extraits d’une très longue interview. Lindsey Williams a un contact, ancien P-DG d’une compagnie pétrolière qu’il appelle Monsieur X, qui lui a notamment dit en 2008 que les prix du pétrole allaient monter à 150 $ puis s’effondrer à 50 en quelques mois.

    http://www.dailymotion.com/video/xdnt6r_partie-2-lindsey-williams-le-danger_newss

    http://www.whatdoesitmean.com/index1374.htm http://www.whatdoesitmean.com/index1379.htm

    http://www.dailymotion.com/video/xdnq3n_partie-1-lindsey-williams-explicati_news http://www.dailymotion.com/video/xdnt6r_partie-2-lindsey-williams-le-danger_newss

    http://www.whatdoesitmean.com/index1374.htm http://www.whatdoesitmean.com/index1379.htm

  • le 15 juin 2010 - 12h44, par Cervin

    Salut à l’équipe,

    En ces jours de commémoration de la défaite de juin 40, ne serait-il pas intéressant d’entendre une autre version de l’Histoire. Par exemple celle de Mme Lacroix-Riz qui révèle, un peu seule il me semble, que cette défaite n’était pas une catastrophe pour tout le monde mais qu’elle a été même choisie et, selon elle, favorisée par certains grands capitalistes.

    Pourquoi pas un débat sur ce sujet ?

  • le 15 juin 2010 - 11h11, par morvano

    Bonjour,

    Quelqu’un peut-il me renseigner sur le nom du groupe de musique surement sud africaine qui a chanté ce morceau en fin, qui avait été repris ensuite par lizzy Mercier Descloux "ou sont passés les gazelles " ????

    Muchas gracias...

  • In-dis-pen-sa-ble !!

    En effet, lorsque l’on lit l’actualité judiciaire du jour à travers la grille de lecture proposée par Frédéric Lordon, on ne peut que convenir que les rôles de ce théâtre ont été distribués en coulisse : la banque a mis devant le feu des projecteurs son homme de paille...

    C’est réellement impressionnant tout ce que la télévision (mais pas seulement elle...) peut parvenir à faire croire à ceux qui la regardent !

  • le 15 juin 2010 - 08h45, par nono.mulder

    Oneiga Shimasu,

    Bravo pour avoir joint l’image au son : en l’occurence, pour nous avoir montré le travail de Minoru Kinjo, effectivement fort proche de celui d’Ousmane Sow.

  • Est-on un vaurien si l’on estime que saccager une banque, une place boursière, un parlement croupion, ne serait en rien du vandalisme ?

    Et si non ?

  • Bonjour, C’est toujours un plaisir de réécouter Fred Lordon, Fredy dans la nuit, ça griffe dur ! Parfois, on aimerait que ça griffe plus encore, même si ça fout la trouille ce qui ce passe depuis trois ans de merdier financier mondial !

    Et en plus, Prof Lordon cité par Bernard Stiegler, même si c’est dans une émission tv qu’il n’apprécie pas spécialement...Ben maintenant faut y aller Lordon, mais si mais si, il te laissera un peu parler Taddéi...

    Ah merde je l’ai dit...

    FC

  • Dans l’émission du 17/05, le général de l’armée japonaise massacre l’hymne de son armée (au début de la piste 04/12). Et en musique d’arrière plan, vous avez incrusté une ritournelle qui me rend dingue parce que je n’arrive pas à la trouver. J’adore cette musique, mais quel est son titre, son auteur, où puis-je la trouver !? Je vous adore, vraiment, tous, mais là... vous m’avez foutu cette musique dans la tête, faites l’en sortir s’il vous plait. Sinon, je me répète mais je j’adore votre émission et ceux qui y participe. J’ai retrouvé le japon que j’avais visité pendant 3 semaines il y a 15 ans, le Japon d’en-bas. Salut et Prospérité. Luc

  • Bonjour, très intéressante l’émission d’aujourd’hui ; cela donne envie de changer de banque. Je me suis intéressée aux banques alternatives mais habitant en Corse, le choix est assez limité. Mon compte est à la société générale et elle gère les comptes de la BFM ; est ce une vraie alternative ou un joujou "écran de fumée" merci de me répondre si vous le pouvez

  • le 14 juin 2010 - 16h38, par june

    Bonjour à tous. Je trouve les oeuvres de Minoru Kinjo absolument superbes ! Mais, je ne suis (hélas !) pas conservatrice de musée... Il doit y en avoir parmi les auditeurs. Si oui, vous savez quoi faire. Cordialement.

  • Comment 30 ans de libéralisme ont détruit nos sociétés

    La crise actuelle est partie des "subprimes" mais il s’agit en fait d’une crise systémique qui aurait eu lieu de toute façon car elle est l’aboutissement de 30 ans de déséquilibres profonds créés par le libéralisme, ou plus exactement l’ultralibéralisme, cette idéologie fabriquée sur mesure par les élites économiques pour servir leurs intérêts et satisfaire leur avidité sans limite.

    Le libéralisme avait déjà été appliqué dans les années 20, avec notamment une dérèglementation du secteur bancaire. Il en a résulté la crise de 1929 et la grande dépression qui a suivi et dont le monde n’est sorti que "grâce" à la guerre.

    Suite au désastre qu’il avait engendré, le libéralisme avait été mis au placard, remplacé par le keynésianisme, c’est à dire une intervention régulatrice et stimulatrice des états dans l’économie.

    Mais dès la fin de la seconde guerre mondiale, un groupe de personnes inspirées et réunies par Friedrich von Hayek (le pape de l’ultra-libéralisme, en photo ci-contre) ont fondé la "Société du Mont-Pèlerin", un club de réflexion dont le but était de convertir à nouveau les états au libéralisme.

    36 personnalités étaient présentes lors de la première conférence le 10 avril 1947, dont Hayek bien sûr, Milton Friedman (prix Nobel d’économie et l’un des principaux théoriciens du libéralisme), Karl Popper, Maurice Allais, et Bertrand de Jouvenel (politicologue et économiste libéral, controversé pour son passé pendant l’occupation et son interview complaisante d’Adolf Hitler en 1936, il est aussi le fondateur du think tank de prospective "Futuribles").

    Pour promouvoir l’idéologie libérale et la diffuser dans les cercles dirigeants, les membres de la Société du Mont Pélerin ont fondé une centaine d’autres think tanks et réseaux d’influence, comme la Heritage Foundation, le Cato Institute ou le Manhattan Institute.

    Leur stratégie a atteint son but dans les années 80 avec l’arrivée au pouvoir de personnalités politiques entièrement acquises au libéralisme, en particulier Margaret Thatcher et Ronald Reagan.

    Dès lors, les états ont progressivement abdiqué de leur pouvoir au bénéfice des multinationales et des banques. Ils ont privatisé et déréglementé massivement l’économie, en faisant disparaitre la quasi totalité des contraintes et des contrôles, laissant se développer les paradis fiscaux afin de faciliter l’évasion fiscale, et permettant aux grandes entreprises et aux plus fortunés d’échapper presque totalement à l’impôt. Les états se sont également désengagés de l’économie, abandonnant toute politique industrielle, cessant de préparer le long-terme, et privatisant tout ce qui pouvait devenir une source de profit pour le secteur privé, détruisant ou abandonnant les services publics.

    Parmi les mesures inspirées par le libéralisme, il y eut en particulier la dérégulation du système bancaire aux Etats-Unis où l’administration Clinton avait supprimé le garde-fou mis en place par Roosevelt suite à la crise de 1929 pour interdire aux banques de dépot d’être en même temps des "banques d’investissement", c’est à dire de spéculer en bourse avec l’argent des déposants.

    Mais la mesure clé a été la suppression des barrières douanières et du contrôle des changes. C’est ce qui a rendu possible la "mondialisation", c’est à dire la libre circulation des marchandises et des capitaux, permettant aux entreprises de "délocaliser" pour exploiter la main d’oeuvre à bas coût dans les pays du tiers-monde, et augmenter ainsi la concurrence sur un marché du travail désormais mondialisé lui aussi.

    Cela a été possible grâce la complicité des dirigeants de droite et de gauche, du fait de leur liens avec les multinationales et les banques, directement ou à travers les think tanks ou "clubs de réflexion" où se retrouvent l’élite des pouvoirs financiers, économiques, politiques et médiatiques.

    Les délocalisations massives qui s’en sont suivi ont provoqué la désindustrialisation des pays occidentaux et un appauvrissement sans précédent de la population ordinaire, au point de faire disparaître les classes moyennes par le chomage, la précarité généralisée et la baisse des salaires réels. Dans le même temps, les délocalisations favorisaient l’essor spectaculaire de la Chine et quelques autres "pays émergents" où se concentraient les délocalisations, bouleversant au passage les équilibres géopolitiques.

    Mais pendant qu’une majorité de la population s’est appauvrissait, la minorité bénéficiaire de la mondialisation s’enrichissait, dont une extrême minorité de façon astronomique, ce qui permettait à des statistiques en trompe-l’oeil d’afficher une hausse moyenne des revenus de 2% par an.

    L’effondrement du pouvoir d’achat des classes moyennes est la véritable cause de la dépression économique actuelle dont la "crise des subprimes" n’a été que le déclencheur.

    Une hyper inflation masquée

    La baisse des salaires réels est aussi le résultat d’une hyper inflation, elle aussi masquée dans des statistiques officielles dont les produits de référence ne sont pas du tout représentatifs des dépenses ordinaires d’un ménage. Cette hyper inflation résulte de la baisse de la valeur intrinsèque de la monnaie, du fait de la monnaie créée en excès par les banques et les marchés financiers. En transformant les variations boursières en profit, les "investisseurs" créent de la monnaie sans contrepartie en biens nouveaux dans l’économie réelle. C’est ce qui crée l’inflation, car chaque dollar ou chaque euro correspond à une fraction plus petite des biens disponibles. C’est ainsi que se sont envolés les prix du logement, de l’alimentation et de l’énergie (les 3 biens réels les plus essentiels), une hausse amplifiée par la spéculation immobilière et la spéculation boursière sur les matières premières industrielles et agricoles.

    Cette spéculation qui a attisé l’inflation est elle-même le résultat de l’excès d’enrichissement des plus riches. Car ceux qui ont déjà tout placent leurs masses de capitaux en excès sur les marchés financiers et dans l’immobilier, créant des "oscillations destructrices", et des bulles spéculatives qui explosent en faisant à chaque fois des dégâts dans l’économie réelle.

    Les causes de la crise financière

    Conformément aux commandements de l’idéologie libérale, les états avaient laissé se développer sans aucun contrôle le marché des "produits dérivés", ces titres financiers complexes qui permettent de démultiplier les variations boursières, à la hausse comme à la baisse, grâce à des "effets de levier" cumulés pouvant atteindre 100% (en clair, permettant de jouer 100 millions en bourse avec un capital de seulement 1 million). En seulement 15 ans après leur création au début des anées 1990, les produits dérivés ont pu se développer sans aucun controle, jusqu’à atteindre le montant astronomique de 683.000 milliards de dollars en 2008. A elles toutes seules, les banques Citigroup et Bank of America détiennent chacune 17.500 milliards en produits dérivés, dont une part importante a perdu toute valeur mais reste inscrite dans les bilans à la valeur d’achat, dissimulant ainsi des pertes abyssales.

    Ce sont les effets de levier des produits dérivés qui expliquent comment les banques ont pu perdre des dizaines de milliards au point de se retrouver en faillite.

    Parmi ces produits dérivés, il y avait les fameux "subprimes", des emprunts immobiliers titrisés qui transféraient des banques vers les acheteurs de titres le risque de non remboursement. De plus, la collusion entre les banques et les agences de notation chargées d’évaluer les risques a conduit à leur sous-estimation délibérée.

    La phase finale de la crise financière

    Les banques et les assurances ont joué au casino boursier des sommes colossales qu’elles ne possédaient pas, et elles ont perdu.

    Dans un premier temps, les pertes ont été transférés aux états, selon le principe du libéralisme qui consiste à privatiser les bénéfices et nationaliser les pertes.

    Les états ne disposant pas réellement de l’argent qu’ils avaient prêté aux banques, ils l’ont emprunté... aux banques, celles-ci ayant le pouvoir de créer de la monnaie par le simple fait de prêter de l’argent (voir le film "L’argent-dette" de Paul Grignon).

    Le renflouement des banques ainsi que la baisse des recettes fiscales (du fait de la crise) ont fait exploser la dette publique des pays occidentaux, alors qu’elle avait été préalablement creusée par la désindustrialisation, la baisse des revenus (causée stagnation des salaires, le chômage et la précarité), l’effondrement de la consommation, l’évasion fiscale et les allègements d’impôts pour les riches et les grandes entreprises.

    La plupart des pays occidentaux sont maintenant au bord de la faillite, avec des niveaux d’endettement de près de 100% du PIB, voire davantage.

    Le transfert des pertes des banques sur des états déjà affaiblis n’était pas tenable très longtemps. C’est pourquoi nous en arrivons aujourd’hui à la phase finale du grand hold-up : le transfert des pertes bancaires vers les citoyens de base.

    Les uns après les autres, les gouvernements de droite et de gauche sont en train d’adopter des plans "d’austérité" qui vont diminuer les revenus et les prestations sociales (retraites, allocations chômages, systèmes d’assurance maladie) tout en augmentant les impots et les taxes. On peut aussi prévoir que la crise servira de prétexte à finir de privatiser ce qui peut encore l’être, principalement dans les secteurs encore publics et semi-publics (énergie, poste, santé, éducation, justice, police, forces armées...).

    Le libéralisme a sappé la démocratie, ruiné les classes moyennes, abandonné les citoyens au bon vouloir des multinationales, et transformé les ex pays riches en "pays en voie de sous-développement". Au final, le libéralisme aura entièrement détruit nos sociétés par l’anéantissement des états-nations et l’explosion des inégalités, nous faisant revenir aux conditions sociales du Moyen-Age avec une minorité de très riches et la misère pour le plus grand nombre.

    En complément à cet article...

    Maurice Allais était un membre fondateur de la Société du Mont Pélerin. Agé de 99 ans, il prend aujourd’hui position contre l’ultra-libéralisme. Dans une revue publiée par le ministère des finances, le seul français à avoir reçu le prix Nobel d’économie écrit : "Le libéralisme ne saurait être un laisser faire". Il dénonce les responsabilités du système né de "la conséquence de la libéralisation inconsidérée du commerce international". "Nous avons été conduits à l’abîme par des affirmations économiques constamment répétées, mais non prouvées. Par un matraquage incessant, nous étions mis face à des vérités établies, des tabous indiscutés, des préjugés admis sans discussion. Cette doctrine affirmait comme une vérité scientifique un lien entre l’absence de régulation et une allocation optimale des ressources. Au lieu de vérité il y a eu, au contraire, dans tout ceci, une profonde ignorance et une idéologie simplificatrice. (...)

    L’enjeu capital actuel est le risque d’une destruction de l’agriculture et de l’industrie françaises. Ce danger est réel et j’emploie le mot destruction car il est représentatif de la réalité. Un tel risque provient du mouvement incessant des délocalisations, elles-même dues aux différences de salaires entre, d’une part, des pays développés tels que ceux de l’Amérique du Nord ou d’Europe de l’Ouest, et, d’autre part, ceux d’Asie ou d’Europe orientale, par exemple la Roumanie ou la Pologne. Un écart de salaire élevé, aussi extrême qu’un rapport de un à six par exemple, n’est pas supportable sur le long terme par les entreprises des pays où le revenu est plus élevé. (...) Cela ne veut pas dire que j’oppose entre elles ces différentes régions, qui me semblent toutes des victimes actuelles ou à venir du libre-échangisme voulu par l’OMC, le FMI et par Bruxelles en ce qui concerne l’Europe."

    Voir l’article "Maurice Allais flingue le néo-libéralisme dans une revue financée par Bercy"

    A lire sur Agora Vox, "Les mauvaises raisons de la supériorité chinoise"

    Extrait : "Sur la question du déficit commercial, rappelons cette simple donnée : alors que le déficit commercial de l’UE avec la Chine était déjà de 33 milliards d’euros en 1999, il atteignait 7 ans plus tard 131 milliard ? 400 % de hausse ! On trouvait alors le chiffre énorme, impensable, inacceptable... Oui, mais voilà : en 2008, il bondissait à 170 milliards ! Et on sait déjà que le chiffre pour 2010 sera encore pire. (...) La situation est donc claire : dans un marché totalement dérégulé, tel qu’il existe aujourd’hui, il est presque impossible de fabriquer sur le sol européen des produits manufacturés de grande consommation. Seuls les Allemands y parviennent encore, dans certaines conditions et dans certains secteurs. La concurrence des produits chinois est irrésistible. Ce qui est vrai pour l’Europe l’est aussi pour les Etats-Unis, qui offrent sans doute le cas le plus caricatural de cette évolution délétère. La concurrence chinoise nous tue. Toutefois Alain Minc sera content : nous mourrons guéris."

    A voir, "Le capitalisme depuis 1975" est un documentaire de Jean Druon (réalisateur de "Alerte à Babylone") sur la totale victoire idéologique du libéralisme et la façon dont il a pris le pouvoir dans le monde, avec notamment une interviews de Milton Friedman réalisée au Mont Pélerin près de Genève, lors d’une réunion de la société du même nom... voir le film

    A voir également, "Le malheur est dans le prêt", documentaire à propos d’un système financier devenu fou... voir le film

    Pour finir en musique cette série d’articles sur le nouvel ordre économique et en prélude à une session d’été plus légère, le clip d’Alain Souchon, "Parachute doré"...

  • le 14 juin 2010 - 13h44, par Dominique

    De l’argent pour financer les retraites ? Privatisation de TOUS les édifices religieux : double bénéfice

    1)le prix de la vente

    2)les économies pour le budget des collectivités locales et autres ministères !

    Chiche ?

  • le 14 juin 2010 - 11h13, par RIRI ET JOSETTE

    Merci, merci Daniel, pour ce bel HOMMAGE a notre JEAN. Comment allons nous combler ce grand vide qui nous a envahis, nous sommes orphelins aujourd’hui.Nous sommes alles a Antraigues nous recueillir sur sa tombe.Qu’elle emotion !!! Jean tu seras a jamais dans nos coeurs, tous les jours nous ecoutons tes chansons, pour oublier que tu nous a abandonnes. En tout cas , nous les gens simples,, comme tu aimais a dire,et tu disais aussi, que tu n’avais de compassion que pour les pauvres gens. Rien que pour cela tu meritais notre amour.

    Une pensee pour sa famille et sa femme Colette. Repose en paix Jean dans ton Ardeche cherie, nous ne t’oublierons jamais.

  • le 13 juin 2010 - 11h24, par arT errOriste

    bonjour, pour la videosurveillance sur Metz, le FRAC lorraine (fond regional d’art contemporain) a edité une carte à 3000 exemplaires, qui localise les 300 et quelques cameras de la ville. Cette carte est distribuée gratuitement dans les Offices de tourisme, au FRAC et au nouveau Pompidou Metz. Elle s’appelle Videoplan. Elle est telechargeable sur le site FRAClorraine.org et sur le site : http://pagesperso-orange.fr/arterroriste/videosurveillance.html

  • le 13 juin 2010 - 05h15, par ced

    le chants des oiseaux d’Okinawa couvert par le tonnerre des réacteurs des chasseurs US... Mermet, tes émissions sont TERRIBLEMENT géniales ! Magnifique

  • C’est toujours aussi génial de fouiller dans les émissions. Je découvre sans cesse de nouvelles choses qui me conforte dans mes convictions. Mais encore une fois l’écoute n’est pas complète. C’est très frustrant.

  • le 12 juin 2010 - 15h58, par vademecum

    Merci pour ces facettes insolites du Japon. Juste une précision sur ce qu’à dit Daniel Mermet sur le symbole représentant le masculin (le cercle et la flèche), ce n’est pas le symbole de Mercure (Dieu de la connaissance, de la médecine, protecteur des voyageurs), mais de Mars (Dieu de la guerre).

  • le 12 juin 2010 - 14h11, par Isa

    vraiment excellent ce dernier morceau musical ! Je vous serai très reconnaissante de me transmettre les références. Mille merci pur vos émissions ! Une très fidèle auditrice.

  • le 12 juin 2010 - 12h21, par Franck

    Bonjour à tous,
    Le problème avec l’enregistrement automatique est corrigé.
    Bonne écoute à tous

  • le 12 juin 2010 - 01h34, par philippe

    J’écoute cette émission qui en dit long sur notre société qui est devenue ainsi parce que, hélas, une grande partie de la population est égoîste. Cela fait parti d’une majorité. Cela se voit dans les relations entre les gens. Très peu construisent des relations durables. Ce sont des relations par intermittence. C’est pour cela que la finance l’emporte sur l’amitié. Le manque de relation fait marcher la machine libérale. Voilà pourquoi tout est fait par informatique, et par téléphone où les opérateurs parlent de manière caricaturale comme des machines. Tout est fait pour abrutir et empêcher l’homme de réfléchir et d’avoir des amis. Si les gens qui se sentent harcelés ne se sont pas réunis pour créer entre eux un système qui les épanouit c’est tout simplement qu’ils ont totalement oublié de partager de l’amitié. Je suis sur qu’on a inventé l’argent parce qu’on s’est aperçu que l’homme était incapable d’humanité. Voilà pourquoi c’est le règne du chacun pour soi. Votre émission montre des gens qui se parlent et ça le capitalisme ne l’aime pas. Se réunir pour parler sans que ce soit une activité rentable, c’est déjà un premier pas pour enrayer la machine libérale.

  • le 12 juin 2010 - 01h12

    Naouri : petit roquet puant

  • le 11 juin 2010 - 22h54, par PierroLaLune

    J’adore cette musique, Merci La-bas.

  • le 11 juin 2010 - 21h55, par Val

    Bonjour,

    1) Bravo pour ce site !

    2)...juste pour vous signaler un petit problème technique (mais très très frustrant !) sur cette émission : il manque les parties 8 à 12 (sur 12), en podcast ou en écoute...

    Faut-il vous répéter que si vous n’existiez pas, il faudrait... ?

    Amitiés, Val

  • le 11 juin 2010 - 19h12, par jmf

    bonjour, pourriez-vous donner la référence du petit morceau musical de cette émission à environ 46’13". merci beaucoup

  • le 11 juin 2010 - 13h38

    Bonjour, Pour info : la ré-écoute de l’émission du 10 juin 2010 (ballade musicale) est impossible à partir de la séquence 8/12 (jusqu’à 12/12). En espérant que vous pourrez y remédier. Cordialement.

    ep

  • le 11 juin 2010 - 11h28, par Cosette

    Vidéo superbe. Même pas peur le patron de Goldman Sachs. Vous-croyez qu’il avait préparé ses reponses, qu’il connaissait ses questions ?. En tout c’est un moment de communication excellent avec un journaliste le doigt su la couture du pantalon. Encore et toujours la théorie du complot. (Je ne sais pas pourquoi sommes-nous si méfiants ?. Pour ce qui concerne Didier Porte et les autres (il n’est pas le seul à être sur le fauteuil éjéctable)Guillon aussi est en danger...et La-bas, nous irons voir s’ils y seront toujours. Il-y-a de quoi déprimer ! Mais notre soutien est total.

  • le 11 juin 2010 - 10h38, par Yann

    AArggghhh !!!! Manque la moitié de l’émission...je vais pas tarder à être en manque... Salut à tous les auditeurs modestes et grognons...

  • Je ne suis pas dupe de la manoeuvre hypocrite en cours. Elle a au moins une vertu : on voit qui a la trouille, qui parle de (exploite) cette affaire et dans quel sens. Par exemple, certains écrivent que D. Porte a "insulté le chef de l’Etat" mais "omettent" dans leur papier d’expliquer qu’il mettait alors en scène un Dominique de Villepin "grand ami" de Nicolas Sarkozy et connu pour utiliser une langue peu diplomatique.

    Les chroniques de D. Porte, c’est au contraire de ce que certains en disent un mélange d’humour, de culture, d’intelligence, et des observations très fines de la vie politique. Sur mon mp3, sur 295 chroniques, j’en vois 34 avec 5*, 109 avec 4*, 125 avec 3*. Seulement 24 avec 2* ou 1* (= celles qui passent à la trappe).

    On peut légitimement se demander s’il on n’est pas en train d’assister a une nouvelle opération de nettoyage sur France Inter en préparation aux élections de 2012. L’ex-humoriste qui dirige servilement la chaine aujourd’hui, et qui a commis des provocations bien pires à une certaine époque, ne pouvait peut être pas exécuter sa basse besogne juste au lendemain de sa nomination du fait de l’émoi qu’elle avait déjà causée. Attendre la saison 2011-2012 ce serait un peu trop visible. Alors nos "amis" ne seraient ils pas tentés de profiter de cette rentrée 2010-2011 pour faire du charcutage ?

    J’ai essayé à plusieurs reprises de signer la pétition moi aussi, mais dans mon cas le site retournait un message d’erreur. J’attends que cela soit corrigé.

  • le 11 juin 2010 - 07h53, par Corsiglia

    Bonjour les amis,

    Pour parler du passé d’Okinawa, il faut mettre tout sur la table : cet archipel culturellement proche de la Chine a été conquis par les japonais au 19 éme siècle, leur langue d’origine est proche du chinois et est incompréhensible aux locuteurs japonais. Il s’agit donc bien d’une colonie japonaise.Interrogez les universités chinoises.

    Il faut faire attention de ne pas conserver dans le regard l’attirail du PCF pour Staline,Budapest,Prague, le Goulag, les vacances des cadres en Crimée, etc....qui sont rarement rappelés.

    François Corsiglia

  • le 11 juin 2010 - 05h20

    Des auditeurs ont mentionné la pétition en faveur de Didier Porte (pour mémoire, http://petition.harrycow.fr/ ), que j’ai signée.

    Je m’avance peut-être un peu, mais ne serait-il pas possible de mettre le lien en évidence sur la page de La-bas.org, afin qu’il soit accessible à tous ?

    On peut penser ce que l’on veut de Didier Porte - personnellement, il me fait beaucoup rire : ce qui est évident, c’est que son éviction de la matinale et son futur menacé à France Inter sont plus le symptôme d’une soumission aux politiques que le résultat de je ne sais quelle vulgarité.

    "L’humour a des limites, on ne peut pas tout dire"... Ben voyons. On ne peut pas tout dire aux politiques, mais ils peuvent nous dire "casse-toi pauv’ con" et s’en tirer ? Faire dire à Villepin "j’encule Sarkozy", c’est vulgaire, mais vivre dans le luxe aux frais et à la face du contribuable quand le pays s’enfonce dans la crise, c’est la classe ? De qui se moque-t-on ?

    Allez, les AMG, Mermet n’est pas plus en odeur de sainteté auprès de la direction, il faut se serrer les coudes entre parias...

    Et mes amitiés à Didier Porte. Que cela doit être agréable d’entendre Demorand et consorts se marrer tous les jeudis, pour ensuite les voir jouer les vierges effarouchées au "grand journal"...

  • Cela s’est passé mercredi 9 juin, sur Europe 1 ; L’invité était le patron Europe de la banque d’affaires Goldman Sachs. Il n’a pas visiblement été trop déstabilisé par les questions du président de Lagardère News (Jean-Pierre Elkabbach). Lire et voir la vidéo par exemple ici‎.

  • le 10 juin 2010 - 19h55, par David

    Salut,

    j’ai constaté un petit problème avec le podcast de l’émission d’aujourd’hui, il ne dure que 34 mn au lieu des 55 mn habituel. J’ai constaté également que les podcast antérieurs avaient une durée moyenne de 1h et 6 mn empiétant sur le programme suivant : Carrefour de Lodéon. Pourriez-vous ajuster ce petit défaut temporel pour les prochains podcasts. merci d’avance.

  • le 10 juin 2010 - 19h19

    Tiens, puisque vous revenez du Japon, est-ce qu’on vous a expliqué comment se prépare la palourde royale ? La méthode est expliquée dans cette petite vidéo ici, extrait d’une émission émission québécoise ... :-)

  • le 10 juin 2010 - 17h25, par T. Ouvrard (Tak’o’solo)

    Bonjour, je bosse sur un spectacle de chansons autour du thème des animaux et j’aimerais bien reprendre celle de la souris blanche, de qui est-ce exactement et est-il possible d’avoir les paroles exactes (pour déclaration SACEM).Merci de votre réponse . Thierry Ouvrard

  • le 10 juin 2010 - 15h45, par Arnaud Bastard

    Mes chers AMG, si vous voulez soutenir Didier Porte face à l’affreuse direction de France Inter, voici un lien où vous pourrez signez une pétition de soutien.

    http://petition.harrycow.fr/

    Soyez ou plutôt signez nombreux !

  • le 10 juin 2010 - 13h05

    45 000 avions par an, (atterrissages et décollages)

    Soit 123 avions / jour

    Soit 5 avions / heure

    Soit 1 avion / 12 mn

    Ma fille de 14a qui me questionnait sur cet émission, a été étonnée d’apprendre que l’empereur ne se soit pas suicidé alors qu’il l’ordonnait à la population.

    Un ministre qui démissionne car il n’a pas tenu sa promesse, pas ici qu’on verrait ça, hein ?

  • le 10 juin 2010 - 08h45, par JP

    Il est 15h, France Palestine s’installe, ma copine et moi, novices en militantismes, jeune couple bête, naïf et trop honnête (vous en connaissez beaucoup qui paient la redevance TV ?...) sommes à la Place de la République (visiblement renommée Diktatur Platz pour l’occasion) au Mans avec une banderole presque innocente « Français mais pas complices » puisque parée du logo de la honte d’Égalité et Réconciliation. Les premiers instants se passent très bien, le Maine Libre photographie notre misérable production et France 3 filme le tout avec en arrière-plan nos amis du NPA. Je crois alors presque à la réconciliation.

    Mais, naïveté quand tu nous tiens ! J’aurais dû lire « leur morale et la nôtre » au lieu de mater les Bisounours... Un de leurs militants vient me poser quelques questions "bateau" (ligne politique, économique, lieux de nos conférence...) et se met ensuite à faire le tour de ses camarades, cherchant sûrement l’Ortkommandantur du coin pour savoir si nous sommes dans le moule et sur la liste des invités. Après un bon quart d’heure tout de même, notre Fouine trouve son bonheur et m’envoie un vieil homme qui ne nous invite pas très gentiment à dégager le terrain, me disant qu’il faut que j’obtempère de suite sous peine de sanction car Monsieur est connu au Mans ! La belle jambe, personnellement je ne le connais pas, mais pas le temps de faire les présentations, le vieux a d’autres chattes à fouetter et me laisse avec le service d’ordre, les caniches dirait Orwell.

    S’invitent alors autour de nous ces affreuses boules de poils brailleuses. J’entends « extrême droite », « racistes », « Le Pen », « Alain Soral au FN » et bêtement je me retourne pour voir de qui ça cause : mais pas de drapeau du MEDEF, ni de la LDJ, seulement ma copine d’origine Vietnamienne mesurant 1m60 et un de ces jeunes cabots qui la menace physiquement. J’essaie de justifier le fait que nous venons en Paix, difficile de faire autrement à deux, et que nous avons un ennemi commun cet après midi (j’avais oublié que pépé Rotschild leur paye les t-shirts), mais que nenni ! cet après-midi nous sommes les ennemis, un couple métissé et prolétaire que je croyais au-dessus de tout soupçon. Trois minutes plus tard ma banderole se ferme alors toute seule, me faisant remarquer que je n’ai rien d’un Gandhi (hormis son physique disgracieux) au milieu de cette meute, ou tout simplement pour me signifier la fin d’une première mi-temps. Car comme a dit l’un de ces brailleurs : « on ne va pas casser des bras juste pour ça ».

    Bilan à la pause : seule la gauche mondialiste a le droit, sur la place publique, de manifester son soutien à Gaza. Patriotes, nationalistes ou tout simplement Français ayant une conscience : passez votre chemin ! Après le monopole de la souffrance, voici venu celui de la solidarité...

    Mikael, citoyen malheureusement insoumis.

    P .S . : Après nous être fait lâchement diffamés et menacés, quelque uns de leurs militants plus élégants et dépourvus de la frustration des précédents revanchards, nous ont quand même proposés de rester à condition de se débarrasser de la banderole...maudites préventions esthétiques !

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-monopole-de-la-solidarite-3412.html

  • le 10 juin 2010 - 02h50, par Jocy

    De penser que l’on puisse manipuler l’homme, des hommes jusqu’à ce degré d’horreur (si il y a un degré dans l’horreur ??) me terrifie !! Et je me dis que de nos jours ce serait + difficile avec internet et tous les moyens de communication, mais soyons vigilants ! toujours ! nous ne sous-estimons pas notre adversaire , le fric ! le capitalisme ! le néo-libéralisme ! Merci toute l’équipe de là-bas, de nous instruire, je ne connaissais cette Histoire, en même temps que de participer à l’Éveil de notre Intelligence.

  • http://www.dailymotion.com/video/xdkj37_bilderberg-denonce-au-parlement-eur_news#from=embed ?start=98

    http://www.dailymotion.com/video/xdkz5z_bilderberg-2010-in-sitges_news#from=embed ?start=62

    Conférence non-intégrale - le cout de la dernière réunion des "bilderberg" à couté plus de 600 000 euros de fonds PUBLICS..

    OUH OUH Les gens quand est ce qu’on se réveil ! mais non mais non, vous dites des bêtises mon pauvre enfant c’est de la pure calomnie,des comptes pour enfant , un groupe de lobbies qui se réunissent pour faire dure la lutte des classes , ROH mince je me suis trahi !!!

  • le 9 juin 2010 - 21h59, par Matthias

    Il a raison BHL de dire que Ahmadinedjad est un guignol entre les mains des chefs religieux.

    Mais le problème c’est que l’on ne peut pas "désinventer" la bombe atomique.

    C’est nous, occidentaux, avec notre peur du nucléaire qui avons fait la guerre à l’Irak, qui faisons la guerre à l’Afghanistan contre les "talibans" du Pakistan, pays qui détient la bombe.

    Et d’une certaine manière avec la pression que l’on met actuellement sur l’Iran c’est le peuple iranien qui subit encore plus la dictature.

    Malgré que les Iraniens soient des gens très accueillant (j’ai eu des échos par une connaissance qui travaille au Moyen-Orient et qui a des amis iraniens.

    "Vous voulez la bombe ? et bien fabriquez là ! Mais si vous l’utilisez vous allez voir en retour ce que vous allez prendre sur la gueule !"

    Parfois il vaut mieux être clair et net d’entrée de jeu plutôt que de laisser pourrir des situations qui au final font souffrir les populations civiles qui n’y sont pour rien.

    Vive le peuple iranien, vive le peuple afghan et laissons-les s’autogérer.

    S’ils ont besoin de nous et bien qu’ils nous le disent à ce moment là on verra ce que l’on peut faire...

  • le 9 juin 2010 - 21h08, par Christian

    Il est inexact de dire que Rictus a été « Camelot du Roi ». Il a dit ses poèmes une fois lors d’un gala de ces Camelot. Et sinon, il avait en effet depuis la guerre de 14 des idées nationalistes proche de l’Action française. Mais il n’a jamais adhérer à rien.

    Très intéressant documentaire, sinon !

  • le 9 juin 2010 - 20h24, par titi04

    Il paraît que le trou s’agrandit !!

    Cela m’étonne pas ! Avec tout ce qu’il nous mette dans le c.. !

    Mais bon je le répète encore une fois ! Par exemple le trou s’agrandit car les exonérations de cotisations patronales vont bon train, sans compter les taxes collectées via divers produits (alcool, et autres joyeuseté pour la santé...) que l’Etat ne met plus au pot de la sécurité sociale. Pour rappel historique, lors de la création de la sécu, du système de retraite par répartition, il s’agit bien de cotisations volontaires et non de charges !! C’est à dire que les cotisations sont l’expression d’une volonté de créer des rémunérations indirectes pour le cas où l’on est en inactivité (maladie, accident, retraite, maternité etc...).

    Donc clairement, on nous supprime des revenus - il ne s’agit en aucun cas d’assistanat comme les médias(boliques) le laissent entendre à longueur d’ondes et de temps. - et ce sont les gouvernements successifs qui s’y sont attachés et de manière plus rapide depuis près de 30 ans. Il est vrais que les textes régressionnistes ont été votés souvent par des gouvernements de droite.

    Voilà ! Tout cela pour dire comme François R, il y a bien lutte des classes dans ce système capitaliste.

  • Suite au message de Claude (auditeur chouchou qui prend le répondeur de LBSJS pour son coin de zinc préféré), à propos de cette formidable mobilisation contre Lepen en 1515, il faut se rappeler que si immense mobilisation il y eu, c’est parce qu’elle fut si formidablement mise en scène par tous les médias qui poussèrent le bon peuple à aller dans la rue. S’ils avaient fait le service minimum, comme ils ont l’habitude de le faire quand nos plus importantes conquêtes sociales sont bafouées, il y aurait eu des manifestations, mais bien moindres.

  • Tout de même ... c’est choquant. En arriver à tuer sa mère et sa sœur par une forme de soumission à une idéologie. C’est difficile de savoir ce que l’on aurait fait dans ce cas là mais pour moi cela semble complétement impossible à la fois de le faire et ensuite de vivre avec un tel poids sur les épaules.

  • le 9 juin 2010 - 16h07, par juliette

    Non Daniel les Japonnais n’aiment pas les Yankees...moi aussi j’aurais aimé ne pas être prise pour une américaine même à Tokyo parce que le silence des japonnais ne signifie pas qu’ils adhèrent...Hiroshima ne s’efface pas de l’honneur Japonnais... Merci pour cette belle émission et vivement une belle exposition de ce sculpteur génial...Je me déplacerai de ma province comme je le fis pour Ousmane Sow....

  • L’exemple d’Helen Thomas (première femme journaliste correspondante à la maison-blanche (the white house : pour les anglophiles)), devrait rappeler, s’il en était besoin, que la liberté d’expression des journalistes s’arrête là où commence le lobbyisme. En effet, cette jeune femme de 89 ans, connu pour son franc-parler, a dû prendre sa retraite suite à des propos tenus sur le "conflit" israelo-palestinien.

    Le lien : http://www.democracynow.org/2010/6/8/veteran_white_house_reporter_helen_thomas

    Encore une victime collatérale du conflit qui remémorera (si besoin était) aux quelques journalistes qui montreraient quelles velléités, les limites de la liberté d’expression même aux USA. Pour finir, je citerai cet adage de Frédérick Douglass « Je m’unirais avec n’importe qui pour faire le bien et avec personne pour faire le mal ».

  • le 9 juin 2010 - 14h48, par gweltaz

    merci à l’équipe de là-bas pour ces deux reportages. L’inhumanité et l’aveuglement des uns, l’humanité et l’écoeurement des autres. Quel dialogue ? aucun. Les appels récurrent au dialogue ("mais venez vous asseoir autour d’une table !") de nos élites politiques et économiques sont vraiment des leurres : quand ils ne choisissent plus les questions, ils crient à l’agression, aux soviets ! Démocratie de dupes, dictature de l’entreprise. On sort Ruffin et Pascariello sans ménagement, et, dans la même logique, Didier Porte est menacé. Soutenons-le ! Ne laissons pas Val épurer France Inter de ceux qu’il ne peut supporter, et qui sont ceux qu’on voudrait le plus entendre !!

  • le 8 juin 2010 - 23h53, par roubbama

    Le 8 juin le téléphone sonne était consacré à la situation dans GAZA avec des invités de première choix (que des profs) et aussi les auditeurs qui ont appelés étaient de première choix (aucun arabe à l’horizon !!!)===>objectif redorer le blason d’Israël : affligeant

  • Oups, fausse alerte ! Cela venait de mon côté, mille excuses :)

  • Les fichiers du générique et de l’émission ne marchent plus :(

  • le 8 juin 2010 - 22h11, par Jean-Yves

    Ne pouvant écouter la-bas qu’en téléchargement web puis sur un lecteur mp3,il y a de plus en plus d’émission qui ne passent pas :elles sont détournées au profit d’une autre.Y a t’il une solution ?Merci d’avance de votre réponse

  • le 8 juin 2010 - 21h45, par Matthias

    Le fait de vivre sur une île change peut-être le sens de la solidarité qui en fait donnée naturelle.

    Etre obligés de s’entendre dans un espace limité par des frontières physiques jusqu’à l’extrême comme on peut le voir historiquement au Japon jusqu’au suicide collectif imposé par l’Etat.

    C’est peut-être pour cela aussi que les Anglais avec Adam Smith et Ricardo ont développé le libéralisme, le système le plus égoïste qui soit car il s’exerçait dans un territoire limité par nature.

    Et c’est pour cela aussi peut-être que ce système anglo-saxon libéral et même ultra-libéral ne peut pas s’exporter et fonctionner en France et dans l’Europe "continentale" : nous ne vivons pas sur une île : nature et culture !

  • le 8 juin 2010 - 16h10, par Franck G

    Une mémoire suicidée... Un lien me semble à faire avec les suicidés allemands en février 1945 dans les campagnes de la partie orientale de l’allemagne (un documentaire a été présenté sur Arté récemment)... effets de la propagande antirusse, de la peur du "sous homme", bref toujours la question comment on manipule les masses pour les amener même à intérioriser l’idéologie mortifère. Est-ce vraiment fini cette histoire... ? Qui seront les suicidés consentants demain de nos idéologies ?

  • Le premier parlera de l’européocentrisme et le second de l’islamophobie en Europe.

    Enrique Dussel : Philosophe et professeur dans différentes universités mexicaines, théoricien et militant de la théologie chrétienne de la libération. Fondateur de la philosophie de libération en Amerique Latine, Enrique Dussel est l’auteur de très nombreux ouvrages dont certains ont été traduits et publiés en France, comme L’éthique de la libération à l’ère de la mondialisation et de l’exclusion, La production théorique de Marx. Un commentaire des Grundrisse, et Histoire de la théologie de la libération. Perspective latino-américaine.

    Salman Sayyid : Professeur à l’université de Leeds en Angleterre, militant anticolonialiste et spécialiste de l’islamophobie en Europe et dans le monde, il est l’auteur de plusieurs ouvrages fondamentaux dont A Fundamental Fear : Eurocentrism and the Emergence of Islamism. (Peur Fondamentale : l"européocentrisme et l’émergence de l’islamisme).

    Seront également présents nos amis :

    Dew Baboeram : Originaire du Surinam, il dirige aux Pays-Bas une fondation consacrée à la mémoire de la déportation des Africains. Il a publié un ouvrage intitulé Decolonizing the mind.

    Julia Krabbe : Professeur a Roskilde University à Copenhague.

    Soyez nombreux samedi 12 juin à 14h30 au siège du PIR ; 81 rue Gabriel Péri, à Saint-Denis, métro Saint-Denis/Basilique.

    La conférence sera suivie à 19h30 d’un dîner/débat (Prix unique 10 euros) avec Enrique Dussel au restaurant « La Casbah », 1 rue Lanne - 93 200 St Denis (à deux pas du métro Saint-Denis/Basilique) - Couscous -

  • le 8 juin 2010 - 15h01, par Sophie

    Didier Porte a reçu un avertissement jeudi dernier pour sa chronique mettant en scène un Villepin vulgaire (on se souvient de sa façon de voir la France) se défoulant sur un nain posteur vulgaire (cékiki, pov’con). Mais comme la vulgarité est l’apanage des humoristes, comme chacun le sait, c’est Didier Porte qui est viré à la rentrée prochaine. L’avertissement a visiblement une vertu performative (http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-06-07/exces-de-langage-pour-didier-porte-fini-la-chronique-du-matin/1253/0/463845) donc seulement un prétexte à justifier une décision déjà prise de faire place nette sur Inter.

    Une pétition de soutien a été mise en ligne cette nuit :

    http://petition.harrycow.fr/

  • le 8 juin 2010 - 14h24, par Louise

    Là-bas, je vous aime !! Très "couillue" cette descente en assemblée, très forte. Très malin aussi... Décidément, j’aime votre irrévérence, votre mauvais esprit, celui du bon élève du fond de la classe qui traîne avec les loulous. Alors je me disais : auriez-vous la gentillesse de nous tenir informés de ce genre d’actions ? Ne pourrait-on envisager de le faire de façon régulière, de venir en masse ? Je fais partie de ces gens qui ne sont pas (encore) en détresse financière, je suis toute disposée à dépenser 60 euros pour participer à la prochaine assemblée. Comment s’y prendre ? Merci

  • le 8 juin 2010 - 14h13

    La commission européenne vient d’autoriser l’entrée et la culture d’OGM en Europe.

    La commission européenne vient d’autoriser l’entrée et la culture d’OGM en Europe, contre le souhait des citoyens, et contre l’avis de plusieurs états membres. La gouvernance européenne nous permet de déposer une demande officielle auprès de la Commission, pour peu qu’elle soit soutenue par un minimum de 1 million de citoyens européens. Aujourd’hui, et après 1 mois d’action, Greenpeace et Avaaz ont réussi a rassembler près de 610.000 signatures. Voila le lien vers la pétition : cela vous prendra 30 secondes, nous laissera peut-être une chance d’obtenir un moratoire au niveau européen, et d’éviter l’entrée massive en Europe de cultures invasives (elles menacent la biodiversité), potentiellement nocives pour notre santé (de nombreux avis médicaux mettent en garde contre les conséquences de la consommation d’OGM), potentiellement dangereuses pour l’indépendance économique des agriculteurs (les semences sont chères car brevetées, doivent être rachetées chaque année, et demandent l’utilisation de produits spéciaux disponibles uniquement chez les semenciers), et polluantes (ces cultures nécessitent l’utilisation d’énormément de produits chimiques).

    http://www.greenpeace.org/international/campaigns/genetic-engineering/take-action/EU-Petition Merci !! Et surtout, si vous soutenez cette initiative, faites passer le message.

  • Salut à tous ! Fidèle (très) auditrice de Belgique, je vous ai entendu, hier, évoquer (je crois) un numéro spécial du diplo sur le Japon intitulé "Le Japon insolite". Est-ce exact ? Je ne l’ai pas trouvé en librairie. Pouvez-vous me donner les références du document cité par vos soins ? Un grand merci, Françoise

  • le 8 juin 2010 - 09h45, par sa sent sûr

    Je ne savais pas qu’en étant content du départ de Demeurant mon message allait être caviarder par le modo du site. J’ai pas l’impression d’être un troll,pas d’insulte non plus alors pourquoi cette censure ? C’est un copain à vous ?

  • le 8 juin 2010 - 06h25, par nono.mulder

    Oneiga shimasu,

    Bravo pour la qualité de ce reportage tout autant terrible (au sens premier du terme) que nécessaire. Ce qui est montré ici à travers ce témoignage bouleversant n’est que rarement mis à jour : combien d’entre nous connaissent cette partie de l’histoire du Japon ?

    Merci de nous ouvrir les yeux, et de nous aider à les garder ouverts... Lorsque la peur nous gouverne, -et cela reste malheureusement un mode de gouvernance très actuel- nous pouvons devenir inhumains.

    Ainsi : "si nous avions su, nous aurions pu ne pas le faire"...

  • le 8 juin 2010 - 01h48, par PHILIPPE

    Quand j’écoute vos émissions des mots me viennent à l’esprit : Sens critique... Acuité... Lucidité... Vigilence...Génèse... J’aime vos arrières plans sonors... Les sous-entendus,les silences des personnages que vous interrogez. J’apprends en vous écoutant à me méfier de ce qui saute aux yeux. Moi qui ne supporte pas les émissions formatées qui vendent du cerveau humain disponible à la pub je suis enchanté. avec vous je me laisse aller à la rêverie d’un monde où les humains cultiveraient les fruits de leur création sans souci de gloire et de fortune. Dans le seul but de s’épanouir... Comme moi je fais en vous écoutant avant d’aller m’entrainer au tennis. Parce que je suis entraineur de tennis professionnel et votre émission me donne l’énergie de faire swinguer la balle sur le court. Alors Continuez à swinguer...

  • le 8 juin 2010 - 00h49, par karim

    june , je suis musulman et je suis contre toutes ses institutions politiques et non religieuse qui ne cherche rien d’autre que le conflit , pas besoin d’un bus ou d’outils de propagande comme le crif ou le cfcm , pour discuter avec toutes les communautés , la loi 1905 séparation de l’église et de l’état , ce n’est pas le moment de le rapprocher. c’est a cause d’eux que le communautarisme existe ,toutes ses fausses association financer par le politique pour parler a notre place , laisser les gens discuter entre eux , quand y a des intervenants ca se passe toujours mal , quand les gens se rapprochent sans une tierce personne ca se passe toujours bien ,le systeme scolaire a tout fait pour me faire hair les juifs mais des que j’en ai rencontrer , le dialogue c’est installer depuis ceux sont mes amis .j’oubliais le cfcm et le crif c’est sarkozy je suis de gauche .

  • Il y a bien des années de ça (environ dix années), la chaîne Arte avait diffusé une émission sur l’anarchisme en Espagne dans les années 1930. Je ne sais pas si elle l’a rediffusé depuis.

    Belle exemple d’effort d’auto-éducation de la population, on y entend, entre foule d’autres choses, un témoin de l’époque dire :

    "Si trois anarchistes se réunissaient, ils créaient un journal...".

    Le document s’appelle "Vivre l’utopie", voilà un lien : http://www.dailymotion.com/visited/tag/anarchiste/search/vivre%2Bl%2Butopie

    Il ne serait pas inutile en ces temps aux actualités poisseuses de nous rappeler de ce qu’ont réussi à faire ces gens, et pourquoi pas essayer de les imiter un peu...

  • le 7 juin 2010 - 21h25, par jules

    haaaa... vive le développement durable. je me suis toujours demandé comment tous ces PDG milliardaires exploiteurs de précaires faisaient pour dormir. et ben voila : le développement durable ! un panneau solaire, un contrat pour un jeune d’origine défavorisée et hop au lit.

  • le 7 juin 2010 - 20h46, par un auditeur

    un grand bravo à F.R. et les autres pour cette action. quel plaisir d’entendre les salariés pouvoir exprimer leur douleur face à ces richissimes profiteurs. j’admire leur courage et leur self control face cette assemblée de prédateurs...

  • le 7 juin 2010 - 19h11, par Clémentine

    Magnifique émission ! J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer ce grand homme au Collège de France, que j’ai découvert grâce à là-bas si j’y suis, mais aussi en tant qu’étudiante en linguistique :j’en profite pour remercier toute l’équipe de l’émission car j’ai été élevé -dès le biberon !- à cette émission et quelle belle éducation ! Merci pour toutes vos analyses qui sont toujours aussi pertinentes et tellement clairevoyantes !

  • le 7 juin 2010 - 16h30, par Martin

    Bonjour Daniel et toute l’equipe et tous les auditeurs.

    J’écoute vos émissions depuis une 30aine d’années à partir des PAYS-BAS où je fais un travail comparable au vôtre.

    Ainsi, j’espere que vous me permettrez de lancer un petit message destinée à une personne française nommée EliZabeth pour lui demander de me contacter. C’est pour lui communiquer des choses qui ont un rapport étroit avec la thématique de vos émissions et avec le travail que vous faites tous et toutes. Il serait un peu délicat, vu les choses dont il s’agit, d’exposer cela en publique ( pourtant il ne s’agit aucunement de choses ’privées’ mais bien de sujets d’importance eminemment publique.)

    Je ne sais pas comment essayer de contacter cette personne autrement : comme il me parait probable qu’elle ou des personnes de son entourage doivent fréquenter ce site, je me permets d’essayer d’utiliser ce moyen-ci.

    J’espere donc que vous nous permetterez, en plaçant ce message, de rentrer en contact. Cela vous interessera aussi, comme vous le verrez peut-etre par la suite (verrez, c’est drolement interessant et ’bizarre’.)

    Salut à vous tous, bon vent et merci de votre travail, continuez svp.

    MARTIN, un AMG des PAYS-BAS.

    eheu32@hotmail.com

  • le 7 juin 2010 - 13h28, par Picsou

    Le monde évolue, mais n’évolue-t-il pas trop vite ? Que pouvons nous faire pour aider tous les gens en détresse dans les pays du tier monde ?

    J’aimerais voir plus de mouvements de solidarité à travers notre belle planète bleue.

  • le 7 juin 2010 - 12h23

    Encore une belle émission sur l’arrière court de la grande distribution et le système actionnarial. Les témoignages des vigiles et hotesses (prolétaires versus actionnaires) fait chaud au coeur. Le système actionnarial et capitaliste ne tient que par le respect dans lequel la majorité tient consciemment ou inconsciemment les valeurs de propriété, d’héritage. Sortons et créons des systèmes d’échanges de produits et de service en dehors de ce système d’esclavage des temps modernes et sans chercher à singer les plus riches que nous. Il ne restera aux actionnaires qu’à manger leurs papiers monnaie...

  • le 7 juin 2010 - 12h05

    Fakir mis en demeure de retirer son article en ligne.

    http://www.fakirpresse.info/articles/342/fakir-mis-en-demeure-par-le-groupe-casino.html

    France-Inter serait-il par miracle à l’abri de ce genre de recours ou bien ses baveux (ou l’expérience...) ont-ils préventivement fait sauté les éventuelles attaques ad hominem litigieuses du reportage ? « L’assemblée des actionnaires », c’est candide et ça passe mais ça manque de jus : « Jean-Charles Naouri, l’économie casino », c’est plus raide mais ça va à l’essentiel.

    Pour sa défense on pourra citer le petit Marx illustré :

    « Les figures du capitaliste et du propriétaire foncier, je ne les peins certainement pas en rose. Mais il ne s’agit ici des personnes que pour autant qu’elles sont la personnification de catégories économiques, les porteurs d’intérêts et de rapports de classes déterminés. »

    Réactualisé par le Bourdieu de poche :

    « Dans un univers où les positions sociales s’identifient souvent à des “noms”, la critique scientifique doit parfois prendre la forme d’une critique ad hominem. »

    On ne m’enlèvera pas de l’idée que certains individus auront malgré tout de sacrés comptes à rendre.

  • le 7 juin 2010 - 11h51

    Merci pour cette superbe exemple d’émission citoyenne. Il y a peu d’exemples comme ceux la dans le PAF qui me consolent de verser la redevance audiovisuelle. Dans la boite de la bas, des réactions de gérants qui soutiennent le système et ma foi on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs... La Bas laisse la boite ouverte à tous et toutes et c’est un très belle exemple de DEMOCRATIE.

  • le 7 juin 2010 - 09h37, par alditas

    Bonjour Monsieur Halimi !

    Je pense que vous écivezlà est juste mais incomplet.

    Je vous propose donc parallélement à ce que vous écriviez là dessus, de rajouter ou d’écrire un autre volume devant avoir comme titre :

    " Les nouveaux shérifs."

    Ce sont des gans fortement musclés physiquement, forts financièrement et trés trés puissants matériellement qui s’accaparent de tous les pouvoirs à tel point d’intimider lle faible plutôt que de le faire relever pour s’émancier lui aussi puisque les gens parlent hypocritement de libéralisme économique alors que c’est faux. C’est plutôt le profit par le profit pour le profit à outrance allant même jusqu’aux grandes falscifications de l’histoire, des mémoires et des souvenirs aussi minimes soient-ils.

  • le 7 juin 2010 - 01h13, par june

    Présence du "Bus de l’amitié" le 9 juin à Bourtzwiller. Avec animations et conférences à partir de 10 heures au PAX ( l’ancien ciné, bien nommé), 54 rue de Soultz à Mulhouse. Pour plus d’infos : www.ajmf.org La présence de tous (laïques, cathos, protestants...) est bienvenue ! Cordialement.

  • Ceci pour vous annoncer la projection en avant-première du film « Les 88, l’art de la grève »

    Ce documentaire revient sur la grève des employés intérimaires de l’agence Man-Btp de la rue St Vincent de Paul qui dura 9 mois et aboutit à la régularisation de la quasi-totalité des grévistes.

    Le 3 juillet 2008, prenant exemple sur la première vague de grève victorieuse dans le secteur de la restauration et du nettoyage, 88 ouvriers du bâtiment occupent l’agence Man-Btp de la rue Saint-Vincent-De-Paul à Paris. Mais leurs demandes sont rejetées par la préfecture au motif que leur statut d’intérimaire pose problème : la circulaire qui permet la régularisation par le travail exige un cdi. Dès lors les « 88 de Man Btp » vont devoir changer de stratégie à plusieurs reprises : après avoir occupé leur agence d’intérim, ils vont harceler les multinationales du bâtiment, débusquer le syndicat des entreprise d’intérim, interpeller les politiques. Pendant 9 mois, ils ont tenu le piquet de grève, qu’il pleuve, qu’il neige, ils ont réussi à garder inébranlable la cohésion du groupe, ils ont multiplié les actions, les occupations et les coups d’éclats, jusqu’à obtenir des titres de séjour pour la quasi totalité d’entre eux.

    A travers les interviews d’acteurs du mouvement, porte-parole des grévistes, membres du comité de soutien, et de sociologues, le film éclaire les conditions de travail des sans-papiers dans le bâtiment et tente de comprendre les raisons de la victoire d’une bataille perdue d’avance.

    Aujourd’hui la victoire des « Man Btp » reste un exemple pour les 6000 sans-papiers en grève en Ile de France qui réclame des critères de régularisation clairs et identiques dans toutes les préfectures.

    Abdoulaye Sylla, qui intervient dans le film pour raconter comment, malgré ses 10 ans de travail en France sur les chantiers, la préfecture a refusé de régulariser sa situation, a été arrêté la semaine dernière et a été placé en centre de rétention en attente de jugement.

    Les 88, l’art de la grève, film de Sophie Paviot (52 mn)

    Projection en avant-première, suivie d’une rencontre avec les acteurs du mouvement : grévistes, soutiens, militants.

    Mercredi 9 juin 2010, 20h.

    Espace Jean Dame, 17 rue Leopold Bellan, Paris 2éme. Métro Sentier. Entrée libre.

    La bande-annonce du film

    http://www.youtube.com/watch ?v=QDvZofJ8Uus

  • le 6 juin 2010 - 16h02, par Danton

    Une solution la seule ! refaire 1789 et cette fois pas de quartier ! tous sans exception remontons la bascule à charlot et finissons en une bonne fois pour toutes avec ces salopards !

  • le 6 juin 2010 - 09h59, par salvatore

    L’icone-totem, Naouri, au QI impressionnant, a consacré toute sa vie au seigneur dieu-finance. Tout homme,par nature, est cultuel, culturel et cul.( théorie des Trois Cul’s : croire, se cultiver pour s’élever et le cul pour la transmission) Les icone-totems d’origine homosapiens sapiens et néandetal résiduel, s’affichent comme n’étant ni moral, ni immoral, a-moral et hors sol. Atteindre ce niveau d’évolution, demande beaucoup de sacrifices. En autre, effacer toutes traces de l’hommosapiens sapiens et néandertal résiduel. Chez Naouri, au QI déraisonnable, il y a une forte aspiration à l’élévation spirituelle. La célébration dans ce haut lieu de la finance devait etre un pélerinage et le couronnement de sa vie. Malheureusement, nous avons assisté à la profanation du temple des temples par deux individus de type homosapiens sapiens et néandertal résiduel. Les agissements de ces illustres anonymes, connus de tous, ont mis à jour l’imparfait de l’icone-totem. En effet, l’icone-totem est impur. Cette impureté est, certainement, un reste, un résidu d’homosapien, son talon d’Achille. L’icone-totem a vu et entendue la misère produit par ces actions. Pire, comme disait une brave dame :"avec l’age, on n’entend plus la misère, on ne la voit plus mais on la sent", Naouri a du sentir la misère que produit son travail. Il n’a pas répondu, non pas par manque de courage(Il est comme nous tous, il a perdu le mode d’emploi "courage"), mais il a fui afin de ne pas renoncer à son idéal de pacotille. Il faut reconnaitre aux profanateurs des temples de la honte, protecteurs des icone-totems et autres Christs de pacotilles, le courage.Ont-ils retrouvé le mode d’emploi ’Courage’ ?

    En tant qu’amateur scientifique, j’énonce la conjecture de l’icone-totem : ’Tout icone-totem a un résidu’

  • le 6 juin 2010 - 09h55, par timoun

    Bonjour à tous,

    Est-ce que quelqu’un saurait où je peux trouver le texte (pas la vidéo) de l’intervention de Noam Chomsky à la Mutuelle le 29 mai ?

    Merci !

  • le 5 juin 2010 - 23h08, par Jahrool

    .... mon salut emplit de respect et de profonde reconnaissance pour vos qualités journalistiques si rares ... Bravo François Ruffin et Pascale Pascariello, Merci D. Mermet pour ces émissions quotidiennes tellement riches et puissantes !! Merci à toute l’équipe de Là Bas et longue vie encore à cette émission que je n’ai découvert qu’il y a 2 ans ...

  • connaissez-vous le site "regards citoyens" qui à partir de documents officiels fait une analyse très exhaustive du travail que fournissent ou non - tant dans laes commissions qu’à l’assemblée - les députés que nous avons élus ? je l’ai découvert récemment, c’est très intéressant !

  • le 5 juin 2010 - 15h57, par Moi-même

    Belle émission. On aurait du mal à croire à l’histoire de cet aveugle photographe. Il se trouve que j’ai une monographie de ses photographies datant des années 80, photos en noir et blanc, pratiquement toutes à la lumière artificielle, bougies, torches électriques, et des paysages fantomatiques, des nus comme arrachés d’un rêve, quelques portraits surprenants (le modèle, devant le photographe aveugle, ne se retrouve-t-il pas face à un vide intérieur ?). Tout ça pour dire que ce type est un vrai photographe et que ces travaux ne laissent pas insensibles. Portez-vous bien à Là-bas, on vous aime bien ici.

  • le 5 juin 2010 - 15h55, par tourmaline

    Allons allons, une mauvaise nuit...de temps en temps, ça ne vous fera pas boîter...et puis au cours de vos longues nuits d’inssomnies vous pouvez toujours scruter les cours des actions. "Une petite action saute la barrière, hop ! Deux petites actions sautent la barrière hop ! hop ! Trois petites actions sautent la barrière hop ! hop ! hop !" Dodo le petit actionnaire, dodo tu auras ton lot-lot ! Pour les salariés, enfin pour certains...pas de problèmes..ils dorment aux fond du jardin, "les parfums ne font pas frissonner ses narines" ils dorment. Ne vous inquiétez pas chers salariés, exploités, humiliés l’heure de la revanche va bientot sonner.

  • le 5 juin 2010 - 15h26, par steeve

    (...)ne rien attendre des partis politiques ni des syndicats, puisqu’ils sont de toute façon ???

    Il y a une coupure !!?? Censure ??!!

  • le 5 juin 2010 - 13h07, par Pipas

    Bravo Miss P et Mister R, votre journalisme subversif est une source de joie intarissable. Je vous aime...

  • le 5 juin 2010 - 11h57, par lebienheureux

    Bonjour Monsieur Didier Porte,

    Avant de la prendre, j’aimerais attirer votre attention sur un sujet, qui peut se résumer à un verbe. Ce verbe appartient au 1er groupe, il est actif et transitif direct, il peut aussi prendre la forme passive.

    Vous l’aurez compris, il s’agit du verbe charmer.

    Exemple : sarkozy nous charme, on se fait charmer par sarkozy, je charme sarkozy.

    Certaines entreprises utilisent ce verbe, en appliquant notamment une technique de vente appelée one shot.

    Certaines personnes se plaignent d’avoir été charmées par ces entreprises.

    Ces entreprises portent plainte pour diffamation.

    C’est beaucoup moins charmant.

  • le 4 juin 2010 - 21h30, par gregory

    je pense que vous devriez commencer une longue série sur les assemblées d’actionnaires dans tous ces grands groupes...

  • Ce samedi 5 juin un diner-débat, organisé par le PIR (parti des indigènes de la république) aura lieu à St Denis.

    Le débat sera animé par Youcef Bouderbal (membre du CBSP présant sur la flotille) et Youssef Boussoumah (PIR)

    RDV à 20h à la Casbah, 1 rue Lanne - 93 200 St Denis (à deux pas du métro Basilique)

    http://www.indigenes-republique.fr/article.php3 ?id_article=984

  • le 4 juin 2010 - 17h42, par nono.mulder

    Oneiga shimasu,

    Youpie, on part sur l’île d’OKINAWA lundi !

  • le 4 juin 2010 - 14h49, par GUILLAUME

    Je conseil vivement aux personnes qui en auront l’occasion d’aller voir le film de coline Serreau : "solutions locales pour désordre globale". Il permet de faire le point sur ses connaissances et d’apprendre de nombreuses infos sur l’agriculture à notre époque.

  • le 4 juin 2010 - 14h01, par Jocy

    Vraiment écoeurant de cynisme, répugnant d’inhumanité que certains d’entre nous sont capables .... ! ...Et dire que leur 1er exemple à ceux là c’est "notre" président ... !!!! et que, pour arriver à faire cela, à être comme ça,...y’a des écoles ..... que l’on nomme "Grandes"... !!! Vraiment quel est l’Être Humain digne de ce nom qui peut se sentir bien dans une sté pareille.. ???, les actionnaires sont les mêmes qui donnent au téléthon pour se faire une conscience !! QUELLE HONTE ! ils ont fait leur choix, le fric avant l’humain ! NOUS NON ! Comment conduire nos enfants dans une "éducation nationale"... ??? la bonne et unique solution maintenant pour contrer ce système (à la con !), c’est la solidarité, les coopératives, se regrouper en assoc, pour l’agriculture, pour l’éducation, pour l’eau, pour les transports, etc, aussi éviter le piège du "+ malin" et qui va niq... son voisin dans la même merde que lui .... Merci et BRAVO encore, à nos "couillus" journalistes Pascale et François, ouf ! Vous êtes là ! (bas si j’y suis)

  • le 4 juin 2010 - 13h55, par Mr Gruik

    D’aprés Minc "Dans notre génération, il [Naouri] a un QI vingt-cinq fois supérieur aux nôtres"

    Sachant que le Q.I. Le plus élevé jamais mesuré est celui de Marilyn vos Savant à 228.

    Une division par 25 nous donne celui de Minc ... soit 9,12.

    Et il s’en vante ?

  • le 4 juin 2010 - 12h32, par Hervé

    A ce cher alain minc lui qui prétend que naouri a un QI 25 fois supérieur au sien ,je fait un petit calcul tout bête venant d’un cerveau comme le mien ayant trés peu fait d’études. En admmetant que Naouri est un qi de 160 qui serai soit disant celui d’einstein notre cher minc a donc un Qi de 160/25=6.4 !!! allez on arrondi a 7.Je ne suis pas scientifique mais cela doit-être celui d’un mollusque.Mon cher Minc on comprend mieux pourquoi vous êtes l’un des plus grand économiste Français...Bon une fois de plus je le redit quand est-ce que l’on dépoussière la guillotine ? quand vous êtes décider je reviens d’afrique pour aiguiser la lame ,il est grand temps que l’on coupe toutes ces têtes au sens propre pas au figuré.. Hervé

  • le 4 juin 2010 - 09h57

    Ce qui est grave dans l’émission d’aujourd’hui, c’est ce sentiment ressenti par la "masse" au travail qu’elle est hors jeu et que sa seule fonction est de servir sans poser de problèmes et encore moins de questions sur son devenir propre. Ce qui est inquiétant côté actionnaires, élites dirigeantes, c’est cette inconscience crasse de cette fracture sociale. Révolutions à venir ? En tout cas, une société qui a des rapports aussi violents ne peut s’attendre en retour qu’à une réponse encore plus violente ? à moins qu’elle ne pourrisse définitivement comme aux Etats Unis

  • le 4 juin 2010 - 08h43, par Alain L.

    Je me permets d’indiquer plusieurs billets récents que j’ai mis sur mon blog : http://alainlecomte.blog.lemonde.fr/ qui concernent davantage les conférences que Chomsky a données concernant la linguistique et la philosophie. Je me permets de le faire parce qu’il me semble qu’il est nécessaire d’avoir une vue globale sur les multiples aspects de la pensée de Chomsky. Par ailleurs, ces billets de blog (sur la plateforme offerte par Le Monde) me paraissent assez méprisés, comme s’il ne convenait pas d’accorder trop d’importance à Chomsky....

  • le 3 juin 2010 - 22h13, par Patrice

    Impossible d’écouter les 2 émission Chomsky (les boules !!) : "le fichier spécifié est introuvable. Le lien a expiré ou est incorrect" (hier comme aujourd’hui) Svp, vous pouvez arranger ça ?

  • le 3 juin 2010 - 21h56, par bob

    Si Noam Chomsky était un génie, ca se saurait. Vous avez sorti du formol cet antésémite admirateur de Ben Laden, cet arnacho syndicaliste sans valeur... Quel succès, 1500 personnes pour un génie !! Qui connait ce soit disant intelectuel en France ? Personne à part vous les quelques auditeurs de cet emmision caricaturale de l’extrême gauche. J’avais pod casté une trentaine de vos emmisions et nous les avons écouté lors d’un grand voyage en Afrique. Quelle rigolade, vous nous faites vraiment marer, alors continuez comme ça, vous êtes complétement discrédités...

  • le 3 juin 2010 - 21h20, par Hulou

    Concrètement, comment le Capital a-t-il arraché, ou grignoté, 9,3 % au Travail ? Comment les actionnaires ont-ils opéré ce hold-up géant ? Voilà qui résume l’histoire économique de ces trois dernières décennies !

    A Découvrir d’urgence !!!!

    http://www.youtube.com/watch ?v=q15IGD4HQr8

    http://www.dailymotion.com/video/xdefc9_y-a-de-l-argent_news

  • le 3 juin 2010 - 20h13, par Moussaab

    trop bien ce rap j’ai trop aimé

  • le 3 juin 2010 - 19h29, par GG

    Très bon reportage. Tous ces dirigeants qui ont commencé leur carrière comme haut-fonctionnaires et qui font fortune dans le privé sont la honte de la France.

    Il y a quelques décennies ces gens-là qui avaient peut-être un QI inférieur à ces têtes à claques avaient au moins le sens de l’Etat.

    Il faudra bien que ces cyniques incapables qui gagnent des fortunes inméritées en détruisant l’économie rendent des comptes un jour.

  • le 3 juin 2010 - 18h39, par le shadok

    Juste un petit ajout par rapport à la dernière entrée :

    Ce reportage est la preuve qu’il vaut mieux

    UTILISER SA CONNERIE SUR DES CHOSES INTELLIGENTES (comme françois et pascale) QU’UTILISER SON INTELLIGENCE SUR DES CONNERIES (comme ce cher Naouri)

     ;-p

  • le 3 juin 2010 - 18h11, par Christophe

    Si la réalité du drame humain n’était pas aussi présente dans ce reportage, on rirait presque du mini-portrait de Naouri dressé par l’excellent Professeur Lordon. Un Lordon égal à lui-même, érudition, clarté du propos, clairvoyance, voilà le genre de personnages qu’on devrait trouver à la tête de grandes institutions.

  • le 3 juin 2010 - 17h07, par Léo

    La première réaction sur le répondeur s’indigne qu’on puisse s’introduire dans l’assemblée pour énoncer des faits gênants. Elle voudrait nous faire croire que les actionnaires "prennent des risques" et "créent de la richesse". Où est la prise de risque quand on possède déjà une fortune confortable ? Où est la création de richesse quand on ne fait que placer son argent en attendant que les dividendes tombent ? Ce sont bien les salariés, les employés qui la créent cette richesse.

    Et les personnes qui ont tout perdu, qui se sont suicidées, ne seraient que des "dommages collatéraux", moins grave que la "mauvaise nuit" que passeront les actionnaires suite à l’action "terroriste" de deux journalistes ?

  • le 3 juin 2010 - 16h27

    BRAVO - BRAVO La Bas SI J y suis !!! :-)))) CONTINUEZ - Très intéressant.

  • le 3 juin 2010 - 11h26, par titi04

    Naouri fait partie des gens conformes à l’idéologie dominante. Celle de notre civilisation judéo-chrétienne pour laquelle certains hommes doivent montrer le chemin qu’ils ont dessiné (héhé), à suivre. Et cela marche pour eux tant que nous le suivrons et que nous ne cesserons pas de dire des conneries du style "des riches et des pauvres, il en faut" et autres foutaises de ce genre. Ces gens donc idéologues, ont en plus tous les pouvoirs avec eux et surtout celui financier, qui façonne le Monde. Il est d’autant plus dominant car il peut être diffuser et marteler à tout bout de champ. C’est pourquoi à mon avis, tous les croyants - de quelques mouvements humanistes qu’ils soient - se doivent de mettre en doute cette idéologie, la questionner et si le doute subsiste (pour moi, j’en ai plus) la dépasser, la transformer, la rendre illicite car dangereuse pour l’Homme et la Nature.

  • le 3 juin 2010 - 11h25, par nico

    Les actionnaires à la lanterne !Ah ça ira, ça ira, ça ira, les actionnaires on les mangera !

  • le 3 juin 2010 - 11h05

    mr rufin si vous n’existiez pas il faudrait vous inventer ...

  • le 3 juin 2010 - 10h59, par Ashok

    Si le patronat continue d’exister et se consolide même alors que le travail devient de plus en plus précaire, c’est parce que les patrons sont très bien protégés par l’arme la plus puissante qui existe aujourd’hui - l’argent. Si le capitalisme a pu survivre à toutes les secousses qui l’ont traversé, y compris la dernière crise financière mondiale, c’est parce qu’il a été sauvé par le capital. La restauration de la dignité et la sécurité des travailleurs passe d’abord et surtout par un combat acharné contre cette arme à destruction massive qu’est l’argent.

  • le 3 juin 2010 - 10h50, par Julius

    Il faut être gonflé de dire qu’il n’y a que 3 procédures, soit il est mal informé par ses collaborateurs qui lui cache peut être.

    Enfin il récolte se qu’il a semé, et je ne suis pas surpris de son comportement.

    Il achète une image social et derrière ils font le contraire, classique.

  • le 3 juin 2010 - 08h51, par emi37

    Pour se divertir un peu et remonter dans le temps, le samedi 5 juin est institué "Journée de l’archéologie". En partenariat avec Arte et l’Inrap (Institut National de Racherches Archéologiques Préventives), toute la journée de samedi est dédiée à cette discipline à travers des documentaires TV et sur le terrain, des fouilles préventives sont ouvertes au public et plusieurs musées organisent expo, visites et conférences sur le sujet.

    Tout le programme sur : http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Communiques-de-presse/Les-derniers-communiques/Communiques-nationaux/p-10313-Journee-de-l-archeologie-sur-Arte-samedi-5-juin.htm

  • le 3 juin 2010 - 03h54, par Anonyme 13

    Chomsky est un génie, je crois qu’on peut le dire. Mais il se trompe souvent, notamment parce qu’il défend une "vision politique du monde"... Notamment, justement sur le Nicaragua (cité par ce malheureux Halimi !), qui reprend la propagande communiste pro-sandiniste.

    Le problème est qu’il peut dire certaines choses vraies (ou à demi-vraies), mais qu’il ne voit trop souvent qu’une seule face du problème politique qu’il analyse. Sur l’Amérique Latine, il est extrêmement faux. Sans défendre la vision de propagande des auteurs de la pétition citée par Halimi, c’est pourtant vrai que les sandinistes représentaient la volonté d’imposer le marxisme-léninisme au continent. C’est curieux car la vision de la guerre froide est finalement reprise sans nuance par Halimi et consorts et leur gourou Chomsky. Il y a un manque cruel d’histoire chez lui. Car finalement l’histoire, pour lui, est réifié dans les idoles de sa jeunesse, et son anarchisme espagnol. Dommage pour un si grand penseur...

    Bref, Chomsky est un grand intellectuel, mille fois plus grand que Halimi, c’est l’un des plus grands linguistes et l’un des plus grands philosophes du XXème siècle. C’est un très brillant analyste politique, mais qui se trompe trop souvent pour justifier la dévotion dont il est l’objet est ridicule. Enfin, Marx aurait écrit des belles choses sur la mode "contre-hégémonique" actuelle...

  • le 3 juin 2010 - 02h08

    retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l’UE a été approuvée !!!! Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois. Oui, vous avez bien lu !!! Afin d’aider l’intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états membres de l’UE (Pologne, Malte, pays de l’Est...), les fonctionnaires des anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne..) recevront de l’Europe un pont d’or pour partir à la retraite.

    POURQUOI ET QUI PAIE CELA ?

    Vous et moi travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés. La différence est devenue trop importante entre le peuple et les "dieux de l’Olympe" !!!

    C’EST UNE VRAIE MAFIA CES HAUTS FONCTIONNAIRES DE l’UNION EUROPEENNE....

    Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs... Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la "Rolls" des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu’ils touchent... C’est dire ! Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de "contrôleur adjoint de la protection des données", aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € / mois. L’équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète (40 ans). Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 € de retraite / mois. C’est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d’en profiter. C’est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc.

    En plus, beaucoup d’autres technocrates profitent d’un tel privilège : 1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12 500 € de retraite par mois. 2. Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12 900 € / mois. 3. Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14 000 € / mois. Consultez la liste : > http://www.kdo-mailing.com/redirect.asp ?numlien=1276&numnews=1356&numabonne=62286 Pour eux, c’est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d’obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Car, c’est à peine croyable... Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 41 ans.

    Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l’allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problème, le taux plein c’est 15,5 ans... De qui se moque-t-on ? A l’origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d’autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc. Mais le pire, dans cette affaire, c’est qu’ils ne cotisent même pas pour leur super retraite. Pas un centime d’euro, tout est à la charge du contribuable... Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c’est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de retard, etc. Aucune pitié. Eux, ils (se) sont carrément exonérés. On croit rêver ! Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés "/contrôler si les dépenses de l’Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l’objectif auxquelles elles sont destinées.../ ", profitent du système et ne paient pas de cotisations.

    Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les "gendarmes de Bruxelles" et ne cessent de donner des leçons d’orthodoxie budgétaire alors qu’ils ont les deux mains, jusqu’aux coudes, dans le pot de confiture ? A l’heure où l’avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12 500 à 14 000 € / mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser... C’est une pure provocation !

    Mon objectif est d’alerter tous les citoyens des états membres de l’Union Européenne. Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée. Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre. Sauvegarde Retraites a réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par "A+B" l’ampleur du scandale. Elle a déjà été reprise par les médias.

    > http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hautsfonctionnaires-

  • le 3 juin 2010 - 01h36, par le shadok

    ça faisait beaucoup penser à "un costard pour le roi du luxe".

    Généralissime ! Bravo à françois "ÈR" et pascalE "PÉ" ! ;-p

    Et aussi aux gérants et à toute l’équipe.

    Quel frustration quand même ce mure de silence et mépris... et ces sifflets... et ces gens qui huent... lorsqu’on veut juste leur mettre la tête dans la "ÈM" dont ils sont responsables... vous n’étiez VRAIMENT pas les plus violents !

    Je pense que cet homme a Réellement un QI ÉNORME ! Je m’explique :

    Dans les sciences "dures" il y a toujours eu un moment ou les théories en places ne fonctionnaient plus... à ces moment, les génies les plus extraordinaires essayaient de faire coller plus ou moins bien la théorie malgré tout. Et il fallait toute leur intelligence et leur inventivité pour le faire... Et puis... arrivait un type qui, pas forcément plus intelligent décidait de remettre les choses à plat, de ne pas ignorer les faits et donc de pondre une nouvelle théorie... (Gödel, Newton, Einstein, etc...)

    Dans les sciences "molles" ça ne se passe pas comme ça en particulier pour l’économie car de puissants intérêts sont en jeux. Mr. Naouri, a, de toute évidence un QI Himalayesque car il arrive à éluder, à expliquer, à faire coller la théorie libérale avec les faits... peu importe si ils sont un peu truqués... après tout, même gallilée truquait un peu les chiffres de ses expériences hein ? Car il savait que sa théorie était vrai. Et Bien Monsieur Naouri trafique "un peu" les chiffres car il sait très bien que la théorie libérale est vrai ! (bande de païens rétrogrades que vous êtes ! ;-p ).

    Pour faire cet exercice de pensée incroyable (proche de la double pensée de Orwell), il faut soit, une très grande mauvaise foi et un très grand cynisme soit une très grande foi et une très grande intelligence...

    Partant du principe que les gens n’ont aucune raison de faire souffrir les autres s’ils n’y sont pas obligé, j’opte donc (optimiste que je suis) pour la seconde solution !

    Voilà pourquoi les attaques de François étaient particulièrement injustes et injustifiées envers cet homme de bien, ce bienfaiteur de l’humanité qu’est monsieur "HAINE" ! ;-p

  • le 2 juin 2010 - 23h40, par Martial

    Très bonne émission. Noam Chomsky est plein de sagesse. Les témoignages de l’émission continuent de montrer à quel point notre monde marche sur la tête. Notre rapport au travail doit être réinventé.

    Je profite de ce message pour juste regretter que Noam Chomsky, ce grand homme, n’ait pas encore ouvert les yeux sur les contradictions du 11/9 (que ca soit dans son témoignage sur le film Chomsky and Co ou dans ce qu’il a dit à l’émission de Taddéi) bientôt 9 ans après les faits. Aux USA, c’est des milliers de personnes qui militent tous les jours pour avoir la vérité sur le sujet, regroupés par corps de métiers (architectes, profs, pilotes, universitaires, militaires, ...)

    Paradoxalement, Noam Chomsky, avec tout le respect que je lui accorde, a réussi à nous donner des clés de décryptage pour résister à la propagande moderne... C’est déjà énorme.

  • le 2 juin 2010 - 22h44

    He he. Bien joué ! Les assemblées d’actionnaires sont souvent animées au moment de la séance de questions, mais il est rare qu’un micro d’une chaine de radio nationale puisse être là dans l’enceinte au moment où il y a des questions qui fachent (les dirigeants). C’est bien de faire savoir tout cela. Un autre exemple mémorable ... c’était juste avant un plan de licenciement massif et au moment même où les dirigeants de la boite, eux épargnés, se faisaient voter un "petit" supplément de rémunération... pas de chance il y avait un journaliste dans l’assemblée avec une caméra... Et la vidéo est sur internet, disponible ici. Continuez !

  • le 2 juin 2010 - 21h03, par dorthin

    le son est un chouia aigu sur le fichier ogg, chez vous aussi ?

  • Réponse très tardive, désolé...ce lien çi fonctionne, promis !

    http://www.youtube.com/watch ?v=4B0Y_BTfZAU

    Vincent

  • le 2 juin 2010 - 19h08, par koucoutsi

    Vivant depuis bientôt 30 ans en Grèce, où Chomsky est cité régulièrement comme une référence importante pour l’intelligentsia de gauche, je connaissais sa pensée ainsi que son oeuvre de linguiste. Je vous félicite d’autant plus de votre travail, qu’il faudrait pouvoir montrer dans les écoles ! Merci de continuer à penser, merci de maintenir la flamme de l’optimisme. Tant que des gens continuent à réfléchir, cette vie vaudra la peine d’être vécue.

  • le 2 juin 2010 - 17h03

    Merci pour la qualité de ce reportage ! Il est rare que nous puissions avoir accès aux rouages les moins avouables de notre système économique, et cela permet de comprendre beaucoup sur les rapports de force à l’oeuvre entre actionnaires et salariés, avec les dirigeants faisant les pantins au milieu, et engrangeant leur part de plus value (c’est bien le moins qu’ils puissent exiger pour faire le sale travail, prix de la conscience humaine sans doute, du moins pour certains).

  • le 2 juin 2010 - 16h37, par tontonsigmund

    Bonjour,

    Pour ceux qui souhaitent découvrir toute l’histoire de Léon Landini, voici une vidéo (en 4 épisodes) tournée par un enseignant d’histoire-géographie avec ses élèves :

    -  première partie
    -  deuxième partie
    -  troisième partie
    -  quatrième partie

  • le 2 juin 2010 - 16h33

    Lien incorrect, impossible d’entendre l’émission ! Merci d’avance pour son rétablissement. Françoise Foubert

  • le 2 juin 2010 - 16h20, par Jlouis

    Mon père a fait toute sa carrière chez Casino : entré en 1962, il est parti en préretraite à 57 ans, en 1997, et je peux vous dire qu’il n’a pas compté ses heures de boulot : 70-80 heures par semaine pour 10-12000 francs par mois (1500-1800 €).En 2000, l’année de ses 60 ans, il a été convié à un pot de départ, ainsi que tous ceux qui partaient en retraite cette année-là. Certains ont eu droit à une prime de départ (2000 francs, soit 300 €). Lui ne l’a pas eue. Quand il a demandé pourquoi, on lui a répondu qu’il fallait être en activité l’année du versement de la prime. Comme il était en préretraite cette année-là, il n’y avait pas droit... Ça se passe de commentaire sur la pingrerie, la mesquinerie, la petitesse de ces gens-là et de ces boites-là. Est-ce que distribuer quelques primes de 300 € allait mettre en péril l’entreprise ??? j’arrête là, je vais devenir grossier !

  • bravo !!! quelle leçon de journalisme d’enquête et d’investigation ! Faire valoir ses droits pour le salarié, c’est presque aussi dangereux que le reportage de guerre pour le journaliste. Alors quant le journaliste défend les droits des salariés, il devient la cible des snipers patronaux aussi sûr que s’il était soldat en 1ere ligne sur le front... Et, du coup, on vie en directe la guerre sociale et la lutte des classe. Ces expressions deviennent lumineuses et éclairent puissamment le chemin à suivre ! Merci Daniel, Pascale et François ; merci à tous les autres, cette équipe formidable de La Bas Si J’y Suis qui fait de nous des citoyens et des Hommes. Et encore bravo ! Votre travail de qualité est un immense bonheur pour nos oreilles et il irrigue nos cœurs d’un air frais et enrichissant !

  • le 2 juin 2010 - 13h48, par Jocy

    Merci ! pour nous tous, les convaincus, mais surtout les "en-devenir" qui ont pu grâce à cet évènement, la venue de ce Grand Homme dans notre coin de Terre, percevoir une autre manière de voir, d’entendre, "la Réalité". Et tous les moyens sont bons, et vous y participez chaque jour dans "Là-bas", puis le dvd de CHOMSKY & Cie, et aujourd’hui réussir à le faire venir .....encore Bravo et Merci ! de l’entendre parler, très humblement mais avec une telle puissance, je me sens Libre, tout d’un coup comme lavée, blanchie, déchargée d’un poids, détachée de chaînes, de boulets de fer, déployée, remise debout... et alors là, bras ouverts et tête vers le ciel... je Vole (pas tout fait encore)...je suis un Être Humain ! comme nous le sommes tous, quel bonheur de pouvoir "com mu ni quer" alors ! Les "caquètements" alors disparaissent et l’on ne perçoit que ce qui "est", la vision est juste, et si nous étions une majorité, et si ....bon (il me semble que je vous ai déjà envoyé des messages qui se terminent comme celui-ci...)la question et la réponse sont, merci Daniel Mermet et toute l’équipe, de continuer pour nous tous, pour notre évolution collective, et que comme "la forêt qui pousse en silence" un jour on s’apercevra "qu’on est là" ! J’espère que l’on aura les vidéos de tous les entretiens et conférences que Noam CHOMSKY a donné durant ces quelques jours. MERCI !

  • le 2 juin 2010 - 12h17, par Agata

    A la télé ! Questions convenues mais réponses lumineuses d’intelligences.

    http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/ ?page=emission&id_rubrique=1079 vers la fin de l’émission

    étonnant non ?

  • le 2 juin 2010 - 12h03, par Jean V.

    A part réguler progressivement les mouvements boursiers et la spéculation effrénée, à condition bien sûr que cette régulation soit le fruit d’un consensus international, je ne vois pas comment l’économie peut sortir de cet effondrement. Pourtant, aujourd’hui, fermez la bourse et ce seront des annonces de suppression de millions d’emploi qui se feront l’écho partout dans le monde.

  • le 2 juin 2010 - 10h49, par Robert

    Pour tous les AMG,une vidéo de l’intervention de François Ruffin au plateau des Glières le 16 mai dernier.http://www.bresse-tv.fr/Intervention-de-Francois-RUFFIN-Plateau-des-Glieres-2010_a126.html

  • le 2 juin 2010 - 07h36, par Corsiglia

    Bonjour,

    Il est sympa votre fils d’ italien qui a participé aux combats de la résistance dans les chemins de fer :cependant, il a oublié de se souvenir du pacte germano-soviétique et de ses conséquences pour les militants du PCF, et il a oublié aussi les cadres du parti qui allaient en vacances en URSS, à deux pas de certains camps du Goulag.....Ce n’est pas parce que la cause est juste qu’il faille prendre des raccourcis avec la vérité...c est d’ailleurs la question que j aurais aimé poser à Chomsky.

    FP

  • le 1er juin 2010 - 23h01, par Carole T

    L’émission se termine sur l’idée du contre-choc... Mais comment ? Comment pouvons-nous le mettre en place ? Fermer la Bourse n’est pas en notre pouvoir. Je n’ai pas d’actions, je n’ai pas la télé, je ne travaille pas dans l’industrie côtée en bourse... Je vote déjà très à gauche... sans que cela puisse contrebalancer l’énorme effondrement actuel. Mais alors à part ça que faire, concrètement que faire ?

  • le 1er juin 2010 - 22h02, par hassou

    En effet, le dernier message enregistrée par cette dame sympathique était particulièrement pertinent...

    Merci Madame !

    Amicalement,

  • le 1er juin 2010 - 21h14, par macna’béjubat

    Bonjour Daniel.

    Je viens de déménager dans le Jura. Comment pourrais-je faire pour trouver l’adresse et les date de réunion au repère de LONS LE SAULNIER.

    Merci, merci pour toutes tes émissions.

  • le 1er juin 2010 - 20h18, par Julien

    Voici quelques années, je lisais Noam Chomsky pour mes études. Aujourd’hui, je l’écoute en tant que syndicaliste. Un pur bonheur.

  • le 1er juin 2010 - 17h58, par psychic sputnik

    Une version audio intégrale de la rencontre est-elle disponible quelque part ?

  • La marée noire causée par BP en Louisiane est une parfaite illustration des conséquences désastreuses du libéralisme et du comportement psychopathe des multinationales, résultat de leur foncière malhonnêteté et de leur cupidité sans limite. Avec tout d’abord leur propension à mentir. BP avait annoncé une pollution de 1 million de tonnes de pétrole par jour, ce qui est déjà énorme. En réalité, la quantité était 3 à 4 fois supérieure, comme l’ont indiqué les experts mandatés par le gouvernement américain.

    Par ailleurs, la marrée noire aurait pu être évitée si le tube de forage ne s’était pas brisé. Or on a appris ces derniers jours que pour économiser des coûts, BP a utilisé des tubes qui n’avaient pas la qualité requise.

    Enfin, si BP a pu utiliser des tubes aux rabais, c’est parce la plate-forme de forage avait été dispensée de tout contrôle par l’agence fédérale chargée de l’inspecter, suite à des dérogations accordées par l’administration Bush aux nouvelles installations dans le golfe du Mexique. L’idéologie libérale commande en effet d’imposer le moins possible de contraintes à nos chères entreprises.

    En voulant économiser quelques centaines de milliers de dollars, BP a causé des destructions qui se chiffrent en dizaines de milliards de dollars, avec l’empoisonnement pour des décennies du riche et fragile écosystème de la Louisiane, avec une pollution en profondeur du golfe du Mexique, et l’extermination de multiples espèces vivantes. Barack Obama a affirmé que BP devra payer pour l’intégralité des dommages commis. Vu l’étendue de la catastrophe, la cupidité de BP pourrait bien l’amener à la faillite.

  • Ouh lààà ! Que de confusion dans les commentaires ! Alors, histoire de situer le mien : je travaille dans l’humanitaire quand je le peux (c’est-à-dire quand on veut bien de moi et de mon fils -qui va avec c’est un package tout en un, ce qui en effet n’est pas forcément compatible avec travailler dans l’humanitaire), aussi bien en salariée qu’en voçlontaire ou bénovole, aussi bien toute seule que pour de grandes ONGs. Mon compagnon lui, travaille dans l’humanitaire à l’expatriation depuis plus de 10 ans. Eh bien j’ai ADORE ce reportage, et oui je trouve choquante cette formation, tout comme je trouve choquant cette nouvelle vague de "gestionnaires" parachutés/es sur le terrain et qui "investissent leur carrière dans la solidarité internationale". Je ne connais pas les 3A, mais comme beaucoup d’autre nouvelles autres "formations à l’humanitaire", je n’ai pas envie de mieux la connaître, il est clair que nous n’avons pas la même vision de l’humanitaire (je suis très braumanienne, comme fille, et j’ai beaucoup de mal à voir en peinture le cher Kouchner, qui est d’ailleurs détesté par tous chez MSF actuellement et par beaucoup dans l’humanitaire d’aujourd’hui). Et d’ailleurs... Ah oui tiens, c’est une école de COMMERCE (cherchez l’erreur)

    Mais il ne faut pas confondre : beaucoup de commentaires parlent des formations du CICR et de celles imposées parfois par MSF et autres avant le départ. "Geo" a raison : il est nécessaire d’être formé à éviter les mines, à se comporter correctement lors d’un chekpoint. C’est évident, juste vital. Travailler au milieu d’enfants soldats complètement défoncés à la colle ou au crack, oui c’est dangereux, et oui il faut apprendre à réagir de la bonne manière, c’est-à-dire de celle qui fera qu’à la fin de l’évènement tu seras toujours en vie, et si possible sans avoir été dévalisé des biens (médicaments/bouffe/tentes etc) que tu allais distribuer.

    Mais vous savez quoi ?? Lors des formations du CICR (les autres je ne les connais pas), on ne nous habille pas en militaires. Et surtout on ne nous fait pas tirer, on n’utilise JAMAIS une arme. C’est quoi ce délire ? On ne nous "aguerrit " pas, on nous apprend à survivre, à ne pas péter un câble, ce qui n’a pas grand chose à voir avec ce que l’on entend lors du reportage. Ce n’est certainement pas en faisant des "roulades avant hop hop hop" que vous survivrez si vous vous retrouvez devant des gars armés !

    La charmante demoiselle qui a "travaillé au Mali" et qui rêve de "travailler avec MSF même si elle sait ça fait cliché" n’a pas bien compris que si jamais elle ne se prend pas le soin de se dissocier absolument de tout porteur d’armes, elle se fera rappatriée vite fait, ou bien elle finira justement par prendre une balle, et.... bin que ce sera normal.

    Par ailleurs, si l’humour de Daniel à propos des "soits-disants risques" et "soit-disant enlèvements" (je peux vous en présenter si vous voulez Daniel, des gens qui ont été enlevés) m’a un peu agacée au départ : encore une fois, vous avez raison. Quand on écoute les gens qui ont participé à la formation, il est très clair que la plupart d’entre eux n’ont pas vraiment programmé de faire leur carrière professionnelle à soigner des mères et des enfants dans la vallée de Peshawar ou à Mogadiscio, donc ça ressemble un peu beaucoup à du délire pour jeune loups aux dents longues qui veulent se donner un frisson sans risque.

    Par ailleurs, si il est évident que le reportage coupe "le reste" de al formation, j’ai des gros doutes quant à la capacité d’anciens du GIGN à former qui que ce soit aux "différences culturelles" et à la manière de se comporter pour en pas "choquer la population".

    Bref : à vous qui dans vos commentaires expliquer que les humanitaires c’est des vilains je vous souhaite de ne jamais avoir besoin de la perf ou du sac que ces infâmes salops de colonialistes voudraient vous donnner pourq ue vous ne creviez pas la bouche ouverte. A vous qui dans vos commentaires vous insurgez parce que l’on a osé nous critiquer, nous "qui ne sommes pas des héros mais quand même hein personne ne peut dire de mal de l’humanitaire hein parce que quand même", j’espère qu’entre deux missions vous prenez un peu de recul et que vous réalisez que ce que dit Braumann est juste absolument vrai, mais que ce n’est pas parce que les bailleurs ont des vues tout sauf "humanitaires" que cela nous empêche de faire quelque chose de bien.

    Et à tous ceux qui trouvent que gueuler en kaki en tirant à blanc avec sa kalach, c’est l’antithèse de l’humanitaire et que si jamais cela se généralisait cela aggraverait avec raison les conditions de sécurité des travailleurs humanitaires sur le terrain, big up ;)

  • le 1er juin 2010 - 10h54, par Ada

    Fabrice a écrit : "Malgré Obama la culture noire originelle (animiste)"

    Visiblement vous n’avez toujours rien compris de la spiritualité africaine.

  • le 1er juin 2010 - 10h33, par Cosette

    C’est toujours un bonheur d’avoir avec nous ce jeune Monsieur de 80 ans. Monsieur avec majuscule. Par contre, j’étais étonné de ne pas entendre Thibault au débat sur les syndicats. Pas-vous ? Un grand syndicaliste comme lui aurait beaucoup plu à Chomsky, n’est-ce pas ? J’ai aussi beaucoup apprecié l’intervention de Serge Halimi. Les oreilles se sont nourries d’un discours interessant, ce qui change par rapport à la médiocrité journalière de la plupart des journalos. Avez-vous entendu France-Inter hier nous vendre le "Sarko nouveau" Si çà s’appelle et se revendique des journalistes, ce qu’il n’y a rien à espérer de ce monde. Merci à vous.

  • le 1er juin 2010 - 09h48, par kriss

    Tiens Mermet ! Voici ce que j’ai trouvé sur la page du Le Monde... Quelqu’un qui a été dans la conférence de Noam Chomsky et en plus qui utilise les arguments du penseur pour fournir sur Europe 1 la réponse au crime commis par Israël sur les humanistes. C’est Noam Chomsky qui a parlé clairement sur la position extrémiste de Israël par rapport aux pays voisins ainsi que l’appui des Etats-Unis dans ces actions impunis. (voir audio "questions du public, réponses de Chomsky" - http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2010-05-31-Chomsky)

    31/05 10:56 - Une "position totalement extrémiste" pour Alain Juppé L’ancien premier ministre Alain Juppé (UMP) dénonce la "position totalement extrémiste" d’Israël. "La situation qui est faite aux Palestiniens dans la bande de Gaza est inhumaine. Je me compte parmi les amis d’Israël mais je ne comprends pas la façon dont le gouvernement israélien s’enferme aujourd’hui dans une position totalement extrémiste", a déclaré M. Juppé sur Europe 1. "Je comprends qu’Israël soit obsédé par sa sécurité" mais "il y avait peut-être d’autres moyens de s’assurer que cette flottille n’apportait que de l’aide humanitaire et pas d’armes" à Gaza, a aussi déclaré M. Juppé.

  • le 1er juin 2010 - 09h23, par Guibrich

    J’écoute la-bas. Et souvent, je m’y crois, souvent, j’y suis ; Je suis au dessus d’une colline, et je vois enfin la lumière, celle là qui repose l’âme et le bonheur d’une pensée froide et calme. C’est vrai que l’agitation intellectuelle et passionnée à laquelle la France nous a habitué est triste. C’est bien dommage hélas de se faire donner une leçon aussi triviale et de se dire. C’est évident, j’y avais pas pensé ; Quelle tristesse ! J’y étais, hier, chez Taddeï, et j’ai réussi à approcher de près cet homme qui a fasciné mon itinéraire intellectuel. Et je le porte en moi maintenant, puisque je donnerai son nom à une partie de moi, à ma fille.

  • le 1er juin 2010 - 05h31, par Matthias

    Une forme de développement durable, autogéré et solidaire c’est ce vers quoi doit tendre l’humanité.

    Le taylorisme, le fordisme ou le toyotisme on a assez donné dans nos pays "du Nord".

    Les délocalisations dont parle Chomsky, même si c’est malheureux à dire, elles font partie, pour l’heure, du partage des richesses et du temps de travail au niveau planétaire.

    C’est comme au Proche-Orient entre d’un côté ces salops de l’extrême droite israélienne qui attisent et entretiennent la haine du fanatisme religieux du Hamas ils faudra bien un jour ou l’autre qu’ils arrêtent de prendre les populations en otage et fassent la paix.

    D’autant que les palestiniens sont plus proches génétiquement des "juifs de l’ancien testament" dont les juifs israéliens se réclament !

    Quelle connerie la guerre !

  • le 1er juin 2010 - 01h01, par june wilde-cohen

    Bonjour à tous, Un énorme bravo pour l’énorme travail que vous êtes en train de faire ( mais, à ce niveau, c’est du plaisir, non ?), sur et avec Noam Chomsky. MERCI, de nous permettre de l’entendre, même si l’on est en province et/ou dans l’impossibilité de se rendre à Paris. Que j’aurais aimé avoir "ce matériel" il y a 22 ans, lorsque je "l’étudiais" en fac, ainsi que MR Encrevé...

    Sinon,pour l’inadmissible acte commis par Israël, il y a une pétition qui circule (elle circulait avt déjà), je vous en donne le lien : "Appel à la raison", elle a été présentée par JCall ("European Jewish Call for Reason")le 3 mai dernier au Parlement européen à Bruxelles. A l’initiative d’une partie de la dispora.(cf :Libé du samedi 29 mai, Rue 89, Bakchich etc...)

    Bien à vous. June

  • le 1er juin 2010 - 00h16, par patrice henno

    j’ai rencontré daniel en gare de lille et je lui est fais part de mon désir d’organiser une rencontre avec la franc- maçonnerie lilloise je suis maçon et il me plairait que daniel puisse remuer un peu ce petit monde je ne sais pas si il a gardé ma carte merci pour l’éveil que je reçois chaque jour de la bas si j’y suis

 
 

archives "non-officielles" de l' émission de Daniel Mermet "Là-bas si j'y suis" diffusée sur France Inter

Accueil | Podcast | Plan du site | Autres sites | Contact  | Admin |
 © Copyleft 2004 site réalisé par Franck avec SPIP, hébergé et soutenu par Abeille Informatique